Conspiration

Publié le 30 mai, 2016 | par Equipe de Pleinsfeux

0

RECONSTRUCTION DE L’AMÉRIQUE

Le « plan directeur » de Donald Trump pour la reconstruction de l’Amérique envoie une onde de choc à travers l’Europe en effondrement.

Par Sorcha Faal – Le 10 mai 2016

De nouvelles informations ajoutées aujourd’hui dans le rapport massif du Conseil de Sécurité sur la croissance rapide d’un coup d’état contre les oligarques américains, par le dirigeant Franc-maçon Donald Trump, affirme que les dirigeants européens ont été touchés par une « onde de choc », la semaine dernière, après que Donald Trump ait commencé à publier des informations relatives à son « plan directeur » afin de reconstruire sa nation, qui, s’il devait être couronné de succès, « sonnerait la cloche de la mort » pour l’Union Européenne.

Selon ce rapport, la Grande-Bretagne préparant déjà son référendum du 23 juin (aka Brexit) qui pourrait voir cette nation insulaire quitter l’Union Européenne, et avec beaucoup de personnes craignant que l’Europe s’approche rapidement d’une crise bancaire historique, les nouvelles de la semaine dernière selon que Donald Trump est en train de préparer une attaque contre le système bancaire privé connu, la Réserve Fédérale des États-Unis, a laissé ce continent qui est en effondrement économique dans un état de panique.

Donald Trump a annoncé des plans pour attaquer ce cartel bancaire privé qui, depuis plus d’un siècle, a sans cesse plongé les États-Unis (en fait le monde entier) dans des guerres inutiles et des dépressions économiques, de sorte que ses quelque 300 propriétaires-partenaires ont pu devenir les personnes les plus puissantes de la planète. Ce rapport comprend son plan pour procéder à une vérification complète de ce cartel, ce pour la première fois de leur histoire, et pour congédier son actuel chef, Janet Yellen.

Tout aussi terrifiant pour les dirigeants européens, dans ce rapport sur le « plan directeur » de Donald Trump dans sa reconstruction de l’Amérique figure sa déclaration de la semaine dernière comme quoi il était impossible pour les États-Unis de faire défaut sur sa dette, parce que sa nation pouvait imprimer tout l’argent qu’elle voulait.

Ce rapport déclare que les experts financiers du Kremlin notent que Donald Trump a raison de dire ceci, puisque les marchés économiques mondiaux ne se préoccupent généralement pas de ce que les États-Unis soient à court d’argent, parce qu’ils peuvent imprimer tout ce qu’ils veulent, par opposition à un pays comme la Grèce qui ne peut le faire puisqu’elle utilise l’Euro.

Ce rapport dit que la colère de Donald Trump contre la Réserve Fédérale (la Russie également) a commencé en 2011 lorsque le « Government Accountability Office » (GAO) a découvert, au cours d’une vérification partielle, que ce cartel bancaire privé avait secrètement prêté aux banques et aux sociétés européennes un impressionnant montant de $16 trillions appartenant à la population américaine, ce en même temps que des dizaines de millions de ces citoyens américains étaient jetés hors de leurs maisons et perdaient leurs emplois afin que ces oligarques puissent devenir encore plus riches.

Ce rapport dit qu’il est important de noter qu’après la découverte choquante datée de 2011 par le « Government Accountability Office » de ce que la Réserve Fédérale avait fait, leur vérification a été arrêtée par un ordre du régime de Barack Obama, après quoi le Sénateur des États-Unis, Rand Paul, a présenté un projet de loi au Congrès dans le but d’ordonner que la vérification soit réalisée, mais, il a été vaincu par les forces loyales au président Barack Obama et à Hillary Clinton.

De plus, ce rapport déclare qu’avec le cartel de la Réserve Fédérale possédant également près de $4 TRILLIONS de la dette du gouvernement des États-Unis et des titres hypothécaires, il y a seulement 2 ans (alors que le peuple américain continue à souffrir), le « plan directeur » de Donald Trump pour détruire ces banquiers privés est similaire au plan contre ces oligarques lancé le 5 juin 1963 par le président John F. Kennedy, 5 mois avant son assassinat.

Ce rapport explique que le « plan directeur » de Donald Trump, en cas de succès, permettrait d’éliminer toutes les obligations dues par les États-Unis à la Réserve Fédérale et de payer à ces oligarques bancaires les $20 trillions qu’ils ont, en fait volé au peuple américain, réduisant ainsi la dette de ce pays de son montant actuel de $19 TRILLIONS, pour avoir ensuite un excédent de $1 trillion.

Maintenant, la formulation économique fastidieuse dans ce rapport du Conseil de Sécurité relatif au « plan directeur » de Donald Trump pour détruire la Réserve Fédérale en utilisant le « modèle JFK » afin de rétablir la souveraineté américaine est beaucoup trop compliquée pour l’inclure pleinement ici, en raison de sa longueur de près de 800 pages mais, et plus fondamentalement, il peut se résumer comme suit :

« Au cours de l’année 1963, le président Kennedy a commencé une série d’Actions Exécutives afin de reprendre le contrôle de l’argent de l’Amérique (et de la politique monétaire) à la Réserve Fédérale, qui comprenait son ordre au Trésor des États-Unis de recommencer l’impression, à nouveau, de l’argent (quelque chose qu’il n’avait pas fait depuis 1913) et en émettant le Décret Présidentiel 11110, autorisant une partie de la monnaie officielle de ce gouvernement (pas de la Réserve Fédérale) d’inclure des certificats appuyés par l’argent.

Ce rapport dit que l’importance critique des actions du Président Kennedy réside dans son suivi de « Coinage Act » de 1792, qui établissait le dollar d’argent comme unité monétaire pour les États-Unis, et qui instituait la peine de mort à quelqu’un qui tentait de l’avilir.

Cependant, à peine moins d’une décennie après que le président Kennedy ait été assassiné, tous ses efforts pour libérer le peuple américain de l’emprise économique exercée par la Réserve Fédérale (et suivant exactement la Constitution des États-Unis) ont été défaits par ses 2 successeurs, le Président Lyndon Johnson, qui a signé la « Coinage Act » de 1965 qui fracassait la « Coinage Act » de 1792 des pères fondateurs de l’Amérique, et le président Richard Nixon, en 1971, qui a choqué le monde en mettant fin à l’obligation des États-Unis de payer ses dettes en or.

Ce rapport conclut en notant que si le « plan directeur » de Donald Trump était un succès, toutes les obligations actuelles envers la dette du gouvernement des États-Unis « disparaîtraient ou s’évaporeraient » instantanément, en laissant les oligarques bancaires privés de la Réserve Fédérale responsables de cette dette, mais, ils ne pourront pas les payer parce que le gouvernement américain ne leur donnera plus de l’argent des contribuables. Et pour ces nations, sociétés,  institutions, etc., qui possèdent cette dette, le « plus/revers » serait le retour de l’argent de l’Amérique par Donald Trump à une solidité basée sur l’or qui, sans les contraintes de la Réserve Fédérale, vaut $40’000 l’once, et c’est peut-être ce qui rend plus compréhensible pourquoi la Chine a été sur les marchés un très gros acheteur d’or et, en janvier dernier, la Russie est devenue le plus grand acheteur mondial d’or.

Que savent-ils que nous ne  savons pas ? Telle est la question sur laquelle nous travaillons afin d’y trouver la réponse ; Restez à l’écoute.

Source : WhatDoes ItMean

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics