IL EST TROP TARD POUR CROIRE APRÈS QUE LE BATEAU A COULÉ

IL EST TROP TARD POUR CROIRE APRÈS QUE LE BATEAU A COULÉ

Par Ray Comfort – Le 1 août 2013

Depuis de nombreuses années, le producteur de films James Cameron (du fameux « Titanic », entre autres) est un athée caché, « agnostique » du monde réel de l’athéisme.

Le mot « agnostique » vient du mot grec Agnostos, qui signifie « inconnu, inconnaissable » et a fini par signifier quelqu’un qui ne sait pas si Dieu existe. Un agnostique est comme un homme qui regarde la production finale d’un grand film sans être sûr qu’il y ait un producteur. Le film a pu être causé par une explosion dans un studio, il y a bien longtemps, ou il peut y avoir eu un producteur, mais l’agnostique n’en est pas certain.

Une telle personne serait mieux classée comme « ne pensant pas », plutôt que comme quelqu’un ne sachant pas. Comment un film pourrait-il se faire sans la participation d’une armée de scénaristes, de graphistes, d’acteurs, d’une équipe de production pour le son et des experts de l’éclairage, des éditeurs et des mille et une autres choses nécessaires pour une importante production cinématographique ? L’agnostique vit dans le brouillard de l’oubli quand il s’agit de Dieu.

Mais James Cameron ne se sentait pas à l’aise en étant seulement un agnostique. Il l’appelle « l’athéisme lâche ».

Un jour, il a décidé de prendre courage, et c’est pourquoi il a déclaré : « J’ai abandonné l’agnosticisme, que j’appelle maintenant l’athéisme lâche. Je suis venu à la position selon laquelle, en l’absence complète de données soutenant la thèse de la persistance de l’individu sous une forme spirituelle, j’en suis arrivé à la conclusion provisoire qu’il n’y a pas de vie après la mort. Je suis prêt à tout modifier si je découvre le contraire. »

James Cameron n’est plus dans le doute au sujet de l’existence de Dieu, parce qu’un jour, il a sauté de la foi de l’agnosticisme (ne sachant pas si Dieu existe) au monde de l’athéisme (l’incrédulité de l’existence de toutes divinités). Le doute l’a quitté et une foi concluante l’a habité, en raison de « l’absence totale de données ». Ceci l’a mené à sa conclusion « provisoire ». Il n’a pris aucune disposition au sujet de l’existence de Dieu et il ne prendra aucune disposition jusqu’à ce qu’il trouve le contraire.

Cela semble vaguement familier. Les concepteurs d’un grand navire, il y a de nombreuses années, étaient si certains qu’il ne pouvait pas couler qu’ils n’avaient pris aucune disposition pour un tel désastre. Ils avaient tellement confiance en eux-mêmes et en leur conception du paquebot qu’ils n’ont pas pris au sérieux la nécessité d’ajouter des canots de sauvetage. On pourrait penser que si quelqu’un a appris une leçon d’une telle arrogance, ce serait James Cameron.

L’excès de confiance des concepteurs du Titanic n’était pas corrigible. Ils ne pouvaient pas résoudre le problème du navire en perdition après avoir heurté l’iceberg. Il était trop tard parce qu’il n’y avait pas de seconde chance. Quand ils ont appelé à l’aide, rien n’est arrivé.

Imaginez-vous être sur le quai de Southampton, le 10 avril 1912, sachant que cinq jours plus tard l’insubmersible Titanic allait couler comme une pierre. Qu’il irait au fond de l’océan glacial, en emportant avec lui 1502 précieuses vies humaines. Si vous aviez la prescience de la catastrophe, que diriez-vous aux passagers qui montaient à bord du navire avec enthousiasme ? Vous ne pourriez pas rester silencieux. Tel est le sort des chrétiens. Nous ne pouvons pas rester silencieux parce que nous savons ce que l’avenir nous réserve.

Il est un espoir certain pour ceux qui s’humilient dans cette vie, qui se repentent et qui mettent leur confiance uniquement en Jésus-Christ ; mais, lorsque nous nous enfonçons dans les eaux glacées de la mort, il n’y a pas de seconde chance. Si nous mourons dans nos péchés, nous obtenons justice d’un Créateur saint, et il n’y a aucun espoir en enfer.

Jésus a dit : « Allez de par le monde et prêchez l’Évangile à toutes les créatures. Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. »

http://www.wnd.com/2013/01/too-late-to-believe-after-the-boat-sinks/?cat_orig=faith

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , ,



2 Réponses aux IL EST TROP TARD POUR CROIRE APRÈS QUE LE BATEAU A COULÉ

  1. veillezetpriez says:

    Comme j’ai mal au coeur quand je lis ça!!! C’est tellement vrai!

  2. Jacinthe says:

    IL N’EST JAMAIS TARD POUR CROIRE, TANT QUE NOUS SOMMES EN VIE!!!

Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics