Astronomie

Publié le 03 mars, 2016 | par Equipe de Pleinsfeux

0

TÉLESCOPE CHINOIS

Par Tom Phillips – Le 16 février 2016

Les résidents à l’intérieur d’un rayon de 5 kilomètres dans le Fast Project, situé dans la province de Guizhou, seront forcés de quitter leurs maisons et recevront 12000 yuans en compensation. Le radiotélescope sphérique de 500 mètres est en cours de construction, depuis juillet 2015. Il couvre une superficie supérieure à celle de 30 terrains de football.

La Chine doit déménager plus de 9000 personnes avant le dévoilement du plus grand radiotélescope du monde, plus tard cette année, un mouvement qui, espère Pékin, renforcera la recherche mondiale sur la vie extraterrestre.

Les travaux du projet « Fast Project » devisé à 1,2 milliard de yuans ont commencé dans la province au sud-ouest du Guizhou, en 2011, et devraient être achevés d’ici à septembre.

Mais, avant cette date, 9’110 résidents des comtés de Pingtang et de Luodian de Guizhou seront « évacuées » de leurs domiciles, a annoncé mardi l’agence de presse Xinhua. Chacun recevra les 12’000 yuans en compensation du bureau éco-migration du gouvernement, a ajouté Xinhua.

Li Yuecheng, un des principaux officiels du parti communiste du Guizhou, a déclaré que la délocalisation dans une zone d’un rayon de 5 kilomètres autour du projet aiderait « à créer un environnement d’ondes sonores électromagnétiques ».

Pékin voit son télescope d’un diamètre de 500 mètres, qui éclipsera les 300 mètres de diamètre de l’Observatoire d’Arecibo à Porto Rico, comme le dernier symbole de ses prouesses technologiques en croissance.

Un des scientifiques derrière le projet a récemment affirmé que si le télescope était rempli avec du vin, chacun des 7 milliards d’habitants de la planète pourrait en remplir environ cinq bouteilles.

Mais, le télescope est conçu comme un grand effort scientifique, pas un décanteur géant. Selon des rapports récents publiés dans les médias d’état de la Chine, « Fast Project » est composé de 4,450 panneaux de forme triangulaire. Lorsque le télescope sera entièrement fonctionnel, ces panneaux mobiles seront utilisés pour réfléchir les signaux par radio qui proviennent des régions éloignées de l’univers, le tout vers une rétine de 30 tonnes, capable de les rassembler, a rapporté le journal China Daily au cours des essais en novembre dernier.

Le plus grand radiotélescope du monde est juste une partie de l’investissement clairvoyant qui a fait de la Chine une puissance dans les recherches scientifiques de calibre mondial.

Dans une entrevue, l’année dernière, Nan Rendong, un des principaux chercheurs sur le projet a déclaré : « Un radiotélescope est comme une oreille sensible, qui écoute pour séparer les messages radio de tout les autres bruits dans l’univers. C’est comme identifier le chant des cigales dans un orage. »

Wu Xiangping, le directeur général de la Société Chinoise d’Astronomie, a déclaré à Xinhua que le haut niveau de sensibilité de Fast Project permettrait aux scientifiques de « rechercher la vie intelligente en dehors de la galaxie et d’explorer les origines de l’univers ».

L’année dernière, Shi Zhicheng, un astronome chinois, a déclaré au « South China Morning Post » que le télescope représentait un pas de géant dans la course pour la vie extraterrestre.  « Si les extraterrestres intelligents existent, les messages qu’ils produisent ou qu’ils laissent derrière eux, s’ils sont transmis à travers l’espace, peuvent être détectés et reçus par Fast Project », a déclaré Shi Zhicheng.

Les officiels chinois disent que l’emplacement du télescope dans Qiannan, une région profondément isolée au fond de montagnes spectaculaires Karst de Guizhou, est l’endroit idéal pour détecter d’éventuels messages extraterrestres.

Li Di, un chercheur de l’Académie Chinoise des Sciences, a déclaré que Fast Project permettrait à Pékin « d’explorer plus profondément l’espace et d’examiner les astéroïdes, et même Mars ». L’année dernière, il a déclaré à la chaine de télévision d’état CCTV en Chine : « Il donnera à la Chine la possibilité d’effectuer des recherches de frontières ».

Dans un éditorial célébrant le triomphe scientifique de la Chine en juillet dernier, le South China Morning Post se vantait : « Si nous pouvions un jour entrer en contact avec des extraterrestres, la Chine pourrait jouer un rôle clé … nos yeux et les oreilles se referment sur la possibilité de la vie sur une autre planète ».

Les projets de délocalisations massives ont longtemps été une spécialité du parti communiste. Des millions de citoyens chinois ont été déplacés au cours des dernières décennies pour faire place à des barrages hydro-électriques et d’autres projets d’infrastructures ou dans le cadre de programmes de « réductions de la pauvreté ». Ceux qui sont forcés d’abandonner leurs maisons se plaignent souvent des piètres compensations.

Source : The Guardian

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , , , , ,



Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics