Politique Internationale

Publié le 10 avril, 2017 | par Equipe de Pleinsfeux

0

ALLEZ AU MEXIQUE ILLÉGALEMENT

Par Bradlee Dean – Le 22 février 2017

Et, vous serez arrêté, puis, déporté ou emprisonné.

Comment se fait-il que les Américains aient toléré un peuple qui crie « Mort à l’Amérique », et qu’ils « réussissent à entrer » avec l’aide de traîtres de l’intérieur ?  (Les politiciens corrompus et les « idiots utiles » connus sous le nom d’ancres de nouvelles, dégénération d’Hollywood, etc. …)

Nous voyons et entendons beaucoup de choses sur ce que la Cour d’Appel du neuvième circuit a illégalement jugé en ce qui concerne l’interdiction légale du président pour les illégaux venants aux États-Unis.  Ce faisant, le tribunal a déclaré que la Constitution des États-Unis était inconstitutionnelle.  Ce n’est rien moins que l’anarchie parmi ceux qui doivent découvrir et appliquer la loi (Psaume 94:20).

Comme rappel, les défenseurs de l’immigration illégale espèrent que vous oublierez Kathryn Steinle, qui a été abattue sur le Quai 14 de San Francisco par un illégal dans une attaque non provoquée.  Son meurtrier, Juan Francisco Lopez-Sanchez, qui a utilisé l’arme d’un agent fédéral pour le crime, a été déporté 5 fois et a été un criminel 7 fois dans plusieurs états, y compris le Texas, l’Oregon et l’Arizona.  Il avait plusieurs alias avec plusieurs dates de naissance, il avait été signalé pour être détenu par ICE pour l’immigration et avait été récemment libéré suite à une arrestation de marijuana et avait été protégé par des politiciens corrompus dans ce que les Américains ont été amenés à croire qu’il s’agissait d’une forme illégale de « villes sanctuaires illégales ».

Les lois : Lois sur l’immigration (Lévitique 19:34, Romains 13:10)

Chaque année, la patrouille des frontières appréhende des centaines de milliers d’étrangers qui violent de manière flagrante les lois de notre pays en franchissant illégalement les frontières des États-Unis.  Une telle entrée illégale est un délit et, si répétée après avoir été expulsé, devient punissable comme un crime.

La population étrangère illégale est composée de ceux qui entrent illégalement dans le pays (dénommé « entrée sans inspection ») en violation de la loi sur l’immigration.  D’autres entrent légalement, puis, restent illégalement (désignés sous le nom d’arriérages).  Les autorités de l’immigration estiment actuellement que les deux tiers à trois cinquièmes de tous les immigrants illégaux sont des entrés sans inspection et le reste sont des arriérages.  Les deux types d’immigrants illégaux sont déportables sous larticle 237 (a) (1) (B) de la Loi de l’Immigration et de la Nationalité, qui dit : « Tout étranger qui est présent aux États-Unis en violation de la présente loi ou de toute autre loi des États-Unis est déportable ».

Les lois en vigueur dans ce pays ne sont pas appliquées.

Vous êtes-vous déjà demandé ce qui pourrait arriver si vous deviez aller au Mexique illégalement ?  Selon la loi mexicaine sur l’immigration de 1999 :

(Loi générale sur la population – Constitution du Mexique)

•  Le Mexique accueille uniquement les étrangers qui seront utiles à la société mexicaine :

– Les étrangers sont admis au Mexique « en fonction de leurs possibilités de contribuer au progrès national » (article 32).

– Les officiels de l’immigration doivent « s’assurer » que « les immigrants seront des éléments utiles pour le pays et qu’ils disposent des fonds nécessaires pour leur subsistance » et pour les personnes à leur charge.  (Article 34)

– Les étrangers peuvent être exclus du pays si leur présence bouleverse « l’équilibre de la démographie nationale » lorsque les étrangers sont jugés préjudiciables aux « intérêts économiques ou nationaux » lorsqu’ils ne se comportent pas comme de bons citoyens dans leur pays, les lois mexicaines   brisées et quand « ils ne sont pas trouvés physiquement ou mentalement sain ». (Article 37)

– Le Secrétaire de la Gouvernance peut « suspendre ou interdire l’admission   d’étrangers lorsqu’il juge que c’est dans l’intérêt national » (article 38).

Les autorités mexicaines doivent garder une trace de chaque personne dans le pays :

– La police fédérale, locale et municipale doit collaborer avec les autorités fédérales de l’immigration sur demande, c’est-à-dire pour aider à l’arrestation des immigrants illégaux. (Article 73)

– Un registre national de la population fait le suivi de « chaque individu qui comprend la population du pays » et vérifie l’identité de chaque individu. (Articles 85 et 86)

– Un catalogue national des étrangers traque les touristes étrangers et les immigrés (Article 87), et attribue à chaque individu un numéro de suivi unique (Article 91).

Les étrangers avec de faux papiers, ou qui entrent dans le pays sous de faux prétextes, peuvent être emprisonnés :

– Les étrangers ayant des faux papiers d’immigration peuvent être  condamnés à une amende ou à une peine d’emprisonnement. (Article 116)

– Les étrangers qui signent des documents du gouvernement « avec une  signature fausse ou différente de celle qu’ils utilisent normalement » sont  passibles d’une amende et d’une peine d’emprisonnement. (Article 116)

Les étrangers qui ne respectent pas les règles seront punis d’une amende, expulsés et/ou emprisonnés :

– Les étrangers qui ne respectent pas une ordonnance d’expulsion sont punis. (Article 117)

– Les étrangers expulsés du Mexique et tentant de rentrer dans le pays sans autorisation peuvent être emprisonnés jusqu’à dix ans. (Article 118)

– Les étrangers qui violent les conditions de leur visa peuvent être condamnés à une peine maximale de six ans d’emprisonnement (articles 119, 120 et 121). Les étrangers qui faussent les termes de leur visa au Mexique, comme travailler sans permis, peuvent également être emprisonnés.

Selon la législation mexicaine, l’immigration illégale est un crime.  La loi générale sur la population dit :

« Une peine de deux ans de prison et une amende de trois cents à cinq mille pesos seront imposées à l’étranger qui entre illégalement dans le pays » (article 123).

– Les étrangers ayant des problèmes légaux d’immigration peuvent être expulsés du Mexique au lieu d’être emprisonnés. (Article 125)

– Les étrangers qui « s’attaquent à la souveraineté nationale ou à la sécurité » seront expulsés. (Article 126)

Les Mexicains qui aident des étrangers illégaux à entrer dans le pays sont eux-mêmes considérés comme des criminels en vertu de la loi :

– Un Mexicain qui épouse un étranger dans le seul but d’aider l’étranger à vivre dans le pays peut être condamné à cinq ans de prison. (Article 127)

Et, c’est comme ça…

« Maintenant, Israël, écoute les lois et les ordonnances que je vous enseigne.  Mettez-les en pratique, afin que vous viviez, et que vous entriez en possession du pays que vous donne l’Éternel, le Dieu de vos pères. » (Deutéronome 4:1)

Sinon,

« De même que l’Éternel prenait plaisir à vous faire du bien et à vous multiplier, de même l’Éternel prendra plaisir à vous faire périr et à vous détruire ; Et vous serez arrachés du pays dont tu vas entrer en possession. » (Deutéronome 28:63)

Source : News With Views

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , ,



Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics