Warning: Missing argument 2 for wpdb::prepare(), called in /home/www/0297d3f09b59c928ea3de31e13ab2e04/web/wp-content/themes/gonzo/includes/widget_areas.php on line 154 and defined in /home/www/0297d3f09b59c928ea3de31e13ab2e04/web/wp-includes/wp-db.php on line 1291
ASSASSINATS SUSPECTS

Conspiration

Publié le 16 novembre, 2016 | par Equipe de Pleinsfeux

0

ASSASSINATS SUSPECTS

Par Sorcha Faal – Le 17 octobre 2016

La Russie nomme Hillary Clinton comme «suspecte de meurtre» dans la mort de principaux chercheurs d’OVNI.

Un rapport étonnant du Comité d’Enquête circulant au le Kremlin nomme aujourd’hui la candidate à la présidence des États-Unis, Hillary Clinton, comme une « suspecte/complice » dans la mort mystérieuse de deux chercheurs de haut niveau des OVNIs qui étaient en directe « correspondance/communication » avec le président de sa campagne, John Podesta, qui lui-même a déjà été relié à  la mafia russe.

Selon ce rapport, la Commission d’Enquête est le principal organisme d’enquête fédéral en Russie responsable uniquement devant le président Vladimir Poutine et dont les enquêtes criminelles se centrent sur la lutte contre la corruption dans les différentes forces policières et du renseignement de la Fédération, plus spécifiquement l’infiltration de ces organismes publics par la Bratva (frères ou fraternité), qui, dans la culture occidentale, sont souvent désignés comme la mafia russe.

La plus grande de ces organisations criminelles, explique ce rapport, est la Solntsevskaya Bratva qui travaille en étroite collaboration avec le Syndicat du Crime Taganskaya, basé à Moscou (Tambov Gang), dont les fonds illégalement  « gagnés » sont blanchis par le biais de nombreuses banques russes, européennes et américaines par le Groupe Podesta, qui est dirigé par le président de la campagne d’Hillary Clinton, Tony Podesta, le propre frère de John Podesta.

À la fin de juillet 2016, continue ce rapport, les enquêteurs de la Commission d’Enquêtes ont reçu du Ministère de la Défense un rapport relatif à la destruction d’un avion des Forces Aériennes Indiennes qui aurait été frappé par ce que l’on croyait être un « Vimana » qui était en train d’accélérer vers l’Antarctique dans l’Océan Austral.

Ce rapport note que la majeure partie concernant les enquêteurs de la Commission d’Enquêtes sur les informations qui leur ont été fournies par le Ministère de la Défense était ses détails sur les morts mystérieuses de deux enquêteurs sur les OVNIs, internationalement connus, et que le Service du Renseignement Extérieur avait déjà identifié comme ayant de « considérables et substantielles » communications électroniques avec le président de la campagne d’Hillary Clinton, John Podesta.

Ce rapport déclare que les investigateurs d’OVNIs, qui ont été tués après avoir communiqué avec John Podesta, étaient Gaurav Tiwari et Max Spiers, avec Spiers, en 2013, ayant averti à partir des informations qu’il avait reçu de John Podesta, que « les guerres raciales seraient déclenchées aux États-Unis pour générer le chaos, et dont l’agenda consistait à créer un problème et y apporter une solution, en substance : Le Nouvel Ordre Mondial. »

Quant à savoir pourquoi John Podesta, président de la campagne d’Hillary Clinton, était en communication avec ces chercheurs d’OVNIs, ce rapport explique que c’était dû à sa grande fascination pour les OVNIs et les extraterrestres, mais, qu’il était devenu beaucoup plus préoccupant pour Hillary Clinton au printemps dernier, après avoir dit à un journaliste de CNN, le 7 avril, que le peuple américain pourrait manipuler la vérité au sujet des étrangers et, le jour suivant, le 8 avril, le Washington Post a écrit un article sur lui intitulé : La longue histoire étrange de l’obsession de John Podesta au sujet des extraterrestres de l’espace.

Ce rapport continue qu’après la publication du Washington Post de son article sur John Podesta et son « amour/attraction » des OVNIs et des extraterrestres, les analystes du Service du Renseignement Étranger ont signalé à la Commission d’Enquêtes qu’Hillary Clinton était devenue « enragée/alarmée » au sujet de ses communications avec les Ovniologues Gaurav Tiwari et Max Spiers, et surtout avec Max Spiers auquel John Podesta avait confié les plans les plus secrets qu’Hillary Clinton allait utiliser pour détruire l’Amérique.

Ce rapport dit qu’après qu’Hillary Clinton ait ordonné au président de sa campagne, John Podesta, de rompre immédiatement tout contact à la fois avec Gaurav Tiwari et Max Spiers, la mère de Max Spiers, Vanessa Bates, a rapporté à la presse britannique qu’il « était prêt à révéler une couverture  du gouvernement », et que, deux jours avant sa mort mystérieuse, il lui a envoyé un texte pour l’avertir :  « Votre garçon a des ennuis.  Si quelque chose devait m’arriver, enquêtez ».

Le 15 juin, ce rapport note sombrement que Max Spiers a été retrouvé mort en demeurant dans une maison d’amis à Varsovie, en Pologne, et, 3 semaines plus tard, le 7 juillet, Gaurav Tiwari, pareillement, a été retrouvé mort à son domicile de New Delhi, en Inde ;  Les analystes de la Commission d’Enquêtes et du Service du Renseignement Étranger notent que ces deux morts mystérieuses se sont produites alors que les « exécuteurs » (tueurs/hommes de frappes) connus du Syndicat du Crime Taganskaya, relié à John Podesta, étaient également présents dans ces deux endroits où ces décès sont survenus.

Avec la mère de Max Spiers déclarant qu’aucune raison ne lui avait été donnée pour la mort mystérieuse de son fils (« Ils refusent également de libérer toute la paperasserie à ce sujet pour moi parce que, d’une manière absurde, je n’ai pas son autorisation écrite. »), ce rapport continue en disant que les enquêteurs de la Commission d’Enquêtes ont initialement déterminé que les deux morts mystérieuses de Max Spiers et de Gaurav Tiwari sont « probablement » des homicides « commis/perpétrés » par le Syndicat du Crime Taganskaya sur les ordres d’Hillary Clinton et/ou John Podesta.

Incroyablement, ce rapport note en outre la mort de l’astronaute de la NASA, Edgar Mitchell (6ème homme à avoir marché sur la Lune) plus tôt cette année, après qu’il eut également communiqué avec le président John Podesta sur la campagne d’Hillary Clinton et dans un courriel secret récemment publié d’Hillary Clinton a dit à John Podesta (qui à l’époque était consultant pour le président Obama) que les extraterrestres voulaient aider l’humanité, mais, qu’ils craignaient nos tendances violentes, que le Vatican connaissait l’existence des extraterrestres, et a directement dit à John Podesta : « Parce que la guerre pour la course spatiale se réchauffe, je pense que vous devriez être au courant de plusieurs facteurs, alors que vous et moi planifions notre communication via Skype ».

Ce rapport conclut en notant que les personnes (comme Hillary Clinton et John Podesta) nommées par la Commission d’Enquêtes comme « suspects/complices » dans les homicides peuvent ne pas être coupables de ces crimes, et que leur nomination d’une personne comme telle est uniquement destinée à assurer leur coopération pour l’enquête jusqu’à ce qu’une décision finale soit prise par les procureurs du gouvernement fédéral.  Mais, ceci peut ne pas être possible dans le cas d’Hillary Clinton si Donald Trump gagne la présidence des États-Unis.

Source : What Does It Mean

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , , , , , ,



Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics