Warning: Missing argument 2 for wpdb::prepare(), called in /home/www/0297d3f09b59c928ea3de31e13ab2e04/web/wp-content/themes/gonzo/includes/widget_areas.php on line 154 and defined in /home/www/0297d3f09b59c928ea3de31e13ab2e04/web/wp-includes/wp-db.php on line 1291
EXPLOSION DES CHIENS

Famille

Publié le 29 mai, 2017 | par Equipe de Pleinsfeux

0

EXPLOSION DES CHIENS

Par Eric Metaxas – Le 24 mai 2017

Les jeunes Américains choisissent des chiens et des chats au lieu des enfants.

Si vous n’avez pas encore vu la série de nouvelles publicités de la société sans fil, Sprint, considérez-vous comme fortunés.  Les annonces incluent l’étoile d’Instagram, Topher Brophy, qui, en plus d’avoir une étrange ressemblance avec la peinture de Jésus de Warner Sallman, a établi une relation étrange avec son chien à poils métalliques.

« Qui est-ce ? » demande le caméraman.  « C’est mon fils », répond Brophy.  Lui et son chien, Rosenberg, se confondent facilement, alors, Brophy nous informe, « parce qu’il y a une ressemblance ».

Bienvenue en 2017, alors que l’oreille s’accroche à la suggestion selon laquelle les animaux sont les équivalents des enfants.  « Bébés à fourrure » et « animal de compagnie parent » remplacent des termes comme « propriétaire ».  Les publications sur les réseaux sociaux virtuels, comme le Dog Mom Rap, alimentent nos flux de nouvelles, et l’industrie des soins de santé des animaux de compagnie de $11 milliards nous offre des produits essentiels comme les poussettes et les costumes canins.  Les Américains, en particulier les jeunes Américains, semblent obstinément déterminés à transformer leurs animaux en progéniture.

L’écrivain senior de BreakPoint, Shane Morris, suggère dans The Federalist que ce phénomène des « bébés de remplacement » est devenu une sorte d’illusion dans toute la société des instincts mal dirigés.  Il attire l’attention sur les taux de natalité historiquement bas dans sa propre génération millénaire, combinée à des statistiques montrant un essor sans précédent dans le nombre d’animaux de compagnie.

Le Washington Post a rapporté en septembre que les trois quarts des Américains dans leur trentaine, les meilleures années pour la procréation, possèdent des chiens et la moitié des chats.  Comparez cela avec la population en général,  seulement la moitié possède des chiens et un tiers possède des chats, et la récente cascade de créatures devient évidente.  Pour le dire simplement, les enfants sont dans les niches et les jeunes Américains les remplacent par des animaux.

Lorsque Shane Morris a écrit son article, il savait que la réaction ne serait pas une simple promenade dans le parc. Beaucoup de commentateurs sur Facebook et Twitter ont appelé l’article la chose la plus ridicule et la plus insultante qu’ils aient jamais lue.  « Jugement typique d’un Chrétien ! » ont-ils écrit.  « Vous avez besoin d’aide psychiatrique ».  « Arrêtez d’essayer de forcer votre point de vue sur moi » ont protesté certains autres.

Beaucoup ont soulevé l’idée inconsidérée selon laquelle notre planète est surpeuplée et que ne pas avoir d’enfants est donc une cause noble.  Certains millénaires ont insisté que Shane Morris était jaloux parce qu’il ne pouvait vivre une vie festive avec ses trois enfants.

Mais, au milieu des hurlements de protestations déclenchés par son article, un message apparaissait encore et encore : « Je n’aime pas les enfants.  J’aime mieux les chiens ».   Certains ont même admis détester les enfants et ont utilisé des termes obscènes et dégradants pour décrire les bébés.

Pas étonnant que Chuck Colson avait eu un os à choisir avec les « animaux de compagnie parents ».  En 2009, il a remarqué que le fait flou de la distinction entre les humains et les animaux était plus que ridicule.  Ceci va de pair avec une culture qui considère les bébés comme des fardeaux, pas des bénédictions, des fardeaux, je pourrais ajouter, que la société juge opportun de disposer à volonté.

En d’autres termes, Shane Morris aboie le bon arbre, ici.

Maintenant, permettez-moi de répéter ce que Chuck Colson a souvent dit : « J’aime les animaux, et les animaux domestiques peuvent être incroyablement spéciaux.  J’ai moi-même un chien.  Mais, en tant que chrétiens, nous croyons que les humains sont exclusivement appelés à gérer le monde naturel et à montrer la bonté à toutes les créatures de Dieu.  Mais, les façons dont nous parlons de nos animaux de compagnie sont importantes, sans parler des rôles émotionnels que nous leur faisons accomplir ».

Si une génération de jeunes personnes remplace les familles avec des bébés à fourrure, nous pourrions faire face à la même crise démographique qui frappe actuellement le Japon et certaines parties de l’Europe, sans parler d’une culture et d’une économie qui punissent la parentalité, au lieu de la récompenser.

Les animaux domestiques, en d’autres termes, sont géniaux.  Ils le sont !  Mais, au milieu d’une culture qui les transforme activement en petites personnes, nous devons nous rappeler que l’image de Dieu a deux jambes, pas quatre.

Source : Christian Headlines 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , ,



Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics