Nouvelles

Publié le 12 juillet, 2012 | par Pleins Feux

0

Choc sur « l’islamisation » au rassemblement de prières musulmanes

Par Nissan Ratzlav-Katz

Une nouvelle organisation dédiée à combattre ce qu’elle considère comme un empiètement dans les pouvoirs islamiques des États-Unis se prépare à lancer, plus tard ce mois-ci, un rassemblement à Washington, DC, le même jour qu’un important rassemblement musulman de prières dans la capitale américaine.

Le groupe Stop Islamization of America (SIOA) a déclaré que sa mission était l’éducation des Américains « concernant la menace que la doctrine islamique et ceux qui la soutiennent représentent pour nos libertés, et l’avenir de notre démocratie et de notre pays ».  Les organisateurs se disent eux-mêmes être des « guerriers érudits et des guerriers idéologiques pour la cause de la liberté américaine et du gouvernement constitutionnel », ainsi que dans « la défense de […] notre société de libertés, de connaissances et de la décence humaine ».

SIOA croit que les politiques de l’Islam sont opposées aux valeurs américaines de « liberté, de tolérance ou des droits humains ». Ils cherchent à soulever la question de ce qu’ils appellent les lois et les djihads « brutales et misogynes » de l’Islam en Amérique, parce que « la tolérance pour les idéologies qui sont contraires à nos principes de libertés individuelles et à notre Constitution est indéfendable », a déclaré le groupe dans son manifeste en ligne. Un film, publié récemment, La troisième Jihad, prévient que l’islam radical travaille sur un renversement culturel non-violent des États-Unis.

« Nous sommes maintenant dans une nouvelle phase d’une djihad vieille de 1400 ans contre les Kafirs (tous les non-musulmans de la terre), et nous ne sommes pas prêts à répondre à la menace », a dit SIOA. L’ignorance de l’Islam, sa doctrine et ses objectifs, sont un échec moral et éthique dont les conséquences ne peuvent être rien de moins que l’extinction nationale ».

Le lancement officiel de SIOA est prévu pour le 25 septembre 2009, dans un endroit encore inconnu dans la capitale américaine. Le moment et l’endroit semblent loin d’être qu’une pure coïncidence.

Un vaste rassemblement musulman de prières est prévu pour le même jour devant le bâtiment du Capitole. Placés sous la direction d’Elizabeth, la Mosquée Dar-ul-Islam du New Jersey, les organisateurs s’attendent à ce que 50 000 personnes assistent à l’événement national, une première dans son genre. Le rassemblement sera limité à la prière, selon Hassen Abdallah, président de Dar-ul-Islam.

SIOA voit l’événement comme une « jihad douce […] à gros budget », combattu par l’intermédiaire de « marketing et de guerres idéologiques culturels. » D.L. Adams, de SIOA, a écrit au sujet de la réunion musulmane de prières prévue : « Il est impossible de voir cet événement comme autre chose que ce qu’il est,  taqiyya (tromperie sacrée), djihad (guerre universelle sans fin contre les incroyants), et Dawa (conversion). »

Le site internet de SIOA appelle à « des protestations de tout le monde contre cet événement Takiya-Jihad-Dawa ».

Le propre événement de SIOA est prévu pour se conclure avec une « flânerie » dans les rues de Washington DC, le même jour que la réunion musulmane de prières, afin de « s’engager dans des conversations avec nos concitoyens qui pourraient être présents ce jour même pendant un certain temps. » Cependant, d’une manière plus confrontante, le site de SIOA exige des « protestations de toutes parts contre cet événement Takiya-Jihad-Dawa [qu’il] y ait des ânes, des chiens et des femmes. »

La raison de cette suggestion inhabituelle est précisée sur le site SIOA ainsi: La doctrine musulmane, selon SIOA, affirme que « la prière islamique est annulée si un chien, une femme, ou un âne sont présents ».

En même temps, la documentation promotionnelle de SIOA pour le lancement organisationnel souligne: « Nous sommes une organisation entièrement non-violente. Notre « flânerie » est prévue comme étant plus un engagement poli de conversations plutôt qu’une manifestation. »

Les organisateurs « espèrent quelques heures de conversations agréables avec plusieurs de nos compatriotes américains au Capitole, sur le problème en question. »

Les orateurs, lors du lancement de SIOA, devraient inclure le militant égyptien expatrié Nonie Darwish, l’érudit et auteur de l’Islam Robert Spencer, la journaliste Pamela Geller, et Christine Brim, Vice-Présidente Senior pour la Gestion des Programme et des Politiques pour le Centre des Politiques en Sécurité.

http://www.web-view.net/Show/0XDAD61738BAC54FCB15994E847FE571AB001E04F11E9434438186735DBD637488.htm#0_133436

Traduit par Oscar Blais

Mots clés: , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics