Israël

Publié le 04 janvier, 2017 | par Equipe de Pleinsfeux

0

AVERTISSEMENTS DE NETANYAHU

Benjamin Netanyahu sert un avertissement à l’Iran : « Nous sommes un tigre, pas un lapin », dans sa dénonciation ardente sur les menaces iraniennes.

Par Geoffrey Grider – Le 14 décembre 2016

Quand on lui a demandé s’il croyait sincèrement que l’Iran signifiait vraiment ce qu’il dit, qu’ils veulent détruire Israël, il a répondu, « Oui, je le crois. »  Plus tôt ce mercredi, le chef suprême de l’Iran, l’Ayatollah Ali Khamenei, a déclaré qu’Israël n’existerait plus dans 25 ans à partir de maintenant.

Le Premier Ministre d’Israël, Benjamin Netanyahu, a transmis mercredi un message à l’Iran, en avertissant les dirigeants de la République Islamique : « Ne nous menacez pas, nous ne sommes pas un lapin, nous sommes un tigre.  Si vous nous menacez, vous vous mettez vous-mêmes en danger. »

« Voici, il ne sommeille ni ne dort, celui qui garde Israël.  L’Éternel est celui qui te garde.  L’Éternel est ton ombre à ta main droite. » (Psaumes 121:4)

Benjamin Netanyahu a envoyé le message lorsque le président du Kazakhstan, Nursultan Nazarbayev, lui a demandé lors de sa visite s’il voulait envoyer un message au président de l’Iran, Hassan Rouhani, qui devait visiter le Kazakhstan la semaine suivante.

Lorsqu’on lui a demandé s’il croyait sincèrement que l’Iran signifiait ce qu’il dit, qu’ils veulent détruire Israël, il a répondu : « Oui, je le crois. »  Plus tôt ce mercredi, le chef suprême de l’Iran, l’Ayatollah Ali Khamenei, a déclaré qu’Israël n’existera plus dans 25 ans à partir de maintenant.

Benjamin Netanyahu a dit à l’Organisation des Nations Unies que l’Iran restait une menace dangereuse :

L’année dernière, à l’Organisation des Nations Unies, Benjamin Netanyahu a déclaré : « Israël ne permettra pas un Iran nucléaire, ni maintenant, ni dans 10 ans à partir de maintenant, ni jamais ».  Allez-y, Bibi !

Quelques heures avant la déclaration de Benjamin Netanyahu, Ali Khamenei a affirmé que la « libération de la Palestine » reste le problème numéro un du monde musulman malgré les nombreux conflits qui déstabilisent actuellement le Moyen-Orient.

L’Ayatollah Ali Khamenei a fait ces commentaires lors d’une rencontre avec le responsable de l’organisation terroriste palestinienne, Djihad Islamique, à Téhéran, selon l’agence de presse iranienne semi-officielle, Press TV.

« Malgré son engagement dans certaines questions régionales, la République Islamique a toujours annoncé explicitement que la Palestine était le problème numéro un dans le monde musulman et a accompli ses obligations à cet égard » a déclaré l’Ayatollah Ali Khamenei au responsable du groupe, Ramadan Abdullah Shalah.

Le chef iranien a continué en déclarant que « la seule façon de libérer la ville sainte d’al-Qods est la lutte et la résistance », tout en ajoutant que « les autres solutions sont inutiles et futiles ».

Al-Qods est le mot arabe pour Jérusalem.

L’Ayatollah Ali Khamenei a également rejeté les revendications selon lesquelles les questions religieuses étaient au cœur des tensions régionales, en rejetant le blâme sur les États-Unis et ses alliés.

« Les Sunnites d’Alep, de Mossoul et d’autres villes sont massacrés par les criminels Takfiri, donc, ces crises n’ont rien à voir avec les Sunnites ou les Chiites » a déclaré l’Ayatollah Ali Khamenei.

Un Takfiri est un musulman qui accuse un autre musulman d’apostasie.

L’insécurité dans la région, a insisté Ali Khamenei, est la faute des États-Unis et de son ingérence dans les affaires des pays du Moyen-Orient, en décrivant Washington comme « la puissance la plus arrogante et le Grand Mal ».

Les commentaires sont arrivés un jour après que le président de l’Iran, Hassan Rouhani, ait dit que la seule option laissée aux Palestiniens dans la poursuite d’un état indépendant était « le djihad », a rapporté l’agence de presse iranienne Fars.

« Aujourd’hui, l’opinion publique mondiale est confrontée à cet argument solide que le régime sioniste n’a jamais favorisé la paix, et cet argument et ce raisonnement devrait être utilisé pour montrer qu’il n’y a aucun moyen, sauf le djihad et la résistance pour les Palestiniens contre le régime usurpateur » a-t-il dit à Shalah lors de leur réunion de mardi.

Selon Fars, Hassan Rouhani a blâmé Israël pour les conflits sectaires accrus en Afghanistan, au Pakistan, en Irak, en Syrie, au Liban et en Afrique du Nord.

Source : Now The End Begins

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , , , ,



Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics