Études

Publié le 06 juillet, 2012 | par Pleins Feux

0

La Genèse, un shéma de mots reliés à un auteur divin!

Dans une énigme mathématique et biblique mystérieuse, des chercheurs ont trouvé un schéma de mots cachés dans la Genèse
qui suggère que le livre de l’Ancien Testament est le travail d’un auteur divin.

Par David Briggs

En traitant le texte comme une série d’enchaînement de lettres et en choisissant une séquence de mots également espacés, trois mathématiciens ont découvert 300 paires de mots Hébreux cachés avec des significations ayant des rapports les uns les autres. Un certain nombre de mots concernaient des gens qui ont vécus et des événements qui ont eu lieu très longtemps avant que la Torah n’ait été écrite.

Quelles sont les chances que ces mots se trouvent par hasard? Moins de un sur 50 quatrillions, selon un article de Jeffrey Satinover dans la parution d’Octobre de la “Bible Review”.

Jusqu’à présent, cette recherche a été publiée dans deux journaux scientifiques et aucune explication naturelle n’a pas été trouvée. Dans un article d’une parution de “Bible Review”, le Dr. Satinover déclare que l’implication et les conséquences résultantes de ces découvertes sont de la responsabilité de chaque individu à en tirer ses conclusions! Cependant, la possibilité d’engrener avec cohérence autant de paires de mots, sélectionnés au hasard dans un texte, demeure au-delà de la capacité humaine!

“Je suppose qu’au fond, si la recherche se tient, et qu’aucune faille n’est trouvée dans la méthodologie, alors je crois que l’implication est claire et que l’auteur de la Genèse n’est pas humain”. Le Dr. Satinover est psychiatre et conférencier sur les relations entre la science et la religion.

Dans leur recherche, Doron Witztum, Eliyahu Rips et Yoav Rosenberg du Jerusalem College de Technologie et de l’Université Hébreux ont choisi, au hasard, 300 paires de mots Hébreux avec des rapports significatifs.

Ensuite, en traitant la Genèse comme une longue série cryptographique (langage secret) de lettres sans espace entre les mots, ils cherchèrent des mots cachés dans le texte qu’ils nommèrent des ” séquences équidistantes “, ayant le même nombre de lettres entre chacune des lettres du mot désiré. Par cette méthode, ils trouvèrent des mots tels que “Zedekiah” un roi de Judée du sixième siècle avant J.C., et “Matanya”, le nom original de Zedekiah. Les deux noms se tenaient l’un près de l’autre dans le texte. L’article du “Bible Review” dit que d’autres paires de mots cachés dans le texte incluaient “Hanukkah” et “Hasmoneans” des noms de famille des chefs de l’armée Juive qui s’emparèrent du Temple des Assyriens.

Les résultats de ces recherches ont d’abord été publiés dans le “Journal de la Société Royale de Statistiques”. Par la suite en 1994, de nouvelles découvertes permirent d’établir une proche relation entre les noms, les dates de naissances et ou de décès de 66 Juifs éminents ayant vécus entre le 9ième et le 19ième siècle après J.C., ces recherches furent publiées dans le journal de la Société Royale de Statistiques.

Selon M. Robert Kass, éditeur du journal et directeur du département des sciences de la statistique de l’Université Mellon de Pittsburg, les publicateurs de la revue semblaient sceptiques et montraient de la difficulté à croire qu’il n’y avait pas dans cette découverte tellement invraisemblable, des failles qu’ils ne pouvaient pourtant pas identifier! “Il y a ici quelque chose d’étrange que nous ne comprenons pas???”

Le Rabin Daniel Schiff du Temple B’nai Israël dans la banlieue de Pittsburgh déclare pour sa part que ce casse-tête est très intrigant, mais s’interroge sur sa capacité à convaincre! “Il est un fait accepté dans le Judaïsme, dit le rabin Schiff, que la Torah est divine!” “Pourquoi aurait-on besoin de telles vérifications? La révélation au Mont Sinaï, n’est-elle pas suffisante?”

Quel était donc le but d’encoder de telles informations dans les textes bibliques? À cette question, le Dr. Santinover répond que c’est là la Signature de l’Auteur. C’est sa façon de nous assurer dans ces temps particuliers de la fin, alors que la pensée scientifique et matérialiste a atteint son apogée, quand le rationalisme nous a conduit à la frontière du scepticisme radical que l’auteur est précisément Celui qu’il dit être dans ces étonnants documents centraux de la tradition Judéo-chrétienne!

Mots clés: , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics