Conspiration

Publié le 28 novembre, 2016 | par Equipe de Pleinsfeux

0

CORRUPTION OUVERTE DANS UN MONDE MÉCHANT !

Par Samuel David Meyer – Novembre 2016

« … et ne prenez point part aux œuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt condamnez-les.  Car il est honteux de dire ce qu’ils font en secret ; Mais tout ce qui est condamné est manifesté par la lumière, car tout ce qui est manifesté est lumière.  C’est pour cela qu’il est dit : Réveille-toi, toi qui dors, relève-toi d’entre les morts, et Christ t’éclairera.  Prenez donc garde de vous conduire avec circonspection, non comme des insensés, mais comme des sages ; Rachetez le temps, car les jours sont mauvais. » (Éphésiens 5:11-16)

« Tout est pur pour ceux qui sont purs ; Mais rien n’est pur pour ceux qui sont souillés et incrédules, leur intelligence et leur conscience sont souillées.  Ils font profession de connaître Dieu, mais ils le renient par leurs œuvres, étant abominables, rebelles, et incapables d’aucune bonne œuvre. »   (Tite 1:15-16)

« Je te recommande, devant Dieu qui donne la vie à toutes choses, et devant Jésus-Christ qui fit une belle confession devant Ponce Pilate, de garder le commandement, et de vivre sans tâche, sans reproche, jusqu’à l’apparition de notre Seigneur Jésus-Christ, que manifestera en son temps le bienheureux et seul souverain, le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs, qui seul possède l’immortalité, qui habite une lumière inaccessible que nul homme n’a vu ni ne peut voir, à qui appartiennent l’honneur et la puissance éternelle.  Amen ! » (I Timothée 6:13-16)

Dans ce bulletin, nous examinerons un monde qui est présentement envahi par le péché, la tromperie et la corruption.  Au moment où ce bulletin est publié, l’élection présidentielle de 2016 sera à quelques jours de son terme.  Comme nous l’avons vu, les campagnes d’Hillary Clinton et de Donald Trump se déroulent alors que de nombreux Américains sont devenus désillusionnés et submergés par le sentiment qu’il existe quelque chose de très mauvais dans ce pays, et qu’il y a quelque chose de très mauvais dans la méthode par laquelle nos dirigeants sont sélectionnés.  Nous savons tous que les politiciens sont malhonnêtes et corrompus, mais, cette année électorale de 2016 nous a obligés à affronter cette réalité inconfortable face à face.  La corruption est si manifeste que toute personne intellectuellement honnête doit la voir, et ceux qui ne le font pas sont volontairement ignorants.

Le 8 novembre 2016, il est très possible qu’Hillary Rodham Clinton soit choisie comme la prochaine présidente des États-Unis.  Cela semble être le résultat le plus probable, d’autant plus que les grands médias proclament déjà qu’Hillary Clinton sera la prochaine présidente des États-Unis, bien qu’aucune élection n’ait encore eu lieu cette année.  Par exemple, un article publié par le Wall Street Journal, le 18 octobre 2016, parle d’une perte par le candidat républicain Donald Trump comme une conclusion certaine.  « Il n’est pas trop tôt pour se demander ce que le Parti Républicain fera à la suite de sa défaite, sa troisième défaite consécutive » dit l’article.  Dans un autre article publié par ABC News, il est déclaré que « le chemin de Donald Trump à la Maison Blanche s’effrite rapidement ».  Ces nouvelles ne sont pas surprenantes quand nous considérons le fait que les médias traditionnels favorisent clairement Hillary Clinton et ont eu des collusions avec elle à de nombreuses reprises dans le passé.  Dans certains cas, des nouvelles sont même plantées dans les médias par des individus dans le camp d’Hillary Clinton.  Ce fait est arrivé à la lumière dans un document de stratégie récemment divulgué de la campagne d’Hillary Clinton qui déclare : « Nous avons eu une très bonne relation avec Maggie Haberman de Politico pendant la dernière année.  Nous avons demandé qu’elle fabrique des histoires pour nous auparavant et nous n’avons jamais été déçus. Bien que nous devrions avoir une plus grande conversation dans le proche avenir sur une stratégie plus large pour réengager la presse à couvrir Hillary Rodham Clinton, et nous pensons pouvoir atteindre notre objectif de fabriquer le plus de nouvelles en allant vers Maggie. »

Bien sûr, nous savons que l’adversaire d’Hillary Clinton, le candidat républicain Donald Trump, est souvent controversé.  Il est fréquemment ridiculisé par la presse et les politiciens pour ses déclarations, et il a récemment été critiqué pour avoir suggéré que les élections de novembre pourraient être truquées.  Bien qu’une telle notion semble absurde pour la plupart des gens, il y avait un individu qui avait autrefois suggéré que les élections sont parfois manipulées. Cet individu est nul autre que Barack Obama.  S’exprimant lors d’un arrêt de campagne à l’Université d’État de Kent, en Ohio, on a demandé à Barack Obama en 2008, « Je voudrais juste savoir, que pouvez-vous dire pour nous rassurer que ces élections ne seront pas truquées ou volées ? »  En réponse à la question, Barack Obama a dit à son auditoire, « Bien, je vous dis que, ceci a aidé l’Ohio que les démocrates aient été en charge des machines. Mais, je viens de Chicago, donc, je veux être honnête et ce n’est pas comme si c’était seulement les républicains qui avaient triché dans les élections dans le passé, les démocrates aussi. »  Barack Obama a ensuite dit : « Chaque fois que les gens sont au pouvoir, ils ont tendance à essayer de faire pencher les choses dans leur direction. »  La déclaration de Barack Obama en 2008 contraste nettement avec une déclaration récente qu’il a faite au sujet de Donald Trump.  « Je n’ai jamais vu dans ma vie ou dans l’histoire politique moderne, un candidat à la présidence essayer de discréditer le processus électoral avant même que les élections aient eu lieu » a déclaré Barack Obama en octobre 2016.  Il est étonnant de voir que les paroles passées de Barack Obama contredisent son point de vue actuel.

Aux États-Unis, on dit souvent aux petits enfants qu’ils pourraient un jour devenir président.  Pourtant, lorsque nous examinons les faits, il semble que seuls certains membres spécifiques de la classe de l’élite pourront avoir une telle occasion.  À ce point de l’histoire, quarante-trois hommes ont été présidents des États-Unis, et, de ces hommes, quarante-deux ont une lignée qui peut être remontée au Roi Jean d’Angleterre.  Cela inclut même Barack Obama, avec comme seule exception le sixième président américain, Martin Van Buren.  Fait intéressant, les deux principaux candidats aux élections de 2016, Hillary Clinton et Donald Trump, sont également reliés.  « Leur 19ème arrière grand-père est le Roi Édouard III, donc, il y a un précédent pour gouverner un pays.  C’est dans leurs gènes » a déclaré A.J. Jacobs, qui a travaillé avec l’entreprise de généalogie connue sous le nom de MyHeritage.  Est-ce tout simplement une coïncidence ou y a-t-il une main invisible qui influence le processus électoral ?

Quoi qu’il en soit, l’élection présidentielle de 2016 comporte deux personnes très imparfaites.  Hillary Clinton est une scélérate, qui a menti, triché, et probablement tué pour arriver là où elle est aujourd’hui.  Elle est peut-être la femme la plus méchante et la plus traîtresse depuis le règne de terreur de Jézabel dans l’ancienne Israël.  Devrait-elle devenir présidente, nous pouvons être certains qu’elle travaillera main dans la main avec l’Organisation des Nations Unies pour établir un gouvernement mondial.  Lors d’un discours privé prononcé en 2013, Hillary Clinton a prononcé les mots suivants : « Mon rêve est un marché commun hémisphérique, avec des échanges ouverts et des frontières ouvertes, dans le futur avec une énergie aussi verte et durable que possible, en stimulant la croissance et les opportunités pour chaque personne dans l’hémisphère. »  Souvenez-vous qu’un pays sans frontières n’est pas vraiment un pays et, en tant que tel, il semble que ce soit le rêve d’Hillary Clinton de détruire la souveraineté des États-Unis.

Quant à Donald Trump, il a dit et fait des choses dans le passé que personne ne devrait jamais dire ni faire.  Je ne peux même pas citer ses paroles dans certains cas parce qu’elles sont très inappropriées.  En termes simples, l’homme a besoin de se repentir.  Il a aussi dit des choses qui me font questionner son jugement. Par exemple, Donald Trump a écrit en 2008 : « Hillary Clinton a dit qu’elle envisageait de nommer Barack Obama à la vice-présidence quand elle obtiendra la nomination, mais, elle n’est nulle part près de gagner.  Pour sa part, Barack Obama a dit qu’il était juste concentré sur le fait de gagner la nomination, même si au moins un membre de son équipe dit qu’Hillary Clinton ferait une bonne vice-présidente.  Je sais qu’Hillary Clinton et moi-même pensons qu’elle ferait une grande présidente ou une bonne vice-présidente. »

Inutile de dire que l’élection de 2016 a causé beaucoup d’inquiétudes pour le peuple américain.  Il est difficile d’accepter la possibilité qu’une personne aussi méchante et corrompue qu’Hillary Clinton puisse effectivement être présidente, et, comme telle, beaucoup s’inquiètent de l’avenir des États-Unis.  Pourtant, je sais que quel que soit celui qui sera proclamé président, Jésus-Christ est et sera toujours mon Roi.  Rien ne changera jamais ce fait.  Dans Psaumes 145:10-13, nous lisons : « Toutes tes oeuvres te loueront, ô Éternel !  Et tes fidèles te béniront.  Ils diront la gloire de ton règne, et ils proclameront ta puissance, pour faire connaître aux fils de l’homme ta puissance et la splendeur glorieuse de ton règne.  Ton règne est un règne de tous les siècles, et ta domination subsiste dans tous les âges. »  En tant qu’enfants de Dieu, nous pouvons servir hardiment notre Roi, et nous n’avons pas à avoir peur.  Dans II Timothée 1:7, nous sommes exhortés par l’apôtre Paul : « Car ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de sagesse. »

Planned Parenthood – 100 ans de trahison !

Nous vivons dans un monde, aujourd’hui, où le péché est devenu normal.  En tant que tel, il y a des millions de personnes aux États-Unis qui, aujourd’hui,  semblent être incapables de discerner le bien du mal.  En fait, la pratique barbare de l’avortement est souvent présentée comme une chose bonne et vertueuse, et même des institutions dites chrétiennes l’appuient.  Par exemple, il a été signalé en septembre 2016 que l’Université Chrétienne de Fort Worth, au Texas, est maintenant en partenariat avec le célèbre fournisseur d’avortements connu sous le nom de Planned Parenthood.  Ce partenariat permet aux étudiants de l’université de gagner des crédits scolaires en servant comme stagiaires aux installations de Planned Parenthood.  Comme on pouvait s’y attendre, ce développement a suscité l’indignation au Texas.  « Au lieu d’éduquer et d’équiper les élèves pour discuter d’une manière convaincante du point de vue pro-vie et d’aider les femmes en situation de crise, ils récompensent plutôt les étudiants pour avoir consacré du temps précieux comme bénévolat pour une organisation qui met fin à la vie de plus de 325.000 êtres humains innocents par année.  Pensez aux parents qui pensaient que leur enfant recevrait une éducation précieuse axée sur les valeurs chrétiennes dans une école privée », a déclaré Kristan Hawkins, présidente de Étudiants pour la Vie de l’Amérique.  Même certaines églises offrent leur soutien à Planned Parenthood dans cet âge pervers.  Lors d’un événement à New York, une femme du nom de Neichelle Guidry Jones, qui prétend être un pasteur à l’Église Unie du Christ de Chicago, en Illinois, a été cité en disant : « Nous célébrons aujourd’hui cette journée du 16 octobre 1916, lorsque Margaret Sanger a ouvert les portes de la première clinique de Planned Parenthood, ici même, à New York.  Et, avec cette action de courage et de résistance, les portes ont été ouvertes aux femmes pour surmonter le silence, la honte et les stigmates infligés à notre sexualité. »  Il est ironique que Guidry Jones, qui est une femme de couleur, puisse invoquer le nom de Margaret Sanger, considérant le fait que Margaret Sanger était une raciste méprisable qui a prononcé un discours dans une réunion du Ku Klux Klan.  Guidry Jones a ensuite offert une prière en faveur de Planned Parenthood.  « Nous ne pouvons pas faire cela seul, nous pouvons être nombreux, mais, avec Toi nous avons été puissants.   Donc, viens dans notre rassemblement avec Ta présence, Ta perspicacité, Ta paix et Ta puissance.  Viens avec notre unité pour que nous soyons prêts quand tu nous appelleras.  Commande-nous de nous dresser, de presser, de lutter, de parler, de bouger et de marcher pendant les 100 prochaines années de Planned Parenthood », a déclaré Guidry Jones dans sa prière.  En considérant les paroles que cette femme a offert dans sa prière, je ne peux m’empêcher de penser à l’Écriture que nous trouvons dans Tite 1:16, qui nous dit : « Ils font profession de connaître Dieu, mais ils le renient par leurs œuvres, étant abominables, rebelles, et incapables d’aucune bonne œuvre. »

Planned Parenthood a des célébrités parmi ses défenseurs également.  Cette liste comprend les comédiennes répugnantes Sarah Silverman et Amy Schumer, et de nombreuses autres actrices d’Hollywood.  Même les hommes d’Hollywood sont devenus des partisans de Planned Parenthood ces derniers jours.  Cela inclut un homme nommé Andy Richter, qui est le copain de Conan O’Brien, animateur d’émissions de fin de soirée.  En septembre 2016, Andy Richter a parlé lors d’une collecte de fonds pour Planned Parenthood où il a déclaré qu’il était  « éternellement reconnaissant » au groupe pour l’avoir aidé et la femme qu’il rencontrait à l’époque pour l’avoir avortée de son enfant.  « Heureusement pour nous, Planned Parenthood existait.  Ma petite amie savait qu’elle n’était pas prête pour la maternité, et je savais que je n’étais en aucun cas préparé à être un père.  J’ai conduit de Chicago dans ma vieille Toyota pour être avec elle quand elle est allée à Planned Parenthood pour mettre fin à sa grossesse.  Le choix de faire un avortement était un choix qu’elle avait fait avec assurance.  Elle savait qu’elle faisait la bonne chose pour tout le monde impliqué. »  Il a ensuite exprimé son dédain pour les personnes pro-vie, tout en utilisant des vulgarités pour faire passer son point de vue.

Le 14 octobre 2016, Time Magazine a publié un article écrit par la présidente de Planned Parenthood, Cecile Richards.  Dans cet article, Cecile Richards a célébré le siècle de trahison de son organisation.  « Planned Parenthood a grandi d’un seul centre à presque 650 centres de santé dans tout le pays.  Ces centres voient 2.5 millions de patientes chaque année.  Depuis la légalisation sur l’avortement, en 1973, Planned Parenthood a fièrement fourni des avortements et a combattu tous les efforts pour faire reculer nos droits » écrivait Cecile Richards.  Alors que Cecile Richards est fière des réalisations de son organisation, elle insiste sur le fait qu’ils ont encore du travail à faire.  « En 2016, beaucoup trop de gens n’ont toujours pas accès à des avortements sécuritaires et légaux, et également à d’autres soins préventifs de base », se plaignait Cecile Richards.  Malheureusement, cette organisation immonde a massacré plus de 7 millions de bébés depuis 1973.  Ce nombre d’innocents massacrés dépasse la population de Chicago, en Illinois, et de Los Angeles, en Californie, combinés !

Une chose est certaine, si Hillary Clinton devient présidente des États-Unis, le 20 janvier 2017, elle fera tout en son pouvoir pour s’assurer que les avortements continuent aux États-Unis.  Clinton a travaillé en étroite collaboration avec Planned Parenthood, et Cecile Richards a beaucoup fait dans la campagne d’Hillary Clinton.  « J’ai maintenant été dans plus de 20 états pour Hillary Clinton, et l’excitation et l’enthousiasme sont étonnants, mais, il n’y a rien de mieux que d’être dans votre ville natale.  Beaucoup de gens à qui j’ai parlé étaient ses partisans depuis des années.  Pour eux, c’est énorme.  C’est un jour qu’ils pensaient ne jamais pouvoir arriver » Cecile Richards lors d’un événement à Austin, au Texas, au cours du mois de septembre 2016.  Cecile Richards s’est également vantée qu’avec l’aide de la fondation d’Hillary Clinton, ils ont pu cibler et toucher plus de jeunes dans le monde entier avec leur message.  « Avec l’engagement envers l’action de Clinton Global Initiative de Planned Parenthood, Planned Parenthood Global appuie les partenariats pour atteindre plus de deux millions d’adolescents et de jeunes ayant accès à l’information et aux services en matière de santé sexuelle et reproductive depuis 2012, ce qui représente plus du double de son objectif initial », a déclaré Cecile Richards.  Hillary Clinton a un tel mépris pour les enfants à naître qu’elle a même affirmé que les enfants à naître n’ont pas de droits constitutionnels avant la naissance.  À ce titre, elle croit qu’il ne devrait pas y avoir de restrictions sur le moment où un bébé peut être tué tout en étant encore dans l’utérus, et elle soutient même les avortements tardifs, qui se produisent au troisième trimestre de la grossesse. Environ 18.000 de ces avortements se produisent chaque année aux États-Unis, un nombre qui dépasse la population entière de ma ville natale de Beaver Dam, dans le Wisconsin.

Le retour de la guerre froide !

Le 15 mars 2011, une guerre a commencé en Syrie.  Cette guerre brutale, qui continue toujours, a entraîné la mort de centaines de milliers de personnes.  En fait, un rapport d’informations de PBS estime que 470.000 personnes ont été tuées en février 2016.  Cette guerre, qui a eu des conséquences dévastatrices pour la population de la Syrie, a causé une série d’autres problèmes également. Par exemple, la crise des migrants en Europe est directement reliée à la guerre syrienne, parce qu’un bon nombre des réfugiés qui ont inondé l’Europe proviennent de la Syrie.  La guerre a également donné l’occasion à l’État Islamique de faire des ravages en Irak et en Syrie.  Une autre conséquence de ce conflit réside dans la détérioration des relations entre les États-Unis et la Russie.

Ce n’est un secret pour personne que le gouvernement russe soutient le régime syrien de Bashar al-Assad.  Si ce n’était pas du soutien de la Russie et de l’Iran, cette guerre aurait déjà pris fin.  Les États-Unis ont activement travaillé pour renverser le gouvernement syrien, ce qui a fait que le gouvernement américain est en désaccord avec la Russie.  Le 19 octobre 2016, le Guardian a rapporté que l’armée russe planifiait une importante opération militaire à Alep, en Syrie, à la veille de l’élection présidentielle américaine.  « Ils déploient toute la Flotte du Nord et une grande partie de la flotte de la Baltique dans le plus grand déploiement de surface depuis la fin de la Guerre Froide.  Dans deux semaines, nous verrons un crescendo d’attaques aériennes sur Alep dans le cadre de la stratégie de la Russie pour y déclarer la victoire », a déclaré un haut diplomate de l’OTAN.

L’animosité actuelle entre la Russie et les États-Unis est indéniable.  Dans une déclaration publiée, en octobre 2016, une porte-parole du Ministère des Affaires Étrangères de la Russie, Maria Zakharova, a averti les États-Unis de ne pas attaquer les militaires de Bashar al-Assad en Syrie, en déclarant que cela « entraînerait des conséquences tectoniques terribles non seulement sur le territoire de ce pays, mais également dans la région toute entière ».  Peu de temps après, le porte-parole de la Maison-Blanche, Josh Earnest, a déclaré : « La patience de tous envers la Russie est épuisée ».  Après avoir reproché à la Russie d’être complice du régime de Bashar al-Assad, en Syrie, Josh Earnest a poursuivi en disant : « Il n’y a rien de plus au sujet duquel les États-Unis et la Russie peuvent parler ».  En ce qui concerne le conflit actuel entre la Russie et les États-Unis, Sir John Sawers, qui était auparavant le chef du Service secret britannique du renseignement, a averti : « Nous entrons dans une période aussi dangereuse, sinon plus dangereuse, que la guerre froide parce que nous n’avons pas l’accent sur une relation stratégique entre Moscou et Washington ».

Étonnamment, le gouvernement russe a ramené des exercices de survie à Moscou, en Russie, ce qui visait à préparer ses citoyens pour survivre à une attaque nucléaire.  « Un inventaire a été pris à Moscou au sujet des espaces souterrains de la ville, afin de nous permettre de planifier pour abriter 100 pour cent de la population de la ville », a déclaré l’officiel du gouvernement russe, Andrey Mishchenko.  Selon un rapport du Wall Street Journal, on s’attendait en Russie à ce que la guerre éclate très bientôt.  « La plupart des gens pensent que la Troisième Guerre Mondiale a déjà commencé mais, en ce moment, nous sommes encore dans la phase froide de la guerre, qui peut devenir ou pas une guerre chaude.  Et, pendant la guerre, vous devez soutenir les autorités de votre pays » a déclaré Lev Gudkov, de la société de recherche russe Levada-Center.  Il convient également de noter que la Russie a mis au point un nouveau missile nucléaire qui, selon eux, est capable d’anéantir une zone « de la taille du Texas ou de la France ».  La bombe, surnommée « Satan 2 », devrait être prête à être utilisée en 2018.

Alors que la Russie continue à se préparer pour la guerre, les tensions ont augmenté entre les États-Unis et la Chine.  Le 21 octobre 2016, le navire de la marine américaine, l’USS Decatur, est intentionnellement entré dans une zone contestée de la Mer de Chine méridionale.  Cette action a suscité une réprimande du gouvernement chinois qui a déclaré que cette action de la marine américaine était « illégale » et « provocatrice ».  Les États-Unis soutiennent que la Chine n’a pas le droit de restreindre le trafic dans cette région du monde. « Cette opération a démontré que les états côtiers ne peuvent pas restreindre illégalement les droits de la navigation, des libertés et des usages légitimes à la mer que les États-Unis et tous les états ont le droit d’exercer en vertu du droit international », a déclaré Josh Earnest, porte-parole de la Maison Blanche.  Des responsables militaires américains ont promis que de telles opérations se poursuivraient malgré les objections du gouvernement chinois.  « La marine américaine continuera à mener des opérations régulières et légales dans le monde entier, y compris dans la Mer de Chine méridionale, afin de protéger les droits, les libertés et les usages licites de la mer et de l’espace aérien garantis pour tous.  Ceci ne changera pas » a déclaré l’Amiral John Richardson, qui est chef des opérations navales pour la marine des États-Unis.

Le sentiment anti-américain est également à la hausse aux Philippines.  Le 21 octobre 2016, environ 1000 personnes ont protesté devant le palais présidentiel dans la capitale de la nation asiatique de Manille, tout en tenant des pancartes qui disaient « Les troupes des États-Unis dehors maintenant ».  Le 24 octobre 2016, le président des Philippines, Rodrigo Duterte, s’est rendu à Pékin, en Chine, et il a fait une annonce surprenante au gouvernement chinois.  « Vos honneurs, dans ce lieu, j’annonce ma séparation des États-Unis, tant dans le domaine militaire, peut-être pas social, mais économique également ».

La menace de la cyber-guerre dans cet âge moderne !

Beaucoup de choses ont changé depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale, en 1945.  Une guerre mondiale aujourd’hui serait combattue probablement d’une manière très différente que toutes les guerres du passé.  Dans cette ère moderne, les États-Unis s’appuient largement sur la technologie et sur internet, ce qui pourrait conduire à des problèmes inédits en temps de guerre.  Toute l’infrastructure des États-Unis et du monde occidental est connectée sur le World Wide Web et, comme nous l’avons vu ces derniers jours, cette plate-forme est très vulnérable aux attaques.  En fait, une récente cyber-attaque d’origine inconnue a désactivé une grande partie d’internet.  Pendant cette attaque, qui a eu lieu le 21 octobre 2016, de nombreux Américains ont découvert qu’ils étaient incapables d’accéder à leurs sites préférés, comme Amazon.com, Twitter, Spotify, Netflix et PayPal.  Selon les rapports, cette attaque inhabituelle ne se contentait pas de compter sur les ordinateurs, mais, les auteurs ont également pris le contrôle des appareils opérés par internet, comme les enregistreurs vidéo numériques, les imprimantes et les appareils électroménagers.  Jusqu’à 100.000 appareils ont pu être détournés et utilisés dans cette attaque.  « Cette attaque a ouvert une importante conversation sur la sécurité et la volatilité d’internet.  Non seulement elle a mis en évidence des vulnérabilités dans la sécurité des dispositifs opérés par internet qui doivent être abordés, mais, elle a également suscité un dialogue plus poussé dans la communauté des infrastructures d’internet sur l’avenir d’internet » a déclaré Scott Hilton, qui est le vice-président de Dynamic Network Services.

Bien que ce ne  soit certainement pas la fin du monde lorsque les Américains ne peuvent accéder à leurs comptes Netflix, une cyber-attaque visant le réseau électrique, les institutions financières, les réseaux de communication, le contrôle du trafic aérien ou les systèmes de transport serait beaucoup plus préjudiciable. Je ne peux pas m’empêcher de me demander si cette récente attaque était une simple vérification.  La Russie et la Chine sont connues pour avoir des factions hautement qualifiées de pirates informatiques.

En conclusion, je me rends compte que nous vivons dans une période très différente de toutes les autres.  L’élection présidentielle américaine de 2016, qui se terminera très bientôt, pourrait changer radicalement le cours de l’histoire humaine.  Comme toujours, il y a beaucoup de problèmes dans le monde, et nous entendons constamment des guerres et des rumeurs de guerres.  Pourtant, je tire du réconfort du fait que nous avons un Dieu qui connaît la fin depuis le début, et qu’Il n’est pas limité ou contraint par les efforts humains.  Tout au long de l’histoire, les royaumes se sont élevés et les royaumes se sont écroulés.  Les présidents sont arrivés, puis, sont partis.  Malgré ce que l’homme peut essayer de faire, Jésus est, et sera toujours le Roi des rois, et le Seigneur des seigneurs.  Car, comme il est dit dans Philippiens 2:9-11 : « C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. »  Si vous ne vous êtes pas encore repentis de vos péchés et que vous n’avez pas encore abandonné votre vie à Dieu, je vous exhorte à le faire maintenant.

Merci à tous pour votre soutien à ce ministère.  Souvenez-vous de nous dans vos prières pendant que nous cherchons à faire la volonté de Dieu au mieux de nos capacités.  Que la grâce et la paix vous soient rendues au nom du Seigneur Jésus-Christ.

Last Trumpet Ministries, PO Box 806, Beaver Dam, WI 53916

Source : Last Trumpet Ministries

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , , , , , ,



Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics