Nouvelles

Publié le 07 juillet, 2012 | par Pleins Feux

0

L’Iran teste des missiles invisibles pour les radars.

L’Iran a essayé avec succès un missile qui peut éviter les radars et frapper plusieurs cibles en utilisant simultanément des ogives multiples, ont révélé des militaires.

Le Fajr-3, qui signifie « Victoire » en Farsi, peut atteindre les bases d’Israël et des États-Unis au Moyen-Orient, a rapporté la presse iranienne, et a mentionné que ceci causait beaucoup de soucis à ces deux pays. L’annonce va probablement aussi faire augmenter les tensions régionales et alimenter les soupçons sur les intentions militaires de Téhéran et ses ambitions nucléaires.

« Je pense que ceci démontre que l’Iran poursuit un programme militaire très actif et agressif », a déclaré à Washington, le porte-parole du Secrétariat d’État, Adam Ereli. « Je pense que la position militaire de l’Iran, ses efforts de développements militaires, sont une inquiétude pour la communauté internationale. »

Israël a aussi dit qu’il était inquiet par le rapport sur ce missile.

« Ces nouvelles provoquent beaucoup d’inquiétudes, » a révélé Mark Regev, porte-parole du Ministère Des Affaires Étrangères.

Le général Hossein Salami, le chef de l’armée de l’air de l’élite des Gardes Révolutionnaires de l’Iran, n’a pas spécifié la portée du missile, en disant qu’elle dépendait du poids de ses ogives.

Mais la télévision dirigée par le pays a décrit l’arme comme étant
« balistique », suggérant que ce soit d’une portée comparable aux fusées balistiques existantes de l’Iran, qui peuvent franchir plus de 2,000 kilomètres (environ 1,200 miles) et atteindre des ennemis comme Israël et les bases des États-Unis en Iraq et dans la région du golfe persique.

« Aujourd’hui, un objectif remarquable des forces de défense de la république islamique de l’Iran a été réalisé avec la mise à feu réussie d’un nouveau missile avec une plus grande capacité technique et tactique que ceux produits précédemment », a mentionné Salami à la télévision, qui a montré un bref vidéo du lancement du missile.

« Il peut éviter les missiles antimissiles et frapper sa cible », a dit Salami.

Il a mentionné que le missile pouvait transporter des ogives multiples, et que chaque ogive était capable de frapper sa cible avec précision.

« Ces nouvelles causent beaucoup d’inquiétudes, qui sont partagées par beaucoup de pays dans la communauté internationale, au sujet du programme agressif d’armes nucléaires de l’Iran et des efforts parallèles pour développer des systèmes de livraison, les deux dans le champ de missiles balistiques et des missiles de croisière », a dit Regev, le porte-parole d’Israël.

« La combinaison de l’idéologie du jihadisme extrémiste, ensemble avec les armes nucléaires et les systèmes de livraison, est une combinaison qui ne peut plaire à personne dans la communauté internationale », a-t-il dit.

Yossi Alpher, un consultant d’Israël sur le procédé de paix du Moyen-Orient, a dit que la nouvelle « intensifiait la course aux armements entre l’Iran et tous ceux qui se préoccupent de ses intentions agressives et de son potentiel nucléaire. »

« Très clairement c’est l’escalade, et aussi une tentative par l’Iran de tester ses muscles pendant qu’ils entrent dans une nouvelle phase de la lutte diplomatique avec le Conseil de Sécurité de l’ONU. »

Andy Oppenheimer, un expert en armements pour le Groupe Jane’s Information, a dit que le test de missile pourrait être une indication que l’Iran détient la capacité MIRV. MIRV fait référence à des véhicules de rentrée à objectifs multiples indépendants, qui sont des missiles balistiques intercontinentaux avec plusieurs ogives, chacune pouvant frapper une cible différente.

« A partir de la description, cela pourrait bien être un MIRV. Si vous dites qu’à partir d’un seul missile, des ogives séparées peuvent frapper des cibles différentes d’une manière indépendante, alors oui, c’est significatif », a-t-il mentionné.

« Mais nous ne savons pas encore avec quelle précision les Iraniens peuvent fabriquer leurs missiles, et ceci est un point crucial », a dit Oppenheimer.

« Si les missiles sont adaptables pour des ogives nucléaires, alors ils sont bien en route », a-t-il ajouté. « Mais ils n’ont pas encore fabriqué une ogive nucléaire. Les estimations actuelles projettent qu’il leur faudrait prendre cinq années. »

La fusée balistique existante se nomme Shahab-3, ce qui signifie « Étoile Filante », et elle est aussi capable de transporter une ogive nucléaire.

Israël et les États-Unis ont développé conjointement l’Arrow, un système de missiles anti-balistiques en réponse au Shahab-3.

L’Iran a lancé un programme de développement d’armes pendant sa guerre de 1980 à 1988 avec l’Iraq pour compenser l’embargo des armes mis en place par les États-Unis. Depuis 1992, l’Iran a produit ses propres chars d’assaut, ses véhicules blindés pour le transport des troupes, ses missiles et un avion de combat.

L’année dernière, l’ancien Ministre de la Défense, Ali Shamkhani, a dit que Téhéran avait essayé avec succès un moteur à combustible solide pour le Shahab-3, une percée technologique pour l’armée iranienne.

Salami, le général des Gardiens de la Révolution, a révélé que le missile de fabrication iranienne était testé pendant que des grandes manœuvres militaires commençaient dans le Golfe Persique et la mer d’Arabie. Les manœuvres sont planifiées pour durer une semaine et impliqueront 17,000 Gardiens de la Révolution ainsi que des bateaux, des hélicoptères et des avions de combat.

Les tests arrivent au beau milieu d’une inquiétude croissante concernant le programme nucléaire de l’Iran. Les États-Unis et ses alliés croient que l’Iran cherche à développer des armes nucléaires, mais Téhéran nie tout cela, en disant que son programme est pour la production d’électricité.

Le Conseil de Sécurité de l’ONU exige que l’Iran arrête ses activités d’enrichissement de l’uranium. Mais un émissaire iranien a dit que ces activités n’étaient pas « réversibles ».

http://www.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1143498776534&pagename=JPost%2FJPArticle%2FShowFull

Mots clés: , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics