Conspiration

Publié le 28 août, 2017 | par Equipe de Pleinsfeux

0

L’ABOLITION DE LA LIBERTÉ

Par Lee Duigon – Le 24 août 2017

Quiconque étudie le comportement animal peut comprendre ce qui se passe aujourd’hui.  Détruire les monuments, les émeutes sur les campus, tirer sur les gens, tout ceci n’est qu’un affichage de domination.  Il s’agit de l’extrême gauche qui nous montre, à nous les déplorables, qui est le patron.  C’est une intimidation. « Peu importe qui vous avez élu comme président, nous continuons à diriger le pays, et vous feriez mieux de ne pas l’oublier ! »  C’est le babouin Alpha qui se penche et regarde tous les autres babouins, en les mettant au défi de faire un mouvement.

Les gauchistes aiment être obéis.  Ils se sentent autorisés, et ils sont furieux lorsque l’obéissance leur est refusée.  Nous avons passé Hillary, nous avons passé ce paquet de pygmées gémissants expulsés par l’establishment républicain et nous avons élu Donald Trump.  La colère a été continuelle depuis la nuit des élections.

Certains l’ont vu venir ; Et, nous aurions dû voir venir leur colère.  En décembre 2015, bien avant que Donald Trump ait remporté la nomination du Bon Vieux Parti, un membre du conseil de l’Union Américaine des Libertés Civiques à Denver a pris Facebook pour exhorter ses fidèles gauchistes à assassiner des partisans de Donald Trump.  Parce que, dit-il, « Ils n’écouteront pas la raison … Quand la justice est partie, il y a toujours la force ».  Sa colère, aussi honnête et sincère qu’elle puisse être, a gêné ses collègues et il a été forcé de démissionner.

Au moins un léger gauchiste, et devinez quoi, nous sommes de retour à Denver, nous l’avons pris aux mots et nous avons essayé de poignarder un pauvre diable qu’il pensait être « un de ces néonazis ».  Apparemment, ce serait la coupe de cheveux du gars qui aurait tout déclenché.

Nous ne devrions pas être surpris.  Il y a six mois, les chemises-brunes d’Antifa ont déclaré à Tucker Carlson exactement ce qu’ils allaient faire.  « Antifa » est un abrégé pour « anti-fasciste », un « fasciste » étant n’importe qui, généralement un partisan Donald Trump, qu’ils pensent être un fasciste.  Le wacko qu’il a interviewé dirige un sous-groupe appelé, « Nécessaires par tous les moyens », y compris la violence.  La justesse de leur noble cause, selon eux, leur donne le droit d’attaquer physiquement quiconque s’oppose à eux.

L’ancien maire de New York, Michael Bloomberg, a cru que vous pourriez forcer les gens à faire ce que vous voulez en imposant leur comportement.  Le problème avec cela, pour les drogues, c’est qu’ils doivent effectivement être au pouvoir avant de pouvoir commencer à imposer de nouvelles taxes aux paysans.  Ils ont perdu ce pouvoir en 2016, et ceci gèle vraiment leurs popotins.  La beauté d’une chose comme Antifa, cependant, c’est que tout ce dont vous avez besoin est une bande de bagarreurs pour commencer immédiatement à enseigner aux déplorables une leçon.  Personne ne veut se faire frapper sur la tête.

Nous avons donc ces affichages de dominance.  Ce sont les démocrates, les journalistes, et Antifa qui enseignent à tous les autres qu’ils vont diriger le pays, peu importe qui est à la Maison-Blanche, et nous le saurons tous quand ils auront finalement abattu le président que nous avons eu l’honneur d’élire.

Même alors, au fond de leur esprit dépravé, au moins pour certains d’entre eux, est la pensée que lorsque vous déclenchez les chiens de guerre, votre ennemi pourrait déclencher un paquet de chiens plus gros et plus méchants, et ce sera pour vous.

Entrez la Science !

Le rêve humaniste utopique de faire respecter l’obéissance totale est arrivé un peu plus près de la réalité récemment lorsqu’un groupe de scientifiques a annoncé qu’ils pouvaient maintenant pirater un cerveau à distance et faire courir son propriétaire, le faire se figer sur place ou perdre le contrôle de ses membres chaque fois qu’ils appuyaient le bon bouton.  D’accord, ils ne l’ont fait qu’à une souris jusqu’à présent, mais quel est le but de le faire à une souris, à moins d’avoir l’intention de pouvoir le faire chez les humains ?

C’est ce qui fait fantasmer les progressistes.  Imaginez, plus aucun problème avec les masses !  Plus de désobéissance !  Ils devront faire ce que leurs maîtres veulent qu’ils fassent, qu’ils le veuillent ou non, qu’ils le croient ou non, et tout ce que Chuck Schumer aura besoin, c’est une unité de télécommande dans la main.  Il n’aura même pas à se lever de son canapé pour que les serfs incultes fassent tous ses désirs.

Le gauchisme est finalement un projet satanique, et Dieu interdit que nous puissions voir l’accomplissement de ses objectifs.

J’ai discuté de ces sujets, et bien d’autres, tout au long de la semaine sur mon blog, Lee Duigon .  Pourquoi ne pas vous y arrêter aujourd’hui et me rendre visite ?  Un seul petit clic vous y amènera.

Source : News With Views 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , , , ,



Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics