Nouvelles LES REQUINS ET LES MÉDUSES

Publié le 13 mars, 2014 | par Sentinelle

2

LES REQUINS ET LES MÉDUSES

Que peuvent nous enseigner les requins et les méduses sur la marijuana et le président Obama ?

Un coup d’œil à l’intérieur des océans peut nous aider à répondre à la question si oui ou non la marijuana est plus dangereuse que l’alcool.

Par Jeremiah Jacques – Le 5 février 2014 –

Le profil du New Yorker du 27 janvier sur le président américain a allumé le débat sur de nombreux points de vue que Barack Obama a exprimé, mais, rien dans l’article n’a attiré plus d’attention, à la fois positivement et négativement, que ses déclarations affirmant que la marijuana n’était pas plus dangereuse que l’alcool.

« Comme bien documenté, j’ai fumé du pot dans mon enfance et je considère ceci comme une mauvaise habitude et un vice, mais, pas très différente que celle des cigarettes que je fumais dans mon adolescence et à travers une grande partie de ma vie d’adulte.  Je ne pense pas qu’elle soit plus dangereuse que l’alcool …  Il est important de légaliser la marijuana pour aller de l’avant. »

Les déclarations ont suscité la joie à travers le pays parmi les membres des fraternités, les rastas, les fans de Grateful Dead et Lil Wayne et de beaucoup d’Américains « ordinaires » également.  Mais, fumer du pot n’est-il vraiment pas plus dangereux que de boire de l’alcool ?  Étudions la question en consultant trois autorités.

La science

« Il semble que le président Obama ignore la science, mais, favorise la politique du pot, » a déclaré le Dr Eric Voth, président de l’Institute on Global Drug Policy.

La science a produit une abondance de données démontrant que, lorsqu’on abuse de l’alcool (consommé à fortes doses), il devient toxique et peut conduire à toute une série de problèmes médicaux, y compris des surdoses mortelles.

Mais, il est extrêmement rare pour des fumeurs de marijuana de souffrir de surdoses mortelles.

Cette différence est soulignée ad nauseam par toute personne « en faveur de la politique du pot », comme le dit le Dr Eric Voth.  C’est le leitmotiv de la propagande de la marijuana.  Il existe des preuves indéniables, déclarent les défenseurs du pot, que fumer du cannabis est beaucoup moins dangereux que boire de l’alcool.

Mais, l’argument provient d’une définition ridiculement étroite de  « dangereux ».

Depuis quand, après tout, la toxicité est-elle le seul facteur à considérer dans l’évaluation du danger d’une substance ?  Voici quelques conclusions irréfutables de la science sur les dangers de fumer du pot :

Une étude de 2001 intitulée, « Performance neuropsychologique des usagers du cannabis à long terme », a prouvé que l’incidence négative de la marijuana sur le cerveau peut durer des jours voire des semaines après le « high » induit par la drogue.  Cela signifie que les personnes qui fument tous les jours ou même hebdomadairement fonctionnent à un niveau intellectuel sous-optimal tout le temps.  Ils éprouvent des déformations des perceptions, des troubles de la coordination, des difficultés à résoudre des problèmes et des difficultés d’apprentissage et de mémoire.

Une étude de l’Université Duke en 2012 a démontré que les niveaux de QI (quotient intellectuel), ont chuté chez les adolescents qui ont commencé à fumer de la marijuana et ont continué à l’âge adulte.

Une autre étude a révélé que fumer du pot à long terme provoque des changements dans le cerveau, comme ceux qui se produisent après une utilisation à long terme de drogues plus dures.  Une autre étude a encore prouvé que fumer régulièrement de la marijuana réduit de manière significative la motivation et l’ambition d’un individu.  C’est, en partie, en raison de ses effets sur les cellules du cerveau contenant de la dopamine.

La recherche prouve que la consommation de cannabis conduit également souvent à la dépendance.  Selon l’Institut national sur les abus des drogues, environ 9 pour cent des personnes qui commencent à fumer de façon sporadique à l’âge adulte deviennent dépendants au cannabis.  Ce nombre grimpe à 17 pour cent pour les utilisateurs qui commencent à fumer de la marijuana plus jeunes.  Et, il bondit à entre 25 et 50 pour cent pour ceux qui fument tous les jours.

De nombreuses études associent la marijuana aux maladies respiratoires et aux maladies mentales, notamment la schizophrénie.  Les études démontrent également que l’utilisation chronique peut augmenter les taux de dépression, les pensées suicidaires et l’anxiété.

La recherche démontre que bien que le cannabis n’entraîne normalement pas de surdoses mortelles, il peut conduire les utilisateurs à s’engager dans toutes sortes de comportements qui causent la mort.

Considérons cette analogie :

Est-il plus dangereux de se baigner dans un réservoir plein de méduses Irukandji, ou dans un réservoir contenant des requins nourrices ?

Avec les méduses, vous seriez à peu près assurés de vous rendre de l’autre côté vivant.  Mais, peu importe le temps que vous seriez restés dans l’eau, et peu importe avec quelles précautions vous auriez nagés dans l’eau, vous pourriez certainement avoir à endurer plusieurs piqûres.  Les piqûres vous causeraient des symptômes physiques et psychologiques graves.

Les requins nourrices, d’autre part, sont inoffensifs et aiment se faire caresser par les gens.  Si vous nagiez dans leur réservoir avec prudence et respectueux de leur puissance, vous seriez assurés de traverser leur réservoir sans aucune blessure.  Vous pourriez probablement même avoir un temps agréable avec les beaux géants gentils, comme de nombreux plongeurs et nageurs le font !  Mais, si vous aviez agis de façon irresponsable en frappant ou en abusant autrement d’un des requins, vous seriez probablement attaqués et même tués.

Boire de l’alcool est comme nager dans un réservoir plein de requins nourrices : Ce n’est pas dangereux si vous le faites de façon responsable et prudente.  Mais, fumer de la marijuana est comme traverser le réservoir de méduses Irukandji : Il n’y a absolument aucun moyen de passer à travers sans subir des dégâts assez importants.

La loi et l’ordre

La Loi Fédérale sur les Substances Contrôlées classe la marijuana comme une substance d’Annexe 1.  Cela signifie que le pot est une des « drogues les plus dangereuses de toutes avec potentiellement une grave dépendance psychologique ou physique ».

Cela signifie aussi que le gouvernement est tenu de faire respecter les lois interdisant la marijuana à travers le pays.  Quiconque, à Washington et au Colorado, fume du pot ou permet la vente de cannabis, enfreint la loi fédérale.

Le site de la Maison Blanche résume la position officielle du gouvernement fédéral : « L’administration s’oppose fermement à la légalisation de la marijuana et d’autres drogues, car la légalisation augmenterait la disponibilité et l’utilisation de drogues illicites, et représente des risques importants pour la santé et la sécurité de tous les Américains, en particulier les jeunes ».

Selon le site, « Des messages confus présentés par la culture populaire, les médias, les partisans de la marijuana « médicale », et des campagnes politiques pour légaliser tout usage de la marijuana ont perpétué la notion fausse que la marijuana est sans danger.  Cela diminue considérablement les efforts pour garder nos jeunes hors des drogues et entrave la lutte de ceux qui se remettent d’une dépendance ».

Après ses commentaires subversifs sur le sujet, le nom de Barack Obama pourrait devoir être inclus sur la liste des messagers qui confondent les gens en perpétuant ces « notions fausses ».

L’autorité suprême

Enfin, nous allons examiner cette question du point de vue de la Bible, qui est, après tout, le « mode d’emploi » du Créateur pour l’humanité.

La Bible ne mentionne pas la marijuana, mais, beaucoup de fumeurs réguliers de drogue affirment que leur habitude est sanctionnée par quelque chose que DIEU a dit à Adam dans le Jardin d’Éden : « Voici, Je vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface de toute la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d’arbre et portant de la semence : Ce sera votre nourriture. »(Genèse 1:29)

Les fumeurs de cannabis sont particulièrement friands de la traduction King James du verset, car elle utilise le mot « herbe », un surnom commun pour la marijuana.

Un article publié sur Marijuana.com relie maladroitement ce verset à plusieurs autres pour créer un article artificiel et douloureux dont le but est de réconforter les fumeurs chrétiens, « qui se trouvent aux prises avec des questions morales reliées à la marijuana ».

Un visiteur du site démontre les effets de la drogue dans un commentaire candide sur cet article : « Trop long à lire et je suis « stoned » … Il suffit donc de me dire si DIEU aime que je fume ? »

C’est une bonne question, et elle peut être répondue en partie en regardant le mot « nourriture » dans ce verset.  Il est traduit de l’hébreu oklah, et cela signifie très précisément nourriture.  Le verset parle clairement de végétation comestible.  Ce passage ne donne pas le feu vert pour fumer de la marijuana, pas plus qu’il ne sanctionne l’ingestion d’herbe à puce ou de pruche.

De nombreuses études prouvent que le tabagisme est nocif pour nos poumons.  DIEU dit que les gens doivent Le glorifier dans leur corps : « Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du SAINT-ESPRIT qui est en vous, que vous avez reçu de DIEU, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ?  Car vous avez été rachetés à un grand prix.  Glorifiez donc DIEU dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à DIEU. » (1 Corinthiens 6:19-20)

La Bible souligne également, dans Romains 13 et ailleurs, que DIEU veut que les gens respectent les lois des pays où ils vivent (en autant que ces lois n’exigent pas de briser Sa loi).

Que dit la Bible à propos de la consommation d’alcool ?  Contrairement au sujet de fumer de la marijuana, la Bible ne discute pas des nombreux aspects spécifiques de la consommation d’alcool.

Les Écritures mettent en garde contre les abus sévères d’alcool.  Ils émettent des avertissements clairs sur ce que les résultats de l’ivresse peuvent faire dans des passages comme Éphésiens 5:18, Galates 5:21, Ésaïe 5:22, Proverbes 20:1 et Proverbes 23:21, 30-32.  La Bible est catégorique que les gens ne devraient pas être enivrés par quoi que ce soit parce que cela nous prive de la maîtrise de soi et que cela peut entraîner de nombreux problèmes.

Mais, les Écritures révèlent également que lorsqu’il est utilisé avec modération, l’alcool est un don de DIEU !  Psaumes 104:15 mentionne l’alcool comme une bénédiction que DIEU a donné à l’humanité.  Dans 1 Timothée 5:23, l’apôtre Paul dit qu’un peu de vin peut être bon pour la digestion; Des études récentes ont prouvé que c’était vrai.  L’alcool est aussi considéré comme quelque chose qui peut apporter plus de plaisir dans des situations de célébrations (par exemple Deutéronome 14:26; Jean 2).  Les prophéties de l’Ancien Testament sur le joyeux Millénium utilisent parfois le vin pour symboliser l’abondance de bénédictions spirituelles et physiques qui vont remplir la terre (Amos 9:13).

Il est vrai que beaucoup d’hommes et de femmes ont renversé les bénédictions de l’alcool en malédictions, et de nombreuses vies ont été brisées ou terminées par l’abus de la boisson.  Mais, l’alcool peut être apprécié modérément et correctement.  La marijuana, cependant, ne peut pas être fumée d’une manière qui peut être juste et saine.

La science, les lois des États-Unis et l’autorité suprême de la Bible s’accordent à dire que la marijuana est plus dangereuse que l’alcool.  Les déclarations du président Obama à l’effet contraire ont été construites sur des arguments mal construits et discrédités.

« Soit il est sérieusement mal informé sur la question ou il ignore complètement les avertissements de ses très estimés conseillers, » a écrit la Fondation pour une Amérique sans drogue au sujet des remarques du président.  C’était « un geste irresponsable pour une telle personne dans une position aussi élevée dans ce pays ».

Que le président le veuille ou non, il joue un rôle clé dans l’établissement du ton moral aux États-Unis.  Sa décision de patauger dans ce sujet controversé et de miner avec désinvolture les lois des États-Unis hâte le glissement de la nation dans l’anarchie et dans la déstabilisation.

La partie la plus alarmante est que la déstabilisation qu’il accélère peut ne pas être aussi accidentelle que cela puisse sembler, à première vue.  Pour mieux comprendre, lisez America Under Attack.

https://www.thetrumpet.com/article/11344.3.0.0/society/what-can-sharks-and-jellyfish-teach-us-about-marijuana-and-president-obama

 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: ,



2 Réponses aux LES REQUINS ET LES MÉDUSES

  1. LUCIANI says:

    Bonjour, je confirme haut et fort que: Etant un ancien fumeur de cannabis dans ma(jeunesse), aujourd’hui j’en subit les conséquences… Perte de mémoire, difficulté de concentration, isolement, ext… ext… Le cannabis est une drogue « douce », mais très maline, elle vous prend par la main et vous guide doucement, mais surement, vers le néant en toutes choses… Mais, heureusement pour moi que le repentir ma guidé à la rencontre avec notre seigneur Jésus Christ, qui lui ma tendu le bras, et, même si aujourd’hui ma tête ne fonctionne plus très bien, a su remplir de force et de joie mon coeur, qui lui, à chaque battement pilonne un passé au combien regrettable… La foi est comme l’eau qui empli la mer, elle recouvre tout, même si dans le fond, un passé est présent pour nous rappeler un ancien, (« naufrage »…) Nous ne sommes pas propriétaire de notre corps, comme une personne nous confiant un trésor à son départ, il nous faut en tenir bien soin, car le jour de son retour il faudra rendre compte de ce bien. Que Dieu nous guide en tout et pour tout!!! Et que notre seigneur Jésus Christ nous bénissent, et nous tiennent loin de toutes tentations!!! Bien à vous.

  2. ben says:

    bonjour
    Je trouve la Bible claire a ce sujet en nous demandant de ne pas s’enivrer de vin comme c’est dit dans l’article mai aussi de s’abtenir de tout ce qui souille le corps ou l’esprit et la marijuana souille l’esprit elle devrait etre utilisee uniquement en doses therapeutique pour ceux qui en ont besoin

Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012



  • Musiques Chrétiennes

  • Radios Chrétiennes


Real Time Web Analytics