Conspiration

Publié le 05 août, 2017 | par Equipe de Pleinsfeux

0

DRESSEZ-VOUS EN FAVEUR DE DONALD TRUMP

Ou préparez-vous à perdre l’Amérique pour toujours.

Par Kelleigh Nelson – Le 19 mai 2017

Les Médias, l’État Profond, les Rinos du Bon Vieux Party, les Démocrates et les Jamais Trump sont voués à la destruction de notre président.

« L’acte le plus courageux est encore de penser pour vous-même.  À haute voix. » (Coco Chanel)

« L’élite des médias a été pris dans tellement de mensonges à cause de fausses déclarations que toute sa réputation s’est érodée, sa circulation est en baisse et ses bénéfices sont en baisse. »  (Geraldo Rivera)

« La seule chose nécessaire pour que le mal puisse triompher est que les hommes bons ne fassent rien.  Personne n’a commis une erreur plus grande que celui qui n’a rien fait parce qu’il ne pouvait que faire peu de choses.  Les gens qui ne connaissent pas l’histoire sont destinés à la répéter. »  (Edmund Burke)

Pourquoi les médias mentent-ils ?

Bien, Geraldo, vous n’en connaissez pas la moitié et sans doute que vous n’avez pas fait vos devoirs pour savoir pourquoi les médias socialistes démocrates sont autorisés à mentir en toute impunité.  Tout a commencé en 1964 avec l’affaire de la Cour Suprême, NYT vs. Sullivan.  Cette décision progressive du tribunal Warren a détruit la dignité du peuple américain.  Avant 64, les médias ne pouvaient pas et ne mentaient pas à propos d’autrui, de peur de la rétribution (c’est-à-dire d’être poursuivis pour diffamation), mais, avec cette décision, tout cela a changé.  Nous pouvons remercier la Cour Suprême libérale de Warren, en 1964, pour une décision unanime dans la Compagnie New York Times vs. Sullivan.  Rappelez-vous, il s’agit du même tribunal qui, en 1962, a éliminé la prière à l’école.

Ce cas historique de la Cour Suprême des États-Unis, Compagnie New York Times vs. Sullivan, 376 US 254, 84 S. Ct. 710, 11 L. Ed. 2d 686 (1964), a étendu la garantie de la liberté d’expression du Premier Amendement aux cas de libelle intentés par des fonctionnaires.  La Cour Suprême a cherché à encourager le débat public en modifiant les règles impliquant la diffamation qui avait précédemment été la province du droit de l’état et des tribunaux de l’état.

Et maintenant, nous voyons ce que cette décision a permis aux médias gauchistes de faire au Président choisi par les Américains de souche qui étaient fatigués des mensonges, de la tromperie et de la destruction de notre pays bien-aimé. L’Amérique moyenne en avait assez et, bien que les enquêteurs aient essayé de nous convaincre de ne même pas se préoccuper de voter, nous étions fatigués des habitants de ce marécage.  Il était temps, et nous avons eu notre premier président non-mondialiste et contre le Nouvel Ordre Mondial depuis des décennies.

La gauche se lamente toujours que l’élection a été truquée.

Le même parti qui avait ridiculisé Donald Trump sur ses commentaires au sujet des élections étant truquées a commencé à crier que les élections avaient été truquées.  Ils ont même préconisé de répéter les élections.  Ils ont créé des foules qui ont brûlé et pillé, bloqué le trafic, menacé de meurtre, ils ont battu et violé des partisans de Donald Trump, et sont devenus les anarchistes dont le rêve socialiste prospère.  Tout pour empêcher Donald Trump de gagner.

La folie continue en blâmant les Russes et même la sénatrice Diane Feinstein dit : « Nous n’avons aucune preuve de collusion avec la Russie lors de la campagne présidentielle de 2016 ».  C’est parce qu’il n’y a aucune vérité dans cette affirmation.  Cependant, les médias gauchistes se sont penchés dessus quand Donald Trump a fait une blague au sujet des courriels manquants d’Hillary Clinton.

Au cours d’un des débats présidentiels, en parlant du piratage des courriels du Comité National Démocrate, Donald Trump a fait une blague sarcastique et a déclaré : « Russie, si vous écoutez, j’espère que vous pourrez trouver les 30.000 courriels manquants ».  Et, c’est tout ce qu’il fallait pour que les médias socialistes accusent Donald Trump de collusion avec la Russie.

Donald Trump congédie James Comey.

Le président Donald Trump a congédié le directeur du FBI, James Comey, et a été accusé de partager des données du renseignement top secret avec le Ministre des Affaires Étrangères de la Russie et l’ambassadeur de la Russie aux États-Unis, ce dernier étant un espion russe connu.  Le congédiement n’a pas été fait avec la classe présidentielle, mais, je comprends complètement pourquoi Donald Trump s’est débarrassé de lui, puisque nous savions tous que James Comey était dans la poche de Barack Obama.  Et, il y a beaucoup plus à cela que l’œil peut voir, encore plus dans un article à venir.

La gauche a détesté James Comey puisqu’ils percevaient qu’il avait coûté la victoire à Hillary Clinton.  Reid voulait enquêter James Comey, l’Atlantic gauchiste a déclaré que Comey avait endommagé durablement le FBI, Politico a affirmé que Comey avait détruit les chances de Clinton et qu’il devait partir. Chaque drague de la gauche et tous les démocrates étaient contre James Comey, mais, lorsque Donald Trump l’a congédié, la gauche était dans une situation difficile.  Ils prétendent maintenant que Donald Trump a interféré avec l’enquête sur la participation inexistante de la Russie aux élections de 2016 en se débarrassant de l’homme chargé d’enquêter sur cette allégation.  Ils sont empêtrés jusqu’aux épaules dans le bourbier et dans le fumier de bœufs.

Attaques médiatiques contre Donald Trump.

Le Washington Post, détenu par Jeff Bezos d’Amazon, encourage la destruction intentionnelle du mal de cette présidence soutenue par l’électorat américain.  The Post a déclaré que Donald Trump a rencontré le Ministre des Affaires Étrangères de la Russie et l’ambassadeur de la Russie, et a partagé des renseignements avec les Russes, ce qu’il a le droit de le faire.  Pourquoi ?  Parce qu’en tant que président, il peut déclassifier tout ce qu’il choisit.  Sans aucun doute, un agent du renseignement parasite a donné cette information à The Post, et, ce faisant, il a commis un crime.  Typique des élitistes de Barack Obama.

Maintenant, The Post a déclaré : « Un mois avant que Donald Trump ne reçoive la nomination républicaine, un de ses alliés les plus proches au Congrès, Kevin McCarthy, dirigeant de la Chambre, a fait une affirmation politiquement explosive dans une conversation privée sur le Capitol avec ses collègues du Bon Vieux Party, que Donald Trump pourrait être bénéficiaire des paiements du président russe Vladimir Poutine ».

« Il y a deux personnes que je pense que Vladimir Poutine paie : Dana Rohrabacher et Donald Trump », a déclaré McCarthy (R-Calif.), selon un enregistrement de l’échange du 15 juin 2016, qui a été écouté et vérifié par The Washington Post.  La représentante Dana Rohrabacher est une républicaine californienne connue au Congrès en tant que fervent défenseur de Vladimir Poutine et de la Russie.

Il n’y a pas si longtemps que les gauchistes aimaient tous la Russie et voulaient se blottir contre eux, mais maintenant, ils utilisent ces mensonges pour dire que notre président est au lit avec le dirigeant de la Russie.

Kevin McCarthy est un Trotskiste néoconservateur globaliste évident pour suggérer même un tel dénouement.

Les fuites

Toutes ces fuites signifient que Donald Trump doit craindre sa propre communauté.  Il doit informer le procureur général, Jeff Sessions, pour annuler ses deux récusations.  Le premier refus a été donné lors de son audience de confirmation, où il s’est retiré de toute tentative de poursuites contre les supposées accusations criminelles de Hillary Clinton.  La deuxième récurrence était qu’il ne serait pas responsable de cette fausse participation de la Russie aux élections de 2016.

Il a également besoin de dire à Jeff Sessions de se préparer à congédier quiconque a été embauché par l’ancienne administration, peu importe qui il est. Aucun d’eux n’est digne de confiance.

Nous sommes maintenant pris avec Robert Mueller, le choix de l’enquêteur de Rod Rosenberg, et il a été approuvé par le Président.  C’est un autre Coup d’État démocrate.

Qui est Robert Mueller ?

Les démocrates viennent de donner un cadeau à leur procureur spécial par l’assistant procureur général Rod Rosenstein.  Rick Wells a rapporté : « Ils font sauter le champagne au Comité National Démocrate et dans divers trous d’abreuvement des marécages à travers les égouts qui est la capitale de notre pays, un des nombreux traîtres au sein de l’administration Trump a, comme c’est typique, accédé aux demandes des démocrates.  Le sous-procureur général Rod Rosenstein a nommé l’ancien directeur du FBI, Robert Mueller, associé de longue date de l’ancien directeur du FBI, James Comey, en tant que procureur spécial qu’ils ont désiré.  « Les paroles de Rick Wells sont exactes ! »

Pourquoi devrions-nous nous sentir mal à l’aise avec Mueller

Voici quatre raisons d’un collègue chercheur …

1)       L’establishment gauchiste est à l’aise avec lui.

2)       Il a travaillé en tandem avec James Comey sur quelques cas de haut profil.

3)       Il a été choisi comme chef du FBI par George W Bush (ennemi de Trump propriétaire des mots « C’était une merde étrange », en décrivant le discours d’inauguration de Trump.)

4)       Obama, s’est senti tellement à l’aise avec Mueller que, après avoir pris ses, il a étendu le mandat de Mueller de dix ans, deux ans de plus.

Pas exactement un résumé dans lequel je me sens à l’aise pour remettre le sort de notre président.

Il vaut la peine de réitérer l’œuvre et la collaboration irrégulière de Mueller avec des organisations islamiques radicales en tant que directeur du FBI.  Judicial Watch a exclusivement recueilli des records en 2013 documentant comment, sous la direction de Mueller, le FBI a purgé tout le matériel de formation antiterroriste jugé « offensant » pour les musulmans après des réunions secrètes entre les organisations islamiques et le chef du FBI.  Judicial Watch a dû poursuivre pour obtenir les dossiers et a publié un rapport approfondi sur le scandale en 2013 et a suivi ensuite avec une mise à jour en 2015.

Donald Trump dit : « Ne jamais abandonner ! »

Trump a fait un beau discours à l’Académie de la Garde Côtière.  Donald Trump a déclaré aux cadets que « l’adversité vous rend plus fort » et qu’il ne faut jamais « céder », « reculer » ou « arrêter de faire ce que vous savez être juste ».

« Rien ne vaut jamais la peine de faire ce qui est rendu facile », a-t-il déclaré.  « Et plus votre combat est juste, plus vous devrez faire face à de l’opposition ».

Où est le soutien à Donald Trump ?

Ses seuls partisans sont Lou Dobbs et Sean Hannity ?  Où sont les vrais conservateurs au Congrès qui devraient défendre le Président élu par les Américains ?

Rappelez-vous les mots de l’homme d’état irlandais, Edmund Burke, « La seule chose nécessaire pour que le mal triomphe est que les hommes bons ne fassent rien.  Personne n’a commis une erreur plus grande que celui qui n’a rien fait parce qu’il ne pouvait que faire peu de choses.  Ceux qui ne connaissent pas l’histoire sont destinés à la répéter ».

Donc, encore une fois, ça dépend de nous.  Si nous ne soutenons pas l’homme que nous avons choisi pour sauver notre pays, personne d’autre ne le fera.  Le congrès est plein de socialistes globalistes des deux côtés de l’allée.  Nous devons être actifs.  La gauche est financée et promue par les fonds de George Soros et ils marchent, crient et veulent leurs États-Unis communistes.  Avez-vous vu le spectacle de Shaun Hannity hier soir ?  Il avait raison.  Si nous ne nous réveillons pas et que nous n’aidons pas notre président, vous vivrez sous le communisme et perdrez l’Amérique pour toujours.

Pour arrêter cette folie, tout dépend de nous.  Comme Burke l’a dit, si nous ne faisons rien, le mal triomphera.

Le numéro de téléphone de la Maison Blanche – (202) 456-1111

La réceptionniste du Capitole pour vos sénateurs et représentants (202) 224-3121

Lorsque vous appelez la capitale, dites aux républicains d’avoir une colonne vertébrale et de résister aux communistes, je veux dire les rats démocrates.  Un éléphant n’a jamais peur d’un Jackass.

Si vous ne connaissez pas vos représentants, allez à whoismyrepresentative.com et entrez votre code postal ou votre état.

Un de mes lecteurs m’a cité un meilleur endroit pour écrire, mais, je ne le trouve pas … perdu dans tous les courriels.

P.S. Chaque jour, les journalistes qui écrivent pour News With Views le font pour vous apporter les dernières nouvelles que les grands médias censurent. Notre éditeur, Paul Walter, s’efforce de publier quotidiennement ces articles importants dans votre maison pour nous aider à sauver l’Amérique.  Le temps et l’argent sont les efforts mis dans ce site, les efforts qui sont donnés dans le sang de la vie.  Ne nous aiderez-vous pas à garder ce site en vie en faisant un don de quelques dollars chaque mois.  Je sais que nous luttons tous, mais la liberté n’est pas gratuite, et nous le savons tous, et quelques dollars de votre argent d’épicerie ne vous manqueront pas, mais, nous aideront à apporter la vérité à l’Amérique.

Source : News With Views 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , ,



Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics