Conspiration

Publié le 12 juillet, 2012 | par Pleins Feux

0

Le Pentagone brûle les Bibles de nos soldats

Par l’aumônier Gordon James Klingenschmitt

Sous l’administration Obama, le Pentagone a reconnu la saisie et la destruction des Bibles privées des soldats américains qui servent en Afghanistan. Les Bibles ont été imprimées dans les langues locales, le dari et le pachto, et envoyées par des donateurs privés aux soldats et aux aumôniers américains chrétiens, pour être distribuées aux troupes américaines sur les bases militaires à l’étranger, durant les services du culte chrétiens. Si les Bibles n’avaient pas été saisies et détruites, elles auraient pu être données légalement à titre de cadeaux en-dehors des heures de service aux citoyens afghans qui accueillent nos soldats dans leurs maisons, comme une expression de gratitude américaine envers l’hospitalité afghane, faisant ainsi la promotion des idéaux démocratiques de la liberté de religion et la liberté de presse.

Mais le réseau de télévision Al Jazeera, contrôlé par les musulmans, a obtenu des séquences vidéo de soldats américains pendant leur écoute d’un aumônier de la base aérienne de Bagram (à l’intérieur de la chapelle de la base), dont le sermon encourageait la sensibilisation et l’évangélisation personnelle. Les valeurs américaines de liberté de religion, de liberté de presse, de liberté de réunion et de liberté de parole chrétienne ont offensé certains groupes extrémistes musulmans et ont fâché un petit groupe d’athées américains, qui ont exigé que l’aumônier soit puni pour « prosélytisme », parce qu’il a simplement répéter les paroles de Jésus « d’aller et de faire des disciples de toutes les nations » dans l’Église.

Ce n’est pas du prosélytisme, c’est de l’évangélisation:

L’ordre numéro un du Commandement Central Américain interdit le « prosélytisme » (forcer des conversions religieuses en utilisant des armes de guerre), mais permet à tous les soldats de toutes les religions de s’engager dans une « évangélisation » sans menace (conversions volontaires) et permet aussi de faire des dons privés, y compris des livres, aux citoyens afghans en dehors des heures de service d’une manière non officielle. Le réalisateur Brian Hughes d’Al Jazeera a également admis que la Bible aurait pu être utile afin d’aider les militaires à apprendre les langues dari et pashto du peuple afghan.

En revanche, les Bibles, des propriétés privées, ont été confisquées et détruites. Croulant sous la pression de groupes musulmans et athées, le porte-parole militaire des États-Unis, le Major Jennifer Willis, a déclaré aux journalistes de Reuters : « Je peux maintenant confirmer que les Bibles montrées sur le clip d’Al Jazeera ont été, effectivement, recueillies par les aumôniers et plus tard détruites. Elles n’ont jamais été distribuées. » Lorsque interrogé sur l’authenticité de la vidéo d’Al Jazeera, le colonel de l’armée américaine, Greg Julian, a admis que les articles d’Al-Jazeera avaient un parti pris contre les chrétiens de l’Amérique : « Tout ceci est pris hors de son contexte […] c’est du journalisme irresponsable et inapproprié ».

Le général Douglas MacArthur encourageait l’évangélisation

Après la Deuxième Guerre mondiale, afin d’encourager la démocratisation du Japon, le général cinq-étoiles de l’armée, Douglas MacArthur, a introduit des dirigeants chrétiens dans le pays pour leur faire rencontrer l’empereur Hiro Hito et encourager une grande distribution de Bibles à la population. MacArthur a par la suite déclaré à un ecclésiastique américain en visite: « Nous devons avoir dix milles missionnaires chrétiens et un million de Bibles pour compléter l’occupation de cette terre. »

Mais aujourd’hui, au lieu de confronter les ennemis musulmans et les athées à la liberté religieuse, l’amiral quatre-étoiles du président Obama, le président des chefs conjoints, Mike Mullen, semble maintenant défendre la destruction des Bibles privées des soldats, en affirmant au cours d’une réunion d’information du Pentagone que la position militaires était de ne jamais « mettre de l’avant aucune religion spécifique. » Il n’a pas mentionné la possibilité qu’en saisissant et en brûlant des Bibles privées, l’administration Obama imposait désormais l’application de l’athéisme sur nos troupes.

Les athées se joignent aux extrémistes musulmans contre la liberté

Le séculariste agressif anti-chrétien, Mikey Weinstein, a immédiatement exigé que l’aumônier de la vidéo soit traduit devant la cour martiale pour avoir encouragé les évangélisations volontaires à l’église, malgré que le Pentagone ait affirmé que ce même aumônier ait en quelque sorte contribué à la confiscation des Bibles. Je peux témoigner personnellement comme ancien aumônier de la Marine qui a été traduit en cour martiale en 2006 pour avoir prié « au nom de Jésus », en uniforme, en dehors de la chapelle du dimanche (mais confirmé plus tard par le Congrès), que les forces anti-chrétiennes sont puissamment au travail dans certaines parties de l’armée américaine.

Mais ensemble, nous pouvons combattre et gagner! Plus de 300 000 Américains, 85% des citoyens interrogés, et 75 membres du Congrès sont d’accord avec moi, de sorte que l’ensemble du Congrès a annulé la même politique anti-Jésus que la Marine a appliqué au cours de ma cour martiale, rétablissant la liberté aux autres aumôniers qui prient publiquement « au nom de Jésus. » Cette victoire sur la colline du Capitole a coûté ma carrière de 16 ans et ma retraite. Irrités par notre victoire, les ennemis de la liberté religieuse ne seront pas satisfaits tant que chaque chrétien n’aura pas été réduit au silence et que chaque aumônier ne sera pas jeté hors de l’armée comme je l’ai été, pour le « crime » d’avoir adoré publiquement.

La cour martiale pour le chef des aumôniers de l’armée ?

La nouvelle tactique favorite du groupe anti-chrétien de Mikey Weinstein (la Fondation des Libertés Religieuses des Militaires) est d’effrayer les troupes dans le silence en « exigeant la cour martiale » pour tous les soldats ou aumôniers qui parlent publiquement de leur foi. Par exemple, d’une manière incroyable, Weinstein a récemment exigé que l’armée traduise en cour martiale son chef des aumôniers, le Major Général Douglas Carver, parce qu’il a émis une proclamation en faveur d’une journée de prières et de jeûne pour nos troupes.

La proclamation du chef des aumôniers appelait à la prière volontaire par les aumôniers de toutes les confessions pour agir « en tenant compte de vos traditions religieuses », et pour appuyer nos troupes qui font face à des traumatismes difficiles, des pressions et des tentations vers le suicide. Carver avait consulté deux importants aumôniers juifs avant la publication de la proclamation.

Mais Mikey Weinstein affirme que l’aumônier ne peut encourager la prière ou la lecture de la Bible sans violer ce qu’il prétend être un mandat constitutionnel de séparer l’Église de l’État. « Ces actions injurieuses sont offensantes pour non seulement les musulmans en Afghanistan et partout dans le monde, mais pour tous ceux qui ont foi dans la Constitution des États-Unis », a dit Weinstein au sujet des Bibles des soldats.

Ironiquement, le propre site web de Weinstein contient des photos de soldats athées, sollicitant des dons pour Weinstein tout en portant leur uniforme au complet, sans aucune déclaration juridique que leur point de vue anti-chrétien ne représente pas l’opinion des militaires américains.

Le Congrès protègera-t-il les droits des aumôniers?

Nous pouvons déclarer, sans parti pris, qu’en juin 2009, le Congrès des États-Unis examinera de nouveau un projet de loi bipartite pour soutenir les droits des aumôniers militaires, coparrainé par deux membres du Congrès de la Caroline du Nord, Mike McIntyre (D-NC) et Walter Jones (R-NC), dans le Comité des Services Militaires de la Chambre. Le projet de loi en faveur des aumôniers, HR 268, garantirait tout simplement aux aumôniers militaires des diverses religions le droit de prier publiquement, selon les préceptes de leur conscience.

Pour passer ce projet de loi en loi, les deux membres du Congrès de la Caroline du Nord auront d’abord besoin de plusieurs coparrains et la bénédiction du Comité des Services Militaires de la Chambre. Ensuite, ils auront besoin de Sénateurs bipartisans afin d’initier une version du Sénat. Est-ce que votre propre membre du Congrès ou sénateur coparrainera la liberté religieuse pour les aumôniers ?

http://www.humanevents.com/

Traduit par Oscar Blais

Mots clés: , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics