Menaces

Publié le 04 juin, 2018 | par admin

0

LES MULTIPLES MENACES DE NOTRE TEMPS

Par Samuel David Meyer – Juin 2018

« L’Éternel est pour moi, je ne crains rien : Que peuvent me faire des hommes ?  L’Éternel est mon secours, et je me réjouis à la vie de mes ennemis.  Mieux vaut chercher un refuge en l’Éternel que de se confier à l’homme ; Mieux vaut chercher un refuge en l’Éternel que de se confier aux grands. » (Psaumes 118:6-9)

« Nous nous réjouirons de ton salut, nous lèverons l’étendant au nom de notre Dieu ; L’Éternel exaucera tous tes vœux.  Je sais déjà que l’Éternel sauve son oint ; Il l’exaucera des cieux, de sa sainte demeure par le secours puissant de sa droite.  Ceux-ci s’appuient sur leurs chars, ceux-là sur leurs chevaux ; Nous, nous invoquons le nom de l’Éternel, notre Dieu. »   (Psaume 20:6-8)

« Confie-toi en l’Éternel de tout ton cœur, et ne t’appuie pas sur ta sagesse ; Reconnais-le dans toutes tes voies, et il aplanira tes sentiers. » (Proverbes 3:5-6)

Dans ce bulletin, nous allons nous concentrer sur les nombreuses menaces qui pèsent sur notre monde aujourd’hui.  En cette période de grands conflits, il y a des menaces de guerres, des menaces de maladies et des menaces contre la moralité alors que le diable continue d’exercer une pression spirituelle sur la population mondiale.  Nous voyons également les États-Unis d’Amérique subir un changement radical, alors que les anciennes générations d’Américains cèdent progressivement le contrôle de la direction de la nation à une génération plus jeune avec des valeurs très différentes.  Cette réalité est en train de se faire depuis des décennies.  En fait, mon père, le pasteur David J. Meyer, avait l’habitude d’avertir que le socialisme et le communisme étaient enseignés dans les écoles et les universités américaines.  Les gens ont trouvé cette affirmation difficile à croire, mais les tendances actuelles indiquent que son affirmation était correcte.  Nous voyons maintenant les résultats de l’endoctrinement massif dans lequel une grande partie de la population américaine favorise un gouvernement socialiste.

Dans un article publié par The National Review, en mars 2017, le titre déclare que « la popularité croissante du socialisme menace l’avenir de l’Amérique ».  Selon le rapport, une enquête auprès des Américains âgés de dix-huit ans et plus, a révélé que quatre sur dix disent maintenant qu’ils               « préfèrent le socialisme ».  Dans une enquête plus récente menée par l’Université de Chicago, il a été révélé que 45 pour cent des répondants âgés de dix-huit à trente-quatre ans ont une vision favorable du socialisme.  Assez étonnamment, le nombre de membres aux Socialistes Démocrates d’Amérique est passé de 5000 membres à 35.000 membres depuis novembre 2016.  De plus, de nombreux candidats politiques et judiciaires proclament ouvertement leur affiliation au mouvement socialiste, un fait noté par le New York Times en avril 2018.  Cela inclut un juge du tribunal pénal nommé à Houston, au Texas, du nom de Franklin Bynum qui a fièrement dit : « Oui, je suis un socialiste.  Ce que j’essaie de faire, c’est d’être un démocrate qui représente quelque chose et dit aux gens : Voici comment nous allons améliorer matériellement les conditions dans votre vie. »  D’autres candidats incluent Kaniela Ing à Hawaï qui se présente au Congrès et Gayle McLaughlin qui se présente comme lieutenant-gouverneur en Californie.  Une paire de candidats socialistes qui se présentent pour la Chambre des Représentants de l’état ont également remporté des victoires lors des élections primaires de la Pennsylvanie le 15 mai 2018.  Cette évolution a incité Arielle Cohen, coprésidente du chapitre des Socialistes Démocrates d’Amérique de Pittsburgh, en Pennsylvanie, à se vanter, « Nous transformons l’état en une nuance de rouge ce soir ».  En ce qui concerne cette tendance vers le socialisme en Amérique, Jorge Roman-Romero du chapitre des Socialistes Démocrates d’Amérique à Tulsa, Oklahoma, a déclaré : « Les gens sont plus disposés à sortir et à dire : Je suis un socialiste démocrate qui se présente.  Ce n’est plus la responsabilité de le dire ».

Dans un système socialiste, le gouvernement contrôle les moyens de production et de distribution des biens.  Par conséquent, il est impossible pour un citoyen privé de posséder une entreprise, et il n’y a pas de libre entreprise.  C’est le gouvernement qui décide ce qui est le mieux pour le peuple et il n’y a pas de droit à l’autodétermination pour le commun des mortels.  C’est un système où les gens doivent se tourner vers le gouvernement pour leurs besoins, et dans de telles circonstances, le gouvernement devient le dieu du peuple.  Il est intéressant de noter que la recherche publiée en avril 2018 affirme que plus un gouvernement est grand, moins il est probable que les gens seront religieux ou croient en Dieu.  Le rapport intitulé « La religion comme système d’échange : L’interchangeabilité de Dieu et du gouvernement dans un rôle de fournisseur » déclare ce qui suit : « Si une entité laïque fournit ce dont les gens ont besoin, ils seront moins susceptibles de demander l’aide de Dieu ou d’autres entités surnaturelles ».  Il poursuit en disant : « Le pouvoir et l’ordre émanant de Dieu peuvent être sous-traités au gouvernement ».  Ainsi, quand un pays a un gouvernement socialiste ou communiste, plus le peuple devient laïc et athée.  Une telle culture pourrait-elle devenir une réalité à l’avenir pour les États-Unis d’Amérique ?

La création en travail

Alors que je suis assis à mon bureau, le 25 mai 2018, l’après-midi semble calme et tranquille.  Pourtant, nous vivons dans un monde qui ne cesse de trembler, de secouer et de se briser.  Selon l’US Geological Survey, 126 séismes ont été signalés aujourd’hui.  Au cours des trente derniers jours, un nombre impressionnant de 2605 tremblements de terre ont secoué cette planète fragile. Beaucoup de ces tremblements de terre sont directement liés à l’augmentation de l’activité volcanique sur la grande île d’Hawaï.

Le 3 mai 2018, un volcan à Hawaï connu sous le nom de Kilauea a commencé à faire éruption.  À ce jour, les éruptions en cours ont provoqué vingt-deux fissures dans la région.  Cette activité volcanique a détruit plus de quarante-cinq maisons et forcé des milliers d’Hawaïens à fuir leurs maisons.  Pour compliquer davantage les choses, des rapports indiquent qu’une centrale géothermique pourrait être endommagée par la coulée de lave de ce volcan, ce qui met en danger l’alimentation de l’île.  Alors que le Kilauea continue d’exploser, un panache de cendres s’est élevé de 10.000 pieds dans les airs tout en crachant des gaz toxiques et des roches volcaniques.  Cette évolution a incité le US Geological Survey à avertir le 16 mai 2018 : « À tout moment, l’activité peut devenir plus explosive, augmentant l’intensité de la production de cendres et produisant des projectiles balistiques près de l’évent ».  De plus, l’observatoire volcanique hawaïen a émis un avertissement aux pilotes d’avions indiquant que le panache de cendres pourrait potentiellement arrêter les moteurs sur leurs avions.  Le président américain Donald Trump a déclaré que cette région d’Hawaï était une zone sinistrée majeure.

Alors que les éruptions volcaniques à Hawaï ne sont pas nouvelles, l’augmentation de l’activité volcanique de ces derniers jours est un rappel de la menace potentielle à laquelle notre planète fait face chaque jour.  Il y a environ  1500 volcans « potentiellement actifs » dans le monde, dont 169 aux États-Unis. Le chapitre 6 de l’Apocalypse nous avertit qu’il y aura un grand tremblement de terre dans les derniers jours.  Apocalypse 6:12-14 nous dit : « Je regardai, quand il ouvrit le sixième sceau ; Et il y eut un grand tremblement de terre, le soleil devint noir comme un sac de crin, la lune entière devint comme du sang, et les étoiles du ciel tombèrent sur la terre, comme lorsqu’un figuier secoué par un vent violent jette ses figues vertes.  Le ciel se retira comme un livre qu’on roule ; Et toutes les montagnes et les îles furent remuées de leurs places. »  Je soupçonne que lorsque ce tremblement de terre se produira, les volcans du monde entier entreront en éruption.  Dans Joël 2:30-31, il nous est également dit : « Je ferai paraître des prodiges dans les cieux et sur la terre, du sang, du feu, et des colonnes de fumée ; Le soleil se changera en ténèbres, et la lune en sang, avant l’arrivée du jour de l’Éternel, de ce jour grand et    terrible. »  Si vous examinez des images de volcans actifs pris d’en haut, il est rapidement évident que les éruptions ressemblent beaucoup à du « feu et des colonnes de fumée ».

Alors même que la terre continue à trembler et que les éruptions volcaniques crachent de la lave, la terre elle-même se déchire littéralement.  Au mois d’avril 2018, une énorme fissure est apparue soudainement dans la nation africaine du Kenya.  La fissure est de cinquante pieds de profondeur et de soixante-cinq pieds de largeur à son point le plus large selon CBS News.  Pendant ce temps, l’état américain de la Floride a été contraint de faire face à un nombre croissant de gouffres ces dernières années.  Cela est particulièrement vrai dans une communauté de la Floride centrale connue sous le nom de The Villages, qui s’adresse aux retraités.  En 2017, trente-deux gouffres ont été signalés dans cette région.  Au cours des trois premiers mois de 2018, onze autres gouffres se sont soudainement formés dans la région.  On sait que des gouffres se sont formés ailleurs aux États-Unis.  En fait, il a été rapporté le 23 mai 2018 qu’une doline s’était soudainement formée sur la pelouse nord de la Maison Blanche à Washington.  Ce gouffre béant serait près de la salle de presse où les médias se rassemblent régulièrement.  D’une certaine manière, cela semble approprié, d’autant plus que l’une des définitions du dictionnaire d’un gouffre est « un endroit où coule une matière fétide ».

En vérité, notre monde est menacé par de nombreuses catastrophes.  L’année dernière a apporté une saison d’ouragans inhabituellement active, qui a causé des calamités de proportions bibliques dans les états américains du Texas et de la Floride.  Le territoire américain de Porto Rico a également été bombardé par un ouragan et, à ce jour, il n’a pas encore complètement récupéré de la dévastation. Les météorologues prédisent maintenant que 2018 sera une autre année active pour les tempêtes tropicales et les ouragans.  Des experts des Universités de la Caroline du nord et du Colorado ont prédit qu’il y aurait entre 14 et 18 tempêtes tropicales cette année, affectant les États-Unis, dont 7 à 11 ouragans.

À l’heure actuelle, nous voyons de nombreux exemples de la création en travail. Romains 8:22 nous dit : « Or, nous savons que, jusqu’à ce jour, la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l’enfantement. »  Comme le poids du péché continue d’affliger la création, je crois que ce travail va devenir encore plus fort dans les jours à venir.

Un monde conforme au péché

Ceux qui lisent rarement la Bible peuvent être surpris d’apprendre que les Écritures enseignent au peuple de Dieu d’être non-conformistes.  Dans Romains 12:2, l’apôtre Paul nous exhorte : « Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. »  De plus en plus, nous voyons des chrétiens actifs qui ont peur de défendre les valeurs bibliques de peur d’être ostracisés.  En tant que tel, même certaines institutions religieuses sont devenues conformes à la nature pécheresse du monde.

Un péché très commun dans la terre aujourd’hui est l’homosexualité.  L’opinion publique à ce sujet a radicalement changé au cours de la dernière décennie et c’est maintenant un mode de vie largement accepté.  Traditionnellement, la plupart des dénominations religieuses ont enseigné que l’homosexualité est un péché.  Pourtant, les tendances récentes indiquent que même certaines dénominations religieuses qui se disent traditionnelles et conservatrices se rapprochent de l’acceptation du mode de vie homosexuel.

Ces dernières semaines, le Pape François a fait les manchettes avec une histoire qui prétendait avoir exprimé des doutes quant à l’existence de l’enfer au cours d’une conversation privée qu’il avait eu avec le journaliste Eugenio Scalfari. Maintenant, le pape a encore fait sensation, cette fois pour les commentaires faits à un homosexuel qui suggère que l’homosexualité est acceptable pour Dieu et que Dieu a fait que l’homme soit attiré par le même genre.  « Dieu vous a fait comme ça et vous aime comme vous êtes », aurait dit le pape à Juan Carlos Cruz.  Le Vatican n’était pas disposé à confirmer ou à nier la déclaration de leur chef.  « Nous ne commentons pas normalement les conversations privées du pape », a déclaré un porte-parole du Vatican.  Le prêtre jésuite américain James Martin, qui a plaidé pour l’acceptation de l’homosexualité par l’Église Catholique Romaine, était clairement excité par les commentaires du pape.  « C’est un gros problème, je ne me souviens pas que le pape ait fait un commentaire sur le fait que les homosexuels soient nés de cette  façon ».  Il a ensuite ajouté : « Le Pape François a répété ce que disent tous les biologistes et psychologues réputés : Vous ne choisissez pas votre orientation sexuelle, ce qui est un grand réconfort pour de nombreux catholiques homosexuels qui ont été informés par des prêtres qu’ils avaient choisi leur orientation et sont donc coupables ».

Pendant ce temps, les responsables au sein de la dénomination de l’Église Méthodiste Unie discutent maintenant de la nécessité ou non de changer sa position officielle sur l’homosexualité.  Il a été proposé que l’église autorise le mariage homosexuel et l’ordination de personnes ouvertement homosexuelles. Le plan proposé, qui est appelé « Le Plan de l’Église Unique », appelle la dénomination à changer le langage dans son Livre de Discipline, qui stipule actuellement que l’homosexualité est « incompatible avec l’enseignement Chrétien ».  Ce nouveau plan a été approuvé par le Conseil des évêques de l’Église Méthodiste Unie et l’affaire sera votée en février 2019.  Quel que soit le résultat, la Parole de Dieu ne change pas.

Les membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, communément appelés les Mormons, acceptent de plus en plus l’homosexualité. Une enquête menée en 2017 a révélé que 40% des Mormons soutiennent désormais le mariage homosexuel.  Parmi les répondants âgés de dix-huit à vingt-neuf ans, le taux d’acceptation est de 52%.  Ceci est un retournement surprenant pour une dénomination religieuse qui s’est battue pour interdire les mariages homosexuels dans l’état de Californie, en 2008.

Sans aucun doute, les jeunes sont beaucoup plus susceptibles d’accepter l’homosexualité comme un mode de vie acceptable que ceux qui proviennent des générations plus âgées.  Une des raisons de ce schisme est le fait que les jeunes sont souvent exposés à la propagande homosexuelle dans les écoles publiques.  En mai 2018, le Sénat de l’État de l’Illinois a approuvé un projet de loi intitulé Sénat 3249, qui, s’il est adopté, exigera des écoles publiques de l’Illinois qu’elles enseignent l’histoire LGBT (lesbienne, gay, bisexuelle, transgenre).  La sénatrice Heather Steans, une démocrate de Chicago qui a parrainé la loi, a déclaré :        « En enseignant aux élèves un programme inclusif, les classes de l’Illinois favoriseront l’acceptation et une représentation plus précise de l’histoire.  Les étudiants LGBT apprendront également au sujet de gens qui avaient des qualités similaires à eux et sont devenus des modèles historiques ».

Un autre outil d’enseignement qui est utilisé pour façonner l’esprit de la jeunesse impressionnable vient de Hollywood sous la forme de films et d’émissions de télévision.  Il n’est pas rare de voir des personnages gays représentés dans beaucoup de ces productions, et il est apparu qu’une grande partie des gens qui travaillent dans l’industrie cinématographique sont des homosexuels.  Selon la star du cinéma gay Ian McKellen, qui admet aimer profaner des Bibles lorsqu’il les trouve dans une chambre d’hôtel, « la moitié d’Hollywood est gay ».  Malgré le fait que plus de 12% de tous les films produits par Hollywood présentent des personnages LGBT, ce n’est pas assez bon pour le groupe de défense des homosexuels connu sous le nom de GLAAD.  Cette organisation perverse espère que le pourcentage de films présentant des personnages homosexuels atteindra 50% d’ici 2024.  Selon les Écritures, la prévalence de l’acceptation homosexuelle est un indicateur de la fin des temps.  Jésus nous avertit dans Luc 17:28-30 : « Ce qui arriva du temps de Lot arrivera pareillement.  Les hommes mangeaient, buvaient, achetaient, vendaient, plantaient, bâtissaient ; Mais le jour où Lot sortir de Sodome, une pluie de feu et de soufre tomba du ciel, et les fit tous périr.  Il en sera de même le jour où le Fils de l’homme paraîtra. »

Un assortiment de maladies pernicieuses

Au cours du siècle dernier, beaucoup de progrès ont été réalisés dans le domaine médical.  En conséquence, l’espérance de vie a considérablement augmenté au fil des ans.  En 1900, l’espérance de vie moyenne des hommes américains était de 48,3 ans et de 51,1 ans pour les femmes.  Malgré ces progrès, le monde d’aujourd’hui est confronté à un assortiment de maladies pernicieuses, et les experts médicaux ont aujourd’hui du mal à suivre.

Au cours des années 2014-2016, une épidémie de virus Ebola dans les pays africains du Libéria, de la Sierra Leone et de la Guinée a causé des dégâts considérables.  Selon les Centres de Contrôle et de Prévention des Maladies, ou CDC, cette épidémie a coûté la vie à 11.316 personnes.  Maintenant, le Ebola est de retour.  Il a été rapporté en mai 2018 qu’une épidémie du virus Ebola est apparue en République Démocratique du Congo.  À ce jour, trente-cinq cas de la maladie ont été rapportés et dix personnes sont déjà mortes.  Il est alarmant de constater que la maladie a été signalée dans la ville de Mbandaka, située directement sur le fleuve Congo.  « Le scénario a changé, et il est devenu plus grave et inquiétant, car la maladie affecte maintenant une zone urbaine », a déclaré le coordonnateur des urgences, Henry Gray, de Médecins Sans Frontières.  La présence de la maladie dans une grande ville avec un accès facile au fleuve Congo pourrait potentiellement permettre à la maladie de se déplacer plus rapidement puisque la rivière est un important canal de transport pour la région.  « Le fleuve Congo relie trois capitales nationales et plusieurs autres grandes villes, et le fait qu’il y ait maintenant plusieurs cas dans un centre urbain de plus d’un million de personnes souligne le risque de déchaînement de cette épidémie », a averti Jeremy Konyndyk du Bureau de l’aide étrangère aux catastrophes de l’Agence des États-Unis pour le Développement International.  Je prie pour que cette épidémie soit rapidement contenue et se termine rapidement.

Une autre maladie provoque un impact dramatique en Australie.  Selon un rapport publié en mai 2018, une maladie connue sous le nom de virus de la leucémie à cellules T humaines, ou HTVL-1, se propage dans le Territoire du Nord de l’Australie et a particulièrement touché la ville d’Alice Springs.  Cette maladie, qui peut se propager par contact intime, par l’allaitement et par le sang, provoque un affaiblissement du système immunitaire, des troubles du système nerveux et une affection appelée bronchectasie, qui endommage les poumons.  Le virus est particulièrement répandu parmi les groupes d’indigènes Australiens avec un taux d’infection dépassant 40 pour cent de la population adulte dans certaines régions.

L’état américain de Californie est également confronté à une épidémie troublante.  Au cours de l’année 2017, il y a eu une augmentation de 45% des cas de maladies sexuellement transmissibles, chlamydia, gonorrhée et syphilis.  Ces maladies, qui pourraient facilement être évitées en s’abstenant des comportements inappropriés, sont les plus répandues chez les personnes de moins de trente ans.  Le Dr Jeffrey Klausner, professeur de médecine à l’Université de Californie à Los Angeles, est très consterné par cette nouvelle épidémie.  « Il est honteux que la syphilis congénitale augmente régulièrement en Californie, car nous savons comment contrôler la syphilis depuis le début des années 1900.  La voir revenir comme ceci est un signe d’échec du filet de sécurité sanitaire », a déclaré le Dr Klausner.

Bien que les options de traitement existent pour les maladies sexuellement transmissibles, ces traitements pourraient devenir inefficaces à l’avenir.  Tel est le cas d’un homme au Royaume-Uni qui a récemment contracté une infection à gonorrhée intraitable, résistante à tous les antibiotiques.  Les médecins croient que cela pourrait être le début d’une tendance qui pourrait potentiellement s’aggraver.   « Les bactéries responsables de la gonorrhée sont particulièrement intelligentes : Chaque fois que nous utilisons une nouvelle classe d’antibiotiques pour traiter l’infection, les bactéries évoluent pour leur résister. »  explique le Dr Teodora Wi de l’Organisation Mondiale de la Santé.  Elle a poursuivi en disant : « Ces cas peuvent ne constituer que la pointe de l’iceberg, car les systèmes de diagnostic et de signalement des infections incurables manquent dans les pays à faible revenu, où la gonorrhée est en réalité plus fréquente ».

Les virus et les maladies sont certainement problématiques dans cet âge moderne.  Même les maladies causées par les piqûres d’insectes sont en hausse aux États-Unis.  Selon le CDC, les maladies causées par les piqûres de moustiques, de tiques et de puces ont triplé en nombre entre 2004 et 2016.          « Les gens ont vraiment besoin de prendre cela au sérieux », a déclaré le Dr Lyle Petersen du CDC.  Heureusement, nous avons un Dieu qui peut résoudre l’insoluble et traiter l’intraitable.  Dans Luc 1:37, Jésus nous dit :         « Car rien n’est impossible à Dieu. »

L’incertitude dans les jours à venir

Il n’y a pas de région du monde plus instable que le Moyen-Orient.  En Israël et en particulier dans la ville de Jérusalem, il y a longtemps que l’on tente de rétablir la paix en vain.  Les événements récents montrent que cette région du monde n’est pas plus près d’établir la paix aujourd’hui et, en fait, elle pourrait bientôt être engloutie dans une guerre.  Alors que la fille du président américain, Ivanka Trump, et son mari, Jared Kushner, assistaient à l’inauguration d’une nouvelle ambassade américaine à Jérusalem le 14 mai 2018, la violence a éclaté à la frontière de la Bande de Gaza avec plus de soixante Palestiniens tués par les forces militaires israéliennes.  Selon un rapport publié le 15 mai 2018, vingt-quatre des personnes tuées étaient connues pour être des terroristes.  Au total, environ 40.000 personnes s’étaient rassemblées pour protester contre l’ouverture de la nouvelle ambassade.

Pendant ce temps, l’Iran est furieux après que le président américain Donald Trump ait annulé un accord établi par son prédécesseur, l’ancien président Barack Obama.  L’accord a été conclu sous les auspices de la limitation du développement des armes nucléaires par l’Iran, bien que le président Donald Trump ait exprimé son scepticisme quant au fait que l’accord produirait l’objectif souhaité.  Avant l’annonce de l’annulation de l’accord par Donald Trump, le président iranien Hassan Rouhani aurait déclaré : « Si les États-Unis quittent l’accord nucléaire, vous verrez bientôt qu’ils le regretteront comme jamais auparavant dans l’histoire ».  Ce que cette menace signifie réellement reste à voir, mais le président français Emmanuel Macron pense que cela pourrait signifier la guerre.  « Cela signifierait ouvrir la boîte de Pandore, cela pourrait signifier la guerre », a déclaré Macron.

Le Premier Ministre d’Israël, Benjamin Netanyahu, a affirmé que l’Iran avait déplacé des armes en Syrie en prévision d’une attaque contre Israël et a suggéré qu’un conflit armé pourrait se produire très bientôt.  « Nous sommes déterminés à verrouiller le retranchement iranien, même au prix de la confrontation, nous ne voulons pas d’escalade, mais nous sommes prêts à tous les scénarios, nous ne voulons pas de confrontation, mais s’il en faut une, c’est mieux maintenant que plus tard », a déclaré Netanyahu.  Est-ce juste une rhétorique conçue pour mettre le monde à l’épreuve ou pourrait-il vraiment y avoir une guerre ?  Le temps nous le dira, et nous pourrions le découvrir très bientôt.

En conclusion, le monde moderne d’aujourd’hui est rempli de nombreuses menaces.  Ces menaces peuvent certainement rendre les gens vulnérables, et je crois que, dans certains cas, c’est exactement ce que veulent le diable et ses serviteurs.  Pourtant, en tant que Peuple de Dieu, nous savons que quoi qu’il arrive, la meilleure chose que nous puissions faire est de mettre notre confiance en Dieu.  Considérons Psaumes 118:6-9 qui déclare : « L’Éternel est pour moi, je ne crains rien ; Que peuvent me faire des hommes ?  L’Éternel est mon secours, et je me réjouis à la vue de mes ennemis.  Mieux vaut chercher un refuge en l’Éternel que de se confier à l’homme ; Mieux vaut chercher un refuge en l’Éternel que de se confier aux grands. »  Les êtres humains ont une propension à décevoir, mais Dieu peut sauver nos âmes.  Psaumes 20:6-8 nous assure :

« Nous nous réjouirons de ton salut, nous lèverons l’étendard au nom de notre Dieu ; L’Éternel exaucera tous tes vœux.  Je sais déjà que l’Éternel sauve son oint ; Il l’exaucera des cieux, de sa sainte demeure, par le secours puissant de sa droite.  Ceux-ci s’appuient sur leurs chars, ceux-là sur leurs chevaux ; Nous, nous invoquerons le nom de l’Éternel, notre Dieu. »  Finalement, Proverbes 3:5-6 nous dit : « Confie-toi en l’Éternel de tout ton cœur, et ne t’appuie pas sur ta sagesse ; Reconnais-le dans toutes tes voies, et il aplanira tes sentiers. »  C’est la clé pour trouver la paix dans un monde aussi menaçant.  Si vous ne l’avez pas déjà fait, j’exhorte chaque lecteur de ce bulletin à faire pleinement confiance à Dieu, à se repentir de ses péchés, à lui consacrer sa vie et à Lui donner son cœur.

Merci à tous pour votre aimable soutien de ce ministère. C’est vraiment incroyable de voir à quelle vitesse nous traversons le temps, mais nous sommes reconnaissants pour l’opportunité de vous servir et reconnaissants pour tout ce que Dieu a fait pour nous.  Que la grâce et la paix soient avec vous au nom du Seigneur Jésus-Christ.

Last Trumpet Ministries, PO Box 806, Beaver Dam, WI 53916
Internet:  http://www.lasttrumpetministries.org

Source

Traduit par PLEINSFEUX.ORG



Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics