Politique américaine

Publié le 30 juin, 2018 | par Equipe de Pleinsfeux

0

LES ÉTATS

.

Par Ron Ewart – Le 13 juin 2018

« Les pouvoirs délégués par la Constitution proposée au gouvernement fédéral sont peu nombreux et définis.  Ceux qui doivent rester dans les gouvernements des États sont nombreux et indéfinis.  Les pouvoirs réservés aux divers États s’étendront à tous les objets qui, dans le cours ordinaire des choses, concernent la vie, les libertés et les biens du peuple, ainsi que l’ordre intérieur, l’amélioration et la prospérité de l’État. »   (James Madison, Federalist Paper No. 45)

Quelle différence 231 ans peuvent faire (1787 à 2018).  La Constitution des États-Unis a finalement été ratifiée en 1787.  Depuis lors, le gouvernement fédéral (FEDS), dans sa quête de justice, d’équité, de « réglementation du commerce », de « promotion du bien-être général » et d’augmentation du pouvoir fédéral, a dépassé ses 17 droits énumérés contenus dans l’article 1, section 8 de la Constitution des États-Unis, de manière à rendre la Constitution presque insignifiante.  Les pouvoirs fédéraux ne sont pas limités, ils sont virtuellement illimités.  Les États étaient censés être le quatrième contrôle du pouvoir fédéral, après les pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire du gouvernement fédéral.  Les amendements 9 et 10 ne sont que des mirages de leur intention originale.

Les fédéraux ont tellement bien réussi à racheter le peuple et les états avec leur propre argent, en utilisant la coercition, l’extorsion, le chantage, l’intimidation, les menaces, la propagande et les mensonges, que les peuples et les états ont abdiqué leurs droits inaliénables pour l’argent qui leur appartenait en premier lieu.  Toutes les exhortations des pères fondateurs se sont réalisées et plusieurs générations d’Américains qui n’ont jamais été libérés n’ont aucune idée des profondeurs de la perte profonde de leur liberté et de la dilution irrémédiable du pouvoir des états.  Les lignes des états et l’autonomie des états en vertu des neuvièmes et dixième amendements ne sont qu’une illusion.  Nous sommes la nation de l’Amérique fédérale, pas des États-Unis d’Amérique.

Amendement 9

L’énumération de certains droits dans la Constitution ne doit pas être interprétée comme déniant ou dénigrant les autres conservés par le peuple.

Amendement 10

Les pouvoirs limités non délégués aux États-Unis par la Constitution, ni prohibés par elle aux États, sont réservés aux États respectivement, ou au peuple.

Juste pour voir à quel point l’emprise financière des États sur les contributions fédérales étaient puissante, nous avons examiné les états de la Californie, de New York et du Dakota du Nord pour déterminer dans quelle mesure le gouvernement fédéral « repoussait » le bien-être de ces trois États.  L’Éducation et le Transport, par rapport au budget total de l’état pour ces trois articles.  Les fédéraux a reculé de 36% en Californie ($75 milliards), de 42% à New York ($44 milliards) et de 29% ($1,4 milliard) au Dakota du Nord.  C’est beaucoup de poids et de levier financier pour amener les États à faire les volontés des fédéraux.

Il ne faut pas oublier que le gouvernement fédéral n’a pas d’argent.  Il perçoit des taxes auprès des particuliers et des entreprises pour diriger le gouvernement.  Les gens et les entreprises ne résident pas en Amérique, ils résident dans des états individuels.  Ainsi, les fédéraux extorquent, par le biais de la fiscalité, l’argent des gens et des entreprises qui résident dans les États, puis, font chanter les États pour se conformer aux programmes fédéraux pour l’argent qu’ils retournent aux États.  Les États, désireux de récupérer leur propre argent, capitulent devant chaque caprice des fédéraux.  Puis, le contrôle des États sur le pouvoir fédéral en vertu du 10ème amendement s’évapore.

Et, c’est encore pire.  Les fédéraux, avec leurs partenaires dans le crime, les médias, les universitaires, les socialistes et les écologistes, convainquent les États que s’ils ne se conforment pas aux mandats et aux programmes sociaux et environnementaux fédéraux, leur propre argent leur sera refusé.  Certains pourraient appeler cela un chantage, une extorsion, ou même un grand vol …. Ou les trois.

Beaucoup d’États américains ont viré au bleu et sont dirigés par les socialistes démocrates.  Les états bleus sont principalement dominés par les grandes villes. Les grandes villes, par leur nature même, deviennent dépendantes du gouvernement et sont facilement prises au piège d’un socialisme flagrant et intime.  Les gouverneurs et les législatures des états bleus sont des partenaires volontaires dans les mandats fédéraux et imposent lourdement aux citoyens de l’État de les payer sans aucune analyse coûts-avantages, aucune science valable, ni aucune objection ou négociation sous le pouvoir du 10ème amendement.

Les trois États occidentaux, Washington, Oregon et Californie, ont formé un accord pour lutter contre le prétendu réchauffement climatique causé par l’homme en taxant les émissions de dioxyde de carbone de l’industrie, même si leurs efforts n’auront aucun effet notable sur la réduction globale du dioxyde de carbone, et même si tout le sujet et la science du réchauffement de la planète causé par l’homme sont en grande partie non réglés, peu importe ce que vous entendez du milieu universitaire ou des médias.

La plupart des États de l’Atlantique (13 colonies d’origine) sont bleus.  La plupart des états des Grands Lacs sont bleus.  Certains États du Golfe sont bleus et les trois États côtiers du Pacifique sont bleus.  Beaucoup d’États bleus ont une forte concentration de pauvres, de sans-abris et d’étrangers illégaux, qui ont besoin d’énormes subventions de l’État et du gouvernement fédéral.  Ces États ont cette concentration parce que les États attirent les pauvres, les sans-abri et les étrangers illégaux avec des trucs gratuits, des cadeaux, des avantages et un sanctuaire pour les étrangers illégaux.  Les gens vont toujours migrer là où il y a beaucoup d’argent gratuit et de trucs gratuits.  La ville de Seattle lance des millions de dollars aux sans-abri et les sans-abris continuent d’affluer.

La Californie est devenue si bleue et si envahie par les étrangers illégaux et les sans-abri, qu’elle pourrait tout aussi bien être son propre pays dont la langue maternelle est l’espagnol.  Comme nous l’avons écrit plus tôt, la Californie reçoit $75 milliards pour venir en aide aux sans-abri et aux étrangers illégaux.

Mais, l’Amérique n’est pas tout bleue.  Si vous regardez une carte des comtés de l’Amérique, la majorité des comtés sont rouges.

Néanmoins, peu à peu, les libertés du peuple ont été emportées par les fleuves de l’argent fédéral, de l’argent que les fédéraux volent au peuple sous la forme d’impôts.  Les fédéraux soudoient alors les gens et les états avec leur propre argent pour les forcer à se conformer aux mandats fédéraux.  Leurs libertés ont été détournées pour des tas d’argent et la promesse fragile de la sécurité.  Les gens et les états, à leur discrédit, regardent de l’autre côté, ou sont complices de la fraude.

Comme nous l’avons déjà dit plusieurs fois :

« Votre argent est le pouvoir majeur du gouvernement sur vous : Le premier pouvoir que le gouvernement a sur vous est votre perception que votre argent est leur argent.  Le deuxième pouvoir que le gouvernement a sur vous consiste à utiliser l’argent qu’il vous prend par la force de la loi, contre vous.  Le troisième pouvoir que le gouvernement a sur vous consiste à obéir religieusement à toutes ses lois. »

« Seulement quand les gens réalisent que leurs impôts sont utilisés pour les asservir à l’environnement ; Seulement quand les gens se rendent compte que leur argent est utilisé pour « nourrir » une population croissante d’autres personnes en train de tremper leurs factures dans le « cochon » du gouvernement et ces « preneurs » votant pour ces mêmes politiciens qui prennent nos impôts par la force garder le plein « creux » ; Seulement quand les gens se rendent compte que leurs impôts sont dépensés pour endoctriner leurs enfants dans les écoles et les université par les voies du socialisme, du multiculturalisme, de l’écologisme radical, du collectivisme, du politiquement correct et du gouvernement mondial ; Seulement quand les gens se rendent compte que leur gouvernement utilise leur argent des impôts pour fusionner l’Amérique dans l’ordre mondial unique ; Ce n’est que lorsque le peuple se rendra compte que la seule façon d’arrêter cette tentative de conquête des droits des États, des libertés individuelles et de la souveraineté nationale, c’est de résister en masse au gouvernement, de la manière la plus légale possible.  Alors seulement, nous récupérerons nos libertés … c’est-à-dire jusqu’à ce que tous les moyens pacifiques soient épuisés et qu’il ne nous reste qu’une seule alternative. »

L’Amérique est un pays unique, plus unique que toute autre nation depuis le début de la civilisation.  Son peuple est unique car les générations ont bénéficié du concept de liberté individuelle et de droits inaliénables.  Ces avantages de la liberté ont créé la nation la plus puissante, la plus riche et la plus généreuse sur Terre.  Mais, tout ce qui peut être enlevé en un battement de cœur si les libertés individuelles et les droits inaliénables ne sont pas défendus par les masses.  Si nous laissons le 10ème Amendement de la Constitution des États-Unis, qui codifie les droits du peuple et des États à faire obstacle à la montée du pouvoir fédéral, la République Constitutionnelle Américaine mourra d’une mort violente et déchirante.

Mais, alors, qui écoute ?  La plupart des Américains regardent dans l’autre sens, tout comme les Allemands l’ont fait deux fois pendant le 20ème siècle.  De leur folie et de leur apathie, près de 100 millions de soldats et de civils sont morts dans deux guerres mondiales en un seul siècle.  Si les Américains regardent de nouveau dans l’autre sens, l’histoire se répétera dans ce qui pourrait devenir une prophétie biblique … Armageddon.

Si la liberté, le pouvoir et le courage américains meurent, le monde tombera probablement dans un chaos violent sans fin, et dans l’anarchie, et peut-être dans l’extinction de la race humaine civilisée telle que nous la connaissons.  La Chine et la Russie ne peuvent pas attendre pour combler le vide que nous laisserons derrière et elles ne se soucient pas des libertés individuelles ou des droits inaliénables.  L’Amérique est la colle et la force qui tiennent entre ses mains l’avenir de la paix mondiale sur le fondement toujours fragile de la liberté.  Si nous laissons cette fondation s’effondrer, nous le faisons à notre propre péril et au péril de notre monde.

Source: News With Views 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , ,



Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics