Warning: Missing argument 2 for wpdb::prepare(), called in /home/www/0297d3f09b59c928ea3de31e13ab2e04/web/wp-content/themes/gonzo/includes/widget_areas.php on line 154 and defined in /home/www/0297d3f09b59c928ea3de31e13ab2e04/web/wp-includes/wp-db.php on line 1291
AVERTISSEMENTS D’ISRAËL

Israël

Publié le 07 juillet, 2016 | par Equipe de Pleinsfeux

0

AVERTISSEMENTS D’ISRAËL

Dans un blitz dans les médias russes, le Premier Ministre a averti qu’Israël ne laissera pas l’Iran ouvrir un front sur les Hauteurs du Golan.

Par Raoul Wootliff – Le 7 juin 2016

Avant sa rencontre avec Vladimir Poutine, Benjamin Netanyahu a dit qu’on ne devait pas laisser Téhéran utiliser le Hezbollah comme délégué pour attaquer l’État Juif.

Israël ne laissera pas l’Iran utiliser le groupe terroriste Hezbollah pour transformer le côté syrien de la frontière des Hauteurs du Golan en un nouveau front, a dit le Premier Ministre Benjamin Netanyahu aux médias russes dans un communiqué publié mardi.

Benjamin Netanyahu, qui effectue une visite de deux jours à Moscou, a dit au service de nouvelles Interfax, propriété de l’état, et au service de nouvelles TASS, avant les pourparlers, qu’il ferait tout en son pouvoir pour empêcher l’Iran de prendre pied en Syrie et qu’il entendait demander de l’aide à la Russie dans sa lutte contre la menace du Hezbollah.

« Nous avons une ligne rouge, une limite que nous ne permettrons pas de briser. L’Iran n’est pas autorisée, à l’aide du Hezbollah, à utiliser le territoire syrien pour nous attaquer et ouvrir un nouveau front terroriste contre nous sur les Hauteurs du Golan » a dit Benjamin Netanyahu à l’Agence TASS avant une réunion avec Vladimir Poutine mardi, leur quatrième série de pourparlers au cours des derniers mois.

Les deux dirigeants devaient poursuivre leurs discussions en cours sur la coordination de la sécurité entre la Russie et les Forces Armées d’Israël, en particulier leur soi-disant mécanisme déconflictuel, installé pour s’assurer que les Forces de Défense d’Israël ne frappent pas des jets russes opérant dans l’espace aérien syrien.

« Nous avons fait un devoir de rester en dehors du conflit syrien, à deux exceptions près : Traiter des blessés syriens sur une base humanitaire et empêcher l’Iran d’utiliser le territoire de la Syrie pour attaquer Israël ou pour transférer des armes sophistiquées au Hezbollah » a déclaré Benjamin Netanyhau.  « Nous ne savons pas ce qui va advenir de la Syrie, mais, dans n’importe quel arrangement, la Syrie ne peut pas devenir une base iranienne pour le terrorisme et les agressions » a-t-il dit à Interfax.

« Israël continuera de partager ses préoccupations avec le gouvernement russe au sujet du Hezbollah.  Ce groupe terroriste a appelé à l’assassinat de chaque juif et c’est pourquoi il faut éviter qu’ils puissent acquérir des armes sophistiquées de n’importe qui.  Le Hezbollah a lancé des milliers de missiles sur nos civils et nous ne permettrons pas l’accumulation d’armes encore plus sophistiquées sur notre frontière. »

Benjamin Netanyahu et Vladimir Poutine devaient également marquer le 25ème anniversaire des relations diplomatiques entre Israël et la Russie, qui ont été rétablies en janvier 1992, 25 ans après que l’Union Soviétique les ait rompues à la suite de la Guerre des Six jours de 1967.

« La Russie est une importante puissance mondiale et Israël est une importante puissance régionale.  Le président Vladimir Poutine et moi-même connaissons la valeur des liens qui existent entre nos deux pays, qui se sont constamment améliorés au cours du dernier quart de siècle.  Notre relation a amélioré la coopération entre la Russie et Israël, et j’espère que ce voyage ne fera qu’ajouter à tout cela » a déclaré Benjamin Netanyahu aux médias russes.

« Notre mécanisme de coordination a déjà fait ses preuves.  Nous en avons tous les deux bénéficié en les renforçant davantage. »

Au cours de la visite de Benjamin Netanyahu, Jérusalem et Moscou devraient également signer un accord bilatéral sur les retraites, qui vise à « corriger une injustice historique concernant les émigrés de l’ex-URSS jusqu’en 1992, qui ont perdu leur admissibilité à une pension russe » a déclaré le bureau du premier ministre dans un communiqué dimanche.

L’accord, qui ne prendra effet qu’une fois que les autorités russes l’auront ratifié, devrait être signé par l’ancien Ministre de l’Immigration et de l’Absorption, Ze’ev Elkin et par le Ministre du Travail et de la Protection Sociale de la Russie, Maxim Topilin.  Les paiements aux Israéliens nés Soviétiques devraient commencer l’année prochaine.

La réunion de mardi, au Kremlin, est le quatrième contact entre les deux dirigeants en moins d’un an.  Benjamin Netanyahu a visité la capitale de la Russie en septembre 2015 et en avril 2016.  En outre, les deux se sont réunis brièvement en novembre dernier, en marge de la conférence sur le climat de Paris.  En comparaison, dans le même laps de temps, Benjamin Netanyahu a rencontré seulement deux fois le Président des États-Unis, Barack Obama.

Source : Times Of Israël

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , ,



Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics