Santé

Publié le 12 décembre, 2014 | par Equipe de Pleinsfeux

0

LES VACCINS CONTRE LA GRIPPE SONT-ILS EFFICACES ?

Certaines formulations des vaccins contre la grippe contiennent des toxines destructrices pour le cerveau.

 Par Sylvia Booth Hubbard – Le 20 novembre 2014

Bien que les vaccins antigrippaux sont promus comme étant sûr, c’est faux, dit le médecin de famille holistique, le Dr David Brownstein.  Les vaccins contre la grippe contiennent plusieurs ingrédients suspects, y compris le formaldéhyde cancérigène, et beaucoup contiennent du mercure sous la forme de thimérosal.

« Le mercure est une des substances les plus toxiques connues de l’humanité », dit le Dr David Brownstein à Newsmax Health« C’est une neurotoxine puissante associée à une foule de problèmes des systèmes neurologiques et immunitaires.  Le mercure ne devrait jamais être injecté dans tout être humain vivant ».

Une étude publiée par les Instituts Nationaux de la Santé a déclaré : « Le mercure est un élément très toxique ; il n’existe aucun niveau sécuritaire connu à son exposition. Idéalement, ni les enfants ni les adultes ne devraient avoir de mercure dans leur corps, parce qu’il ne fournit aucun avantage physiologique »Pourtant, la Food and Drug Administration permet que le mercure soit mis dans les vaccins contre la grippe administrés aux femmes enceintes, aux enfants et aux personnes âgées, toutes ces personnes étant connues pour être les plus à risque aux dommages neurologiques, explique le Dr David Brownstein, éditeur du bulletin de nouvelles, Dr. David Brownstein’s Natural Way to Health.

Le thimérosal, un agent de conservation trouvé dans de nombreux vaccins contre la grippe, contient 50 pour cent de mercure.  Il est différent, et beaucoup plus dommageable, que le type de mercure présent dans les poissons.  Pendant que la Food and Drug Administration met en garde contre la consommation de plus de deux portions de poisson par semaine en raison des dangers du mercure, elle permet l’ajout de cette forme plus toxique dans les vaccins contre la grippe (et d’autres vaccins).  La seule raison pour laquelle le thimérosal est ajouté c’est en tant que conservateur dans les flacons multidoses.

Connu sous le nom d’éthyle de mercure, ce type de mercure dans les vaccins contre la grippe déprime le système immunitaire et endommage le cerveau.  Une grande partie de l’éthyle de mercure est converti dans le corps sous une forme de mercure qui s’accumule dans le cerveau avec chaque vaccin annuel antigrippal et est très difficile à éliminer.  L’éthyle de mercure est beaucoup plus nocif que le méthyle de mercure qui est la forme de mercure dans les poissons, et il est beaucoup plus susceptible de rester dans le cerveau.

Pendant des années, le thimérosal a été associé à une augmentation de l’autisme, mais, une des connexions les plus troublantes est la maladie d’Alzheimer.  « Il ne fait aucun doute que les vaccins contre la grippe peuvent conduire à la maladie d’Alzheimer, parce que beaucoup de vaccins contre la grippe sont conservés avec le mercure et c’est une toxine connue du cerveau », explique le Dr David Brownstein.  « Vous donnez suffisamment de toxines au cerveau et les gens vont développer des problèmes de mémoire ».

Un rapport par l’immunologiste de renommée mondiale, le Dr Hugh Fudenberg, a constaté que les personnes de 55 ans et plus qui ont reçu un vaccin contre la grippe pendant cinq années consécutives ont augmenté leurs risques de développer la maladie d’Alzheimer par 10 fois.  Un autre lien entre les vaccins contre la grippe et la maladie d’Alzheimer a été fait par le Dr Boyd Haley, de l’Université du Kentucky.  Il a écrit : « Sept des marqueurs caractéristiques que nous recherchons pour distinguer la maladie d’Alzheimer peuvent être produits dans les tissus cérébraux normaux, ou des cultures de neurones, par l’addition de très faibles concentrations de mercure ».

Pourtant, l’Académie américaine d’obstétrique et de gynécologie recommande les vaccins contre la grippe pour les femmes enceintes, en les déclarants comme « indispensables ».

« Le vaccin contre la grippe n’a pas été correctement étudié chez les femmes enceintes », explique le Dr David Brownstein.   En fait, dans la notice du vaccin quadrivalent FluLaval, il est déclaré, « Il n’y a … aucune étude adéquate et bien contrôlée chez les femmes enceintes et le vaccin quadrivalent FluLaval devrait être donné à une femme enceinte seulement s’il est clairement nécessaire ».

Non seulement le vaccin antigrippal peut-il contenir des ingrédients nocifs, mais, de nombreux experts, dont le Dr David Brownstein, croient qu’ils ne préviennent pas la grippe.  « Les promotions des vaccins contre la grippe promettent qu’ils vont réduire vos risques de contracter la grippe par plus de 50 pour cent, mais, ceci n’est tout simplement pas vrai.  Lorsque vous disséquer les études, vous trouvez que le vaccin FluLaval est inefficace à 97 pour cent ».

Cependant, si vous décidez d’accepter un vaccin contre la grippe, vous pouvez réduire vos risques de dommages en choisissant un vaccin qui ne contient pas de mercure.  Puisque le thimérosal est utilisé uniquement comme agent de conservation dans des flacons multi-doses, évitez-le en demandant un flacon à dose unique.  Ou demandez le vaccin contre la grippe administré par vaporisation nasale.  Il ne contient pas de thimérosal.

Si vous décidez de ne pas accepter le vaccin contre la grippe, le Dr Brownstein suggère de vous protéger avec les étapes suivantes :

  1. Ayez une alimentation saine.  Évitez les aliments raffinés, en particulier le sucre.  « Le sucre raffiné a démontré pouvoir perturber le fonctionnement des cellules des globules blancs responsables de la lutte contre les virus », dit-il.
  2. Hydratez-vous.  Une règle de base pour une hydratation adéquate est de prendre votre poids et de diviser par deux.  Le résultat vous donnera combien d’onces d’eau vous devez boire tous les jours.
  3. Prenez de la vitamine C.  Le Dr Brownstein suggère de prendre de 3000 à 5000 mg par jour et de faire monter cette quantité à peut-être 10000 mg si vous tombez malade.  Les vitamines A et D, l’iode, et l’acide alpha-lipoïque sont également utiles.
  4. Lavez-vous les mains.  « Un simple lavage des mains et l’évitement des personnes malades peuvent grandement diminuer vos chances d’attraper la grippe ».

Source : http://www.newsmaxhealth.com/Headline/flu-shots-vaccine-thimerosal/2014/11/20/id/608614/?ns_mail_uid=64051189&ns_mail_job=1596317_11202014&s=al&dkt_nbr=lle8htfw

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , ,



Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics