Études COMPTE À REBOURS D'ÉZÉCHIEL

Publié le 20 février, 2017 | par Equipe de Pleinsfeux

0

COMPTE À REBOURS D’ÉZÉCHIEL

Par Wendy Wippel – Le 11 janvier 2017

Le Livre d’Ézéchiel, bien qu’il soit considéré comme un des livres les plus difficiles (et, par conséquent, le moins lu) de l’Ancien Testament, il est vraiment un livre étonnant, en fournissant (quoique parfois dans des images assez confuses) un calendrier assez simple des prophéties bibliques commençant par la nation étant emmenée enchaînée à Babylone et se terminant par sa future restauration.  Vous pourriez vouloir le lire maintenant.  Parce qu’Israël est déjà occupé à accomplir les visions d’Ézéchiel.

Le prophète Ézéchiel faisait partie du deuxième groupe de captifs emmenés à Babylone (les membres de la famille royale, dont Daniel faisait partie, ont été les premiers, et les prêtres et les ouvriers qualifiés étaient dans le second groupe).

Le premier chapitre décrit un événement peu après son arrivée à Babylone :

« La trentième année, le cinquième jour du quatrième mois, comme j’étais parmi les captifs du fleuve du Kebar, les cieux s’ouvrirent, et j’eus des visions divines.  Le cinquième jour du mois, c’était la cinquième année de la captivité du roi Jojakin, la parole de l’Éternel fut adressée à Ézéchiel, fils de Buzi, le sacrificateur, dans le pays des Chaldéens, près du fleuve du Kebar ; Et c’est là que la main de l’Éternel fut sur lui. »  (Ézéchiel 1:1-3)

La rivière Kebar était proche du Nippur actuel en Irak.

C’est dans ce lieu et à cette époque que Dieu a commencé à montrer à Ézéchiel Ses plans pour lui.  Le fait qu’Ézéchiel indique qu’il est arrivé à Babylone dans sa trentième année confirme qu’il reconnaissait la signification du calendrier de Dieu.

Ézéchiel était prêtre, fils de prêtre, et avait trente ans, alors, il devait commencer ses fonctions sacerdotales.  Mais, il avait un problème.  Le Temple était un tas de décombres.

Mais, Dieu avait un sacerdoce différent en tête pour Ézéchiel.  Il a été appelé à agir comme prêtre pour tous les futurs Israéliens, en rapportant fidèlement au Peuple de Dieu ce qui était dans leur avenir et en rapportant fidèlement ce que Dieu allait lui montrer.

La première vision était Dieu dans toute Sa gloire : (Remarquez qu’Ézéchiel dit que ce jour-là il a vu des visions de Dieu).

« Je regardai, et voici, il vint du septentrion un vent impétueux, une grosse nuée, et une gerbe de feu, qui répandait de tous côtés une lumière éclatante, au centre de laquelle brillait comme de l’airain poli, sortant du milieu du feu.  Au centre encore, apparaissaient quatre animaux, dont l’aspect avait une ressemblance humaine.  Chacun d’eux avait quatre faces, et chacun avait quatre ailes.  Leurs pieds étaient droits, et la plante de leurs pieds était comme celle du pied d’un veau, et ils étincelaient comme de l’airain poli.  Ils avaient des mains d’homme sous les ailes à leurs quatre côtés ; Et tous les quatre avaient leurs faces et leurs ailes.  Leurs ailes étaient jointes l’une à l’autre ; Ils ne se tournaient point en marchant, mais chacun marchait droit devant soi.  Quant à la figure de leurs faces, ils avaient tous une face d’homme, tous quatre une face de lion à droite, tous quatre une face de bœuf à gauche, et tous quatre une face d’aigle.  Leurs faces et leurs ailes étaient séparées par le haut ; Deux de leurs ailes étaient jointes l’une à  l’autre, et deux couvraient leurs corps.  Chacun marchait droit devant soi ; Ils allaient où l’esprit les poussait à aller, et ils ne se tournaient point dans leur marche.  L’aspect de ces animaux ressemblait à des charbons de feu ardent, c’était comme l’aspect des flambeaux, et ce feu circulait entre les animaux ; Il jetait une lumière éclatante, et il en sortait des éclairs. »  (Ézéchiel 1:4-13)

Les quatre êtres vivants apparaissent entourant le trône de Dieu dans Ésaïe, présentés ici dans le feu roulant consumant qui représente sa justice. (Hébreux 12:29)

« Je regardais ces animaux ; Et voici, il y avait une roue sur la terre, près des animaux, devant leurs quatre faces.  À leur aspect et à leur structure, ces roues semblaient être en chrysolithe, et toutes les quatre avaient la même forme ; Leur aspect et leur structure étaient tels que chaque roue paraissait être en milieu d’une autre roue.  En cheminant, elles allaient de leurs quatre côtés, et elles ne se tournaient point dans leur marche.  Elles avaient une circonférence et une hauteur effrayantes, et à leur circonférence les quatre roues étaient remplies d’yeux tout autour.  Quand les animaux marchaient, les roues cheminaient à côté d’eux ; Et quand les animaux s’élevaient de terre, les roues s’élevaient aussi.  Ils allaient où l’esprit les poussait à aller, et les roues s’élevaient avec eux, car l’esprit des animaux était dans les roues.  Quand ils marchaient, elles marchaient ; Quand ils s’arrêtaient, elles s’arrêtaient ; Quand ils s’élevaient de terre, les roues s’élevaient avec eux, car l’esprit des animaux était dans les roues.  Au-dessus des têtes des animaux, il y avait comme un ciel de cristal resplendissant, qui s’étendait sur leurs têtes dans le haut.  Sous ce ciel, leurs ailes étaient droites l’une contre l’autre, et ils en avaient chacun deux qui les couvraient, chacun deux qui couvraient leurs corps.  J’entendis le bruit de leurs ailes, quand ils marchaient, pareil au bruit de grosses eaux, ou à la voix du Tout-Puissant ; C’était un bruit tumultueux, comme celui d’une armée ; Quand ils s’arrêtaient, ils laissaient tomber leurs ailes.  Et il se faisait un bruit qui partait du ciel étendu sur leurs têtes, lorsqu’ils s’arrêtaient et laissaient tomber leurs ailes.  Au-dessus du ciel qui était sur leurs têtes, il y avait quelque chose de semblable à une pierre de saphir, en forme de trône ; Et sur cette forme de trône apparaissait comme une figure d’homme placé dessus en haut.  Je vis encore comme de l’airain poli, comme du feu, au-dedans duquel était cet homme, et qui rayonnait tout autour ; Depuis la forme de ses reins jusqu’en haut, et depuis la forme de ses reins jusqu’en bas, je vis comme du feu, et comme une lumière éclatante, dont il était environné. Tel l’aspect de l’arc qui est dans la nue en un jour de pluie, ainsi était l’aspect de cette lumière éclatante, qui l’entourait ; C’était une image de la gloire de l’Éternel.  À cette vue, je tombai sur ma face, et j’entendis la voix de quelqu’un qui parlait. »  (Ézéchiel 1:15-28)

Ce passage, bien que l’imagerie soit difficile à traiter, signifie clairement pour nous représenter, habitants de la terre, la gloire insondable de Sa présence.

Mais, ce n’est difficile que parce que nous nous perdons et ne réalisons pas l’importance d’une des dernières phrases, qui résume pour nous :

« C’était une image de la Gloire de l’Éternel ».

Puis, Ézéchiel continue ses ordres de marche :

« Il me dit : Fils de l’homme, tiens-toi sur tes pieds, et je te parlerai.  Dès qu’il m’eut adressé ces mots, l’esprit entra en moi et me fit tenir sur mes pieds ; Et j’entendis celui qui me parlait.  Il me dit : Fils de l’homme, je t’envoie vers les enfants d’Israël, vers ces peuples rebelles, qui se sont révoltés contre moi ; Eux et leurs pères ont péché contre moi, jusqu’au jour même où nous sommes.  Ce sont des enfants à la face impudente et au cœur endurci ; Je t’envoie vers eux, et tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel.  Qu’ils écoutent, ou qu’ils n’écoutent pas, car c’est une famille de rebelles, ils sauront qu’un prophète est au milieu d’eux. » (Ézéchiel 2:1-5)

Donc, c’est ce qu’il a fait.  Pendant six ans, il a prophétisé contre Juda. (Cela nous amène au chapitre 24.)

Pour les deux prochains, il se concentre sur le jugement de Dieu sur les nations qui se réjouissent des Troubles de Juda (chapitre 25-32).  Et, finalement, il réconforte le peuple de Dieu en lui rappelant que Dieu a promis qu’Il ne les abandonnerait jamais et il utilise les chapitres 33-39 pour affirmer à Israël que leur terre serait récupérée, que le Temple serait reconstruit, et le que le Peuple de Dieu, en fin de compte, retournerait à leur Dieu.

« Alors je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem un esprit de grâce et de supplication, et ils tourneront les regards vers moi, celui qu’ils ont percé.  Ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique, ils pleureront amèrement sur lui comme on pleure sur un premier-né.  En ce jour-là, le deuil sera grand à Jérusalem, comme le deuil d’Hadadrimmon dans la vallée de Meguiddon.  Le pays sera dans le deuil, chaque famille séparément ; La famille de la maison de David séparément, et les femmes à part.  La famille de la maison de Nathan séparément, et les femmes à part.  La famille de la maison de Lévi séparément, et les femmes à part.  La famille de Schimeï séparément, et les femmes à part ; Toutes les autres familles, chaque famille séparément, et les femmes à part. » (Zacharie 12:10-14)

Toute la nation (ce qui reste) pleurera pour son péché en ne réalisant pas qui Il était.

« Nations, écoutez la parole de l’Éternel, et publiez-la dans les îles lointaines !  Dites : Celui qui a dispersé Israël le rassemblera, et il le gardera comme le berger garde son troupeau.  Car l’Éternel rachète Jacob…. Je rassasierai de graisse l’âme des sacrificateurs, et mon peuple se rassasiera de mes biens, dit l’Éternel. » (Jérémie 31:10-11,14)

« Je rassasierai de graisse l’âme des sacrificateurs. »

Dieu gagnera de nouveau le cœur de ses prêtres.

« Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous regardiez point comme sages, c’est qu’une partie d’Israël est tombée dans l’endurcissement, jusqu’à ce que la totalité des païens soit entrée, et ainsi tout Israël sera sauvé, selon qu’il est écrit : Le libérateur viendra de Sion, et il détournera de Jacob les impiétés.  Et ce sera mon alliance avec eux, lorsque j’ôterai leurs péchés. » (Romains 11:25-27)

Dieu purifiera son peuple, à l’intérieur comme à l’extérieur.  Parce que c’est l’alliance qu’il a faite avec eux.  Et, tout Israël sera sauvé.

La chose est qu’Ézéchiel définit un calendrier décrit dans une métaphore d’ossements :

« La main de l’Éternel fut sur moi, et l’Éternel me transporta en esprit, et me déposa dans le milieu d’une vallée remplie d’ossements.  Il me fit passer auprès d’eux, tout autour ; Et voici, ils étaient fort nombreux, à la surface de la vallée, et ils étaient complètement secs.  Il me dit : Fils de l’homme, ces os pourront-ils revivre ?  Je répondis : Seigneur Éternel, tu le sais.  Il me dit : Prophétise sur ces os, et dis-leur : Ossements desséchés, écoutez la parole de l’Éternel !  Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel, à ces os : Voici, je fais faire entrer en vous un esprit, et vous vivrez ; Je vous donnerai des nerfs, je ferai croître sur vous de la chair, je vous couvrirai de peau, je mettrai en vous un esprit, et vous vivrez.  Et vous saurez que je suis l’Éternel.  Je prophétisai, selon l’ordre que j’avais reçu.  Et comme je prophétisais, il y eut un bruit, et voici, il se fit un mouvement, et les os s’approchèrent les uns des autres.  Je regardai, et voici, il leur vint des nerfs, la chair crût, et la peau les couvrit par-dessus ; Mais il n’y avait point en eux d’esprit.  Il me dit : Prophétise, et parle à l’esprit ! Prophétise, fils de l’homme, et dis à l’esprit : Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Esprit, viens des quatre vents, souffle sur ces morts, et qu’ils revivent !  Je prophétisai, selon l’ordre qu’il m’avait donné,  Et l’esprit entra en eux, et ils reprirent vie, et ils se tinrent sur leurs pieds ; C’était une armée nombreuse, très nombreuse. » (Ézéchiel 37:1-10)

Qu’est-ce que cette métaphore est censée décrire ?

Heureusement, Dieu explique : « Il me dit : Fils de l’homme, ces os, c’est toute la maison d’Israël. »  (Ézéchiel 37:11)

Les ossements représentent l’histoire d’Israël.  Les ossements étaient éparpillés sur une très grande vallée (le monde entier), et ils étaient très secs (ils étaient là depuis longtemps).

Alors les ossements disent : « Nos os sont desséchés, notre espérance est détruite, nous sommes perdus ! »  (Ézéchiel 37:11)

Après 2000 ans de dispersion depuis leur exil de leur terre natale, ils sont un peuple fragmenté et parsemé dans toutes les nations du monde.

Ézéchiel parle alors aux os, et les os remuent, puis, se réunissent, os à os, pour faire un homme entier.  Ensuite arrivent les nerfs, puis, la peau et, enfin, les corps nouvellement formés commencent à respirer.

Au cas où nous aurions manqué l’analogie, Dieu la précise au verset 11: « Fils de l’homme, ces os, c’est toute la maison d’Israël. »

Dispersés à travers le monde entier, leurs « corps morts » pendant 2000 ans, la nation d’Israël a littéralement été ressuscitée en 1948, comme Il l’a promis : « Je vous ramènerai dans le pays d’Israël. » (Ézéchiel 37:12)

Il ferait d’eux un seul pays permanent.

Une coalition appelée Gog et Magog viendrait contre ce pays naissant. (Ézéchiel 38)

« Je manifesterai ma grandeur et ma sainteté, et me ferai connaître aux yeux de la multitude des nations, et elles sauront que je suis l’Éternel. »  (Ézéchiel 38:23)

Et, finalement, « La maison d’Israël saura que je suis l’Éternel, son Dieu, dès ce jour et à l’avenir. » (Ézéchiel 39:22)

Et, semble-t-il, les prémices de cette rédemption peuvent s’accumuler sous notre nez.  Les efforts combinés des Ministères Chrétiens et Messianiques Juifs produisent déjà des fruits significatifs, en particulier un mouvement messianique qui fournit des vidéos gratuites aux Israéliens intéressés à en savoir plus sur Jésus, « J’ai rencontré le Messie ».

Un Pour Israël rapporte que 14 millions de témoignages par vidéos ont été consultés l’année dernière par des Juifs en recherche.  Et, les estimations sont que plus de 500 Juifs ont rencontré leur Messie juste avant la Fête des Tabernacles.

Le Seigneur appelle son peuple élu à retourner : « Criez de joie, ô cieux, car le Seigneur l’a fait ! Criez joyeusement, vous, les parties inférieures de la terre ; Éveillez-vous en cris de joie, montagnes, forêt, et tous les arbres en elle ;  Car le Seigneur a racheté Jacob et, en Israël, il manifeste sa gloire. »

Et, cela ne peut signifier qu’une chose.  Il est sur le point de nous ramener à la maison. 

Attendez le Seigneur !

Source : Omega Letter

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , ,



Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012



  • Musiques Chrétiennes

  • Radios Chrétiennes


Real Time Web Analytics