Warning: Missing argument 2 for wpdb::prepare(), called in /home/www/0297d3f09b59c928ea3de31e13ab2e04/web/wp-content/themes/gonzo/includes/widget_areas.php on line 154 and defined in /home/www/0297d3f09b59c928ea3de31e13ab2e04/web/wp-includes/wp-db.php on line 1291
AVENIR INQUIÉTANT

Conspiration

Publié le 01 novembre, 2016 | par Equipe de Pleinsfeux

0

AVENIR INQUIÉTANT

Par Samuel David Meyer – Septembre 2016

Corruption systémique et un avenir inquiétant pour l’humanité !

« Les méchants te feraient-ils siéger sur leur trône, eux qui forment des desseins iniques en dépit de la loi ?  Ils se rassemblent contre la vie du juste, et ils condamnent le sang innocent.  Mais l’Éternel est ma retraite, mon Dieu est le rocher de mon refuge.  Il fera retomber sur eux leur iniquité, il les anéantira par leur méchanceté ; L’Éternel, notre Dieu, les anéantira. » (Psaumes 94:20-23)

« …car, pour ce qui concerne toutes les promesses de Dieu, c’est en lui qu’est le oui ; C’est pourquoi encore l’Amen par lui est prononcé par nous à la gloire de Dieu.  Et celui qui nous affermit avec vous en Christ, et qui nous a oints, c’est Dieu, lequel nous a aussi marqués d’un sceau et a mis dans nos cœurs les arrhes de l’Esprit. »  (II Corinthiens 1:20-22)

« Ayant donc de telles promesses, bien-aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu. » (II Corinthiens 7:1)

Dans ce bulletin, nous allons examiner attentivement l’état actuel de notre monde et de la corruption systémique du domaine politique.  Nous allons également jeter encore un œil sur ce que nous réserve l’avenir de ce monde moderne.

Puisque j’écris ce bulletin dans les derniers jours d’août 2016, les États-Unis d’Amérique sont au milieu d’une année électorale.  Dans seulement quelques mois, le peuple américain saura qui sera leur prochain président et, à moins de circonstances imprévues et improbables, ce sera soit le Républicain, Donald Trump, ou la Démocrate, Hillary Clinton.  Au milieu de la fureur de ces campagnes présidentielles, nous entendons beaucoup de promesses faites par ces candidats.  Pourtant, nous savons à partir de l’histoire que les candidats politiques sont notoires pour leurs promesses non tenues.  En fait, une des promesses dans une campagne la plus mémorable de l’histoire des États-Unis provenaient de l’ancien président George HW Bush, qui a dit dans la Convention Nationale Républicaine, en 1988, « Le Congrès va me pousser à augmenter les impôts, et je vais dire non, et ils vont pousser, et je vais dire non, et ils vont pousser à nouveau, et je vais leur dire, lisez sur mes lèvres : Pas de nouveaux impôts. »  C’était à peine deux ans plus tard, en 1990, que le président Bush a annoncé de nouvelles hausses des impôts.

Notre président actuel, Barack Obama, est un autre homme qui est connu pour ses promesses innombrables, ce qui comprenait l’assurance au peuple américain que sa présidence serait beaucoup plus ouverte et transparente que ses prédécesseurs avant lui.  Dans un mémorandum publié en janvier 2009, Obama a écrit ce qui suit : « Mon administration est déterminée à créer un niveau sans précédent d’ouverture au sein du gouvernement.  Nous allons travailler ensemble pour assurer la confiance du public et l’établissement d’un système de transparence, de participation et de collaboration du public.  L’ouverture renforcera notre démocratie et fera la promotion de l’efficience et de l’efficacité au sein du gouvernement. »  Barack Obama a ensuite commencé à faire exactement le contraire.  Le 17 mars 2014, CBS News a publié un article avec le titre, « Le gouvernement secret sous l’administration Obama ».  Dans cet article, le sénateur Patrick Leahy, qui est un Démocrate du Vermont, se plaignait que le gouvernement refusait souvent des demandes d’information qu’ils ne veulent pas révéler en les classifiant d’informations top secrètes.  « Je suis préoccupé par la tendance croissante de s’appuyer sur les exemptions de la Loi d’Accès à l’Information afin de retenir de larges pans d’informations du gouvernement entravant le droit du savoir du public.  Ceci devient une trop forte tentation.  Si vous faites des gaffes au sein du gouvernement, marquez-les seulement par top secret » a déclaré le sénateur Leahy.  En réalité, les hommes qui osent exposer la vérité de la corruption du gouvernement sont ostracisés.  Cela inclut Edward Snowden qui, précédemment, travaillait pour l’Agence de Sécurité Nationale, NSA, jusqu’au jour où il a révélé les activités sans scrupules de son employeur et a fui le pays en 2013.

Le site connu sous le nom de Politifact propose actuellement une liste de promesses non tenues par Barack Obama.  Cette liste dépasse la centaine et va probablement croître encore plus une fois que le mandat présidentiel de Barack Obama se terminera en 2017.  Sa promesse au peuple américain que la mise en œuvre de la Loi sur les Soins Abordables ne forcerait pas les américains à modifier leurs régimes d’assurance-santé a même mérité le titre « Mensonge de l’Année » en décembre 2013.   « Si vous êtes un des 250 millions d’Américains qui ont déjà une assurance santé, vous garderez votre assurance maladie » a affirmé Barack Obama en juin 2012.  Environ quatre millions de personnes ont reçu un avis d’annulation de leurs compagnies d’assurance en 2013.

Considérant la propension des hommes politiques à mentir, peut-on croire tout ce qu’ils disent ?  Nos candidats actuels pour l’élection de 2016 font beaucoup de promesses comme d’autres politiciens l’ont fait.  En fait, Hillary Clinton a promis d’éliminer les frais de scolarité pour les étudiants qui fréquentent les collèges publics si leurs familles gagnent moins de $250.000 par année.  Elle a également promis d’augmenter le salaire minimum à au moins $12 l’heure et a promis de ne pas augmenter les impôts de la classe moyenne américaine.  Il est intéressant de voir que Barack Obama a également fait des promesses similaires, en promettant d’augmenter le salaire minimum à $9,50 l’heure et en promettant de ne pas augmenter les impôts pour la classe moyenne.  Il a menti.  Il s’agit certainement d’un étrange système où les votes sont achetés avec des promesses qu’ils n’ont même pas à accomplir.  Le peuple américain, pour la plupart, sait que les promesses électorales sont des mensonges.  Pourtant, les gens continuent d’utiliser ces promesses comme ligne directrice afin de décider pour qui ils vont voter.

Bien que les hommes soient souvent déçus, et que les politiciens mentent souvent, Dieu tient toujours ses promesses.  Dans II Corinthiens 1:20-22, nous lisons : « Car, pour ce qui concerne toutes les promesses de Dieu, c’est en lui qu’est le oui ; C’est pourquoi encore l’Amen par lui est prononcé par nous à la gloire de Dieu.  Et celui qui nous affermit avec vous en Christ, et qui nous a oints, c’est Dieu, lequel nous a aussi marqués d’un sceau et a mis dans nos cœurs les arrhes de l’Esprit. »   Dieu a promis de nous pardonner nos péchés si nous nous repentons, et il a promis de nous envoyer son Esprit pour nous guider dans nos vies.  Nous avons aussi la promesse que notre Seigneur et Sauveur, Jésus-Christ, reviendra.  Je demande instamment à tous les lecteurs de ce bulletin de tenir fermement les promesses de Dieu.  Si vous ne vous êtes pas encore repenti de vos péchés et n’avez pas encore consacré votre vie à Dieu, je vous invite à le faire maintenant.

Le problème avec Obamacare !

Si quelqu’un pouvait s’asseoir et demander à Barack Obama ses réalisations, il ferait probablement référence au passage de sa loi des soins de santé, connue sous le nom de la Loi sur les Soins Abordables, ou Obamacare, comme étant son accomplissement favori.  Cette loi, qui oblige tous les Américains à acheter une assurance santé « abordable » ou à payer une amende au Service du Revenu Interne s’ils ne se conforment pas, a été signée en loi le 23 mars 2010.  Dans les jours qui ont précédé le passage d’Obamacare, Nancy Pelosi, qui était présidente de la Chambre des Représentants des États-Unis à l’époque, a déclaré : « Nous devons adopter le projet de loi (Obamacare) afin que vous puissiez découvrir en quoi elle consiste, loin du brouillard des controverses ».  Le site officiel de la Loi sur les Soins Abordables, healthcare.gov, a ouvert en octobre 2013 et, depuis ce temps, le peuple américain connait bien ce nouveau système de soins de santé.

Comme il s’est avéré, l’Obamacare n’est pas tout à fait aussi merveilleux que les démocrates qui l’ont passé, ont dit qu’il serait.  Ces derniers mois, de nombreuses compagnies d’assurances-maladies ont annoncé qu’elles réduiraient la couverture d’assurance qu’elles offrent à travers Obamacare ou qu’elles se retireraient totalement du programme d’assurance-santé du gouvernement. En août 2016, la société d’assurance-maladie, connue sous le nom Aetna, a annoncé un plan visant à réduire ses offres d’échanges avec Obamacare de 80 pour cent en 2017.  Cette décision a été prise après qu’il est apparu qu’Aetna devrait perdre 300 millions de dollars pour participer à Obamacare.  « La grande majorité des contribuables ont subi un stress financier continu au sein de leur entreprise publique d’échanges individuels.  Fournir des options de soins de santé à prix abordable et de haute qualité aux consommateurs n’est pas possible sans un pool de risques équilibrés », a déclaré Mark Bertolini, chef de la direction d’Aetna.  En d’autres termes, Aetna est sortie du  marché d’Obamacare parce que la majorité des personnes qui ont souscrit à l’assurance ont de coûteux problèmes de santé, alors que les personnes en bonne santé qui pourraient équilibrer le marché choisissent de ne pas participer au programme.  En outre, deux autres grandes compagnies d’assurance, United HealthGroup et Humana, ont également annoncé leur intention de quitter Obamacare.  En conséquence, les consommateurs trouveront moins de choix lors de l’achat d’assurances avec l’échange d’Obamacare l’année prochaine.  Tel est le cas dans le Comté de Pinal, en Arizona, où les 300.000 habitants qui y vivent ne seront même pas en mesure d’acheter une assurance d’Obamacare en 2017, parce qu’aucune compagnie d’assurances n’en offre une dans leur région.  Dans d’autres domaines, le coût des primes d’assurance sont susceptibles d’augmenter dans des proportions importantes.  Selon un rapport publié par le Milwaukee Journal Sentinel, les compagnies d’assurances ont proposé des hausses de prix allant de 5,44 à 37,88 pour cent dans l’état du Wisconsin.  L’état de l’Illinois verra également une forte augmentation du coût de ces assurances, dès l’année prochaine, allant de 44 à 55 pour cent selon le Chicago Tribune.  « Bien que ces approbations de taux se traduisent par un résultat très difficile pour les consommateurs, elles étaient nécessaires pour veiller à ce que les consommateurs de l’Illinois aient en fait une option de couverture lorsque l’Enrôlement Ouvert de 2017 commencera le 1er novembre 2016 » a déclaré l’adjointe au directeur du département des assurances de l’état, Anne Melissa Dowling.  En outre, le Los Angeles Times a rapporté que les primes d’assurances des Californiens vont augmenter de 13,2 pour cent en 2017.

Maintenant, il devrait être clair qu’Obamacare est terrible.  Nous avons vécu avec çà assez longtemps pour voir que çà n’ira probablement pas mieux mais que, selon toute vraisemblance, çà va effectivement empirer.  Alors que le nom officiel de la loi de Barack Obama est la « Loi sur les Soins Abordables », beaucoup de gens, y compris moi-même, en sont venus à réaliser que ce n’est pas aussi abordable pour tous.  Naturellement, les gens espèrent qu’Obamacare va tomber en pièces, et le service de nouvelles grand public, CNBC, semble penser que le programme est voué à l’échec.  Un titre qu’ils ont publié le 17 août 2016, déclare, « Le retrait d’Aetna d’Obamacare signifie que la « spirale mortelle des assurances » est arrivée ».  Cependant, nous devons envisager la possibilité qu’Obamacare, tel qu’il existe aujourd’hui, n’ait jamais vraiment été ce que les libéraux voulaient.  Dans un article d’opinion écrit pour le New York Times en 2013, le cinéaste et documentariste socialiste, Michael Moore, a admis que le programme Obamacare était « terrible ».  Pourtant, il a salué le programme parce qu’il croit qu’il est un tremplin vers un système de santé universel contrôlé par le gouvernement.  Bien que de nombreux pays aient déjà des soins de santé universels, les États-Unis ont été une exception notable.  De toute évidence, ceci rend l’Organisation des Nations Unies malheureuse puisqu’un système mondial de santé est un de leurs objectifs qu’ils espèrent réaliser d’ici l’an 2030.  Dans un document officiel de l’Organisation des Nations Unies, qui a été publié en octobre 2015, nous trouvons les paroles qui suivent : « Nous envisageons un monde libéré de la peur et de la violence, un monde de l’alphabétisation universelle, un monde avec un accès équitable et universel à une éducation de qualité à tous les niveaux, aux soins de santé et à la protection sociale, où le bien-être physique, mental et social seront assurés ».  Oui, selon l’Organisation des Nations Unies, un système de santé véritablement universel et mondial est un élément crucial dans leur prochain gouvernement mondial.

La campagne bizarre d’Hillary Clinton !

Avec les élections présidentielles de 2016, aux États-Unis, qui se profilent, les titres sont constamment dominés par les histoires de Donald Trump et d’Hillary Clinton.  Bien sûr, nous savons à partir de son passé qu’Hillary Clinton est une femme très méchante qui aime l’avortement, qu’elle est impliquée dans l’occulte, et qu’elle est une menteuse pathologique.  Pour aggraver les choses, il semble que travailler avec Hillary Clinton puisse être une entreprise très dangereuse.  En fait, un grand nombre de collaborateurs d’Hillary Clinton dans le passé ont rencontré des fins intempestives et mystérieuses.  La dernière victime est un homme du nom de Seth Rich.  Il était considéré comme une étoile montante du Parti Démocrate jusqu’à ce qu’il soit tué dans la nuit du 10 juillet 2016, tout en marchant vers la maison dans une banlieue de Washington.  Bien que la police ait caractérisé cette agression mortelle comme un vol qui a mal tourné, il est tout à fait étrange qu’aucun des biens de Seth Rich n’aient été volés.  « Il y a eu lutte. Ses mains, ses genoux et son visage étaient meurtris, et pourtant, il a reçu deux coups de feu dans le dos, et pourtant, ils n’ont jamais pris quoi que ce soit.  Ils ont pris sa vie pour littéralement aucune raison », a déclaré la mère de Seth Rich.  Une théorie circulant largement suggère que Seth Rich était la personne responsable de la fuite de milliers de courriels qui révélaient un comportement contraire à l’éthique du Parti Démocrate lorsqu’il  travaillait pour Hillary Clinton.  Le scandale a conduit à la démission de Debbie Wasserman-Schultz qui avait servi en tant que présidente du Comité National Démocrate.  Pour attiser encore plus les flammes de la suspicion, le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, offre maintenant une récompense de $20.000 à toute personne ayant des informations sur la mort de Seth Rich.  Puisque WikiLeaks est l’organisation qui a publié les courriels compromettants, il serait logique que Seth Rich ait été la source de leurs informations.  Julian Assange n’a pas confirmé ou nié que Seth Rich était sa source.  C’est une théorie intéressante, cependant.

Hillary Clinton veut être la prochaine présidente des États-Unis, et il y a une possibilité très réelle qu’elle puisse obtenir cette position.  Néanmoins, son comportement en tant que candidate à la présidence est tout à fait bizarre.  Il semble qu’elle ait une grande réticence quand vient le temps des communications avec la presse.  En fait, un rapport publié le 24 août 2016, par le Washington Post, indique qu’Hillary Clinton n’a pas tenu une conférence de presse depuis le 5 décembre 2015 !  En réponse au tollé croissant, le directeur de la campagne d’Hillary Clinton, Robby Mook, a défendu sa candidate en prétendant qu’Hillary Clinton a accordé plus de trois cents entrevues depuis le début de 2016.  Il est intéressant de noter cependant, qu’Hillary Clinton va rarement permettre aux journalistes de l’interroger, en choisissant plutôt d’apparaître à la télévision dans un environnement contrôlé.  Quand elle permet à un journaliste d’être honoré par sa présence, ses entrevues sont très courtes.  Ces entrevues durent généralement entre trois et huit minutes, et elle s’assure que l’intervieweur ne sera pas en mesure de poser des questions en profondeur ou difficiles.  Que cache-t-elle ?  Peut-être qu’Hillary Clinton sait déjà qu’elle sera la prochaine présidente et qu’elle n’est donc pas particulièrement préoccupée par la façon dont elle est perçue par le public. Inutile de dire que la perception du public n’est pas bonne.  Un récent sondage mené par le Washington Post et ABC News a révélé que 62 pour cent des répondants ont dit qu’Hillary Clinton n’était ni honnête, ni digne de confiance.  En effet, Mme Clinton a été impliquée dans de nombreux scandales au fil des ans, y compris le traitement de ses courriels, alors qu’elle a été Secrétaire d’État sous l’administration Obama et ses relations inappropriées avec des personnes qui ont fait des dons d’argent à sa Fondation Clinton.  On ne peut que s’imaginer ce que serait la présidence sous Hillary Clinton, mais, la possibilité me remet à l’esprit les mots que nous trouvons dans les Proverbes 29:2, « Quand les justes se multiplient, le peuple est dans la joie ; Quand le méchant domine, le peuple gémit. »

Que réserve l’avenir ?

Il y a quelque chose au sujet de l’année 2030.  Non seulement l’année 2030 est-elle l’année cible dans laquelle l’Organisation des Nations Unies espère établir son gouvernement mondial, elle est également une année au sujet de laquelle un article récent a été écrit dans les Lettres de Kiplinger.  Dans un article intitulé,  « 20 façons étonnantes où votre vie quotidienne sera très différente en 2030 », la publication détaille certaines de ses meilleures suppositions au sujet de ce que l’avenir nous réserve.  Certaines de leurs prédictions comprennent un réfrigérateur contrôlé par internet qui gardera un inventaire de votre épicerie et qui commandera automatiquement les articles de remplacement lorsque les approvisionnements sont faibles.  Ils prévoient également que l’épicerie, les articles ménagers et les petits objets pesant moins de 10 livres seront livrés par des drones.  Ils disent que les appareils, les serrures, les lumières, le chauffage,  les systèmes de refroidissement, et d’autres équipements ménagers seront tous reliés par des puces sans fil à internet.  Il est entièrement prévu que les voitures sans conducteur seront couramment utilisées en 2030 également.  D’autres prédictions comprennent la reconnaissance faciale aux points de contrôle dans les aéroports, les micropuces implantées qui surveilleront la santé des humains, les téléphones intelligents qui enregistrent tout ce que nous faisons, et, la plupart du temps, une société sans argent liquide.

À première vue, ces prévisions dans les Lettres de Kiplinger peuvent sembler exagérées.  Cependant, ce sont des personnes informées et, à ce stade de l’histoire, nous sommes très près de voir certaines de ces prédictions devenir réalité.  Par exemple, le gouvernement de la Nouvelle-Zélande a récemment donné à la chaîne de pizza, connue comme Domino’s, la permission d’utiliser des drones pour la livraison de leurs pizzas.  Les drones que Domino’s utilisera ont été développés par une société connue sous le nom de Flirtey.  « Avec l’augmentation du nombre de livraisons que nous faisons chaque année, nous avons été confrontés au défi d’assurer la diminution de notre temps de livraison et nous nous efforçons d’offrir à nos clients de nouvelles façons progressistes de commander chez nous », a déclaré Don Meij, qui est le chef de la direction et directeur général pour Domino’s en Nouvelle-Zélande. Il a ensuite poursuivi en disant, « Domino fait tout pour s’assurer de fournir aux clients des choix afin de rendre la vie de nos clients plus facile.  L’ajout d’innovations telles que les livraisons par drones signifie que les clients peuvent profiter de la technologie de pointe et d’avoir la commodité de voir leur Suprême Pizza livrée par avion à leur porte.  Ceci est l’avenir ».  La société cherche également à livrer des pizzas à l’aide de robots.

Dans d’autres nouvelles, une entreprise connue sous le nom de nuTonomy offre maintenant un nouveau service de véhicule-taxi autonome à Singapour.  C’est remarquable parce que tandis que des sociétés comme Google ont testé des voitures sans conducteur pendant des années, nuTonomy est la première entreprise au monde à permettre au grand public d’utiliser ces véhicules.  Le service est limité pour l’instant à une petite zone constituée de 2,5 miles, mais la compagnie espère avoir une flotte complète en fonctionnement tout au long de Singapour d’ici l’an 2018.  « Nous sommes confrontés à des contraintes dans la terre et la main-d’œuvre.  Nous voulons profiter de la technologie de l’auto-conduite pour surmonter ces contraintes, et en particulier introduire de nouveaux concepts de mobilité qui pourraient apporter des améliorations transformationnelles aux transports en commun à Singapour », a déclaré le Secrétaire Permanent pour les transports de Singapour, Pang Kin Keong.  Le service de transport bien connu, Uber, doit également mettre à l’essai un service similaire à Pittsburgh, en Pennsylvanie, dans les prochaines semaines.  Les clients qui cherchent des transports appelleront comme d’habitude le programme de Uber qui fonctionne avec les téléphones intelligents.  Pour inciter les clients à l’essayer, Uber offrira des tours gratuits dans leurs véhicules autonomes.  Il est intéressant de noter, cependant, que ces véhicules ne sont pas entièrement autonomes.  Ils ont besoin d’un pilote qui peut prendre le contrôle si quelque chose va mal, et ces véhicules à ce stade sont incapables de traverser les ponts sans une intervention humaine.  « Les ponts sont vraiment difficiles.  Et, il y a environ 500 ponts à Pittsburgh », a déclaré le directeur de l’ingénierie de Uber, Raffi Krikorian.

Les drones vont livrer des pizzas en Nouvelle-Zélande, et des voitures sans conducteur vont conduire leurs clients à Pittsburgh et à Singapour mais, à quel point sommes-nous proches d’une société sans argent liquide ?  Selon un rapport publié en novembre 2015, le directeur général Tim Cook, du fabricant d’ordinateurs Apple, a prédit qu’une société sans argent liquide sera bientôt ici. Prenant la parole lors d’un rassemblement au Trinity College de Dublin, en Irlande, Cook a dit à son auditoire, « Vos enfants ne sauront pas ce qu’est l’argent ».  Nous voyons déjà les premières tentatives d’une société sans argent liquide aux États-Unis.  La chaîne de restaurants Sweetgreen a récemment cessé d’accepter l’argent à certains endroits.  « Une des plus grandes plaintes chez Sweetgreen est la ligne, donc, en réduisant l’argent liquide, nous sommes en mesure de servir les clients beaucoup plus rapidement », a déclaré Jonathan Newman, qui est co-fondateur de la chaîne Sweetgreen.  Une société connue sous le nom de Major Food Group, qui exploite des restaurants à New York, a également décidé de renoncer à l’argent dans certains de ses emplacements, y compris un restaurant connu sous le nom de Sadelle’s.  « Je crois fermement dans le mouvement sans argent liquide.  Il y a une énorme quantité de travail, de processus, et d’erreurs qui vont avec la prise, le traitement, le suivi et les dépôts en espèces.  La quantité de temps et d’argent que cela coûte ne vaut pas le montant des affaires qui se font en espèces », a déclaré le copropriétaire de Major Food Group, Jeff Zalaznick.  Je soupçonne que, lorsque la transformation vers une société sans argent liquide sera terminée, ce ne sera pas parce que les gouvernements du monde entier auront cessé d’émettre des liquidités.  Ce sera plutôt parce que les entreprises ne les accepteront plus et ainsi, avoir de l’argent liquide sera inutile.  Cette tendance peut même être observée avec la boutique Shopko dans ma ville natale de Beaver Dam, Wisconsin.  Le magasin offre aux clients la possibilité d’utiliser une auto-caisse pour acheter des articles, mais ces machines n’acceptent pas l’argent.

La technologie nécessaire pour avoir une société totalement libre d’argent liquide existe déjà.  Ceci est clairement démontré dans un article publié le 21 mai 2016, intitulé, « La carte de crédit de Satan : Ce que la marque de la bête m’a appris sur l’avenir de l’argent ».  L’article, qui a été écrit par un homme nommé Charlie Warzel, relate la quête de l’auteur pour vivre complètement sans argent pendant trente jours.  Bien que le plan original de cet homme était d’utiliser un méli-mélo de services de paiements mobiles avec son téléphone intelligent pour payer les biens et les services, il a abouti dans un voyage à Stockholm, en Suède, où il a finalement reçu un implant de micropuce dans sa main.  Alors qu’il se préparait à recevoir sa puce, Warzel a été averti par la personne qui allait effectuer l’opération,  « Alors maintenant, je vais vous dire quelque chose que vous n’avez sans doute pas envisagé avant, c’est que les gens, en particulier les très conservateurs de la droite chrétienne, pourraient vous causer des problèmes pour cela.  Ils voient ceci comme la marque de la bête.  Je veux juste que vous soyez préparé ». L’avertissement n’a pas dissuadé Warzel, cependant.  Non seulement a-t-il reçu sa puce, mais il était déterminé à devenir le premier homme à payer pour un repas dans un restaurant avec sa main.  En avril 2016, il l’a fait dans un restaurant de New York.

La population humaine est en marche vers un avenir où la technologie contrôle les personnes, et où un seul gouvernement mondial est établi.  Nous sommes plus près que jamais de voir cela se produire, et cela signifie que nous sommes plus près que jamais du retour de notre Seigneur et Sauveur, Jésus-Christ.  Comme on se rapproche de ce jour fatidique, nous voyons un monde où il y a des problèmes de tous les côtés.  En août 2016, la Louisiane a souffert d’inondations dévastatrices qui ont endommagé plus de 110.000 maisons. La Californie est littéralement en feu alors que 4.200 incendies de forêt ont balayé la région jusqu’à présent cette année, ce qui a conduit à la destruction d’une vaste zone de terres.  À Milwaukee, dans le Wisconsin, des émeutes ont éclaté le 13 août 2016, et ont continué le 14 août 2016, après qu’un officier de police noir ait tiré sur un homme noir qui pointait une arme à feu vers l’officier.  De nombreux magasins dans la région ont été pillés et brûlés au-delà de toute réparation.  La violence était si mauvaise que le Sheriff de Conté de Milwaukee, David Clarke, a demandé l’aide de la Garde Nationale du Wisconsin.  Ce sont des jours dangereux.

Nous vivons dans un monde qui a désespérément besoin d’un Sauveur. Heureusement, nous pouvons nous rapprocher de notre Dieu pour avoir le confort et la force dans ce monde tumultueux.  Nous sommes assurés de cela dans Jacques 4:6-10, qui nous dit : « Il accorde, au contraire, une grâce plus excellente ; C’est pourquoi l’Écriture dit : Dieu résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles.  Soumettez-vous donc à Dieu ; Résistez au diable, et il fuira loin de vous.  Approchez-vous de Dieu, et il s’approchera de vous.  Nettoyez vos mains, pécheurs ; Purifiez vos cœurs, hommes irrésolus.  Sentez votre misère ; Soyez dans le deuil et dans les larmes ; Que votre rire se change en deuil, et votre joie en tristesse.  Humiliez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera. »

Nous vous remercions tous pour votre soutien de ce ministère.  Nous prions pour que Dieu soit avec vous tous.  Que la grâce et la paix soient avec vous au nom du Seigneur Jésus-Christ.

Source : Last Trumpet

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , , , , , , ,



Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics