Eschatologie

Publié le 13 décembre, 2012 | par Pleins Feux

0

Les symptômes de l’esprit de l’Antéchrist

Par Samuel David Meyer

« Je suis venu au nom de mon Père, et vous ne me recevez pas; Si un autre vient en son propre nom, vous le recevez. »        Jean 5:43

« Si quelqu’un vous dit alors : Le Christ est ici, ou : Il est là, ne le croyez pas. Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes; Ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus. »         Matthieu 24:23-24

« Que personne ne vous séduise d’aucune manière; Car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition, l’adversaire qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou de ce qu’on adore, jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu. »   II Thessaloniciens 2:3-4

« Petits enfants, c’est la dernière heure, et comme vous avez appris qu’un antéchrist vient, il y a maintenant plusieurs antéchrists : Par là nous connaissons que c’est la dernière heure. »        I Jean 2:18

Dans ce bulletin, nous allons faire la lumière sur l’esprit de l’antéchrist, qui s’est désormais élevé dans cette période des derniers jours. Cet esprit étrange, qui prend souvent un ton blasphématoire messianique, est devenu de plus en plus répandu dans ces derniers jours, et, avec l’élection présidentielle de 2012 aux États-Unis qui aura lieu dans les prochaines semaines, cet esprit impur de l’antéchrist se manifeste à nouveau.

Dans la première épitre de Jean, chapitre 2, verset 18, nous sommes avertis que plusieurs antéchrists se lèveraient dans « la dernière heure ». Un tel exemple d’un antéchrist n’est nul autre que l’actuel président des États-Unis, Barack Obama. Ce fait est devenu évident pour tous les chrétiens avertis quand Obama s’est présenté aux élections pour la première fois en 2008.  Pendant sa campagne présidentielle, Barack Obama a fait la déclaration suivante lors d’un discours dans le New Hampshire, le 7 janvier 2008, « Une lumière brillera à travers cette fenêtre, un faisceau de lumière descendra sur vous.  Vous ferez l’expérience d’une épiphanie … et vous réaliserez soudainement que vous devez vous rendre aux urnes afin de voter pour Obama. »  En dépit de son affirmation selon laquelle il déclare être chrétien, Barack Obama n’a rien fait pour décourager les gens de l’adorer.  Dans un tel exemple, l’adjoint du rédacteur en chef d’un journal universitaire nommé Maggie Mertens déclarait : « Obama est mon homme.  Et, je ne dis pas ça parce qu’il est noir.  Je dis ceci en référence à ces t-shirts « déco » des milieux urbains d’il y a quelques années qui disaient : « Jésus est mon homme ».  Oui, je tiens à le dire. Obama est mon Jésus. »  C’est également en 2008 que Louis Farrakhan, dirigeant d’un groupe religieux connu sous le nom de Nation de l’Islam, déclarait que Barack Obama était une « sorte de Messie ».  « Vous êtes les instruments que Dieu va utiliser pour amener des changements universels; et, c’est pourquoi Barack a captivé la jeunesse.  Et, il a intégré les jeunes dans un processus politique qu’ils dénigraient totalement.  C’est un signe.  Quand le Messie parle, les jeunes vont écouter, et le Messie parle d’une manière absolue », a déclaré Farrakhan.  Il a poursuivi en disant : « Frères et sœurs, Barack Obama, est pour moi une sorte de Messie.  Barack Obama est comme une trompette qui vous avertit que quelque chose de nouveau, quelque chose de meilleur, est en chemin. »  Le chanteur Gordon Sumner, qui est communément connu sous le nom de Sting, a également exprimé son admiration pour Obama.  Dans un article publié en octobre 2009, Sumner a déclaré : « À bien des égards, il (Obama) a été envoyé par Dieu, parce que le monde est un désordre total. »

Malgré de nombreuses promesses électorales non tenues et un piètre rendement  depuis 2009, un nombre important de personnes continuent à offrir leur culte et leur dévotion à Obama.  Un tel exemple est le livre intitulé, « L’Évangile de Barack Hussein Obama Selon Marc, » écrit par Mark F. Bozzuti-Jones et publié le 20 mars 2012.  En ce qui concerne le livre, Bozzuti-Jones déclarait qu’il « était conçu pour initier le lecteur à une réflexion sur ce que ça signifie d’être humain, ce que ça signifie d’être une manifestation de Dieu, et comment Barack Obama est une importante manifestation unique du désir de Dieu au sujet de l’épanouissement humain. »  Encore un autre exemple de l’idolâtrie reliée à Obama a été trouvé à la récente Convention Nationale Démocrate à Charlotte, en Caroline du Nord.  Un calendrier de seize mois, intitulé, « Garder le rêve » et publié par un homme nommé James Hickman, présente une page blasphématoire pour le mois d’août.  La page comporte une image du présumé certificat de naissance de Barack Obama et une légende avec les mots, « Ciel établi ».  En dessous de ces mots, le texte de Jean 3:16 est affiché, qui dit : « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. »

La Première Dame des États-Unis, Michelle Obama, a également utilisé des accents messianiques pour décrire son mari.  S’exprimant lors d’un meeting de campagne le 7 avril 2012, Michelle Obama a déclaré : « Nous avons une histoire incroyable à raconter.  Le président nous a fait sortir de l’obscurité pour entrer dans la lumière. »  Dans sa déclaration, la Première Dame a pris un attribut de Dieu et l’a appliqué à son mari.  Car, comme il est écrit dans I Pierre 2:9 : « Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière. »

Lorsque nous examinons les faits, il devient évident que Barack Obama est un antéchrist.  Bien que je ne croie pas qu’il soit le « fils de la perdition », dont parle II Thessaloniciens 2, je crois qu’il est une partie intégrante du plan de Satan pour s’emparer du monde et établir un nouvel ordre mondial.  En tant que chrétiens, nous devons toujours être conscients que nous ne devrions jamais donner notre adoration et notre dévotion à un homme.  Car, Jésus a dit à Satan, dans Luc 4:8 : « […] Il est écrit : Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul. »

Il est intéressant de noter que, bien qu’il y ait beaucoup de personnes avec un dévouement profane envers Barack Obama, il y a aussi beaucoup de gens aux États-Unis qui s’opposent à lui.  En fait, un juge de comté nommé Tom Head, de Lubbock County, au Texas, a averti qu’il pourrait y avoir de graves répercussions si Obama était élu pour un autre terme de quatre ans comme président.  « Il va tenter de remettre la souveraineté des États-Unis à l’Organisation des Nations Unies, et qu’est-ce qui va se passer lorsque ceci arrivera ?  Je pense au pire.  Des troubles civils, la désobéissance civile et peut-être même la guerre civile.  Et, nous ne parlons pas seulement de quelques émeutes et manifestations ici et là; Nous parlons de Lexington, de Concord, de prendre les armes et de se débarrasser de cet homme », a estimé le juge Head.  Y aura-t-il des troubles civils en Amérique ?  Seul Dieu le sait avec certitude; mais, si nous considérons le fait que tant de gens discutent de ce danger potentiel aux États-Unis, tous les chrétiens avertis devraient tomber à genoux et rechercher Dieu avec une plus grande ferveur pendant que nous veillons et prions dans cette période de jours incertains qui nous attendent.

D’ailleurs, mon père, le pasteur David J. Meyer, a produit un DVD en 2008 sur le thème de Barack Obama intitulé : Profil d’un Antéchrist.  Si vous êtes intéressés à en obtenir une copie, vous pouvez écrire à notre adresse postale pour l’obtenir. Comme avec tout ce que nous proposons, il n’y a pas de prix relié au DVD.  Nous fonctionnons entièrement avec les dons comme nous l’avons fait depuis près de 32 ans.

Un film pour inciter le monde islamique !

Le 1 juillet 2012, un film mystérieux est apparu sur le site de partage de vidéos YouTube.  Cette vidéo, qui a été connue sous divers titres, incluant La vraie vie de Muhammad et Innocence des musulmans, représente l’homme que le monde islamique considère comme son prophète comme un bouffon meurtrier agresseur d’enfants.  Le film de quatorze minutes a été plus tard doublé en arabe et, le 8 septembre 2012, un extrait a été diffusé sur la chaîne égyptienne de télévision islamiste connu sous le nom d’Al-Nas TV.  Dans la foulée de la sortie du film, des manifestations violentes ont balayé tout le Moyen-Orient, et au moins 47 personnes ont été tuées.  Les adeptes de la foi islamique considèrent toute représentation de Mahomet, que ce soit au cinéma, dans des dessins, des peintures, ou toute autre méthode, comme étant un blasphème et un crime punissable par la mort.  De nombreuses personnalités du monde islamique ont exigé des représailles contre les États-Unis et Israël, tandis que d’autres ont demandé aux États-Unis d’interdire le blasphème contre leur prophète.  « L’offense causée au messager (le prophète Muhammad) mettra tous les intérêts américains en danger et nous ne leur pardonnerons jamais pour cela », a déclaré Qais al-Khazali, dirigeant de la milice Asaib al-Haq en Irak.  Dans plusieurs pays, dont le Pakistan, l’Afghanistan et l’Indonésie, les manifestants ont brulé des drapeaux américains et ont scandé, « Mort à l’Amérique ! »  Les manifestants, qui devenaient parfois violents, n’ont pas hésité à exprimer leur haine envers les États-Unis.  « Nous défendrons notre prophète jusqu’au sang.  Nous ne laisserons personne l’insulter.  Les Américains paieront pour leur déshonneur », a déclaré un manifestant à Kaboul, en Afghanistan.  A Beyrouth, au Liban, le chef du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, a fait la proclamation suivante à des milliers de Libanais rassemblés pour protester contre le film : « Prophète de Dieu, nous nous offrons nous-mêmes, notre sang et nos parents pour l’amour de votre dignité et de votre honneur. »  Le gouvernement iranien a également condamné le film et a promis de poursuivre les cinéastes qui en sont responsables.  « Certes, nous allons rechercher, traquer et poursuivre cette personne coupable qui a insulté 1,5 milliard de musulmans dans le monde », a déclaré le premier vice-président iranien, Mohammad Reza Rahimi.  Pendant ce temps, Hafiz Saeed, de l’organisation islamiste Jamatud Dawa a exigé que les États-Unis interdisent le blasphème contre leur prophète dans un rassemblement de protestation au Pakistan.  « Les États-Unis doivent adopter une loi contre le blasphème ou nous ne laisserons pas opérer les consulats américains au Pakistan », a déclaré Saeed.

La rage islamique de ces derniers jours a également donné lieu à des attaques contre les ambassades américaines dans certains pays, comme la Libye, le Yémen et l’Égypte.  Un tel incident s’est produit le 13 septembre 2012, au Yémen, où une foule en colère ont pris d’assaut l’ambassade des États-Unis, brisant les fenêtres, brûlant le drapeau américain et le remplaçant par une bannière noire déclarant :   « Il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah ».  Malheureusement, une autre attaque, qui s’est produite le 11 septembre 2012 à Benghazi, en Libye, a entraîné la mort de l’ambassadeur américain Christopher Stevens et de trois autres Américains.  Le groupe terroriste Al-Qaida s’est réjoui du meurtre des Américains et a exhorté les musulmans à prendre des mesures supplémentaires, en déclarant la nécessité de     « purger notre terre de leur saleté pour venger l’honneur du prophète. »

Aux États-Unis, les responsables gouvernementaux ont critiqué le film anti-Islam et ont tenté de persuader Google, la société qui possède YouTube, de supprimer la vidéo de son réseau.  Toutefois, Google a rejeté la demande, en choisissant plutôt de censurer le film dans les pays où il est illégal.  « Nous avons limité l’accès au film dans les pays où il est illégal, comme l’Inde et l’Indonésie, ainsi que la Libye et l’Égypte, compte tenu de la situation très délicate dans ces deux pays, » a déclaré Google.  Le refus de Google de censurer le film a soulevé la colère de certaines personnalités islamiques comme Khalid Amayreh, journaliste de premier plan à Hébron.  « Oui, nous comprenons le Premier Amendement et tous ces trucs.  Mais, vous devez aussi comprendre que le prophète pour nous est un million de fois plus sacré que la Constitution Américaine », a déclaré Amayreh.

Il est regrettable qu’un film de quatorze minutes puisse être capable de déclencher une telle colère, une telle haine et de telles violences dans le monde entier.  La position de l’Islam de venger l’honneur de leur prophète est en contraste frappant avec les principes auxquels les chrétiens se conforment.  Dans Matthieu 5:43-45, Jésus nous dit ce qui suit : « Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi.  Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. »  L’apôtre Paul nous exhorte également à ne pas chercher la vengeance dans Romains 12:18-21, qui stipule : « S’il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes.  Ne vous vengez point vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère; car il est écrit : À moi la vengeance, à moi la rétribution, dit le Seigneur.  Mais si ton ennemi a faim, donne-lui à manger; s’il a soif, donne-lui à boire; car en agissant ainsi, ce sont des charbons ardents que tu amasseras sur sa tête.  Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien. »

Les préparatifs pour la guerre !

Depuis plusieurs mois, Israël et l’Iran ont échangé des menaces de guerre et beaucoup de spéculations ont été présentées en ce qui concerne le moment et si un conflit militaire pourrait éclater.  Ces « rumeurs de guerre » n’ont pas diminué, et de nombreuses personnalités impliquées des deux côtés du conflit maintiennent la notion qu’il y aura bientôt une guerre entre ces deux nations et ceci semble tout à fait inéluctable.

Des rapports récents ont maintenant fait surface indiquant que l’administration Obama cherche à se distancer d’Israël ces dernières semaines.  Les relations fragiles entre Obama et Israël ont été mises en évidence dans un rapport du journal juif Yedioth Ahronoth, qui affirme que les États-Unis ont utilisé un réseau clandestin pour communiquer à l’Iran qu’ils ne soutiendraient pas Israël dans son attaque tant que l’Iran s’abstiendrait de prendre pour cible les intérêts américains dans la région.  Cependant, les États-Unis ont catégoriquement nié ces allégations. « Je peux vous dire qu’il n’y a absolument aucune discorde entre les États-Unis et Israël quand il s’agit de la nécessité d’empêcher l’Iran d’acquérir des armes nucléaires, » a insisté le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney.  Il est intéressant de noter que Barack Obama a rejeté une demande du Premier ministre Israélien Benjamin Netanyahu de tenir une réunion aux États-Unis sous prétexte de discuter des possibles options militaires.  Ce rejet est arrivé après que Netanyahu ait lancé une attaque verbale à peine voilée à l’encontre de l’administration Obama quand il a déclaré : « Le monde dit à Israël : Attendez, il y a encore du temps. Et, je dis : Attendre quoi ?  Attendre jusqu’à quand ?  Ceux de la communauté internationale qui refuse de mettre une ligne rouge devant l’Iran ne disposent pas du droit moral de mettre une ligne rouge devant Israël. »

Pendant ce temps, selon un rapport publié par Channel 2 News d’Israël, Netanyahou et le Ministre Israélien de la Défense, Ehud Barak, ont « presque finalement » pris la décision d’attaquer l’Iran.  L’ancien ambassadeur américain en Israël, Martin Indyk, a également déclaré qu’il y avait une forte probabilité que la guerre éclate dans les six prochains mois.  « Il y a encore du temps, peut-être six mois, même selon la table de travail du Premier ministre Netanyahu, pour tenter de voir si une solution négociée peut être élaborée », a déclaré Indyk.  Cependant, il a averti que si les négociations échouaient, il y aurait probablement une guerre en 2013.  « Je crains que 2013 soit l’année où nous allons avoir une confrontation militaire avec l’Iran, » a déclaré Indyk aux journalistes du programme de CBS News, « Face the Nation ».

Pendant que plusieurs personnalités publiques continuaient à exprimer leurs pensées sur la possibilité d’une guerre, l’Iran tentait d’afficher sa puissance militaire.  Le 21 septembre 2012, les militaires iraniens ont fait parader des milliers de militaires, incluant des blindés et des missiles, publiquement, au cours d’une célébration de l’anniversaire du début de la guerre Iran-Irak de 1980 à 1988. L’Iran a également déployé un sous-marin de fabrication russe dans le golfe Persique, au même moment que le guide suprême de l’Iran, l’Ayatollah Khamenei, annonçait la mise à niveau des forces militaires iraniennes.  « Les forces armées doivent être mises à niveau de façon à ce que personne ne puisse être capable de violer la forteresse renforcée de l’Iran, » a déclaré Khamenei.  Cette mise à niveau de l’armée iranienne comprend le nouveau missile de croisière Meshkat, qui aurait une portée de 2,000 kilomètres, soit 1,242 milles.  Ces missiles seraient capables de frapper de nombreuses villes en Israël, y compris Jérusalem.  Le gouvernement iranien a clairement fait savoir qu’ils s’attendaient à ce qu’Israël attaque.  « Leurs menaces prouvent que leur hostilité envers l’Islam et la révolution est grave et que cette hostilité conduira finalement à un conflit physique, » a déclaré Mohammad Ali Jafari, commandant des Gardiens de la Révolution de l’Iran.  Il a poursuivi en disant : « Une guerre va se produire, mais, on ne sait pas où et quand elle arrivera. Israël cherche la guerre avec nous, mais, il n’est pas clair quand la guerre aura lieu. »

Israël et l’Iran seront peut-être bientôt en guerre.  Les répercussions d’un tel conflit pourraient être beaucoup plus dévastatrices que beaucoup de gens peuvent l’anticiper et pourraient même conduire à une troisième guerre mondiale.  Je prie pour qu’une telle tragédie puisse être évitée, mais, les deux côtés semblent plus déterminés que jamais à se détruire les uns les autres.  En fait, le Ministre Iranien de la Défense, Ahmad Vahidi, a une grande anticipation pour le conflit, parce qu’il croit que cela conduira à une grande guerre et à la réapparition d’une figure religieuse islamique connu sous le nom du Douzième Imam Mahdi.  Cet imam, selon certaines traditions islamiques, est supposé tuer tous ceux qui s’opposent à l’Islam et plantera le drapeau de leur religion dans tous les coins du monde.  Avec autant d’incertitude, il est de la plus haute importance que nous continuions à veiller et prier.

Un nouveau conflit en Asie !

Pendant que nous voyons le monde islamique présenter des manifestations violentes et une accumulation d’armes pour une possible guerre entre Israël et l’Iran, un conflit a surgi en Asie.  Les tensions ont éclaté entre le Japon et la Chine au sujet d’une chaîne d’îles en litige, que chaque pays prétend être sa propriété.  La controverse a commencé quand le gouvernement japonais a acheté trois îles de la chaîne d’îles Senkaku (Diaoyu pour la Chine) de propriétaires privés, qui les a effectivement nationalisées.  En réponse, la Chine a envoyé six navires de surveillance dans la zone contestée et a émis un avertissement aux navires japonais situés à proximité des îles.  « Les actions de vos navires violent la souveraineté et les droits de la Chine.  Toute action unilatérale de votre part au sujet des îles Diaoyu et ses îlots affiliés est illégale et invalide.  Veuillez arrêter toutes vos actions.  Sinon, vous subirez les conséquences causées par vos actions, », a déclaré un officier de la marine de surveillance chinoise dans un message radio pour les navires japonais.

La décision du Japon d’acheter les îles a suscité une ferveur nationaliste en Chine avec des milliers de citoyens chinois se rassemblant pour protester contre le Japon. Une telle protestation a eu lieu devant l’ambassade du Japon à Pékin, en Chine, le 15 septembre 2012.  La police anti-émeute a été appelée sur les lieux afin de contrôler une foule estimée à deux mille manifestants en colère, dont certains lançaient des pierres et d’autres objets contre le bâtiment japonais.  En raison des conditions dangereuses et des menaces contre les Japonais et leurs entreprises, de nombreuses entreprises ont été contraintes de fermer temporairement leurs activités en Chine.  Mazda Motor Corporation, Nissan Motor Company, Canon et Panasonic font partie de ces entreprises.  En ce qui concerne les manifestations massives qui ont eu lieu en Chine, le porte-parole du Ministère des Affaires Étrangères de la Chine, Hong Lei, a fait la déclaration suivante : « Les graves conséquences destructrices de l’achat illégal des îles Diaoyu par le Japon sont en constante émergence, et la responsabilité doit appartenir au Japon. »  Le Secrétaire à la Défense des États-Unis, Leon Panetta, a exprimé sa grande préoccupation au sujet du conflit entre la Chine et le Japon.  « Évidemment, nous sommes inquiets par les manifestations et le conflit au sujet des îles Senkaku.  Il est extrêmement important que des moyens diplomatiques soient utilisés des deux côtés pour tenter de résoudre ces problèmes d’une manière constructive, » a déclaré Panetta.  Dans une autre déclaration, Panetta a également déclaré : « Cela soulève la possibilité qu’une erreur de jugement d’un côté ou de l’autre pourrait dégénérer en violence, et pourrait entraîner des conflits.  Et, ce conflit aurait alors le potentiel de dégénérer. »  Panetta a également précisé que les États-Unis soutiendraient le Japon dans l’éventualité d’un conflit avec la Chine.  « Alors, nous soutenons nos obligations envers nos traités.  Ils existent depuis longtemps, et cela ne change pas, » a déclaré Panetta.

L’impact du plan d’action économique d’Obama !

En juillet 2012, Barack Obama a pris la parole lors d’une collecte de fonds à Oakland, en Californie, où il a déclaré en parlant de ses politiques économiques,     « Nous avons essayé notre plan et cela fonctionne. »  Si Obama considère que ses politiques économiques ont été un succès, nous devons nous arrêter et nous demander exactement ce qu’il espérait comme accomplissement en premier lieu.  En fait, il existe de nombreux reportages qui sont apparus ces derniers jours qui indiquent que le peuple américain est en bien pire condition qu’il ne l’était avant.

Bien que le taux de chômage officiel soit passé de 8,3 à 8,1 pour cent en septembre 2012, la baisse est principalement attribuée au fait que les Américains quittent la population active plutôt que la création de nouveaux emplois.  En fait, un bulletin publié par Bloomberg déclarait que 368,000 Américains ont cessé de chercher du travail en août 2012.  Étonnamment, plus d’Américains avaient un emploi durant la récession que ceux qui sont employés actuellement, selon un rapport publié par The Weekly Standard.  Présentement, seulement 58,3 pour cent de tous les Américains en âge de travailler ont un emploi.  Ce pourcentage était à 59,4 pour cent pendant la récession.

Si l’un des objectifs de Barack Obama était de transformer les États-Unis en un état providence frappé par la pauvreté, il a parfaitement réussi.  Malheureusement, 265,000 Américains ont été ajoutés au programme de coupons alimentaires entre avril et juin 2012.  C’est un chiffre qui dépasse le nombre d’Américains qui ont réussi à trouver un emploi pendant cette même période.  Le total des bénéficiaires de coupons alimentaires a atteint 46,7 millions de personnes en juin 2012.  Pendant ce temps, le nombre des sans-abri à New York a atteint 41,000 personnes, dont 19,000 de ces personnes sont des enfants.  Ce triste état de choses a amené Patrick Markee de la Coalition les Sans-abri à dire : « Jamais depuis les jours sombres de la Grande Dépression, la Ville de New York a-t-elle eu 20,000 enfants sans-abri dormant à l’extérieur chaque nuit. »

Alors même que le gouvernement des États-Unis continue à augmenter sa dette nationale à un rythme effréné, des avertissements provenant du monde entier déclarent que l’avenir aux États-Unis pourrait être très sombre.  « Avant les élections aux États-Unis, il existe une grande incertitude au sujet des actions que les politiciens américains devront faire pour faire face à la dette du gouvernement américain, qui est beaucoup trop élevée.  Nous devons garder ceci à l’esprit et l’économie mondiale le sait, et elle est ralentie par cette dette », a déclaré le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble.  Avec la dette nationale des États-Unis aujourd’hui à plus de seize trillions de dollars, l’organisme de cote de crédit Egan-Jones a de nouveau abaissé la cote de crédit des États-Unis.  Une des raisons invoquées pour justifier le déclassement a été la décision du président de la Réserve Fédérale, Ben Bernanke, de mettre en place une nouvelle série de mesures d’assouplissement, ce qui va pomper 40 milliards de dollars dans l’économie américaine chaque mois pour une durée indéterminée.

En terminant, je sais qu’il y a beaucoup plus de choses à dire à propos de ces temps d’incertitude dans lesquels nous vivons, et nous allons en couvrir quelques-uns dans nos prochains bulletins.  Une chose dont je suis certain, c’est que nous devons nous tourner vers Dieu et mettre notre espoir et notre confiance en Lui.  Je ne voudrais pas faire face aux défis de ce monde sans la main directrice de notre Sauveur, et, heureusement, nous savons qu’Il ne nous abandonnera jamais.  Parce que Jésus nous a dit dans Jean 14:16-18 : « Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous, l’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous. Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à vous. »  Si vous n’avez pas encore pleinement donné votre cœur à Dieu, je vous encourage à le faire maintenant.

Que la grâce et la paix soient avec vous au nom du Seigneur Jésus-Christ.

Last Trumpet Ministries, PO Box 806, Beaver Dam, WI 53916
Internet: http://www.lasttrumpetministries.org

http://lasttrumpetnewsletter.org/2012/10_12.html

Mots clés: , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics