Israël

Publié le 03 octobre, 2015 | par Equipe de Pleinsfeux

0

JUGEMENT DU SANHÉDRIN

Le Sanhédrin passe un jugement contre le Pape François et Barack Obama sur le Mont Sion.

Par Adam Eliyahu Berkowitz – Le 10 septembre 2015

« Des peuples s’y rendront en foule, et diront: Venez, et montons à la montagne de l’Éternel, à la maison du Dieu de Jacob, afin qu’il nous enseigne ses voies, et que nous marchions dans ses sentiers.  Car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem la parole de l’Éternel. » (Ésaïe 2:3)

Les 71 anciens d’Israël qui s’identifient eux-mêmes comme le Sanhédrin se sont réunis mercredi sur le Mont Sion dans un procès historique afin de juger le Pape François et le président américain Barack Obama par contumace.  Les rabbins ont appelé les deux dirigeants à leur procès pour crimes menant à la mise en danger mortel d’Israël et du peuple Juif.

Après la nomination de chacun des juges devant siéger au Sanhédrin, les cornes d’argent, semblables à celles utilisées dans les services des Temples Juifs et les shofars (cornes de bélier), ont retenti.  Le procès a été ouvert avec la déclaration suivante : « Joyeuse est la nation qui entend le shofar.  Joyeuse est la nation qui sait que ceci est sa terre.  Quand entendrons-nous le shofar du Messie ? »

La question centrale du Sanhédrin pendant le procès était la marée mondiale en mutation contre Israël et les Juifs.  Parmi les différents points soulevés par chaque rabbin sur le Sanhédrin, le thème principal s’est centré sur la longue série de fausses diplomaties étiquetées comme un processus de paix, le dangereux et erroné accord nucléaire avec l’Iran, et les récentes tentatives pour apaiser le monde d’Israël alors qu’ils assassinent les Chrétiens dans les pays arabes.

Les charges les plus puissantes ont été faites contre le Pape, qui a récemment reconnu un « État de la Palestine » avec un traité officiel.  Selon le Sanhédrin, le Pape, qui prétend accepter la Bible qui indique clairement que la terre d’Israël a été donnée aux Juifs, a placé le monde en grand danger.

Il a été convenu à l’avance que, pour que le procès soit un véritable jugement, un conseil doit être fondé qui représenterait les accusés par contumace avec une forte croyance dans son cas.  Le Rabbi Yehoshua Hollander, qui était jusqu’à récemment le Ministre des Affaires Étrangères du Sanhédrin, a agi comme avocat de la défense et a présenté des arguments convaincants qui étaient difficiles à réfuter.

Alors que le Rabbi Yehoshua Hollander convenait que les faits mentionnés par le Sanhédrin étaient exacts et irréfutables, il a affirmé que chacun des défendeurs étaient néanmoins innocents et a offert trois facteurs qui conduiraient le Sanhédrin à retenir le jugement contre les accusés.

Le premier cas, la défense par les circonstances, justifiait les actions du Pape et de Barack Obama à la lumière des circonstances atténuantes.  Le deuxième cas, la défense par déviation, a attribué une partie de la culpabilité à d’autres.  La troisième défense, la défense par l’absence d’intention, affirmait qu’il n’y avait aucune intention criminelle derrière les actions des deux dirigeants.  Selon la loi juive, le manque d’intention criminelle exonère l’accusé de toutes accusations criminelles, mais, laisse néanmoins le défendeur responsable de tous les dommages causés par son comportement.

Le Rabbi Yehoshua Hollander a estimé que le Pape avait été confronté au massacre massif de ses partisans, et donc, ses tentatives pour apaiser l’Islam n’étaient pas dirigées contre le Peuple Juif.  Il a également détourné une partie de la culpabilité de l’accusé en impliquant le gouvernement israélien, qui a reconnu les revendications palestiniennes, induisant ainsi en erreur les accusés et étant aussi complice dans le crime.

La même chose peut être dite sur Barack Obama, ce que Hollander a expliqué : « Quand il a pris ses fonctions, les sanctions fonctionnaient mais, pas assez rapidement.  Ainsi la première défense, la défense par les circonstances, n’est pas disponible. »

Hollander a essayé de justifier les actions du président Barack Obama en affirmant qu’elles semblaient être basées sur l’espoir.  « Je proclamerai que le président Barack Obama n’avait aucune intention criminelle » a-t-il déclaré.  « Il a dit qu’il croyait qu’en faisant de l’Iran un membre de la direction mondiale, ceux-ci laisseraient tomber leur intention de bombarder Israël.  Il n’est pas criminel d’avoir un tel espoir. »

En fin de compte, le Sanhédrin n’arrive pas avec un quelconque jugement spécifique contre le Pape François et Barack Obama, mais plutôt, avec des jugements contre leurs politiques et leurs actions.  Le Rabbi Hillel Weiss, porte-parole et secrétaire du Sanhédrin, a expliqué à Breaking Israël News, « C’était la décision du Sanhédrin de déclarer qu’il interdisait au Congrès des États-Unis d’accepter tout processus avec l’Iran jusqu’à ce qu’ils reconnaissent Israël en tant qu’État Juif selon la Sainte Bible, en se basant sur l’histoire qui inclut le Temple Har Moriah à Jérusalem, et qu’ils doivent accepter d’enlever et d’éliminer toutes les armes nucléaires en leur possession. »

L’avocat de la défense, le Rabbi Hollander a présenté clairement ses motivations derrière sa défense passionnée de Barack Obama et du Pape.  « Il y a un énorme problème dans le monde d’aujourd’hui, et plutôt que de nous séparer nous-mêmes, les Juifs devraient prendre la tête et les accompagner afin d’aider » a-t-il dit à Breaking Israël News.  « Nous devons joindre nos efforts.  Nous pouvons le faire parce que nous avons une longue histoire d’aller dans d’autres pays et de coexister pour un bénéfice mutuel. »

Le Rabbi Daniel Stavsky, un aîné parmi le Sanhédrin, a dit à Breaking Israël News, après le procès, qu’Israël devait tirer des leçons de l’Holocauste afin de protéger l’avenir de l’état et de la nation.

« Ils ne peuvent pas l’oublier ni le nier, de sorte que les ennemis d’Israël ne peuvent pas se permettre de faire cela à nouveau.  Ésaü envoie Ismaël pour nous tuer afin de compléter l’Holocauste » a-t-il dit à Breaking Israël News.  « Ils prient les idoles et la mort.  Ils parlent des droits de l’homme, qui incluent le droit à une patrie.  Mais, ils ne considèrent pas les Juifs comme étant des humains, alors, nous ne pouvons pas avoir ces droits.  Ce n’est pas seulement la terre, mais aussi, le titre de Peuple Élu qu’ils renient.  Ils volent notre corps et notre âme.  Ils sont contre Israël parce qu’ils ne peuvent pas nous empêcher d’accomplir la prophétie du retour à la terre. »

La prochaine réunion du Sanhédrin se tiendra le 8 octobre, pour un complément d’enquête dans le jugement.

Source : Breaking Israël News.com

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics