Études QU'EST-CE QU'UN ÉVANGÉLIQUE 1

Publié le 09 décembre, 2015 | par Equipe de Pleinsfeux

0

QU’EST-CE QU’UN ÉVANGÉLIQUE ?

Quatre questions qui offrent de nouvelles définitions.

Par Bob Smietana – Le 19 novembre 2015

Vous voulez savoir si quelqu’un est un évangélique ?  Demandez-lui en quoi ils croient.

Il s’agit de la conclusion d’une collaboration de deux ans entre l’Association Nationale des Évangéliques (NAE) et LifeWay Research basée à Nashville pour améliorer les moyens contestés par lesquels les chercheurs quantifient les évangéliques dans leurs enquêtes.  Leur rapport, publié aujourd’hui, définit l’évangélique par la théologie plutôt que par l’auto-identité ou l’affiliation confessionnelle.

La NAE, un des nombreux gardiens du terme, espère que la nouvelle définition de la recherche fondée sur la croyance remplacera les anciennes définitions fondées sur la race ou la politique qui conduisent à des résultats incomplets.  Par exemple, le rapport note que « bien que la population protestante afro-américaine est très majoritairement évangélique dans la théologie et l’orientation, elle est souvent séparée des sondages cherchant à identifier les préférences politiques des évangéliques ».

« Les évangéliques sont des gens de foi et ils devraient être définis par leurs croyances, et non par leur politique ou leur race, » a déclaré le président de l’Association Nationale des Évangéliques, Leith Anderson.

Le nouveau rapport identifie quatre déclarations clés qui définissent les croyances évangéliques, en créant ce qui peut être la première croyance axée sur la recherche.

Ces déclarations sont :

  1. La Bible est l’autorité suprême pour ce que je crois.
  2. Il est très important pour moi d’encourager personnellement les non-chrétiens à faire confiance à Jésus-Christ comme leur Sauveur.
  3. La mort de Jésus-Christ sur la croix est le seul sacrifice qui pouvait supprimer la peine de mes péchés.
  4. Seulement ceux qui ont confiance en Jésus-Christ uniquement comme leur Sauveur reçoivent le don gratuit de Dieu du salut éternel.

Seuls ceux qui sont fortement en accord avec chacune de ces déclarations devraient être considérés comme « évangélique par la croyance », selon l’Association Nationale des Évangéliques.

« Nous ne disons pas que ce sont les seuls évangéliques, mais, nous disons que cela va définir quelqu’un comme ayant des croyances évangéliques », a dit Scott McConnell, vice-président de LifeWay Research.

Pour arriver à la nouvelle définition, les chercheurs ont recherché des données de divers groupes de sociologues, de théologiens et de dirigeants évangéliques, y compris: Richard Mouw, Paul Nyquist, Mark Noll, Rodney Stark, Christian Smith, Penny Marler, Nancy Ammerman, Mark Chaves, Scott Thumma, Warren Bird, Andre Rogers, Peter Lee, Tammy Dunahoo, Gabriel Salguero, Heather Gonzales, Samuel Rodriguez, Kevin Smith, Jo Anne Lyon, Leith Anderson et Lynn Cohick.

Une liste de 17 déclarations a finalement été réduite à un ensemble de quatre.

Les déclarations reflètent étroitement les quatre points classiques de la définition de l’évangélisme de l’historien David Bebbington : Conversionisme, activisme, biblicisme et crucicentrisme.  Mais, cette liste met l’accent sur la croyance plutôt que le comportement, a dit Ed Stetzer, directeur exécutif de LifeWay Research.

« L’affiliation et le comportement peuvent être mesurés en plus des croyances évangéliques, mais, cela demeure un outil pour les chercheurs qui mesurent les croyances que les évangéliques, selon ce qui est déterminé par l’Association Nationale des Évangéliques, croient définir au mieux le mouvement » a-t-il dit.

LifeWay Research a confirmé que les déclarations sont statistiquement valides et fiables, et qu’elles forment une échelle valide, en les testant dans des enquêtes en ligne et par téléphone.

Les gens qui sont fortement en accord avec une déclaration tendent à être en accord avec les autres, en indiquant que les déclarations mesurent un « paquet théologique » des croyances évangéliques, a dit Ed Stetzer.  Ceux qui sont fortement en accord avec les quatre déclarations sont plus susceptibles de fréquenter les églises fréquemment et de s’identifier comme évangéliques.

« Cette simple série de quatre questions discerne fiablement ceux qui partagent les croyances évangéliques de ceux qui ne le font pas », a déclaré Ed Stetzer.

Un sondage téléphonique de LifeWay Research sur 1000 Américains a trouvé un large accord avec les croyances évangéliques traditionnelles.

Plus de la moitié sont fortement en accord que la Bible est leur plus haute autorité (52%) et que la mort de Jésus est le seul sacrifice qui pouvait supprimer la peine des péchés (58%).  Presque autant sont fortement en accord qu’il est important pour eux d’encourager personnellement les non-chrétiens à faire confiance au Christ (49%) et que seulement ceux qui ont confiance uniquement en Jésus-Christ seront sauvés (48%).

Environ 3 Américains sur 10 correspondent à la définition statistique de l’Association Nationale des Évangéliques et de LifeWay Research de ce qui devrait compter comme évangélique par la croyance.

Ce nombre s’aligne avec d’autres études utilisant d’autres méthodes, a dit Ed Stetzer.

Par exemple, 35 pour cent des Américains se décrivent comme « nés de nouveau ou chrétiens évangéliques », selon l’étude de 2014 du paysage religieux des États-Unis par le Centre de Recherches Pew, et 25 pour cent s’identifient avec des églises évangéliques.

LifeWay Research a constaté que beaucoup de ceux qui s’étiquettent comme évangéliques assistent également une église évangélique et entretiennent des croyances évangéliques.  Cinquante-neuf pour cent des protestants qui s’identifient comme des évangéliques sont fortement en accord avec les quatre déclarations.

« L’identité, la croyance et le comportement sont trois choses différentes quand il s’agit d’être évangélique », a déclaré McConnell.  « Certaines personnes vivent à l’extérieur de l’école évangélique de la pensée, mais, peuvent ne pas embrasser l’étiquette.  Et, l’inverse est également vrai. »

Les différences étaient particulièrement évidentes chez les Afro-Américains. Seulement 25 pour cent des Afro-Américains qui ont des croyances évangéliques se considèrent eux-mêmes comme des chrétiens évangéliques, comparativement à 62 pour cent pour les blancs et 79 pour cent pour les hispaniques.

« Les chrétiens afro-africains ont historiquement des niveaux élevés de croyances qui correspondent aux croyances évangéliques, mais ont tendance à ne pas utiliser ce terme, » a dit Ed Stetzer.

Le rapport a révélé que 41 pour cent de ceux qui s’auto-identifient évangéliques tombent à l’extérieur de la nouvelle définition de la croyance évangélique, et 21 pour cent de ceux qui désavouent l’étiquette évangélique ont des croyances qui tombent effectivement dans la définition évangélique, rapporte Facts and Trends.  Il note également que :

  • 23 pour cent des catholiques et 47 pour cent des protestants ont des croyances évangéliques.
  • 46 pour cent des Américains qui assistent à l’église au moins hebdomadairement ont des croyances évangéliques.
  • 39 pour cent de ceux qui se considèrent comme des chrétiens entretiennent des croyances évangéliques.
  • Les Américains ayant fait des études secondaires ou moins sont davantage susceptibles d’avoir des    convictions évangéliques.  Quarante pour cent de ceux qui n’ont plus qu’un diplôme d’études secondaires sont fortement en accord avec les quatre déclarations, comparativement à 26 pour cent pour ceux qui ont fait des études collégiales, 22 pour cent pour ceux qui ont des diplômes de baccalauréat, et 18 pour cent des titulaires de diplômes d’études supérieures.

« Les chercheurs peuvent combiner les déclarations de croyances évangéliques de l’Association Nationale des Évangéliques et de LifeWay Research avec des questions supplémentaires mesurant l’appartenance et le comportement évangélique pour obtenir une image plus complète de l’évangélisme en Amérique » a déclaré McConnell.

Anderson a déclaré que « Les évangéliques sont les personnes des « bonnes nouvelles ».  Nous apprécions la recherche et nous voulons en apprendre davantage des chercheurs sur notre communauté.  Cette nouvelle méthode aidera à nous mettre tous sur la même page sur qui sont les évangéliques ».

Méthodologie :

Le sondage téléphonique des Américains a été mené du 8 au 21 septembre 2015. Le système utilisait la composition aléatoire.  Cinquante pour cent des complets étaient parmi les lignes fixes et 50 pour cent parmi les téléphones cellulaires.  Des quotas maximaux et des poids légers ont été utilisés pour le genre, la région, l’âge, l’origine ethnique, l’éducation et les préférences religieuses pour refléter plus précisément la population.  L’échantillon complété est de 1000 enquêtes. L’échantillon a fournit une assurance de 95 pour cent pour que l’erreur d’échantillonnage ne dépasse pas plus ou moins 3,7 pour cent, y compris les effets de poids.  Les marges d’erreurs sont plus élevées dans les sous-groupes.

Source : ChristianityToday

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , , ,



Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics