Guerre LA TROISIÈME GUERRE MONDIALE SE DESSINE EN SYRIE ! 3

Publié le 22 octobre, 2015 | par Equipe de Pleinsfeux

0

LA TROISIÈME GUERRE MONDIALE SE DESSINE EN SYRIE !

Joseph Farah compare l’alliance aux « visions apocalyptiques de Jean le Révélateur ».

Par Joseph Farah – Le 30 septembre 2015

La Troisième Guerre Mondiale est en train de se dessiner actuellement en Syrie, grâce à Barack Obama.

Selon le sénateur russe, Igor Morozov, Beijing a accepté d’envoyer des forces navales, y compris un porte-avions, en Syrie aux côtés d’une force militaire russe qui vont rejoindre le Hezbollah et les forces régulières de l’Iran en Syrie, un voisin immédiat du nord d’Israël, et l’Irak pour lutter contre l’État Islamique d’Irak et du Levant (ISIS).

Alors, maintenant, il y a de bonnes nouvelles et de mauvaises nouvelles :

• Bonnes nouvelles : Quelqu’un doit combattre l’ISIS. Et, il est clair que ce ne sera pas les États-Unis, avec Barack Obama. Quelqu’un doit vaincre profondément et détruire l’ISIS. Et, cela ne sera clairement pas les États-Unis avec Barack Obama dans les environs.

• Mauvaises nouvelles : Il va y avoir une coalition de la Russie, de l’Iran, de la Chine et du Hezbollah au Moyen-Orient, quelque chose qui ressemble vaguement aux pires visions apocalyptiques de Jean le Révélateur.

Barack Obama a laissé un important vide tout grand ouvert pour deux nations nucléaires puissantes qui ont juré de mettre les États-Unis à genoux, dont une, où les deux, qui était responsable de la plus grand action de cyberguerre dans l’histoire du monde contre les États-Unis, le piratage dans les ordinateurs du gouvernement et l’obtention des données sur chaque employé fédéral passé et  présent, y compris les espions et le personnel militaire, il y a quelques mois.

La Chine envoie un porte-avions, une action provocatrice qui est sans équivoque contre les intérêts américains depuis la Guerre du Vietnam.

Mais, il y a pire.  Quelle est la mission ?

La mission de la Russie et de la Chine est de garantir que le régime de Bachar al-Assad ne soit pas renversé par ISIS, ou par n’importe quels autres groupes « terroristes ». D’autre part, la mission de l’Iran et du Hezbollah est l’hégémonie sur une grande partie du Moyen-Orient, de la Perse au Levant, comme ils le disent.

Entre-temps, qu’est-ce que les États-Unis tentent de faire ? Les États-Unis sont le front de la fourniture et de la formation des forces pour renverser Bashar al-Assad, y compris les groupes armés associés à Al-Qaida. Certaines des armes fournies par les États-Unis finissent par tomber entre les mains d’ISIS.

Donc, les États-Unis sont sur une trajectoire de collision avec la Russie et la Chine au Moyen-Orient.

La présence militaire russe en Syrie et en Irak s’est largement accrue depuis 2012. La Syrie est maintenant équipée d’armes anti-aériennes sophistiquées qui rendent les vols des États-Unis vulnérables, et la Russie a déjà commencé hier les frappes aériennes contre les forces qui s’opposent à Bashar al-Assad en Syrie.

Israël, qui sait très bien ne pas pouvoir compter sur le soutien de Barack Obama, est discrètement en train de négocier avec la Russie. Les principales préoccupations d’Israël sont les attaques périodiques sur ses civils et son territoire par des groupes de miliciens du Hezbollah.

L’État Juif semble bien s’entendre avec les Russes et, maintenant, apparemment avec les Chinois. Benjamin Netanyahu, qui déteste Bashar al-Assad, comprend que la stabilité au Moyen-Orient est mieux que le chaos et les sauvageries d’ISIS. Donc, il a maintenant une ligne directe avec Vladimir Poutine afin de régler immédiatement tout malentendu. Comme vous le savez, Benjamin Netanyahu n’a pas Barack Obama sur une ligne rapide, à moins que ce soit pour laisser des appels de courtoisie.

La Russie est en train de renforcer ses forces en Syrie à cause de ses frustrations avec Barack Obama pour ne pas s’être occupé d’ISIS de manière significative.

Maintenant, apparemment, la Chine entre en scène.

« Il est maintenant reconnu que la Chine a rejoint nos opérations militaires en Syrie ; Le croiseur chinois est déjà entré dans la Méditerranée et le porte-avions suivra bientôt » a dit Morozov.

C’est ce qui arrive quand les États-Unis ne parviennent pas à agir correctement, où dans le cas de Barack Obama, choisit la mauvaise cible au mauvais moment, à savoir le régime syrien de Bashar al-Assad.

Ne vous méprenez pas à ce sujet : Bashar al-Assad est un acteur horrible, mais, selon les normes des tyrans du Moyen-Orient, il est pratiquement un saint. Il dirige un pays qui ne fait pas de discrimination active contre les sunnites, les chiites, les chrétiens, les druzes ou les alaouites. En fait, son armée est composée de groupes minoritaires non-sunnites. Les femmes ne sont pas traitées comme des ordures en Syrie. Pendant ce temps, il fait face au renversement entre les mains d’ISIS, la force musulmane sunnite la plus brutale et barbare depuis peu de temps, après l’époque de Mahomet, il y a 1300 ans. ISIS s’est déjà emparé d’un territoire stratégique au Moyen-Orient de presque la taille de la Grande-Bretagne. ISIS est juste à l’extérieur des portes de Damas.

L’Amérique aurait pu intercéder pour détruire ISIS. Elle ne l’a pas fait. Au lieu de cela, Obama a insisté sur un chemin pour faire tout ce qu’il pourrait pour soutenir des groupes non-ISIS pour attaquer le régime syrien de Bashar al-Assad, qui en cas de succès, n’aurait fait qu’aider l’ISIS à prendre le pouvoir.

Voyez-vous où tout peut nous amener ?

La Russie et la Chine arrivent pour défendre la Syrie, alors que la Syrie reste une cible à renverser par les États-Unis.

Qui renforce tout cela ? L’Iran : La puissance régionale qui vient juste d’obtenir un accord bien-aimé sur le nucléaire avec les États-Unis.

Le problème avec les puissances militaires étrangères qui s’engagent au Moyen-Orient est simple : Il est facile d’y entrer, mais pas aussi facile d’en sortir, comme les États-Unis l’ont compris.

Une fois que les Russes et les Chinois commenceront à se battre contre l’ISIS, en Syrie et en Irak, seront-ils capables d’en sortir ?

Et, je n’ai même pas mentionné que les États-Unis semblent être plus concentrés sur leur lutte contre la Russie en Ukraine.

Où tout cela va-t-il nous amener ?

Il s’agit potentiellement de l’étincelle la plus évidente pour le début de la Troisième Guerre Mondiale.

Mais, qu’est-ce qui pourrait aller mal ?

Peut-être que ces Lunes de Sang et les Prédictions du Shemitah étaient exactes.

Source : WND.com

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , , , , ,



Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012



  • Musiques Chrétiennes

  • Radios Chrétiennes


Real Time Web Analytics