Fin des Temps ISRAËL FRAPPE DES MISSILES RUSSES 2

Publié le 20 janvier, 2015 | par Equipe de Pleinsfeux

0

ISRAËL FRAPPE DES MISSILES RUSSES

Selon des sources au Moyen-Orient, des frappes aériennes d’Israël ont atteint des missiles de défense aérienne de haut niveau que la Russie envoyait à la Syrie et au Hezbollah.

Le 7 décembre 2014

Dimanche 7 décembre, des frappes aériennes d’Israël se sont déroulées près de l’aéroport international de Damas, près de la frontière entre la Syrie et le Liban, rapporté par des militaires du Moyen-Orient et des sources du renseignement comme étant le premier affrontement militaire d’Israël avec la Russie, dans le cadre de la guerre syrienne de plus de trois ans. Ces sources affirment que les frappes ont démoli des composants des SA-25 en provenance de la Russie, ou d’autres types de systèmes anti-missiles haut de gamme que Moscou avait destiné à la Syrie et au Hezbollah, groupe terroriste libanais.

On dit que des avions russes de transport sont censés avoir expédié ces envois dans les derniers jours à destination de la section militaire de l’aéroport international de Damas. Il a été indiqué que les raids aériens israéliens ont eu lieu moins de 24 heures après que le vice-ministre russe des affaires étrangères, Mikhail Bogdanov, l’homme de contact du Kremlin dans la guerre de la Syrie, s’est entretenu avec le chef de Hezbollah, Hassan Nasrallah, samedi à Beyrouth. Les Russes ont pour la première fois insisté sur le fait que sur les photos largement en circulation de deux fonctionnaires qui se serraient la main.

L’armée (Les militaires) israélienne et des sources d’intelligence n’ont pas confirmé ce compte (compte rendu). Cependant, les sources du debkafile’s ont appris que Moscou a cherché un compte(une estimation) avec les EU et Israël sur la chute(l’automne) la semaine dernière d’octobre du grand poste d’intelligence russe au Tél a-Hara en Syrie du sud aux unités rebelles syriennes … une des bases d’intelligence russes les plus fortement sophistiquées à l’extérieur de ses frontières, le site secret a été placé (localisé) stratégiquement près de la jonction des frontières de la Syrie avec la Jordanie et Israël.

L’appareil précieux de haute technologie, une grande partie de cela peu familier aux agences d’espion Occidentales, a été rapidement expédié de la Syrie pour l’examen à l’Ouest.

L’armée d’Israël et les sources de renseignements n’ont pas confirmé ce compte-rendu. Cependant, les sources de debkafile ont appris que Moscou était à la recherche d’un règlement de comptes avec les États-Unis et Israël au cours de l’automne, dans la dernière semaine d’octobre, à cause du plus grand poste de renseignement de la Russie à Tel a-Hara, dans le sud de la Syrie, qui est tombé aux mains des unités rebelles syriennes. Une des bases du renseignement les plus hautement sophistiquées de la Russie, hors de ses frontières, et ce site secret se trouve être localisé stratégiquement à proximité de la jonction des frontières de la Syrie avec la Jordanie et Israël.

Les appareils de très haute technologie, en grande partie inconnus des agences d’espionnages occidentales, a été rapidement expédiés hors de la Syrie pour être examinés par l’occident.

D’autres cibles des forces aériennes d’Israël ont été frappées près de l’aéroport de Damas, dans des raids dimanche par la 103e brigade de la 4e Division, qui fait partie de la garde républicaine du président syrien, et la même base arrière logistique de la division de Dimas, près de la frontière libanaise.

Le fait qu’Israël ait mené des frappes aériennes contre deux installations de la même division de l’armée syrienne, le long de la route vers le Liban, indique que les armes ciblées étaient en route de la Syrie vers les bastions du Hezbollah au Liban.

Dimanche soir 7 décembre, la télévision syrienne et le Hezbollah ont accusé Israël d’avoir effectué des frappes aériennes contre deux secteurs tenus par le gouvernement, près de l’aéroport international de la capitale syrienne et de Dimas, une ville près de la frontière libanaise. Des sources du Hezbollah ont également signalé que les avions d’Israël avaient attaqué des cibles militaires près de la frontière libanaise et de l’ancienne autoroute entre Beyrouth et Damas. Tous les deux ont affirmé ne pas avoir eu de victimes. Les sources militaires d’Israël ont refusé de commenter ces rapports.

Une des cibles est censée avoir été un entrepôt de l’aéroport de Damas, qu’Israël a bombardé par le passé, ceci pour détruire des envois d’armes avancées à destination du Hezbollah libanais. Le site de Dimas était une position militaire. Le fait qu’il était tenu par les troupes syriennes où le Hezbollah est inconnu.

Les sources syriennes et libanaises affirment que les avions d’Israël ont lancé au moins 10 attaques.

Les dernières attaques aériennes d’Israël avaient eu lieu en mars, contre des positions militaires dans la région de Quneitra, sur le côté syrien du Golan.

Source : http://app.debka.com/p/article/24287/Mid-East-sources-Israel

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

Mots clés: , , , , , ,



Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics