Publié le 06 juillet, 2012 | par Pleins Feux

Le contrôle des pulations, les Nazis, et les Nations-Unies !

Préambule

Fidèle à elle-même, la Parole de Dieu s’est révélée à l’homme, à Israël et à l’Église par étapes progressives. Elle a réservé à ceux qui seraient vigilants, des connaissances et des événements spécifiques qui leur permettraient de reconnaître quand les temps seraient révolus (DANIEL 12 :4-10). Les signes de la fin sont multiples, mais l’un d’entre eux nous semble invraisemblable, dû à un aspect humanitaire de la part d’hommes de corporations ou de grandes organisations sociales connues et intégrées dans nos milieux démocratiques.

L’homme est un être essentiellement spirituel, voué au bien ou au mal, exprimé sous forme de cultes religieux ou philosophiques. Le Dieu d’Abraham, d’Isaac ou de Jacob nous a donné dans sa révélation de savoir que notre planète serait sous l’administration luciférienne jusqu’à son retour (1 JEAN 5 :19) et que les hommes dans leurs égarements, rejetant le Dieu de lumière, deviendraient fous (ROMAINS 1 : 21-22) jusqu’à croire rendre à Dieu un culte en mettant à mort leurs semblables…(MATTHIEU 22 :39)

La Bible précise bien que de telles organisations existeraient à la fin des temps, juste avant le retour du Grand Roi! (APOCALYPSE 6 :2-4-5-8, APOCALYPSE 13 :7, APOCALYPSE 20 :4)

Pleins Feux sur l’Heure Juste vous propose un regard indiscret dans la chambre secrète de ceux qui croient planifier impunément l’avenir de la race des hommes.

Dr Pierre Gilbert

JACQUES 5 : 1-4-5-6

“A vous, riches, maintenant! pleurez et jetez des cris, à cause des malheurs qui vont tomber sur vous. Voici, le salaire des ouvriers qui ont moissonné vos champs, et dont vous les avez frustrés, crie; et les cris des moissonneurs sont parvenus aux oreilles du Seigneur des armées. Vous avez vécu dans les voluptés et dans les délices sur la terre, et vous vous êtes rassasiés comme en un jour de sacrifice.” Vous avez condamné, vous avez mis à mort le juste, qui ne vous a point résisté.

Le contrôle des populations, les Nazis, et les Nations-Unies!

par Anton Chaitkin

ROCKFELLER ET L’ASSASSINAT DES POPULATIONS
La Fondation Rockefeller est le principal agent de relations publiques pour la mise en place aux Nations-Unies, du Programme drastique en vue de la dépopulation de la terre. L’évidence de l’implication d’un nombre de plus en plus important de chercheurs en Amérique, en Angleterre, et en Allemagne sur cette question, démontre la coopération entre La Fondation et les partenaires médicaux et politiques qui ont organisé le programme racial de meurtre de masse pour les peuples, qui est identique à la philosophie Nazi en Allemagne. Le fonctionnement de ces globalistes nous vient tout droit de la géopolitique de l’empire Britannique, et n’a pas été aboli après la deuxième guerre mondiale. Cette alliance des Nations-Unies avec les anciennes philosophies Nazi, qui a été soutenue à l’aide des nouveaux partis de gauche, constitue pour nous un réel danger, qui menace le monde moderne de façon encore plus importante qu’il ne l’avait fait en 1941.

Le célèbre magnat du pétrole, M. John D. Rockefeller est celui qui a créé les bases pour la puissance de la famille Rockefeller, et cela à partir de l’année 1909. En 1929 il avait placé une valeur de $300 millions de dollars provenant de la famille Rockefeller, dans le but de contrôler les intérêts de la Standard Oil Company du New Jersey (maintenant appelée “Exxon”) pour le compte de la Fondation. Par le moyen de l’argent provenant de la Fondation, il posa ensuite les bases pour la recherche dans le domaine des spécialités médicales de la psychiatrie et de la génétique. Pour ce nouveau champ d’expérimentation, les données médicales servant de fondement à ces domaines de recherche, furent prises directement à partir de recherches qui avaient déjà été faîtes en Allemagne, créant et dirigeant dès lors et sans interruption “l’Institut de psychiatrie Kaiser Wilhelm” pour l’Anthropologie, l’Eugénisme et l’hérédité du genre humain. Le directeur en chef de ces établissements était le psychiatre suisse fasciste Ernst Rudin, aidé par ses protégés Otmar Verschuer et Franz J. Kallmann. En 1932, la direction Britannique du mouvement de l’Eugénique Rockefeller était le Dr. Rudin, également président de la fédération mondiale de l’Eugénisme. Le mouvement préconisait entre autre la mise à mort ou la stérilisation des personnes dont l’hérédité constituait un fardeau pour la société.

– Les Lois Raciales –
Quelques mois plus tard, Hitler prit le pouvoir en Allemagne et l’alliance Rockefeller-Rudin devint une section importante de ce qui constituait l’état nazi. En effet, le régime hitlérien nomma Rudin à la tête de la Société d’Épuration Raciale. Rudin et son personnel, travaillaient au sein d’un groupe de travail et d’experts en matière d’hérédité présidé par le SS en chef Heinrich Himmler, élaborèrent des lois pour forcer la stérilisation. Décrite comme une loi échafaudée d’après le modèle américain, celle-ci fut adoptée en juillet 1933 et fièrement imprimée dans les nouvelles du journal l’Eugénique de septembre 1933 (États-Unis) avec la signature d’Hitler à la fin. Le groupe Rockefeller élabora également d’autres lois raciales, également basées d’après les Statuts en vigueur en Virginie. Otmar Verschuer et son assistant M. Josef Mengele écrivirent ensemble des rapports destinés à des cours spéciaux, pour mettre en avant certaines lois sur la pureté de la race de Rudin, pour s’élever contre la cohabitation des Aryens et des non-Aryens.

L’unité “T4” du Chancelier Hitler, basée sur les travaux des psychiatres de Rudin et de son personnel, coopérèrent ensemble pour créer des films de propagande afin de vendre l’idée du “meurtre pour cause de compassion” (l’euthanasie) à leurs concitoyens allemands. Le public réagit cependant de façon très négative à cette propagande, si bien que Hitler a dû retirer son film “le droit de mourir” des cinémas. Le terrain adéquat pour la mise en place de cette idéologie n’avait pas encore été trouvé par eux à ce moment là. Sous le régime nazi, la compagnie de chimie allemande I.G. Farben et la Rockefeller’s Standard Oil du New Jersey étaient effectivement une seule et même société, après fusion à partir de centaines de petits cartels. I.G. Farben avait été dirigée, jusqu’en 1937, par la famille Warburg, laquelle s’était associée à Rockefeller par le moyen d’opérations bancaires et également dans l’idéologie de la conception de l’Eugénisme allemand des nazis.

Après l’invasion allemande de la Pologne en 1939, la Standard Oil se vit forcée de se mettre en gage avec le mouvement nazi, afin de conserver sa fusion avec I.G. Farben, et cela au détriment même des Etats-Unis, qui allaient bientôt entrer en guerre contre l’Allemagne. Ceci fut clairement exposé en 1942 par le comité d’investigation du sénateur Harry Truman et également par le président Roosevelt, qui a pris des centaines de mesures légales pendant la guerre afin d’essayer d’empêcher le Cartel Standard Oil/I.G. Farben de fournir les machines de guerre à l’ennemi. En 1940-41, I.G. Farben construisit une usine colossale à Auschwitz en Pologne, utilisant les brevets de la Standard Oil/I.G Farben, avec le travail de forçat provenant des camps de concentration, afin de produire de l’essence à partir de la matière première. Dans ces usines, les SS étaient assignés pour la surveillance des détenus juifs, tandis que d’autres avaient la charge de détruire ceux qui étaient incapables de travailler comme esclaves dans les usines de la I.G. Farben. Le président Emil Helfferich de la Standard-Germany a témoigné après la guerre que la Standard Oil payait les salaires pour les gardes des SS à Auschwitz.

En 1940, six mois après la réunion notoire de la Standard-I.G., le directeur officiel de la Fondation Rockefeller Européenne, M. Daniel O’Brian, écrivit à l’officier médical en chef de la Fondation, M. Alan Gregg : “il serait dommage de devoir arrêter les recherches en raison de l’issue de la guerre”. Ainsi la Fondation a continué à financer les Nazis pour leurs “recherches psychiatriques” pendant la guerre.

En 1936, le Dr. Franz Kallmann du groupe Rockefeller a interrompu son étude sur l’hérédité dégénérescente pour émigrer en Amérique, parce qu’il était à demi Juif. Kallmann partit pour New York pour y établir l’Institut médical Psychiatrique et génétique de l’État de New York. Le rite écossais de la franc-maçonnerie publia une étude de Kallman comportant plus de 1.000 cas de schizophrénie, dont il avait essayé de prouver les bases héréditaires. Dans son livre, Kallmann a remercié son patron et mentor de longue date, M. Rudin. Le livre de Kallmann, a été édité en 1938 aux Etats-Unis et le mouvement nazi en Allemagne, l’a utilisé au sein de l’unité T4, comme instrument de rationalisation pour la mise en place, dès 1939, de la pratique de l’euthanasie chez les patients qui présentaient divers troubles mentaux, et les personnes “anormales”, dont la plupart d’entre elles étaient des enfants. Gaz et injections mortelles furent utilisés pour détruire plus de 250 000 personnes dans le cadre de ce programme, pour lequel le personnel utilisé reçu une formation spéciale de désensibilisation, afin d’être capable d’exécuter ces meurtres en série.

– Le Dr. Mengele… –
En 1943, l’assistant du Dr. Otmar Verschuer, M. Josef Mengele fut nommé directeur médical en chef d’Auschwitz. En tant que directeur de l’institut Rockefeller pour l’anthropologie, du nom de Kaiser Wilhelm sur l’Eugénisme et l’hérédité humaine à Berlin, Verschuer sécurisa les bases fixées pour les recherches de Mengele à Auschwitz pour le compte du Conseil de Recherche d’Allemagne. Verschuer écrivit en ce sens un rapport pour définir les progrès réalisés lors des recherches et qu’il présenta devant le Conseil: ” Mon collègue et assistant dans ces recherches est l’anthropologue et médecin M. Mengele. Il sert sous mon commandement en tant que Hauptstuermfuehrer et docteur dans les camps de concentration à Auschwitz… Avec la permission spéciale du Reichsfuehrer et SS Himmler, la recherche anthropologique a été systématiquement appliquée sur les divers groupes raciaux qui se retrouvaient dans les camps de concentration et les échantillons de sang que nous avons prélevés seront bientôt envoyés à mon laboratoire aux fin d’analyse.”

Mengele se promena longuement le long des lignes de chemin de fer menant à Auschwitz, recherchant des jumeaux — un sujet préféré des généticiens psychiatriques. À l’arrivée du poste expérimental de Mengele, on obligeait les jumeaux à compléter un questionnaire détaillé qui provenait de l’Institut de recherche Kaiser Wilhelm. Il y avait une planification quotidienne pour la recherche de Verschuer en “protéines spécifiques” à travers de nombreux échantillons de sang, qu’ils prélevaient sur leurs candidats. Lors de ces recherches, des seringues furent utilisées pour prélever des échantillons cornéens pour l’étude de la couleur des yeux. Ils expérimentèrent diverses transfusions sanguines ainsi que de nombreuses formes d’infections expérimentales. Les organes et les membres étaient retirés, parfois sans anesthésie. Des changements de sexe ont été essayés. Des femelles ont été stérilisées, et des mâles ont été castrés. Des milliers de personnes ont été assassinées et leurs organes, les globes oculaires, les têtes, et les membres ont été envoyés à Verschuer et au groupe de l’institut Rockefeller de Kaiser Wilhelm. En 1946, Verschuer écrivit au Bureau de l’Hérédité Humaine de Londres, leur demandant de l’aide afin qu’il puisse continuer ses “recherches scientifiques”.

– Une remontée dans le temps présent –
En 1947, le bureau de L’Hérédité Humaine se transporta de Londres à Copenhague. Le nouveau bâtiment danois, construit à cet endroit, l’a été avec l’argent de Rockefeller. Le premier congrès international en matière de génétique humaine, après la deuxième guerre mondiale s’est déroulé à cet institut en 1956. À ce moment-là, Verschuer était un membre actif de la Société américaine d’Eugénisme, puis invariablement, celui du Concile sur les populations de Rockefeller. Le Dr. Kallmann a aidé à sauvegarder les idées de Verschuer par le moyen de sa démarche de dénazification de son idéologie. Le Dr. Kallmann a créé la Société Américaine Pour La Génétique Humaine, d’où vient le projet de “Génome Humain”, qui représente un effort actuel multiculturel de $3 milliards de dollars . Kallmann était un directeur de la société américaine d’eugénisme en 1952 et de 1954 à 1965. Dans les années 50, le groupe Rockefeller a réorganisé le mouvement d’eugénisme des États-Unis à partir de leurs propres bureaux familiaux, et avec la mise en place de leur plan pour le contrôle des populations et de la suppression des groupes ethniques. La société d’eugénisme a changé son nom pour “La Société pour l’étude de la biologie sociale”, qui est son nom actuel. La Fondation Rockefeller a depuis longtemps financé le mouvement eugénique en Angleterre, apparemment, par le remboursement d’une dette morale envers la Grande-Bretagne, pour le fait que la capitale britannique, associée avec un partenaire Anglais, avait contribué à ce que John D. Rockefeller établisse son monopole sur les marchés pétroliers.

Dans les années 60, la société eugénique d’Angleterre a adopté ce qu’elle appelait la crypto-eugenique, énonçant dans ses rapports officiels qu’elle allait mettre en avant toute une série d’instruments et de moyens afin de mettre en place leur idéologie, sans pour autant que celle-ci ne puisse être taxée d’eugénisme par les observateurs de notre société. Avec le soutien des Rockefeller, la société d’eugénisme (Angleterre) a installé un sous-comité appelé La Fédération Internationale de la Planification Parentale, qui pendant près de 12 années n’a eu aucune autre adresse que celle de la société d’eugénisme. C’est ce qui constitue l’appareil privé et international qui servira de base pour le futur holocauste global, qui se déroulera bientôt sous l’égide et le drapeau des Nations-Unies.

[ Pour plus d’informations au sujet de la connexion entre La Planification Parentale de Rockefeller avec les différentes campagnes sur le SIDA, et également sur la désinformation au sujet des virus naissants, lisez le livre: “SIDA et Ébola — nature, accident ou intentionnel?” par le Dr. Leonard Horowitz (Tetrahedron Press, 1996). ]

www.tetrahedron.org

Pour compléter cet article: http://www.freeflights.net/carl1/virus.html

Mots clés: , , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics