Vatican

Publié le 24 avril, 2018 | par Equipe de Pleinsfeux

0

PÉDOPHILIE AU VATICAN

Un autre cercle pédophile relié au Vatican a été révélé.

Par Arjun Walia – Le 7 mars 2018

La pédophilie est un gros problème ces temps-ci, et ce depuis un certain temps. Pendant des décennies, et plus récemment avec l’affaire Harvey Weinstein, les révélations de Corey Feldman et plus encore, des personnes en position de grande puissance ont été impliquées dans ce type d’activité, mais cela ne s’arrête pas à Hollywood.  La pédophilie et le trafic d’enfants ont longtemps marqué le monde politique et le complexe industriel militaire.  Le récent scandale de Pizzagate impliquant un politicien de haut rang, Jon Podesta, a forcé beaucoup de gens à se pencher davantage sur ce problème.  Jeffrey Epstein en est un autre exemple classique, ou le fait qu’un récent reportage de la NBC prétendait qu’Hillary Clinton, en tant que Secrétaire d’État, fermait une enquête sur un réseau pédophile de l’élite au sein du Département d’État afin d’éviter le scandale et protéger les carrières de hauts fonctionnaires et d’un ambassadeur.  James Grazioplene, un général de haut rang à la retraite de l’armée qui a travaillé au Pentagone et comme vice-président de DynCorp, est actuellement confronté à six accusations de viols de trop jeunes personnes.  En 2005 déjà, Cynthia Mckinney, membre du Congrès des États-Unis, a grillé Donald Rumself dans une affaire de trafic pour vendre des femmes et des enfants par l’entrepreneur militaire privé, DynCorp.

La liste continue littéralement, depuis Hollywood, jusqu’à la politique et au sein du complexe industriel militaire, et jusqu’au centre de ce qui semble être en charge de tout cela, le Vatican.

Beaucoup de gens connaissent les problèmes de la pédophilie, de la maltraitance des enfants et de la violence qui tourmentent le Vatican depuis longtemps, mais cette information a commencé à prendre de l’ampleur il y a quelques années seulement et a coïncidé avec la démission du Pape Benoît XVI,  quelque chose qui n’est pas arrivé depuis plus de 600 ans.

Le nombre de cas récents de pédophilie est suffisant pour vous faire grincer des dents, ce qui, mis à part les exemples mentionnés ci-dessus, inclut l’affaire FBI/Europol, dans laquelle 350 pédophiles ont été arrêtés peu après l’arrestation du créateur de Playpen, Stephen Chase ; Le cardinal George Pell, éminent officiel du Vatican, qui a été trouvé relié à la pornographie juvénile et à la pédophilie ; Et, les 70.000 membres du réseau de pédophilie découvert en Norvège.

Le cardinal George Pell est un haut officiel du Vatican, et a été un conseiller du Pape Benoît XVI, ainsi que du Pape François.  Il est un des officiels les plus puissants du Vatican, et il est actuellement confronté à un tribunal australien, encore une fois, sur des accusations d’agressions sexuelles historiques.  En juin dernier, il a été accusé par des détectives de la police de Victoria et il se bat actuellement contre de multiples allégations d’abus sexuels, malgré le fait que les détails des accusations n’ont pas été rendus publics.

Dans des nouvelles encore plus récentes, une quantité massive de décennies d’abus sexuels a été rapportée dans un réseau dirigé par le frère du Pape à la retraite, Benoît XVI.

Il est intéressant de noter que toutes ces révélations et accusations de violences, de maltraitances et de pédophilies ont coïncidé avec la démission du pape, lorsque les personnes les plus proches de lui faisaient l’objet d’une enquête où d’un examen, et à un moment où il devenait évident que les abus d’enfants au sein du Vatican était juste une simple « théorie du complot ».

Le plus récent cas est celui d’environ 600 membres d’un réseau Domspatzen d’enfants catholiques à Ratisbonne, en Allemagne, où les abus physiques et sexuels ont régné de 1945 à 1992.  George Ratzinger, frère du Pape Benoît XVI, a dirigé le réseau de 1964 à 1994.

En 2015, un avocat du nom d’Ulrich Weber a été chargé de déposer un rapport sur ce qui s’est passé et a découvert le fait surprenant que pendant les 30 années que le réseau a été dirigé par le frère aîné de Benoît XVI, environ 600 garçons  « avec un haut degré de plausibilité » ont été victimes d’abus sexuels et physiques, ou les deux.  Le rapport identifie 500 cas d’abus physiques et 67 cas d’abus sexuels commis par un total de 49 personnes en position de pouvoir.

Les reportages de CBC News :

« À la pré-maternelle du réseau, la violence, la peur et l’impuissance ont dominé et la violence était une méthode quotidienne », déclare le rapport.  « Tout le système éducatif était orienté vers les meilleures performances musicales et le succès de la chorale », souligne le rapport.  « À côté des motivations individuelles, les motivations institutionnelles, à savoir briser la volonté des enfants dans le but d’une discipline et d’un dévouement maximum,  pour la violence ».

Le rapport impliquait le frère du pape pour « détourner le regard » et « ne pas intervenir ».  Il n’est pas exagéré de croire qu’il était réellement impliqué, et peut-être que cette pression croissante a été la raison de la retraite anticipée de Benoît XVI et pour détourner leur attention vers le Pape François.

Ratzinger n’a rien admis, sauf d’avoir giflé les élèves après avoir repris le chœur, et que ces types de punitions et de disciplines étaient monnaie courante en Allemagne, à cette époque.

« Il a également dit qu’il était au courant des allégations de violences physiques à l’école primaire et n’a rien fait à ce sujet, mais, qu’il n’était pas au courant des abus sexuels. »

La plupart des personnes qui lisent ceci, qui ont enquêté sur les maltraitances par l’élite des enfants auront du mal à croire que Ratzinger n’était pas très impliqué.  Les maltraitances des enfants, les meurtres, les prélèvements d’organes et d’autres choses sont quelques-unes des nombreuses rumeurs qui pèsent sur le Vatican, et il est presque incroyable de croire que ce genre de choses puisse se produire, et pourtant une grande partie du monde regarde non seulement vers eux, mais aussi vers l’ensemble de l’establishment politique pour les représenter et les guider.

Le Vatican a annoncé son intention d’offrir aux victimes une compensation entre 5000 et 20.000 euros d’ici la fin de l’année, mais il n’y a aucun moyen de compenser ce qui a été fait, et il est curieux de voir combien de choses n’ont pas été signalées et les détails horribles qui peuvent être impliqués.

D’où vient tout cela ?  Très probablement, à mon avis, du fait que ces leaders  ont vécu la même chose que les enfants, et croient que c’est tout à fait normal.

Source : Collective Evolution 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics