Bruit de guerre

Publié le 04 mai, 2017 | par Equipe de Pleinsfeux

0

GUERRE SAINTE DANS LES BALKANS

Donald Trump plaide avec Vladimir Poutine pour arrêter la « guerre sainte » serbe alors que les États-Unis avertissent leurs citoyens d’éviter l’Europe.

Par Sorcha Faal – Le 2 mai 2017

Un autre rapport étonnant du Conseil de Sécurité circulant dans le Kremlin aujourd’hui dit que le président Donald Trump a demandé une conférence téléphonique d’urgence avec le président Vladimir Poutine dans une sollicitation de dernière minute pour éviter une « guerre sainte » dans les Balkans, et qui est rejoint dans cet effort par la chancelière allemande Angela Merkel qui, de façon inattendue, s’est précipitée pour rencontrer Vladimir Poutine aujourd’hui, alors que les États-Unis ont récemment émis un avertissement extraordinaire de voyages affirmant que tous leurs citoyens devraient éviter de voyager en Europe.

Comme nous l’avons déjà écrit dans notre rapport du 1er mai intitulé, « Merkel se prépare à rencontrer Poutine alors que 150.000 soldats russes sont ordonnés de protéger la Serbie à tout prix » ; La région des Balkans très volatile est maintenant au bord d’un conflit inimaginable à cause de l’Occident tentant de créer un état de la Grande Albanie, que l’Albanie a juré de créer par la guerre et la Turquie demande maintenant la guerre pour la créer également, mais la Serbie chrétienne orthodoxe a juré de l’arrêter et a averti que cet effort conduirait à une autre « grande guerre » dans les Balkans.

Dans leur rapport précédent, le Conseil de Sécurité a déclaré que l’idée d’une Grande Albanie avait été lancée à la fin des années 1800 et avait été favorisée par l’Allemagne Nazie et par le dictateur fasciste italien, Benito Mussolini, pendant la Seconde Guerre Mondiale, et avait été relancée lors de la brève guerre civile macédonienne en 2001, et est actuellement poursuivie par les nationalistes albanais.

Le nombre total d’Albanais dans les Balkans s’élève à plus de huit millions de personnes, dont trois millions en Albanie elle-même, un million et demi en Kosovo-Serbie et plus d’un demi-million en Macédoine, avait précédemment noté le Conseil de Sécurité et dont les pressions pour créer un État Islamique dans la Grande Albanie sont financées par le sympathisant nazi germanique bien connu, George Soros, et divers autres « éléments secrets » au sein du gouvernement américain.

Ce qui n’est pas dit aux peuples occidentaux à propos de ce conflit, déclare ce nouveau rapport, est que la Russie fonctionne maintenant sous les ordres d’une doctrine militaire de la « guerre sainte » pour protéger ceux de la foi chrétienne partout dans le monde, où ils sont forcés d’éviter l’extermination, ce que le président Vladimir Poutine a promis de faire en 2012 et qui a déployé des milliers de soldats militaires de la Fédération en Syrie pour appuyer et où une de ces nations avec des chrétiens affirmés a déclaré au Service de Nouvelles de la BBC ces paroles glaciales : « Dites aux Européens et aux Américains que nous vous avons envoyé Saint Paul, il y a 2000 ans, pour vous sortir de l’obscurité, et vous nous avez envoyé des terroristes pour nous tuer ».

Quant à savoir pourquoi les Européens et les Américains ont déclaré une guerre mondiale contre les chrétiens, continue ce rapport, c’est dû à la longue histoire montrant que les peuples de cette foi sont incapables de se soumettre au communisme, comme en témoigne l’Union Soviétique, les communistes n’arrivant pas à éradiquer le Christianisme de la Russie après 70 ans d’asservissement brutal et après la destruction de presque toutes les églises chrétiennes du pays.

Cependant, ce rapport explique que sous le patron de l’Église Catholique Romaine, le Pape François, qui adhère aux valeurs communistes et à l’idéologie marxiste, l’Occident cherche maintenant à accélérer sa communisation de ses citoyens, surtout aux États-Unis, où la semaine dernière le New York Times a publié un article d’endoctrinement choquant exaltant les vertus du communisme intitulé, « Quand le communisme a inspiré les Américains » et son chef du Parti Démocrate, Tom Perez, déclarant cette semaine que son organisation politique ne soutiendrait plus aucun candidat s’opposant aux assassinats de bébés dans leurs mères enceintes.

Ce rapport déclare également que le succès de l’agenda d’endoctrinement communiste aux États-Unis montre les mêmes résultats que ce qui s’est passé dans l’ex-Union Soviétique où, sans aucune morale criminelle chrétienne, et comme en témoignent les États-Unis où de nouveaux rapports montrent que 51% de ces meurtres nationaux se déroulent dans seulement 2% de ses comtés, qui sont toutes des villes communistes gauchistes contrôlées par des militants radicaux du Parti Démocrate.

La moralité chrétienne s’est si horriblement effondrée dans ces bastions communistes du Parti Démocrate américain.  Selon le rapport, l’un d’entre eux, Baltimore, dans le Maryland, vient de faire appel au nouveau gouvernement du président Donald Trump pour sauver sa ville, mais, ceci ne s’est pas passé dans la banlieue communiste du Parti Démocrate de Boston, au Massachusetts, où un des juges de banlieue a ordonné la semaine dernière la libération immédiate d’un criminel migrant illégal qui avait violé brutalement une jeune fille avant que la police fédérale de Donald Trump ne l’appréhende.

Ce rapport continue en disant que quant à savoir si la population américaine sera autorisée à savoir comment son Parti Démocrate force un agenda communiste dans leur nation, ceci reste très douteux en raison de la complicité dans la destruction du Christianisme par les médias américains de propagande,  qui sont devenus tellement outrageusement biaisés contre toutes les vraies choses, qu’une de ses écoles de journalisme les plus prestigieuses, l’Université Northwestern, dit maintenant qu’elle n’acceptera plus d’être accréditée pour enseigner des valeurs neutres à ses étudiants.

Avec les médias propagande traditionnelle des États-Unis, actuellement engagés dans une guerre « perdant-perdant » contre le président Trump, et dont les journalistes inspirés par les communistes sont « enclins à l’élevage » en ignorant tout ce qui ne correspond pas à leur idéologie, ils n’ont pas réussi à dire au peuple américain que les allégations de la Russie interférant avec leurs élections présidentielles de 2016 étaient une histoire complètement inventée par Hillary Clinton et ses meilleurs agents de la campagne afin d’expliquer sa superbe défaite aux mains du président Donald Trump.

Cependant, ce rapport conclut que dans un effort presque unique pour éviter la Troisième Guerre Mondiale, le réalisateur hollywoodien, Oliver Stone, a reçu un accès sans précédent au président Vladimir Poutine pour créer une série  télévisée, Showtime, en quatre parties, pour dire au peuple américain la vérité sur ce qui se passe réellement dans notre monde d’aujourd’hui, et cela commence le lundi 12 juin et sera diffusé pendant quatre soirées consécutives.

Source : What Does It Mean

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , , ,



Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics