Urgences LE PAPE BENOÎT XVI A DÉMISSIONNÉ POUR ÉVITER SON ARRESTATION

Publié le 19 février, 2013 | par Sentinelle

0

LE PAPE BENOÎT XVI A DÉMISSIONNÉ POUR ÉVITER SON ARRESTATION


Le 13 février 2013 –

LE PAPE BENOÎT XVI A DÉMISSIONNÉ POUR ÉVITER SON ARRESTATION ET LA SAISIE DES RICHESSES DE L’ÉGLISE AVANT PÂQUES

Une note diplomatique a été émise au Vatican, juste avant la démission du pape. Le nouveau pape et le clergé catholique font face à des inculpations et à des arrestations alors que le plan de « Réclamation de Pâques » continue.

La démission historique sans précédent de Joseph Ratzinger comme pape, cette semaine, a été contrainte par une action à venir par un gouvernement européen qui doit émettre un mandat d’arrêt contre Joseph Ratzinger et une saisie des biens publics et des richesses du Vatican pour Pâques.

Le bureau central du Tribunal International sur les Crimes de l’Église et de l’État, à Bruxelles, est contraint par l’abdication soudaine du pape Benoît XVI de divulguer les détails suivants :

  1. Vendredi, le 1 février 2013, sur la base des éléments de preuve fournis par notre Cour de Justice de la Loi Commune (itccs.org), notre bureau a conclu un accord avec les représentants d’une nation européenne et ses tribunaux pour obtenir un mandat d’arrêt contre Joseph Ratzinger, alias Benoît XVI, pour crimes contre l’humanité et la direction d’un complot criminel.
  2. Ce mandat d’arrêt devait être remis au bureau du « Saint-Siège » à Rome le vendredi, 15 février 2013. Ce mandat permettrait à la nation en question de détenir Ratzinger comme suspect dans un crime s’il entrait dans son territoire souverain.
  3. Une note diplomatique a été remise par le gouvernement du dit pays au Secrétaire d’État du Vatican, le cardinal Tarcisio Bertone, le lundi 4 février 2013, informant Bertone du mandat d’arrêt imminent et invitant son bureau à s’y conformer. Aucune réponse à cette note n’a été reçue du cardinal Bertone ou de son bureau, mais, six jours plus tard, le Pape Benoît XVI a démissionné.
  4. L’accord entre notre Tribunal et la dite nation comprenait une deuxième disposition pour émettre un bref de saisie par les tribunaux de cette nation contre la propriété et les richesses de l’église catholique romaine à compter du dimanche de Pâques, le 31 mars 2013. Cette saisie devait être accompagnée d’une « campagne de réclamation pour Pâques » publique et globale où les propriétés de l’église catholique devaient être occupées et revendiquées par les citoyens comme biens publics confisqués en vertu du droit international et du Statut de Rome de la Cour Pénale Internationale.
  5. C’est la décision de notre Tribunal et du gouvernement de la dite nation de procéder à l’arrestation de Joseph Ratzinger lors de sa sortie de la fonction de Pontife Romain sur une accusation de crimes contre l’humanité et d’association de malfaiteurs.
  6. C’est également notre décision supplémentaire de procéder à l’inculpation et à l’arrestation du successeur de Joseph Ratzinger comme pape pour les mêmes chefs d’accusations; Et d’exécuter la saisie commerciale et « la campagne de réclamation pour Pâques » contre l’église catholique romaine, comme prévue.

En conclusion, notre Tribunal reconnaît que la complicité du Pape Benoît XVI aux activités criminelles de la Banque du Vatican avait précipité son licenciement éventuel par les plus hauts responsables du Vatican. Mais, selon nos sources, le Secrétaire d’État Tarcisio Bertone a forcé la démission de Joseph Ratzinger immédiatement et en réponse directe à notre note diplomatique au sujet du mandat d’arrêt qui lui a été délivré par le gouvernement du dit pays le 4 février 2013.

Nous demandons à tous les citoyens et à tous les gouvernements d’aider nos efforts pour désinstaller juridiquement et directement Vatican Inc et d’arrêter ses principaux officiers et ses membres du clergé qui sont complices de crimes contre l’humanité et la conspiration criminelle toujours en cours pour aider à protéger les enfants des tortures et du trafic.

Des nouveaux bulletins sur les événements de la campagne de réclamation pour Pâques seront émis par notre bureau cette semaine.

Une mise à jour urgente du Tribunal International sur les Crimes de l’Église et de l’État – Bruxelles – Le 15 février 2013

Dans une déclaration à l’agence Reuters aujourd’hui, les officiels du Vatican ont annoncé que Joseph Ratzinger resterait un résident permanent du Vatican après sa démission. Cela permettra de lui offrir une protection juridique contre toute tentative de le poursuivre dans le cadre des cas d’abus sexuels dans le monde entier, ont déclaré aujourd’hui des sources de l’Église.

« Sa présence continuelle au Vatican est nécessaire, sinon il pourrait être sans défense ».

Cet aveu surprenant de culpabilité de l’église est aussi un obstacle direct à la justice et ceci donne également plus de poids aux accusations du Tribunal International et d’autres que le Vatican a pris des dispositions avec le gouvernement italien pour protéger Ratzinger contre des poursuites pénales, en violation des lois internationales ratifiées par l’Italie.

Commentaire :

Le Vatican a décidé aujourd’hui de donner un refuge permanent à un criminel de guerre prouvé en permettant à Joseph Ratzinger d’entraver la justice et d’échapper à des poursuites pour crimes contre l’humanité. Et le gouvernement de l’Italie est de connivence dans cette abrogation du droit international.

Cette décision confirme nos affirmations sur les conspirations criminelles autour de Ratzinger et de ses co-conspirateurs du Vatican. Ceci met également en évidence que le Vatican est une puissance voyou qui contourne toutes les lois pour dissimuler sa propre criminalité.

En réponse, le Tribunal International demande à ses affiliés et à tous les gens de conscience d’utiliser notre prochaine campagne de réclamation pour Pâques afin de converger vers Rome et le Vatican pour forcer l’extradition de Ratzinger de la Cité du Vatican, et de placer, lui et ses assistants, devant un tribunal pour crimes contre l’humanité.

Commençant dimanche, le 24 mars 2013, nos militants et tous les autres vont commencer une escalade d’occupations des propriétés de l’église catholique et de saisies des biens de l’église afin d’obtenir l’extradition de Ratzinger et la récupération des richesses volées par la société criminelle connue sous le nom de Vatican Inc, au nom de leurs victimes, vivantes et mortes.

… Et de Kevin Annett – The Rat Scurries Back to Vat !

Ceux que les dieux détruisent, ils sont d’abord devenus fous. Surtout, il semble, à Rome.

Pourquoi la plus ancienne et la plus riche institution sur notre planète prouve-t-elle délibérément ce que ses détracteurs disent à son sujet, d’abord en éliminant son dirigeant, un escroc prouvé, de sa fonction après qu’il ait été menacé d’arrestation, puis, lui donne-t-elle un abri pour échapper aux poursuites ? C’est le genre de panique et d’illogisme affiché par un brasseur junior de documents, pas un organisme crédible ou des hommes sages.

Et ceci nous donne à tous de l’espoir.

L’admission incroyable de Rome qu’ils ne peuvent pas soumettre le pape à un  procès a renforcé notre cause et notre légitimité énormément, ce qui prouve que peu importe la taille de votre adversaire coupable, le provoquer assez longtemps lui causera de se détruire lui-même par sa propre peur et sa propre bêtise.

Protéger Ratzinger dans les murs du Vatican peut mettre un terme à la justice pour un moment, mais, ceci viole une règle de base de la guerre, qui est de ne jamais donner à votre ennemi un focus permanent pour leurs attaques. Ratzinger, l’empereur du mal, est-il maintenant un élément permanent dans le Vatican ? L’absurdité d’offrir une telle attention continue à la haine du monde civilisé pour la criminalité catholique est aussi un signe que l’église est à la dérive et improvise. Mais, ceci démontre également comment le Vatican peut avoir vraiment peur de l’offensive juridique montée par nos sociétés affiliées, les avocats des survivants des torturés et du Tribunal Pénal International.

Le Vatican se retire de tous les arrêts pour garder Ratzinger hors des tribunaux. Les médias publics italiens loyaux, dirigés par un seul homme, agressent vos serviteurs et notre Tribunal International présentement, en jouant à la stratégie de « Renier, Distraire et Discréditer » toute entreprise pour contrôler les dommages.

La chancelante Liz Windsor, alias Reine d’Angleterre, fait un voyage spécial sans précédent à Rome le 6 mars pour baiser l’anneau, ou d’autres parties, du nouveau CEO de Vatican Inc. Et le président italien Napolitano rencontre le président Obama aujourd’hui à Washington sans doute pour aligner plus de soutiens américains pour le Pontife; Il va sans dire qu’Obama n’a pas besoin de beaucoup plus encouragements, après s’être dressé fidèlement derrière les réclamations de Ratzinger pour une « immunité diplomatique ».

Mais, tout cela sera en vain, en fin de compte. Lorsque l’Empereur Sanglant se retrouve nu, seulement nos illusions le gardent protégé et à l’abri des accusations finales qui sont à venir.

La tornade qui a suivi mon premier exorcisme à l’extérieur du Vatican en 2009, et la foudre qu’il l’a frappé le jour de la démission de Benoît XVI, n’étaient pas accidentelles. Joe Ratzinger devrait savoir à partir de l’histoire de ses propres anciens copains SS que les institutions criminelles peuvent courir, mais, elles ne peuvent pas se cacher,  même derrière toute la richesse et le faste dans le monde.

http://itccs.org/

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , ,



Comments are closed.

Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics