Publié le 30 octobre, 2015 | par Equipe de Pleinsfeux

VENEZ LES CHERCHER, MONSIEUR OBAMA

Par Chuck Baldwin – Le 8 octobre 2015

Dans son discours à la suite des récentes fusillades en Oregon, Barack Obama a laissé entendre qu’il favorisait la confiscation des armes aux États-Unis et qu’il aimerait voir l’Amérique suivre les exemples de l’Australie et de la Grande-Bretagne.

Breitbart.com rapporte que, « Quand le président Obama a parlé en réaction à l’odieuse attaque du premier octobre contre le Collège de la Communauté Umpqua, il est allé au-delà de ses appels habituels pour plus de contrôle des armes à feu et a suggéré à la place que l’Amérique considère suivre le chemin tracé par l’Australie et la Grande-Bretagne. »

« Au milieu des années 1990, l’Australie et la Grande-Bretagne ont institué ce qui était virtuellement une interdiction complète de la possession d’armes à feu. »

« Obama s’est référé aux interdictions ainsi : »

« Nous savons que d’autres pays, en réponse à des tirs massifs, ont été en mesure d’élaborer des lois qui éliminent presque totalement ce genre d’événement.  Nos amis, nos alliés, la Grande-Bretagne, l’Australie, des pays comme le nôtre.  Donc, nous savons qu’il y a des moyens de les prévenir. »

Et, il y a quelques jours, Breitbart a également signalé que « La Maison Blanche a confirmé que le président Obama préparerait une série d’actions exécutives sur le contrôle des armes à feu ».

Donc, ce « confisqueur-en-chef » tentera-t-il de confisquer les armes du peuple américain par des ordres exécutifs ?  Si c’est le cas, je doute que le peuple américain obtiendra beaucoup d’aide du Congrès républicain corrompu.  Mais, je sais que je parle au nom de dizaines de millions d’entre nous quand je dis que nous, les Américains au sang rouge, ne rendrons jamais nos armes.  JAMAIS ! Ce pays n’est pas l’Australie ou la Grande-Bretagne.

Si Obama veut tirer un autre « coup entendu partout dans le monde », il va suivre l’exemple de la Couronne britannique, qui, le 19 avril 1775, a émis un ordre de saisir les armes des colons.  Nos ancêtres patriotes se sont tenus sur Lexington Green et sur le pont de la Concorde lors de ce matin mouvementé et, en substance, ont dit la même chose que le roi spartiate Léonidas avait dit au roi perse Xerxès à la bataille des Thermopyles.  Quand Xerxès a dit à Léonidas de rendre leurs armes, il a dit : « Venez les chercher ».

Nonobstant les poulets aux ventres jaunes et corrompus du Congrès républicain, le sang de nos patriotes coloniaux coule encore chaud dans les veines des millions d’entre nous, et si ce président (ou tout autre président) tentait de confisquer nos armes, la réponse sera toujours la même : Venez les chercher, M. Obama.

Pensez à l’hypocrisie de cette administration.  Selon l’Institut International des Recherches sur la Paix de Stockholm, le gouvernement américain est le plus grand exportateur d’armes et de munitions dans le monde entier.  Ce gouvernement fournit certains des systèmes d’armements les plus puissants et sophistiqués à presque tous les dictateurs ou régimes voyous sur la planète.  Il fournit même des armes et des munitions aux groupes terroristes islamiques d’Al-Qaïda, ISIS, et Al Nusra.

Pourtant, Barack Obama semble déterminé à éviscérer les moyens d’auto-défenses des citoyens des États-Unis.  Il veut que nous soyons désarmés.  Bien sûr, Obama est l’homme le plus protégé au monde.  Il a plus d’armes pour le protéger que toute autre personne sur la planète.  Et, il aura une protection armée du Secret Service pour le reste de sa vie.  Donc, il est normal d’avoir des armes à feu pour le protéger, mais, pas nous.

Je le répète : Venez les chercher, M. Obama.

Les recherches exhaustives du professeur John Lott ont prouvé hors de tout doute à toute personne qui a un esprit rationnel et honnête que plus d’armes signifie moins de crimes.  Et, rappelez-vous que John Lott a commencé ses recherches avec un parti pris contre les armes à feu, mais, ses recherches l’ont convaincu du contraire.  Aujourd’hui, il est un ardent défenseur du droit de garder et de porter des armes.  Les données empiriques sont inattaquables : L’absence d’armes AUGMENTE les crimes, tandis que la présence d’armes à feu diminue la criminalité.

Le problème ne vient pas des fusils ; Le problème est les zones sans armes.

De plus, il apparaît que le collège de l’Oregon dans lequel les récentes fusillades ont eu lieu était allé contre la loi de l’état de l’Oregon, qui permet aux élèves avec les permis nécessaires de porter des armes sur le campus.  Mais, le collège avait une politique d’INTERDICTION d’armes à feu sur le campus.  Si quiconque veut commencer à placer le blâme au-delà du véritable tireur, ne cherchez pas plus loin que l’administration du collège qui interdisait à ses étudiants de se défendre.  Le sang des victimes innocentes dans cette tragédie est au moins partiellement sur les mains de cette administration du collège.

En outre, depuis au moins un demi-siècle maintenant, les écoles et les collèges de l’Amérique ont enseigné que l’homme n’est rien de plus qu’un singe évolué.  Nos enfants apprennent qu’il n’y a pas de morale absolue.  La morale chrétienne a été totalement expulsée des établissements d’enseignements publics de l’Amérique.  Alors, pourquoi devrions-nous être surpris quand nos jeunes commencent à se comporter comme des animaux sans morale ?

Au-delà de cela, regardez combien de ces jeunes tireurs sont le produit de foyers sans père.

Et, encore une fois, regardez comment un si grand nombre de nos églises n’est rien de plus que des clubs sociaux glorifiés ou des centres de divertissement.  Non seulement la morale chrétienne n’est pas enseignée dans nos écoles, elle n’est même pas enseignée dans beaucoup de nos maisons et de nos églises.

Nous ne traitons pas sur une question d’armes à feu ; Nous avons affaire à un problème de cœur.  Et, le gouvernement est totalement incapable de faire face à des problèmes de cœur.  Les hommes ont tué leurs semblables depuis que Caïn a tué Abel, et ils n’ont pas eu besoin d’armes pour le faire.  Mais, puisque les gens avec un cœur mauvais utilisent maintenant des armes pour tuer, il est obligatoire que les gens avec des cœurs bons aient des armes en leur possession pour être en mesure de se défendre contre les personnes avec un cœur mauvais.

Et, oserais-je même parler de la possibilité qu’au moins certains de ces tueurs pourraient être des « candidats mandchous » ?  Je sais que ce sont des paroles de conspiration paranoïaque.  Notre gouvernement ne ferait jamais une telle chose, non ?

Je suppose que nous sommes censés oublier le fait que notre gouvernement a effectivement dépenser $10 millions (environ $87,5 millions ajustés pour l’inflation) au recrutement d’anciens scientifiques nazis pour réaliser des expériences de modification du comportement sur les citoyens américains (les prisonniers, les malades des hôpitaux, le personnel militaire, etc.) dans un projet appelé « Opération Paperclip » (aussi connu comme MKUltra).

Dans ces « expériences », des narcotiques, des agents biologiques et chimiques  ont été employés, ainsi que la privation de sommeil, les techniques psychologiques, les électrochocs, les radiations, l’hypnotisme, et diverses autres formes de tortures.  Quelque 86 universités ou institutions ont participé aux expériences.  Des médecins, des toxicologues, des thérapeutes en santé mentale, etc., ont également aidé dans le programme.

Mais, nous sommes censés croire que le gouvernement fédéral ne répèterait jamais une telle activité.  En êtes-vous certains ?

Indépendamment de la cause qui amène réellement quelqu’un à s’engager dans un saccage meurtrier, c’est un fait absolu qu’il y aurait d’innombrables autres victimes sans la présence d’armes à feu.

Étonnamment, les médias et les politiciens nationaux, comme Barack Obama, ignorent complètement le fait que les citoyens respectueux de la loi utilisent une arme à feu pour se défendre contre des activités criminelles plus de 2,5 millions de fois chaque année.  Cela équivaut à environ 6,850 fois par jour.  De plus, les femmes utilisent une arme à feu pour se défendre contre les agressions sexuelles environ 200.000 fois par année.

Mais, voici ce que presque tout le monde manque : L’auto-défense n’est pas seulement une question de la Charte des Droits ; C’est une question du droit naturel.  L’auto-défense est plus qu’un droit : C’est un devoir qui nous est donné à la création.  Le deuxième amendement ne nous donne pas le droit légitime à l’auto-défense ; Il protège simplement le droit qui nous a été donné par notre Créateur.  En vérité, les hommes ont un droit naturel et légitime à l’auto-défense, avec ou sans l’approbation du gouvernement.  Nos ancêtres coloniaux ont astucieusement reconnu et appliqué justement ce devoir divin bien avant qu’il existe une telle chose que le deuxième amendement.  Cependant, nous pouvons tous remercier Dieu que les fondateurs de l’Amérique aient été assez sage pour inclure cette responsabilité sacrée dans notre Charte des Droits.  Voilà quelque chose que des pays comme l’Australie et la Grande-Bretagne n’ont pas. Et, voilà pourquoi leur peuple ont permis leur désarmement aujourd’hui.

Vidéo « En Anglais » U.S. Soldier exposing MARTIAL LAW at Texas Government Meeting (Sep, 2015) Jade Helm

 

Et, si quelqu’un veut l’admettre ou pas, la seule raison pour laquelle les machinations tyranniques des mondialistes n’ont pas déjà subjugué le monde occidental, c’est parce que les Américains sont encore des citoyens bien armés.  Si le peuple américain devait être désarmé, un autre âge des ténèbres de tyrannie et d’oppression engloutirait bientôt l’ensemble du monde occidental.

Mesdames et Messieurs, notre survie dépend d’une population armée.  Alors, pourquoi les pasteurs et les églises de l’Amérique  ne le crient pas depuis leurs chaires ?  Pourquoi sont-ils si timides et lâches ?  Ou sont-ils spirituellement ignorants ?  Ou trompent-ils délibérément leurs troupeaux ?  Seul Dieu connaît leurs cœurs.  Une chose est sûre : Nos pasteurs sont principalement en vacances au sujet de défendre le droit naturel et légitime à l’auto-défense dans ce pays.

Par exemple, Rechristianisation.com a récemment couvert un communiqué de presse du Révérend Rob Schenck qui disait :

« Sur Facebook, vendredi dernier, le gouverneur du Tennessee, Ron Ramsey, a répondu à la fusillade du Collège de la Communauté Umpqua de l’Oregon en disant que les « frères chrétiens » devraient envisager d’obtenir un permis de port d’armes de poing pour se protéger.  Ron Ramsey a fourni un lien sur la façon d’obtenir un permis d’armes de poing à la fin de sa publication.  Le Révérend Rob Schenck, président du Conseil national du clergé et président de l’Alliance des églises évangéliques, est un ministre des haut responsables gouvernementaux à Washington, et fait l’auteur d’un nouveau documentaire abordant la violence armée, l’Armure de la Lumière, dirigé par Abigail E. Disney, ouvrant dans les salles à l’échelle nationale le 30 octobre.  Rob Schenck a dit que plus d’armes n’était pas la réponse. »

Désolé, Révérend Schenck, plus d’armes est la réponse, au moins, pour les gens plus pacifiques et respectueux de la loi qui transportent des armes, comme les recherches exhaustives de John Lott le prouvent sans équivoque.  Peut-être que le Révérend Schenck conseille Barack Obama et d’autres confisqueurs d’armes à feu à Washington, ce qui peut en outre expliquer le problème.

Et, puisque Rob Schenck fait la promotion d’un film qui conteste apparemment l’importance du deuxième amendement, je suggère que les lecteurs achètent l’excellent film de James Jaeger qui démontre habilement l’absolue nécessité de citoyens armés.  Le film est intitulé, « Venez les chercher : Comment le deuxième amendement garantit la liberté de l’Amérique ».  Je suis fier d’être en vedette dans ce film.

Le révérend Schenck a poursuivi en disant, « Les meilleures personnes pour donner des conseils moraux sur les armes ou toute autre question sont les dirigeants des églises, et ils ont été manifestement silencieux sur la question de l’armement des chrétiens dans la peur.  Je lance un appel aux pasteurs et aux autres dirigeants des églises pour parler clairement, dans la prière et Bibliquement sur une approche semblable au Christ au sujet des armes à feu, de la peur, et même de l’amour envers l’ennemi.  Je lance un appel aux chrétiens de ne pas regarder à ces sources séculaires pour leurs plus importantes décisions morales.  Nous devons nous tourner vers Dieu dans la prière, sonder les Écritures pour la sagesse, et regarder vers le Christ comme notre seul modèle pour faire face au mal.  Les pasteurs peuvent nous aider à trouver une meilleure façon en ces temps difficiles ; Il est temps pour eux de le faire. »

Donc, la prochaine fois qu’une famille chrétienne est piratée à mort par les tueurs de la drogue ou qu’une femme chrétienne est brutalement violée ou qu’un chrétien est violemment accosté, ils sont censés « se tourner vers Dieu dans la prière » et « rechercher les Écritures pour la sagesse », Monsieur Rob Schenck ?

Je suis désolé, Révérend Schenck, lorsque ce gang violent commencera à attaquer ma famille, ils seront accueillis avec plus qu’une prière et une Bible : Ils seront accueillis avec des balles provenant de mon pistolet .45.  Et, si je suis en mesure de l’attraper, avec des balles de mon fusil de calibre 12.

Mais, malheureusement, le révérend Schenck semble parler pour la majorité des pasteurs et des églises de l’Amérique.  Partout dans le pays, les pasteurs enseignent à leurs gens d’être de bons petits esclaves et d’abandonner leurs armes si le gouvernement devait l’exiger, comme les pasteurs l’ont fait dans l’Allemagne nazie.

Et, en passant, je crois me souvenir que Jésus n’a pas seulement « prié et sondé les Écritures » quand il a confronté ces changeurs.  Il a pris un fouet et les a battus.  Il a aussi crûment instruit ses disciples d’acheter une épée, même s’ils devaient vendre des vêtements afin d’obtenir de l’argent pour faire l’achat. (Luc 22:36)  Dans ce passage, Jésus a fait de l’épée une priorité plus élevée que les vêtements.  Cela me semble certain que Jésus a affirmé le principe que, plus d’armes (une épée romaine étant l’équivalent du premier siècle) est la réponse.

Et, d’ailleurs, j’ai effectivement « fouillé les Écritures pour la sagesse », Monsieur Rob Schenck : Voilà comment mon fils avocat chrétien et moi sommes venus à écrire un livre intitulé, « Garder ou ne pas garder : Pourquoi les chrétiens ne doivent pas abandonner leurs armes ».

Dans « Garder ou ne pas garder », nous prouvons par les Écritures que l’auto-défense est un devoir donné par Dieu, un droit naturel, et que la Bible n’enseigne nulle part que les chrétiens doivent abandonner leurs moyens d’auto-défense contre tout gouvernement civil.  En outre, je suggère que tout chrétien qui participe à une église où le pasteur exhorte son troupeau à abandonner ses armes devrait immédiatement quitter cette église et trouver une église qui a un pasteur biblique.

Notre livre est écrit principalement pour les chrétiens.  Il n’est pas tellement un traité politique comme il est un traité scripturaire.  Les chrétiens doivent tout simplement être éduqués à leurs devoirs donnés par Dieu de l’auto-défense.  Je supplie les lecteurs d’en acheter une copie pour eux et pour leurs amis et pour leurs pasteurs chrétiens.

Avec tous les respects à tous les Rob Schenck de ce monde, si le président devait être tenté de confisquer les armes de la population américaine, des dizaines de millions d’entre nous répondront de la même manière que nos ancêtres chrétiens, en disant, Venez les chercher, Monsieur Obama.

Source :  NewsWithViews.com

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , , , ,



Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012



  • Musiques Chrétiennes

  • Radios Chrétiennes


Real Time Web Analytics