Publié le 12 juillet, 2012 | par Pleins Feux

La clinique d’une école de Washington organise les avortements des étudiantes

Une mère de l’État de Washington est furieuse après qu’un centre de soins d’une école secondaire publique ait aidé sa fille à se faire avorter sans son consentement et sans qu’elle le sache.

La mère, identifiée comme « Jill », a dit que sa fille de 15 ans a fait un test de grossesse au Centre de soins pour les adolescents de l’École secondaire Ballard de Seattle.

Le test s’étant révélé positif, les officiels n’ont pas notifié la mère. Au lieu, la jeune fille a été envoyée dans une clinique d’avortement.

Jill a dit qu’elle avait signé un formulaire de consentement permettant à sa fille d’obtenir des soins au centre de santé de l’école, mais n’avait aucune idée que la clinique pourrait procéder à des avortements.

« Nulle part dans toute cette paperasse, des avortements ou des facilités d’avortements ne sont mentionnées », dit-elle. « La signature de ce document me fait sentir comme si mes droits avaient été complètement éliminés. »

Le formulaire de consentement donne la permission à un enfant de recevoir « n’importe lequel et tous les services de soins de santé offerts et jugés nécessaires par le personnel » du centre. Les étudiants peuvent aussi être renvoyés à un autre médecin, une clinique ou un hôpital.

Le formulaire précise seulement que le « consentement du jeune » est nécessaire pour les services et que toutes les informations seront tenues confidentielles. Il n’y a aucune mention de la nécessité d’aviser les parents.
Jill dit que sa fille a reçu une passe pour quitter l’établissement scolaire pendant les heures d’enseignement et s’est dirigée vers la clinique d’avortement dans un taxi.

« Ils lui ont simplement dit que si elle cachait tout ça à sa famille, le tout serait gratuit et il n’y aurait aucune responsabilité financière », a-t-elle dit à KOMO-TV de Seattle.

Le centre des soins de santé de l’École Ballard est géré par le Centre médical suédois, mais supervisé par le Département de la Santé de King County.

Un responsable du Département de la Santé a dit que bien qu’il était préférable que les parents soient impliqués dans les décisions concernant les soins de santé de leurs enfants, ils n’ont pas toujours leur mot à dire.

L’État de Washington n’a aucune loi concernant le consentement des parents.

http://www.cbn.com/cbnnews/us/2010/March/Wash-High-School-Clinic-Arranges-Students-Abortion/

Traduit par Oscar Blais

Mots clés: ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics