Science

Publié le 02 décembre, 2017 | par Equipe de Pleinsfeux

0

LA FAILLE FATALE DE LA SCIENCE MODERNE

À mesure que la connaissance augmente, les maux du monde augmentent également.  Voici pourquoi la science ne peut pas résoudre nos problèmes.

.

Par Gerald Flurry – Janvier 2018

« Donnez-nous suffisamment de connaissances, et nous guérirons tous les problèmes du monde. »  En effet, c’est la promesse que la science a faite à la société moderne.  Beaucoup de gens sont en admiration devant la science. C’est devenu le messie moderne.

Les scientifiques ont découvert une myriade de lois de la nature et les ont mises au service de l’humanité.  Chaque nouvelle invention est plus éblouissante que la dernière, au point que les scientifiques pensent que la chose la plus élevée qui existe est l’esprit humain.  Tout ce dont il a besoin, c’est plus de connaissances.

Découvrir et utiliser les lois de la nature a apporté un bien immense.  Mais, même si la science a conduit à des progrès étonnants, quelque chose ne va pas. Nous avons des quantités exponentielles de connaissances.  Mais, cette connaissance n’a pas résolu l’immoralité, l’analphabétisme, les foyers brisés, les crimes, la folie, la haine ou la guerre.  En fait, nos maux se multiplient.  Nous devons admettre que quelque chose est terriblement mauvais avec nos connaissances.

« Nous sommes face à face avec le fait sévère que les maux croissants ont augmenté avec la croissance de la connaissance ! » a écrit Herbert W. Armstrong.  « Cela ne veut pas dire que l’augmentation de la connaissance a causé l’augmentation des maux.  Cela signifie que les connaissances produites n’ont pas guéri les maux existants ni empêché de nouveaux maux ! » (Plain Truth, mai 1985)

La science nous a-t-elle donné de l’espoir pour l’avenir ?  Alors, pourquoi tant de gens, jeunes et vieux, continuent-ils à détruire leur vie avec la toxicomanie, la déviance sexuelle et d’autres sortes de vices paralysants ?  À bien des égards, la science est un faux messie qui menace de devenir un monstre de Frankenstein.

Quel est le problème avec la science ?

J’ai récemment lu l’introduction de Timescape, un roman de science-fiction.  Il exprime l’espoir que la science créera un Jardin d’Éden, un paradis sur Terre. Est-ce que Dieu n’a pas déjà fait ça ?  Ne pourrait-Il pas le refaire encore une fois ?  En fait, il le fera à nouveau, malgré l’homme !  Et cela arrivera très bientôt, pendant la plupart de nos vies.  Pourtant, les scientifiques repoussent Dieu hors de l’image.

Croyez-le ou non, le problème avec la science est en fait révélé dans le récit biblique original du Jardin d’Éden !

Où la rébellion contre Dieu a commencé

Dans le Jardin d’Éden, Adam et Ève ont rejeté l’arbre de la vie et ont mangé de l’arbre de la connaissance du bien et du mal.  En conséquence, Dieu les a expulsés et les a coupés de l’arbre de vie (Genèse 3:22-24).

À partir de là, Dieu a permis aux êtres humains de concevoir leurs propres systèmes de science, de religion et d’éducation, en dehors de Sa révélation et de Sa direction.

Nous avons accumulé de plus en plus de connaissances impies, et nous sommes devenus de plus en plus dédaigneux envers Dieu.  Nous suivons les traces du premier homme et de la première femme.  Tout comme ils l’ont fait, nous disons : Nous ne voulons pas de Dieu, nous voulons la connaissance.  Mais, l’explosion du mal qui nous entoure ne prouve-t-elle pas que nous ne pouvons pas acquérir la vraie connaissance par nous-mêmes ?

Jésus-Christ a dit : « Car le cœur de ce peuple est devenu insensible ; Ils ont endurci leurs oreilles, et ils ont fermé leurs yeux… » (Matthieu 13:15)  Les scientifiques ne considéreront même pas la possibilité d’un créateur surnaturel.  Ils ont fermé leurs sens à toutes les preuves de l’existence de Dieu.

L’introduction de The Black Cloud, un autre livre de science-fiction, déclare la possibilité d’une vie physique sans origine spirituelle, une création qui peut spontanément s’organiser en des formes plus complexes.  C’est de la fiction totale et de la fantaisie !  Où trouver dans l’univers entier un système qui peut spontanément s’organiser en des formes plus complexes ?  Ce que nous voyons à la place, c’est une désorganisation totale : L’homme est sur le point de se faire sauter de la planète !

« La liberté académique définie comme le jugement indépendant a permis aux enseignants, aux chercheurs, aux scientifiques et aux étudiants de poursuivre la poursuite de la connaissance », a écrit M. Armstrong.  « La science dans son ensemble, et l’enseignement supérieur, ont exercé la liberté académique de postuler pour une création sans un Créateur.  Ils se sont engagés dans l’activité de production de la connaissance avec le rejet total de toute possibilité des miracles, du surnaturel, de l’existence de Dieu, ou de n’importe quoi en dehors du domaine de la matière.  Ils ont totalement rejeté la révélation comme source de connaissance de base ! »

Certains scientifiques consacrent leur vie à la recherche de l’origine de la Terre et de l’humanité.  Mais, ils n’accepteront pas la vérité.  Au lieu de cela, ils favorisent l’hypothèse improuvable de l’évolution.  Dieu nous dit de, « Examinez toutes choses ; Retenez ce qui est bon. » (1 Thessaloniciens 5:21).  Les scientifiques sont grands sur les preuves, l’observation et la logique, mais, ils ne prouvent pas tout !

Rejeter Dieu

Il ne devrait pas être surprenant que les scientifiques rejettent aujourd’hui le Créateur.  Après tout, ce sont ceux qui, à l’époque du Christ, ont injurié et renié le Fils de Dieu dans la chair.  « Et toi, Capernaüm, seras-tu élevée jusqu’au ciel ?  Non.  Tu seras abaissée jusqu’au séjour des morts ; Car, si les miracles qui ont été faits au milieu de toi avaient été faits dans Sodome, elle subsisterait encore aujourd’hui. » (Matthieu 11:23)  Ceux de Capernaüm étaient « exaltés jusqu’au ciel », pleins de vanité intellectuelle.  Ils ne seraient même pas enseignés par Jésus-Christ !  C’est le problème avec les savants, les scientifiques et les hommes en général.

« C’est pourquoi je vous le dis : Au jour du jugement, le pays de Sodome sera traité moins rigoureusement que toi. » (Matthieu 11:24)   La vanité intellectuelle est plus dangereuse que les péchés sexuels de Sodome !

Considérez que la civilisation moderne a d’énormes quantités de connaissances, certaines bonnes, d’autres mauvaises, et nous constatons que notre plus grand problème aujourd’hui est de savoir si la race humaine survivra ou non.

« En ce temps-là, Jésus prit la parole, et dit : Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. » (Matthieu 11:25)  Dieu maintient délibérément les scientifiques, les intellectuels et la grande majorité de l’humanité sous un manteau de l’ignorance. Seuls les humbles, les quelques enseignables qu’Il sélectionne peuvent recevoir la vérité de Dieu.  « Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance », dit Dieu (Osée 4:6).  Cela ne fait clairement pas référence à la connaissance physique : Les êtres humains ont cela en abondance.  Les gens manquent cruellement de la connaissance de Dieu parce qu’ils mangent du mauvais arbre, l’arbre qui mène à la mort physique et à la destruction de toute l’humanité !

L’humanité n’est tout simplement pas équipée pour résoudre les problèmes mondiaux.  La connaissance physique, bien mélangée avec le mal, n’est pas suffisante !  Il nous manque l’Esprit de Dieu, qui se combine avec l’esprit humain pour donner aux êtres humains une réelle compréhension, une compréhension qui peut réellement commencer à résoudre nos maux.  Sans l’Esprit de Dieu, l’esprit charnel est naturellement haïssable envers Dieu (Romains 8:7) et incapable de résoudre ses maux.

« Mais heureux sont vos yeux, parce qu’ils voient, et vos oreilles, parce qu’elles entendent !  Je vous le dis en vérité, beaucoup de prophètes et de justes ont désiré voir ce que vous voyez, et ne l’ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l’ont pas entendu. » (Matthieu 13:16-17)  Ceux que Dieu bénit avec cette compréhension possèdent la seule vraie liberté académique.

La science n’a fait qu’effleurer les grandes merveilles qui remplissent l’univers. Mais, une merveille supérieure est sur le point de revenir sur Terre dans le personnage de Jésus-Christ Lui-même !  Il éliminera les souffrances des hommes et établira le Royaume de Dieu.  C’est la vision que nous devrions tous vivre.

Source : The Trumpet 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , , , , , ,



Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics