Découverte

Publié le 31 octobre, 2016 | par Equipe de Pleinsfeux

0

MISSIONS INTERGALACTIQUES

Par David Roach – Le 1 septembre 2016

Une planète provoque des questions …

La découverte d’une autre planète qui pourrait garantir la vie a donné lieu à des spéculations sur la vie intelligente ailleurs dans l’univers, et si ces formes de vies auraient besoin de l’évangile.

« En bref, dire que les scientifiques pensent qu’il pourrait y avoir de la vie sur la planète récemment découverte est grandement exagérer ce que la communauté scientifique pense » a déclaré Bill Nettles, directeur du département de la physique de l’Université Union.

Mais, « s’il y a une vie intelligente sur d’autres planètes, nous devons absolument leur raconter l’histoire de l’Évangile de la Terre et apprendre ce qu’est leur histoire » a déclaré Bill Nettles à Baptist Press dans des observations écrites.

Les commentaires Bill Nettles sont arrivés suite à la découverte de Proxima B, une planète potentiellement semblable à la terre située à 4,24 années-lumière dont la découverte a été annoncée le 24 août dans la revue scientifique Nature.

« Trouver une planète autour d’une autre étoile dont les températures permettent l’eau liquide est un gros problème quand arrive la question de soutenir une vie biologique semblable à la Terre », a reconnu Bill Nettles. « Avoir une taille et un champ gravitationnel similaire à la Terre pourrait soutenir la possibilité d’une vie plus grande que les insectes.  Encore une fois, notez que la « possibilité » n’accorde pas une forte probabilité. »

Détectée par un télescope au Chili, Proxima B fait 1,3 fois la masse de la Terre et est en orbite autour de Proxima Centauri, l’étoile la plus proche du soleil, selon le National Geographic.

Les scientifiques sont divisés sur la probabilité de vie sur Proxima B, a dit Bill Nettles, en notant que la vie n’est pas la même chose que la vie intelligente.  Alors que certains croient que les « conditions favorables ne garantissent pas » la vie, d’autres « ont la perspective que, étant donné les bonnes conditions, la vie  existera effectivement et prospérera. »

Théologiquement, Bill Nettles croit « qu’il n’y a rien dans la Bible qui puisse exclure la biologie sur d’autres planètes, comme il n’y a rien pour exclure d’autres planètes. La plus grande théologie est en vue lorsque l’on considère le travail du Christ dans la rédemption de l’humanité, et l’étendue de ce travail ».

« La plupart des spécialistes conservateurs de la Bible semblent croire qu’il n’y a qu’un seul univers créé, une seule chute, une seule rédemption pour tous les temps et tous les espaces, et la glorification d’un seul ensemble d’êtres créés alignés avec leur Sauveur », a déclaré Bill Nettles, faisant référence à la théorie selon laquelle les humains sont le seul objectif de l’expiation du Christ.  D’autres, cependant, pensent qu’il pourrait y avoir des séquences parallèles de l’histoire dans d’autres univers qui incluent l’expiation pour d’autres créatures intelligentes.

Géocentrisme

John Laing, un professeur en théologie du Séminaire Théologique Baptiste du Sud-Ouest dit qu’il a « longtemps été fasciné par la possibilité de la vie sur d’autres planètes » et que les Écritures n’excluent pas cette perspective a déclaré à Baptist Press.

Si Dieu a créé d’autres formes de vies intelligentes, Il l’a probablement fait pendant le cinquième ou le sixième jour de la création, « quand les créatures de la mer et les créatures terrestres ont été créées, respectivement », a déclaré John Laing, professeur associé en théologie systématique de l’École J. Dalton Havard du Sud-Ouest des Études Théologiques, à Houston.

Les extraterrestres intelligents ne sont pas susceptibles d’être créés à l’image de Dieu, a dit John Laing, en notant que posséder l’intelligence n’est pas la même chose que d’être créé à l’image divine. Les êtres humains uniquement ont été créés à l’image de Dieu, et donc, ils sont « le sommet de la création ».

« Considérez les anges : Ils sont plus puissants que nous, ils sont intelligents et apparemment ils ont le libre arbitre» a dit John Laing dans des commentaires écrits. « Néanmoins, ils ne sont pas faits à l’image de Dieu, comme nous le sommes. Je soupçonne que des créatures physiques intelligentes non humaines pourraient exister sans avoir été créés à l’image de Dieu ».

En examinant la possibilité de rédemptions pour les formes de vie sur d’autres planètes, John Laing a dit qu’il est important de se rappeler que la création tout entière a été affectée par la chute et que le salut est uniquement disponible par Jésus-Christ.

Pourtant, « juste parce que les formes de vies potentielles sur d’autres planètes sont soumises à la loi du péché et de la mort, il n’est pas immédiatement évident qu’ils peuvent ou doivent recevoir la rédemption de la même manière que nous le faisons » a-t-il dit.

Peut-être que les formes de vies intelligentes sur d’autres planètes « ne pècheront pas », a spéculé John Laing, « ou si elles le font, ils ne sont pas récupérables. Ils n’ont peut-être pas d’âmes ».

Ce qui est certain, c’est que les croyants « doivent rejeter toute idée que le Fils puisse avoir besoin de s’incarner comme un être différent pour sauver » les formes de vies sur d’autres planètes, a dit John Laing. « L’union de Dieu et de l’humanité dans le Christ est indissoluble, même si les deux natures sont distinctes et sans mélange ».

Le renouvellement de l’ensemble de l’univers déchu, y compris les autres formes de vies intelligentes, se produira un peu comme le renouvellement des créatures non humaines sur la Terre : En conjonction avec et « par le salut de l’humanité » lors de la seconde venue du Christ, a dit John Laing, en citant Romains 8:18-23.

« Est-ce trop géocentrique ? » a-t-il demandé. « Peut-être, mais, la Bible semble suggérer que ce genre de géocentrisme soit la façon dont Dieu a établi la création. »

« Les lentilles des Écritures »

David Fannin, pasteur d’une congrégation dans la région de Houston ou de 10 à 20% des membres travaillent au Centre Spatial Johnson de la NASA, est d’accord que la terre soit la « pièce maîtresse de la création de Dieu ». L’humanité a reçu « le contrôle de tout l’univers », a-t-il dit, en citant le Psaume 8.

Cela laisse David Fannin sceptique au sujet des revendications que toute autre vie humaine puisse exister.

« Tout le temps lui-même tourne autour de notre planète », a dit à Baptist Press, David Fannin, pasteur de l’Église Baptiste de Nassau Bay (Texas).  « Le concept de la journée de 24 heures et 365 jours par année, tout cela se retrouve très clairement.  La création de Dieu sur cette planète est la pièce maîtresse de sa création sur la planète ».

Il a ajouté que « La Bible n’enseigne pas vraiment qu’il y ait une vie intelligente ailleurs dans l’univers ».

David Fannin encourage l’exploration de l’espace lointain, y compris la recherche d’autres formes de vies.  Mais, il a averti que les humains doivent «regarder la science à travers les lentilles des Écritures. Nous ne regardons pas les Écritures à travers le prisme de la science ».

Sammy Tippit, vice-président de la Conférence des Évangélistes des Baptistes du Sud, a déclaré que parler de la vie intelligente sur d’autres planètes est « très spéculatif » théologiquement et scientifiquement. Même si une telle vie existe, Sammy Tippit s’interroge sur sa capacité de communion avec Dieu et son besoin pour l’évangélisation.

«Dire qu’il y a une vie animale ou même une vie intelligente sur une autre planète … ne signifie pas nécessairement qu’ils seraient des êtres capables de connaître Dieu comme nous connaissons Dieu» a dit Sammy Tippit à Baptist Press.

Sammy Tippit, qui a été un évangéliste professionnel pendant plus de 40 ans, a concentré son utilisation de la technologie sur le partage de l’évangile avec les Terriens, a-t-il dit.

Dans la dernière année, il a vu des centaines de gens professer leur foi dans le Christ en Inde à travers des sermons d’évangélisation prêchés via Skype.  Sammy Tippit se prépare à lancer une application mobile interactive multilingue pour les disciples qui aidera les croyants à diriger leurs amis dans une marche plus profonde avec le Christ, même si ces amis vivent de l’autre côté du globe.

A propos de la perdition sur la terre , Sammy Tippit  a dit : «Nous savons et ceci doit être notre passion».

John Laing, malgré son enthousiasme pour l’exploration spatiale, est d’accord.

«Les missions intergalactiques sont une perspective intéressante», a déclaré John Laing. « Cependant, je voudrais encourager les croyants à commencer par des objectifs plus modestes : Partager l’évangile avec votre voisin, votre collègue et votre ami, et soutenir les organisations missionnaires faisant un excellent travail ici sur la Terre», comme la Commission Missionnaire d’Amérique du Nord et la Commission Missionnaire Internationale.

Source : Brnow

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , ,



Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics