Notions Définition du mot Adorer

Publié le 09 octobre, 2012 | par Pleins Feux

1

Adorer en se prosternant ou aimer Dieu en esprit et en vérité

Définition du dictionnaire :

Dictionnaire encyclopédique de Bost

Adoration, hommage religieux que l’on rend à la divinité, soit intérieurement, soit extérieurement ; ce terme, pris dans son sens étymologique, signifie proprement l’acte de baiser quelque chose en le portant à sa bouche. L’adoration était différente suivant la nature des cultes eux-mêmes. Chez les païens elle consistait à se couvrir d’un voile, à mettre la main sur la bouche et à faire plusieurs fois le tour de l’autel.

Index de la NBS Culte

culte La notion de culte est véhiculée dans l’Ancien Testament par plusieurs termes hébreux dont aucun n’est vraiment spécialisé: on sert son dieu, on le suit (litt. on « marche derrière lui »; #De 13:5; 1R 14:8; Jér 2:2; Os 11:10 etc.), mais aussi on le craint*.

Dictionnaire biblique pour tous LLB Culte, adoration

Le concept biblique fondamental est celui du service. Les principaux termes bibliques désignant le culte signifiaient à l’origine le travail des serviteurs à gages. Pour adorer Dieu, son peuple doit exprimer respect et admiration.

Nouveau dictionnaire biblique Emmaüs

Adorer, adoration. Le mot français adorer vient du latin orare qui signifie primitivement prononcer un plaidoyer, une formule rituelle puis une prière ; adorare veut dire adresser sa prière à …  (ad).

Le verbe hébreu chaHah évoque le geste de s’incliner, se prosterner ou même se jeter face contre terre devant quelqu’un ou devant l’autel d’une divinité.

Voyons maintenant si l’Eternel, le Dieu d’amour, qui a fait de nous ses enfants, souhaite que nous nous prosternions craintivement devant lui comme des serviteurs effrayés.

A une femme Samaritaine Yéchoua (Jésus) déclara ceci :

La Samaritaine dit ceci :Jean 4 : 20 à 24 Nos pères ont adoré <4352> sur cette montagne ; et vous dites, vous, que le lieu où il faut adorer est à Jérusalem.

Jésus lui répond : Femme, lui dit Jésus, crois-moi, l’heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne, ni à Jérusalem que vous adorerez<4352> le Père. Vous adorez <4352> ce que vous ne connaissez pas ; nous, nous adorons <4352> ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs.

Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront lePère en esprit et en vérité ; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité.

De quelle adoration parlait Jésus ? De se jeter au pieds de Dieu comme le faisaient les païens devant leurs idoles … ? Où s’agit-il d’une autre forme de véritable adoration spirituelle, qui cette fois n’a pas forcement d’aspects visibles ou théâtrales.

Entrons dans le vif du sujet

Définition du mot Adoration sous les diverses formes que nous retrouvons dans la bible.

L’expression adoration signifie littéralement porter à la bouche (« ad os ») en un geste de vénération. Geste qui s’appliquait à l’origine aux statues des idoles. En pratique les adorateurs se courbaient jusqu’à terre pour embrasser les pieds soit de l’idole soir du souverain.

Il s’agissait d’un acte de soumission totale devant le pouvoir de vie et de mort du potentat.

L’adoration est donc une attitude de grande crainte voir de terreur devant un pouvoir despotique et sans limite.

Voyons maintenant les différentes utilisations de ce mot Adoration

Dans un sens Idolâtre

On trouve en Job 31 :26-27 une allusion à ce mode de culte rendu au soleil et à la lune, « Si j’ai regardé le soleil quand il brillait, La lune quand elle s’avançait majestueuse, Et si mon coeur s’est laissé séduire en secret, Si ma main s’est portée sur ma bouche; C’est encore un crime que doivent punir les juges, Et j’aurais renié le Dieu d’en haut ! Et en 1Rois 19:18 : Je me suis réservé 7 000 hommes de reste en Israël, savoir, tous ceux qui n’ont point fléchi leurs genoux devant Baal et dont la bouche ne l’a point baisé.

Esaïe 66:3 Celui qui immole un boeuf est comme celui qui tuerait un homme, Celui qui sacrifie un agneau est comme celui qui romprait la nuque à un chien, Celui qui présente une offrande est comme celui qui répandrait du sang de porc, Celui qui brûle de l’encens est comme celui qui adorerait des idoles

Adorerait est ici le mot hébreu 01288 barak (baw-rak’)

Qui se traduit par : bénir, à genoux, bénédiction, saluer, féliciter, maudire, offenser, outrage, heureux, adorer

Nous voyons que dans ce verset que le mot adoration est assimilé a des sacrifices réprouvés en rapport avec les idoles.

………………………………………………………………………………………………………………..

Dans ce verset le roi Nebucadnetsar roi de Babylone demande que tous se prosternent devant sa statue.

Daniel 3:6 Quiconque ne se prosternera pas et n’adorera <05457> (8748) pas sera jeté à l’instant même au milieu d’une fournaise ardente.

Le mot adorera est ici <05457> en Araméen) (seg-eed’)

1) se prosterner, rendre hommage, adorer

1a) faire un culte

…………………………………………………………………………………………………………….

Quant le diable tenta Jésus il dit :

Matthieu 4:9 et lui dit : Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m ‘adores <4352>.

Le mot est ici en Grec <4352> proskuneo (pros-koo-neh’-o) qui se traduit par : baiser la main de quelqu’un, en signe de révérence

Parmi les Orientaux, surtout les Perses, tomber sur les genoux et toucher le sol avec le front en expression de profonde révérence et c’est plutôt les pieds que l’on doit baiser.

Le mot proskuneo vient de 4314 et d’un probable dérivé de 2965 (du sens d’embrasser, comme un chien léchant la main du maître); TDNT-6:758,948; v

4314 pros (pros) qui se traduit par : vers, auprès, à, contre, pour, parmi, à cause de, ceux, chez, importer

2965 kuon (koo’-ohn) qui se traduit par : un chien, (métaph. un homme à l’esprit impur, un insolent, impertinent)

C’est un mot qui reflète une attitude de soumission totale devant une autorité qui a pouvoir de vie et de mort, comme celle d’un chien devant son maître.

En Orient le chien est l’animal le plus impur qui soit avec le porc, et les pieds humains ne sont pas loin de les rejoindre dans cette impureté.

Ce qui pose une question : Dieu veut-il que quelque chose d’impur se prosterne devant lui ?

………………………………………………………………………………………………………………..

Lorsque Dieu demande à Abraham de lui sacrifier son fils Isaac, Abraham qui ne peut dire ce qu’il va faire, donne se prétexte à ses serviteurs qui comprennent bien le mot adoration, puisqu’ils étaient des Chaldéens donc des anciens païens.

Genèse 22 :5 Et Abraham dit à ses serviteurs : Restez ici avec l’âne ; moi et le jeune homme, nous irons jusque-là pour adorer <07812> , et nous reviendrons auprès de vous.

Nous voyons ici qu’Abraham évoque l’adoration comme simple prétexte. Puis il dit à ces serviteurs qu’il reviendrons au pluriel alors qu’il part pour sacrifier son fils et qu’il aurait été préférable de dire : « je reviendrai » !

En réalité il dit qu’il va « adorer » pour se faire comprendre de ses serviteurs qui savaient ce qu’adorer les idoles voulait dire. Mais nous ne pouvons pas prendre ce mot comme une véritable adoration ou bien dans le sens d’un sacrifice ce qui est autre chose.

Adorer est ici le mot <07812> shachah (shaw-khaw’) se traduit par : se prosterner, adorer ; 172 se courber, se prosterner. Pas de rapport avec un quelconque sacrifice de sang.

………………………………………………………………………………………………………………..

Dans le sens d’adorer Dieu

Dans le ciel(c’est l’Apôtre Jean qui décrit les choses)

Apocalypse 5:14 Et les quatre êtres vivants disaient : Amen ! Et les vieillards se prosternèrent et adorèrent<4352>.

Apocalypse 7:11 Et tous les anges se tenaient autour du trône et des vieillards et des quatre êtres vivants ; et ils se prosternèrent sur leurs faces devant le trône, et ils adorèrent <4352> Dieu,

Apocalypse 11:16 Et les vingt-quatre vieillards, qui étaient assis devant Dieu sur leurs trônes, se prosternèrent sur leurs faces, et ils adorèrent Dieu,

Apocalypse 13:15 Et il lui fut donné d’animer l’image de la bête, afin que l’image de la bête parlât, et qu’elle fît que tous ceux qui n’adoreraient <4352> pas l’image de la bête fussent tués.

Apocalypse 14:7 Il disait d’une voix forte : Craignez Dieu, et donnez-lui gloire, car l’heure de son jugement est venue; et adorez <4352> celui qui a fait le ciel, et la terre, et la mer, et les sources d’eaux.

Apocalypse 19:4 Et les vingt-quatre vieillards et les quatre êtres vivants se prosternèrent et adorèrent <4352> Dieu assis sur le trône, en disant : Amen ! Alléluia !

Apocalypse 19:10 Et je tombai à ses pieds ( de l’ange) pour l’adorer <4352> ; mais il me dit : Garde-toi de le faire ! Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères qui ont le témoignage de Jésus.

Adore <4352> Dieu. Car le témoignage de Jésus est l’esprit de la prophétie.

Le mot est ici en Grec <4352> proskuneo (pros-koo-neh’-o) qui se traduit par : baiser la main de quelqu’un, en signe de révérence.

………………………………………………………………………………………………………………..

Sur terre :

Dans l’ancien testament

En Genèse 18 : 1 et 2 Abraham se prosterne devant des anges

L’Eternel lui apparut parmi les chênes de Mamré, comme il était assis à l’entrée de sa tente, pendant la chaleur du jour. Il leva les yeux, et regarda : et voici, trois hommes étaient debout près de lui. Quand il les vit, il courut au-devant d’eux, depuis l’entrée de sa tente, et se prosterna en terre.

Dans ce passage Abraham qui a encore beaucoup de réflexes idolâtre, agit simplement comme tous les gens de l’époque devant plus puissant qu’eux. Il se prosterne avec crainte et propose de laver les pieds ce qui était la marque habituelle de l’hospitalité.

Même chose pour Genèse 23 : 7 et pour Lot en Genèse 19 :1. En Exode 4 : 31 le peuple se prosterne devant Aaron. Aucun rapport avec une quelconque règle de prosternation craintive de Dieu.

Dans un autre sens que certains rapprochent du mot adoration, mais qui peut plutôt signifier : prendre saisir, choisir, bien plus qu’adorer (dans le sens prosterner du terme), nous avons le passage suivant.

Psaume 2 : 8 à 12 Demande-moi et je te donnerai les nations pour héritage, Les extrémités de la terre pour possession; Tu les briseras avec une verge de fer, Tu les briseras comme le vase d’un potier.

Et maintenant, rois, conduisez-vous avec sagesse ! Juges de la terre, recevez instruction !

Servez l’Eternel avec crainte, Et réjouissez-vous avec tremblement. Baisez <05401> le fils <01248>, de peur qu’il ne s’irrite, Et que vous ne périssiez dans votre voie, Car sa colère est prompte à s’enflammer. Heureux tous ceux qui se confient en lui!

Le mot baisez <05401>est ici en hébreu le mot nashaq qui signifie plutôt mettre ensemble, embrasser, obéir.

Il ne s’agit donc pas ici de se prosterner, mais « de se confier entièrement en lui » De plus il faut savoir que ce psaume se rapporte prophétiquement au temps du millénium dont l’économie et les relations avec Christ le rois des rois, seront différentes d’aujourd’hui et trop longues a décrire dans cette petite étude.

Sophonie 3 : 9 et 10 Alors je donnerai aux peuples des lèvres pures, Afin qu’ils invoquent tous le nom de l’Eternel, Pour le servir d’un commun. D’au delà des fleuves de l’Ethiopie Mes adorateurs <06282>, mes dispersés (Dieu parle des dix tribus d’Israël ), m’apporteront des offrandes.

Le mot hébreu est ici 06282 `athar (aw-thawr’)

Qui se traduit par : celui qui supplie, adorateur celui qui fait monter vers Dieu une prière de bonne odeur.

2) odeur, encens (fumée odoriférante)

Ce verset est une prophétie. Dieu parle ici d’un temps à venir probablement après la parousie.

A cette époque du Royaume la terre sera sous le gouvernement Divin de Christ, et de retour sous la loi.

Dans le nouveau testament

En Grec Le mot adoration sous toutes ses formes est toujours <4352> proskuneo

A une femme Samaritaine Yéchoua (Jésus) déclara ceci :

La Samaritaine dit ceci :Jean 4 : 20 à 24 Nos pères ont adoré <4352> sur cette montagne ; et vous dites, vous , que le lieu où il faut adorer est à Jérusalem.

Jésus lui répond : Femme, lui dit Jésus, crois-moi, l’heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père.

Vous adorez <4352> ce que vous ne connaissez pas ; nous, nous adorons <4352> ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs.

Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront <4352> lePère en esprit et en vérité ; car ce sont là les adorateurs <4352> que le Père demande.

Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent <4352> l’adorent <4352> en esprit et en vérité.

Jean 4 :22 Vous adorez <4352> ce que vous ne connaissez pas ; nous, nous adorons <4352>ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs.

Matthieu 4 :10 Jésus lui dit : Retire-toi, Satan ! Car il est écrit : Tu adoreras <4352> le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul. Même chose dans Luc 4: 8

Le problème de cette traduction, est qu’il n’est écrit à aucun endroit dans l’ancien testament « tu adoreras le Seigneur ton Dieu », mais il est plutôt écrit : « en Deutéronome 6:5 Tu aimeras <0157> l’Eternel, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta force.

Le Mot employé dans tout l’ancien Testament et en Deutéronome 6 : 5 est 0157 ‘ahab (aw-hab’) ou ‘aheb (aw-habe’) Qui se traduit par : aimer, amants, amis, plaire, plaisir, avide …

Il y a donc problème de traduction qui souligne de quoi écrire un livre entier !

Toute la question est dans ces deux attitudes Adorer avec crainte ou aimer Dieu d’un saint Amour.

D’ailleurs un peu plus loin Jésus ne parle plus d’adoration mais d’amour, conformément à l’ancien testament.

Matthieu 22 :37 Jésus lui répondit : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée.

Poursuivons les différents cas.

Ici C’est l’Apôtre Paul qui parle :Actes 24 :11 Il n’y a pas plus de douze jours, tu peux t’en assurer, que je suis monté à Jérusalem pour adorer <4352>. (Toujours le mot proskuneo dans le sens d’une révérence)

Paul monte à Jérusalem pour rendre un culte à Dieu dans le temple.

Au sujet d’un pécheur qui se converti il est dit ceci : 1 Corinthiens 14 :25 les secrets de son coeur sont dévoilés, de telle sorte que, tombant sur sa face, il adorera <4352> Dieu, et publiera que Dieu est réellement au milieu de vous.

Il s’agit ici de l’instant particulier de la conversion, et donc de la réception du Saint-Esprit qui est souvent l’objet de manifestations particulières.

Nous trouvons également dans le NT de nombreux versets ou des personnes se prosternent devant Jésus, qui accepta que Ces personnes se prosternent devant lui (Matthieu 2:2,8,11; 8:2; 9:18; 14:33; 15:25; 20:20; 28:9,17 ; Hébreux 1:6).

Mais il faut, si on connaît un peu les coutumes de l’époque, rapprocher cette attitude de la marque de respect habituelle des gens de cette époque pour une autorité quelconque.

LE BILAN DE NOS RECHERCHES :

  1. Dans l’ancien testament le mot adoration n’est employé que de manière négative au sujet des idoles et ceci dans une quantité de versets et de situations.
  1. Une seule fois il est employé de manière positive en Sophonie 3 : 9 et 10 mais pour décrire un temps à venir, un temps d’après la parousie.
  1. Dans le nouveau testament les deux seules fois où le mot adoration est prononcé Actes 24 :11 et 1 Corinthiens 14 :25 se situe à l’époque du temple. Lieu ou les Juifs allaient rendre un culte à Dieu. Et dans Matthieu 4:10 et Luc 4: 8 il semble qu’il y ait un petit problème de traduction ou que le mot Grec proskuneo traduit par adoration ne traduise pas parfaitement les paroles de Jésus-Christ qui parlait l’Araméen.
  1. Les autres fois où le mot adoration est présent dans le NT les choses se passent dans le ciel et dans la présence directe de Dieu.
  1. Et une seul verset 1 Corinthiens 14 :25 nous parle d’adoration dans un instant particulier, qui est celui de la conversion d’un païen qui très naturellement saisi par le Saint-Esprit tombe en adoration de Dieu.
  2. IL ne faut pas confondre les marques de respects habituelles à certaines époques avec une attitude recommandée par Dieu.

La question que nous pouvons nous poser, est comment se fait-il que l’ancien Testament ne commande jamais « d’adorer le Seigneur ton Dieu » mais « d’Aimer Dieu », ce qui n’est pas la même attitude ?

Le seul conseil que nous recevons de la part de Jésus est le suivant :

Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité ; car ce sont là les adorateurs que le Père demande.

Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent <4352> l’adorent <4352> en esprit et en vérité.

Comment donc adorer ou Aimer Dieu en esprit et en vérité ?

Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront <4352> lePère en esprit et en vérité ; car ce sont là les adorateurs <4352> que le Père demande.

Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent <4352> l’adorent <4352> en esprit et en vérité.

Dieu est amour

Deutéronome 6:5 Tu aimeras <0157> l’Eternel, ton Dieu, de tout ton coeur , de toute ton âme et de toute ta force.

Deutéronome 11:1 Tu aimeras <0157> l’Eternel, ton Dieu, et tu observeras toujours ses préceptes, ses lois , ses ordonnances et ses commandements.

Deutéronome 30:6 L’Eternel, ton Dieu, circoncira ton coeur et le coeur de ta postérité, et tu aimeras <0157> l’Eternel, ton Dieu , de tout ton coeur et de toute ton âme, afin que tu vives.

  • Ici il s’agit toujours du mot hébreu 0157 ‘ahab Qui se traduit par : aimer

Matthieu 22:37 Jésus lui répondit : Tu aimeras <25> le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée.

Marc 12:30 et : Tu aimeras <25> le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force.

Galates 5 :14 Car toute la loi est accomplie dans une seule parole, dans celle-ci: Tu aimeras<25>ton prochain comme toi-même.

  • Ici il s’agit du mot Grec <25> agapao (ag-ap-ah’-o) qui se traduit par : aimer, préférer

Pour adorer Dieu en esprit et en vérité il faut donc :

  • Laimer, de tout notre coeur, de toute notre âme, de toute notre pensée, et de toutes nos forces.
  • Avoir un cœur circoncit et aimer notre prochain comme nous-même.

Dieu est vérité

2 Thessaloniciens 2:10 parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés.

  • Pour adorer Dieu en esprit et en vérité, il faut donc être avant tout être régénéré par le Saint-Esprit, (né de nouveau), sauvé par grâce, et avoir reçu l’amour de la vérité.

Dieu est Esprit

Exode 31 : 3 Je l’ai rempli de l’Esprit de Dieu, de sagesse, d’intelligence, et de savoir pour toutes sortes d’ouvrages,

  • Il faut donc que Dieu nous ait rempli de sagesse et d’intelligence.
  • Offrir à Dieu un sacrifice de louange. c’est-à-dire le fruit de lèvres qui confessent son nom.
  • Et ne pas oubliez la bienfaisance et la libéralité, car c’est à de tels sacrifices que Dieu prend plaisir.

Hébreux 13 : 15 et 16 Par lui (Jésus-Christ), offrons sans cesse à Dieu un sacrifice de louange, c’est-à-dire le fruit de lèvres qui confessent son nom.Et n’oubliez pas la bienfaisance et la libéralité, car c’est à de tels sacrifices que Dieu prend plaisir.

Dieu veut donc que ses enfants l’aiment d’un véritable et pur amour !

1 Jean 4 :8 Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour .

1 Jean 4 :16 Et nous, nous avons connu l’amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour ; et celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui.

Et la crainte de Dieu dans tout cela ?

Proverbes 9:10 Le commencement de la sagesse, c’est la crainte de l’Eternel ; Et la science des saints, c’est l’intelligence.

2 Corinthiens 7 :1 Ayant donc de telles promesses, bien-aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu.

La crainte de Dieu, et donc l’adoration, est donc une première étape indispensable, selon toute la bible !

Mais pas un but à atteindre.

Car la nouvelle Alliance en Jésus-Christ annonce le contraire !

1 Jean 4 :18 La crainte n’est pas dans l’amour, mais l’amour parfait bannit la crainte ; car la crainte suppose un châtiment, et celui qui craint n’est pas parfait dans l’amour.

L’adoration est donc l’expression de la crainte de Dieu ; crainte qui prouve que : « celui qui craint n’est pas parfait dans l’amour »

La crainte de celui qui craint Dieu, est donc en opposition avec le salut par grâce.

A moins que le craintif ait quelque chose à se faire pardonner, ce qui peut se faire bibliquement par la confession de ses péchés directement à Dieu ; mais absolument pas par l’adoration craintive.

Ephésiens 2 : 8 Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu.

En mourrant sur la crois Jésus-Christ a : Colossiens 2 :14 il a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l’a détruit en le clouant à la croix;

Si nous croyons que Christ a payé pour effacer l’acte qui nous condamnait en mourrant sur la croix, si nous sommes en règle avec Dieu, craindre encore la colère de Dieu est donc un manque de foi !

Pour un chrétien l’acte de se prosterner craintivement devant Dieu, alors que Dieu n’espère que notre amour et notre reconnaissance, devient donc une sorte d’affront a la croix de Christ, car : « l’amour parfait bannit la crainte » Mais l’amour parfait implique toute une vie de sanctification.

Dieu regarde au cœur, aussi les démonstrations théâtrales de piété visuelle ne lui inspire sans doute que répulsion et profonde tristesse.

Aussi : Ephésiens 4 :30 N’attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption.

1 Samuel 16 :7 L’Eternel ne considère pas ce que l’homme considère; l’homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l’Eternel regarde au coeur.

Mots clés: , ,



Réponse à Adorer en se prosternant ou aimer Dieu en esprit et en vérité

  1. daniel says:

    Tres fott message

Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics