Eschatologie

Publié le 27 juin, 2013 | par Sentinelle

0

UN ACCROISSEMENT DES CONNAISSANCES ET L’AVENIR DE L’HUMANITÉ !

Par Samuel David Meyer – Juin 2013 –

« Écoutez ceci, vous qui dévorez l’indigent, et qui ruinez les malheureux du pays !  Vous dites : Quand la nouvelle lune sera-t-elle passée, afin que nous vendions du blé ?  Quand finira le sabbat, afin que nous ouvrions les greniers ?  Nous diminuerons l’épha, nous augmenterons le prix, nous falsifierons les balances pour tromper; Puis nous achèterons les misérables pour de l’argent, et le pauvre pour une paire de soulier, et nous vendrons la criblure du froment.  L’Éternel l’a juré par la gloire de Jacob; Je n’oublierai jamais aucune de leurs œuvres. » (Amos 8:4-7)

« Malheur à ceux qui prononcent des ordonnances iniques, et à ceux qui transcrivent des arrêts injustes, pour refuser justice aux pauvres, et ravir leur droit aux malheureux de Mon peuple, pour faire des veuves leur proie, et des orphelins leur butin ! » (Ésaïe 10:1-2)

« Et comme ils avaient les regards fixés vers le ciel pendant qu’Il s’en allait, voici, deux hommes vêtus de blanc leur apparurent, et dirent : Hommes Galiléens, pourquoi vous arrêtez-vous à regarder au ciel ?  Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, reviendra de la même manière que vous L’avez vu allant au ciel. » (Actes 1:10-11)

« Voici, Il vient avec les nuées.  Et tout œil Le verra, même ceux qui L’ont percé; Et toutes les tribus de la terre se lamenteront à cause de Lui.  Oui.  Amen ! » (Apocalypse 1:7)

Dans ce bulletin, nous allons examiner les nombreux événements actuels qui démontrent l’esprit oppressif de la gouvernance qui est maintenant courante aux États-Unis et dans d’autres régions du monde.  Nous allons également examiner certains faits pertinents qui indiquent que l’humanité s’approche sans cesse du bord de la destruction.  Dans le livre de Daniel, chapitre 12, verset 4, nous sommes avertis que, « plusieurs alors le liront et la connaissance augmentera » dans la Fin des Temps.  Nous vivons maintenant dans une époque où la connaissance a augmenté à des niveaux qui auraient été insondables il y a à peine cent ans.  Même s’il nous est dit que la pléthore des nouvelles technologies disponibles maintenant et en développement peut améliorer la vie des hommes et des femmes, de nombreux scientifiques sont inquiets des effets néfastes que ces avancées pourraient avoir sur l’humanité.  En fait, Nick Bostrom, qui est directeur de l’Institut pour l’Avenir de l’Humanité de l’Université d’Oxford, a averti que les progrès de la biologie synthétique, de la nanotechnologie et de l’intelligence artificielle pourraient avoir des conséquences imprévues pour la race humaine.  « Il y a une très belle course présentement entre les puissances technologiques de l’humanité et notre sagesse pour utiliser ces puissances convenablement.  Je crains que le premier puisse aller trop loin », a déclaré Bostrom.  Un généticien nommé le Dr Sean O’Heigeartaigh, qui travaille également à l’Institut pour l’Avenir de l’Humanité, a mis en garde contre les dangers présentés par les progrès incroyables de la technologie que nous voyons aujourd’hui.  « Nous développons des choses qui pourraient mal tourner d’une manière profonde », a déclaré O’Heigeartaigh.  Un autre scientifique qui a peur du destin de la race humaine est le célèbre physicien Stephen Hawking.  Hawking, qui est un athée convaincu, a exprimé des doutes que l’humanité puisse survivre pendant un autre mille ans.  « Nous n’allons pas survivre un autre mille ans sans nous échapper de notre fragile planète.  Nous devons continuer à aller dans l’espace pour l’humanité », a déclaré Hawking.  Il est intéressant de noter que le peuple chrétien est souvent réprimandé par les non-croyants de croire ce que la Bible nous enseigne au sujet de la Fin des Temps. Pourtant, la communauté scientifique déclare régulièrement que les jours de l’existence humaine sont comptés.  Pourquoi ces scientifiques ont-ils si peur ?

Peut-être qu’une des raisons pour lesquelles les scientifiques sont tellement préoccupés par le sort du monde est le déclin rapide de la population d’abeilles mellifères.  Le phénomène mystérieux, qui est connue comme le syndrome d’effondrement des colonies, a entraîné une mortalité massive qui affecte des millions et des millions d’abeilles.  Les mortalités sont si importantes que le Département de l’Agriculture des États-Unis a écrit dans un rapport récent, « Actuellement, le taux de survie des colonies d’abeilles est trop faible pour que nous soyons confiants dans notre capacité de répondre à la pollinisation qu’exigent les cultures agricoles aux États-Unis. »  Le taux étonnant de la mortalité des abeilles aux États-Unis a été aussi élevé que 30 pour cent par année au cours des dernières années.  En conséquence, le nombre de colonies a diminué de 6 millions en 1947 à seulement 2,5 millions présentement.  La disparition des abeilles a un impact direct sur plus d’une centaine cultures uniques.

Alors que les scientifiques se démènent pour trouver une solution à la crise des abeilles, les chercheurs travaillent comme des fous pour développer de nouvelles abeilles robotisées qui seraient susceptibles d’être utilisées pour polliniser les cultures en lieu et place des abeilles mellifères.  Un article publié par CBS News en mai 2013 rapporte que des chercheurs de l’Université Harvard avaient fait une percée dans le développement de leur robot miniature, qui a été surnommé le « Robobee ».  Le robot, qui a la moitié de la taille d’un trombone et qui pèse moins d’un dixième de gramme, a été largement testé et est conçu pour fonctionner d’une manière remarquablement semblable à de vraies abeilles.  « C’est ce que j’ai essayé de faire pendant les 12 dernières années.  C’est vraiment seulement à cause de récentes découvertes de ce laboratoire dans la fabrication, les matériaux et la conception que nous avons même pu tester ceci.  Et cela fonctionne simplement spectaculairement bien, » a déclaré Robert J. Wood de la Fondation Nationale des Sciences.

En raison de l’incroyable « augmentation de la connaissance » présentement, il est maintenant possible pour les scientifiques de faire des choses étonnantes.  Selon de récents rapports, un établissement situé dans le New Jersey, l’Institut de Médecine de la Reproduction et des Sciences de Saint-Barnabé, produit maintenant des nourrissons humains génétiquement modifiés.  Il a été révélé que trente bébés, qui portent chacun les gènes de trois parents, sont nés au cours des dernières années. Le programme a été conçu pour aider les femmes qui souffrent d’infertilité; mais l’éthique de ces traitements a été remise en question par des experts de la profession médicale.  « En ce qui concerne le traitement de l’infertilité, il n’existe aucune preuve que cette technique en vaut la peine … Je suis très surpris qu’elle se soit même rendue à ce stade.  Cela ne serait certainement pas autorisé en Grande-Bretagne », a déclaré Lord Winston de l’Hôpital Hammersmith dans l’ouest de Londres.  John Smeaton, directeur national de la Société pour la Protection des Enfants à Naître, a également exprimé son mécontentement au sujet de cette nouvelle technique médicale.  « Nous avons une énorme sympathie pour les couples ayant des problèmes d’infertilité.  Mais ceci semble être une nouvelle illustration du fait que l’ensemble du processus de fertilisation In Vitro comme moyen de concevoir des bébés conduit les bébés à être considérés comme des objets sur une ligne de production.  C’est une nouvelle et très inquiétante étape sur la mauvaise voie pour l’humanité », a déclaré Smeaton.  Jacques Cohen, qui est le scientifique responsable du projet, affirme que la procédure qu’il a aidée à développer pourrait aussi être utilisée pour effectuer le clonage humain.  En ce qui concerne le sujet du clonage, Cohen a déclaré : « Ce serait le travail d’un après-midi pour un de mes élèves. »

Ceux qui sont impliqués avec la communauté scientifique semblent saisir et  comprendre qu’il y a beaucoup de menaces qui pèsent sur le monde d’aujourd’hui. Malheureusement, de nombreux scientifiques ne croient pas en Dieu, et à cause de cette réalité, ils sont souvent motivés par la peur.  Ils parlent de questions telles que les changements climatiques, le réchauffement climatique et les technologies qui ont mal tourné dans une profusion interminable d’avertissements à la population de la terre.  En tant que chrétiens, nous savons que notre seul espoir est dans le salut que nous recevons de notre Seigneur Jésus-Christ.  Bien que le monde actuel ne durera pas éternellement, nous sommes assurés dans les Saintes Écritures qu’il y aura une Seconde Venue de Jésus-Christ.  Car, comme il est écrit dans Actes 1:11 : « Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, reviendra de la même manière que vous L’avez vu allant au ciel. »  J’invite tous les lecteurs de ce bulletin à consacrer pleinement leurs vies à Dieu et à Lui donner leurs cœurs. Notre existence dans ce monde n’est que temporaire, mais, les bonnes choses de Dieu sont éternelles.

La tyrannie qui rôde aux alentours !

Depuis la première élection de Barack Obama à la présidence des États-Unis en 2008, le gouvernement américain a continué à étendre ses pouvoirs.  Les politiques de grande envergure et envahissantes ont été promulguées en un flux continu de lois injustes provenant de la Maison Blanche.  On pouvait s’y attendre, beaucoup d’animosité s’est formée entre Obama et ses adversaires conservateurs.  En fait, un récent sondage, effectué par Public Policy Polling, a trouvé qu’un répondant sur quatre estime que Barack Obama pourrait être l’antéchrist.  Un des plus grands critiques d’Obama n’est rien d’autre que le Dr Benjamin Carson qui est le directeur du service de neurochirurgie pédiatrique de l’hôpital John Hopkins.  Le Dr Carson a fait l’objet de beaucoup d’attention après avoir critiqué sévèrement l’Affordable Care Act d’Obama au National Prayer Breakfast en février 2013. Depuis ce temps, le médecin bien respecté est devenu plus volubile avec ses critiques de l’actuel président américain.  « Supposons que des personnes à la Maison Blanche voudraient détruire la nation.  Ils devraient créer la division parmi les gens, encourageraient une culture du ridicule de la moralité et des principes qui ont formés et soutenus ce pays, porteraient atteinte à la stabilité financière de la nation, et affaibliraient et détruiraient l’armée.  Il semble, par pur hasard, que ce soient les mêmes choses qui se passent présentement », a déclaré Carson.  Obama a toujours été prompt à rejeter les préoccupations de ses détracteurs et lors d’un discours printanier à l’Université de l’Ohio, il a exhorté les jeunes présents à rejeter les voix qui s’opposent à lui et à son expansion intrusive du gouvernement. « Malheureusement, nous entendons régulièrement des voix qui avertissent sans cesse que le gouvernement n’est rien de plus qu’une entité sinistre distincte qui est à la racine de tous nos problèmes; certaines de ces mêmes voix font également de leur mieux pour bousiller nos travaux.  Elles avertissent que la tyrannie rode toujours aux environs.  Vous devez rejeter ces voix », a déclaré Obama.

Bien que Barack Obama semble désireux de dépeindre toute personne qui croit que les États-Unis progressent vers la tyrannie comme une voix critique insensée, les actions passées du président actuel indiquent que le gouvernement a resserré l’étau autour du cou du peuple américain depuis un certain temps de façon proverbiale.  Par exemple, Obama a signé la National Defense Autorisation Act le 31 décembre 2011, qui contient des dispositions permettant la détention illimitée de citoyens américains.  Cette loi est tellement flagrante que même l’organisation libérale légèrement gauchiste, American Civil Liberties Union, ou ACLU, a été fortement critique de son adoption.  « La loi est particulièrement dangereuse parce qu’elle n’a pas de limites temporelles ou géographiques, et peut être utilisée par les présidents pour détenir militairement des personnes capturées loin des champs de bataille », a déclaré Anthony D. Romero, directeur exécutif de l’ACLU.

Obama a également montré une propension à utiliser des avions sans pilote, qui sont communément appelés des drones, pour tuer efficacement des milliers de personnes.  En fait, on estime que les drones ont été utilisés pour tuer au moins quatre mille personnes au Pakistan, au Yémen et en Somalie.  Parmi les personnes tuées par des drones, au moins un millier d’entre eux étaient des civils et au moins trois des victimes étaient des citoyens américains.  Les frappes de drones sont souvent menées dans le secret à un point tel que même les membres du Congrès ne sont pas conscients de ce qui se passe.  « Les États-Unis ont dépassé de loin ce que le public américain, et peut-être même le Congrès, comprend que le gouvernement a fait et ce que le gouvernement a le droit légal de faire », a déclaré Mary Ellen O’Connell, professeur à Notre Dame Law School.  L’ACLU est également critique envers ce programme secret de drones qui a tué tant de gens.  « Le public a le droit de connaître les circonstances dans lesquelles le gouvernement américain croit pouvoir tuer des gens, y compris les citoyens américains, qui sont loin de tout champ de bataille et qui n’ont jamais été accusés d’un crime.  Le programme d’assassinats ciblés soulève de sérieuses questions sur le pouvoir du gouvernement dans une démocratie constitutionnelle », a déclaré Hina Shamsu de l’ACLU.

Un autre élément scandaleux de la législation a été promulgué le 26 mars 2013, par Barack Obama.  Soigneusement cachée dans une brique de 587 pages sur le financement, connue comme HR-933, il y a une disposition qui permet aux entreprises qui produisent des semences génétiquement modifiées de poursuivre la distribution de leurs produits, même si la sécurité de leur utilisation est remise en question.  Cette nouvelle disposition a soulevé la colère du sénateur Jon Tester, un démocrate de l’État du Montana.  « Le Congrès des États-Unis dit au Département de l’agriculture que, même si un tribunal vous dit que vous avez omis de suivre le bon processus et vous dit de recommencer, vous devez ignorer la décision du tribunal et permettre la plantation des cultures de toute façon.  Non seulement cela ignore l’idée constitutionnelle de la séparation des pouvoirs, mais cela permet également aux cultures génétiquement modifiées de se maintenir dans ce pays, même lorsqu’un juge estime que c’est contraire à la loi », a déclaré le sénateur Tester.  Quand je pense à la façon dont les Américains sont nourris d’aliments génétiquement modifiés, souvent à leur insu ou sans leur consentement, je ne peux m’empêcher de penser à Amos 8:5-6 qui dit : « Vous dites : Quand la nouvelle lune sera-t-elle passée, afin que nous vendions du blé ?  Quand finira le sabbat, afin que nous ouvrions les greniers ?  Nous diminuerons l’épha, nous augmenterons le prix, nous falsifierons les balances pour tromper ; Puis nous achèterons les misérables pour de l’argent, et le pauvre pour une paire de souliers, et nous vendrons la criblure de froment. »  L’expression « criblure du froment » se réfère à une alimentation avec peu de valeur nutritive qui, dans des circonstances normales, serait jetée au rebut.  On dirait une description appropriée des aliments génétiquement modifiés qui se compose souvent de maïs et de blé.

De récents reportages indiquent que de nombreux abus de pouvoir ont été pratiqués au sein de l’Internal Revenue Service, IRS, qui est l’agence gouvernementale responsable de la collecte des impôts fédéraux du peuple américain.  C’était en 2009, lorsque Barack Obama aurait apparemment plaisanté en disant faire contrôler ses adversaires par l’IRS.  À la lumière des récentes révélations, le fait qu’il ne plaisantait pas est devenu une véritable possibilité.  En mai 2013, l’IRS a avoué avoir fortement scruté les organisations conservatrices à but non lucratif au cours des deux dernières années.  Le 15 janvier 2012, l’IRS a publié de nouvelles directives à ses employés, en leur demandant de cibler les « organisations à actions politiques impliquées dans la limitation de l’expansion gouvernementale, dans l’éducation sur la Constitution et la Charte des Droits et le mouvement de réforme socio-économique. »  Remarquez que l’IRS sera l’agence gouvernementale chargée de l’application des règles qui régissent l’Affordable Care Act, ou le nouveau système de santé, communément appelé Obamacare.  En fait, l’IRS devra administrer quarante-sept nouvelles dispositions relatives à la législation de la réforme de la santé.  Ainsi, l’Internal Revenue Service va devenir encore plus puissant qu’il ne l’était auparavant.

Big Brother vous surveille-t-il vraiment ?

Depuis de nombreuses années, des individus suspects disent que le gouvernement des États-Unis a la capacité de surveiller et de suivre les actions de chaque citoyen américain.  Ces personnes sont-elles tout simplement paranoïaques ou y a-t-il des raisons légitimes de préoccupations concernant la vie privée dans l’Amérique moderne ?  Une installation secrète lourdement fortifiée, située à environ vingt-cinq milles au sud de Salt Lake City, dans l’Utah, sera bientôt opérationnelle et utilisée par la National Security Agency, ou NSA.  Des rapports indiquent que ces installations ont la capacité de stocker cinq zettabytes de données, ce qui représente une quantité presque incompréhensible d’informations.  Les anciens employés de la NSA ont exprimé leurs inquiétudes au sujet de l’existence de ces nouvelles installations.  « Cela soulève des questions plus graves sur la grande quantité de données pouvant être conservées dans un seul endroit pour de nombreuses sources différentes », a déclaré Thomas Drake, qui a travaillé pour la NSA de 2001 à 2008.  Drake a poursuivi en disant : « C’est dans le secret de sorte que vous ne savez pas vraiment.  C’est bénin, bien sûr … et si je n’ai rien fait de mal, cela n’a aucune importance.  La seule façon d’avoir une parfaite sécurité est d’avoir un état parfait de surveillance.  C’est George Orwell.  C’est 1984.  C’est ce à quoi cela pourrait ressembler ».  Un autre ancien employé de la NSA nommé Bill Binney a donné des précisions sur la raison pour laquelle les Américains devraient être préoccupés par cette installation secrète.  « C’est vraiment une situation « clé en main » qui pourrait se transformer rapidement et devenir un état totalitaire assez rapidement.  Les capacités pour le faire sont en place.  Maintenant, ce n’est qu’une question de qui nous mettons en place à la Maison Blanche, ou si certaines personnes bien définies mettent en place leur réseau interne au sein du gouvernement, ils pourraient y arriver très rapidement », a déclaré Binney.

Les capacités du gouvernement à assurer une surveillance sont plus étendues que la plupart des gens le réalisent.  Cela est devenu évident lorsque l’ancien agent de FBI pour le contreterrorisme, Tim Clemente, a été interviewé sur CNN.  Répondant à une question quant à savoir si oui ou non le gouvernement serait en mesure d’accéder à des conversations téléphoniques qui avaient eu lieu dans le passé, Clemente a déclaré ce qui suit : « Nous avons certainement les moyens, dans les enquêtes de la Sécurité Nationale, de savoir exactement ce qui a été dit dans ces conversations.  Ce n’est pas nécessairement quelque chose que le FBI va vouloir présenter devant un tribunal, mais cela peut aider à mener une enquête et conduire à des interrogatoires ».  Clemente a poursuivi en disant : « Non, bienvenue en Amérique.  Tout cela est fait pendant que nous parlons que nous le sachions ou que nous le voulions ou non. »  Il a également été révélé par Mark Klein, un ancien ingénieur chez le géant des télécommunications AT&T, que son ancien employeur avait donné accès à la NSA à toutes les communications transmises par les clients d’AT&T.  « La NSA a mis en place un système qui aspire les données d’internet et les appels téléphoniques des Américains ordinaires, avec la coopération d’AT&T, » a déclaré Klein.  Il a poursuivi en disant : « Contrairement à ce que le gouvernement a déclaré de son programme de surveillance qui était destiné aux terroristes à l’étranger, une grande partie des données envoyées par AT&T vers la NSA sont purement internes. »

Pendant ce temps, une nouvelle loi actuellement devant le Sénat demande la création d’une base de données biométriques, qui contiendrait des informations sur la plupart des citoyens américains et serait gérée par le Département de la Sécurité Nationale.  La législation, qui est connu comme Border Security, Economic Opportunity, and Immigration Modernization Act, contient une disposition qui obligerait tous les employeurs à vérifier l’identité des personnes qu’ils embauchent en vérifiant leurs informations dans la base de données.  David Bier, un analyste de Competitive Enterprise Institute, a mis en garde que si cette loi était adoptée, elle pourrait restreindre davantage la liberté du peuple américain.  « L’aspect le plus inquiétant, c’est que cela crée un principe de permission essentiellement pour faire certaines activités et elle peut être utilisée pour restreindre les activités.  C’est comme un système national d’identification sans la carte », a déclaré Bier.

Le temps de l’apostasie !

Dans II Thessaloniciens 2:3, nous trouvons l’avertissement suivant de l’apôtre Paul. « Que personne ne vous séduise d’aucune manière; Car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de perdition. »  Il existe de nombreux indicateurs que nous vivons présentement dans cette période de l’apostasie.  En fait, un récent sondage effectué par le Groupe Barna a constaté que 17 pour cent des répondants considèrent la Bible sous un jour défavorable.  Cela représente une augmentation de 10 pour cent en seulement deux ans et cette hausse devrait se poursuivre alors que nous avançons dans le temps.  « Ce que la Bible représente est impopulaire dans la société et la politique », a déclaré Clint Jenkin, vice-président de la recherche au sein du Groupe Barna.  Il a poursuivi en disant : « Les Chrétiens politiquement conservateurs ne se sont pas favorisés en disant : C’est ce que la Bible dit et c’est pourquoi nous sommes contre une certaine question. »  Un autre sondage, cette fois mené par Rasmussen Reports, a révélé que seulement 64 pour cent des répondants affirmaient croire que Jésus-Christ avait ressuscité d’entre les morts.  Il s’agit d’une forte baisse des résultats de la même enquête menée l’an dernier qui indiquait que 77 pour cent des répondants croyaient en la Résurrection du Christ.

Non seulement nous assistons à une baisse sensible de ceux qui embrassent la foi chrétienne, mais il y a aussi une hostilité croissante envers le peuple chrétien.  Ce point est souligné dans un article publié par CNN, intitulé, « Quand les chrétiens deviennent une minorité détestée ».  Selon l’article, une grande partie de l’hostilité visant les chrétiens d’aujourd’hui est le résultat d’une réticence à accepter le mode de vie homosexuel.  Malheureusement, en raison de cette animosité croissante, beaucoup de chrétiens déclarés sont maintenant trop intimidés et effrayés pour même exprimer leur opinion à savoir que l’homosexualité est un péché.  « Les médias dépeignent quelqu’un qui sort du placard en tant qu’homosexuel, mais quelqu’un qui exprime simplement ses opinions religieuses personnelles sur le comportement homosexuel est attaqué », a déclaré Peter Sprigg, un ancien pasteur qui travaille maintenant pour le Conseil de Recherche sur la Famille. Joe Carter, rédacteur en chef de la Coalition Évangile, a également écrit ceci dans un article récent : « Fausse civilité, gêne, pudeur et la crainte d’exprimer une opinion impopulaire ont provoqué que de nombreux chrétiens s’abstiennent de s’exprimer sur le comportement homosexuel qui détruit des vies. »  Il a en outre continué en écrivant : « Il est plus facile de se taire.  Vous ne voulez pas être classés avec les bigots.  C’est un mot puissant. »  Le joueur de football professionnel Brendon Ayanbadejo, qui s’est lui-même déclaré un allié du mouvement homosexuel, a expliqué dans une interview sur la chaîne télévisée CBS, à l’émission « Face the Nation », le point de vue qu’il espère que les chrétiens auront à l’avenir.  « La communauté religieuse, nous respectons la religion, et nous voulons que les gens aient leur religion et qu’ils ne changent pas de religion également, mais nous voulons que les gens acceptent tout le monde », a déclaré Ayanbadejo.

En ces jours d’animosité croissante envers les chrétiens, il peut être préjudiciable pour les gens d’exprimer leurs croyances religieuses.  Ce fut le cas à Phillipsburg, dans le New Jersey, quand un enseignant remplaçant a été suspendu, puis finalement congédié, après avoir donné une Bible à un étudiant qui avait exprimé le désir d’en avoir une.  En parlant de l’incident, un ami de l’enseignant a déclaré : « Tout simplement parce que ce gars-là a donné un Nouveau Testament à un étudiant pendant son heure du dîner, c’est assez pour vous jeter dehors de l’école.  Ce soir, ils ont dit : Dieu, nous ne voulons pas de Toi dans cette école. »

L’émergence des maladies mortelles !

Il semble que chaque mois nous entendions parler de nouvelles flambées de maladies mortelles dans le monde entier.  Un esprit curieux pourrait se demander d’où viennent ces maladies.  Selon des rapports récents, les virus sont parfois développés dans les laboratoires.  Dans un article publié le 2 mai 2013, il a été révélé que les chercheurs en Chine avaient mis au point de toutes nouvelles souches du virus de la grippe.  Ce développement a soulevé la colère de Lord May, un ancien scientifique du gouvernement du Royaume-Uni.  « Ils disent qu’ils font cela pour aider à développer des vaccins et d’autres choses similaires.  En fait, la vraie raison, c’est qu’ils sont poussés par une ambition aveugle sans bon sens.  Les dossiers de confinement dans les laboratoires semblables ne sont pas rassurant.  Ils prennent sur eux-mêmes de créer une transmission d’humains à humains de virus très dangereux.  C’est terriblement irresponsable », a déclaré Lord May.  À ce jour, la Chine est aux prises avec une nouvelle souche de la grippe aviaire, appelée H7N9, qui a coûté la vie d’au moins trente-cinq personnes depuis mars 2013.

Pendant ce temps, une nouvelle souche de coronavirus semblable au syndrome respiratoire aigu sévère, ou SRAS, s’est propagé en Arabie Saoudite.  Au moins trente-quatre personnes ont été infectées par le virus et dix-huit d’entre elles ont perdu la vie.  Le virus semblable au SRAS a également fait son apparition en France, ce qui a incité les autorités sanitaires mondiales à avertir que cette nouvelle souche du virus, avec le virus de la grippe aviaire en Chine, pourrait déclencher des flambées mondiales s’ils ne sont pas contenus.  Ces nouvelles souches de virus et de maladies sont encore une autre raison pour laquelle nous devons continuer à veiller et à prier en ces jours pénibles.

En terminant, je sais que nous vivons dans une époque de fortes pressions spirituelles.  Les manchettes ont tendance à présenter les nouvelles les plus mauvaises plus que les bonnes nouvelles en cette période, et cela peut avoir un effet épuisant sur les enfants de Dieu.  J’encourage chacun d’entre vous à amener vos fardeaux au Seigneur et à mettre votre foi et votre confiance en Lui.  Car, comme il est dit dans I Pierre 5:6-10; « Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, afin qu’Il vous élève au temps convenable; Et déchargez-vous sur Lui de tous vos soucis, car Lui-même prend soin de vous.  Soyez sobres, veillez.  Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. Résistez-lui avec une foi ferme, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à vos frères, dans le monde.  Le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus-Christ à Sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous perfectionnera Lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables. »

Que la grâce et la paix soient sur vous au Nom du Seigneur Jésus-Christ.

Last Trumpet Ministries, PO Box 806, Beaver Dam, WI 53916 Internet: http://www.lasttrumpetministries.org

http://lasttrumpetnewsletter.org/2013/06_13.html
 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics