Guerre LE PLUS GRAND SIGNE, C'EST ISRAËL

Publié le 22 mai, 2015 | par Equipe de Pleinsfeux

0

LE PLUS GRAND SIGNE, C’EST ISRAËL (2ième partie)

(Deuxième partie)

Par Ken Marineau 

La nation relancée

Le 25 avril 1920, la Société des Nations a donné à la Grande-Bretagne un mandat pour gouverner la Palestine et mettre en œuvre cette politique.  Non seulement les Christadelphiens ont reconnu l’événement comme un accomplissement clair de la prophétie de la Bible, mais aussi comme une justification de leur interprétation des prophètes. L’un d’eux, le regretté Dr J. Thomas, dans un livre intitulé Elpis Israël, publié en 1849, a écrit : « Il y a donc une restauration partielle et primaire des Juifs avant la manifestation du Christ, qui doit servir le noyau ou la base de futures opérations dans la restauration du reste des tribus, après son apparition dans le royaume.  Avant cet événement, la colonisation de la Palestine ne sera que sur des principes purement politiques ; Et les colons juifs seront de retour dans l’incrédulité du navire Messianique de Jésus et de la vérité qui est en Lui.  Ils y retourneront comme des agriculteurs et des commerçants, dans l’espoir d’établir finalement leur république … sous la protection efficace de la puissance britannique … Mais, à partir de la soumission des Juifs pendant une courte période après avoir été colonisés, la protection de la puissance obscure (Grande-Bretagne) semblera avoir été inefficace. »  (Pages 441, 444)

Ceci peut être apprécié avec l’excitation de la communauté Christadelphienne qui a vu les développements dans le pays, alors que les Juifs ont commencé à revenir et à « reconstruire leurs villes en ruines » comme prévu dans Amos 9:14.

La Première Guerre Mondiale a donné lieu à la première section de cette prophétie à trois volets ayant vue son accomplissement.  Mais, entre la Première Guerre Mondiale et la Seconde Guerre Mondiale, la situation des Juifs en Palestine et en Europe s’est aggravée.  En Palestine, les Arabes ont durci leur attitude envers les Juifs ; Et, en Europe, le régime hitlérien a proclamé sa politique de génocide contre eux.  Les Arabes rejetèrent le concept de la Déclaration de Balfour, et firent une guerre de guérilla contre les Juifs qui avaient exercé quelques représailles.  La Palestine est devenue un secteur de débats, de tensions et de terrorisme.  La violence a éclaté de tous les côtés et beaucoup se sont rendus coupables d’incidents idiots, et souvent cruels.

Mais, les Juifs n’avaient nulle part où aller.  En Europe, ils étaient persécutés par la montée en puissance de l’Allemagne nazie et, ailleurs, ils vivaient dans l’incertitude. En dépit de la crise au Moyen-Orient, c’était, au moins, un foyer.  Ils ont continué à revenir, mais, la pression a été exercée sur les Britanniques par les Arabes qui contrôlaient les plus importantes réserves de pétrole du monde, jusqu’à ce que la migration juive soit réduite à un simple filet.

L’opposition aux Juifs en Palestine est devenue tellement amère sous la Grande-Bretagne, l’opposition était tellement grande avec une haine généralisée contre eux, puis, dans d’autres régions, tellement de Juifs ont été exécutés dans les chambres à gaz de l’Allemagne, qu’une solution devait être trouvée.  Lorsque, après la Seconde Guerre Mondiale, l’Allemagne gisait vaincue et saignait à cause des bombardements aériens des Alliés, et que ses camps de concentration ont été révélés pour toutes les atrocités épouvantables subies par les Juifs et que celles-ci ont été rendues publiques pour la première fois, la communauté juive mondiale a exigé que l’indépendance dans leur ancienne patrie leur soit accordée.

« Vidéo en français »

En 1947, leur cas a été débattu à l’Organisation des Nations Unies, et dans une décision remarquable où, pour la première et l’unique fois dans l’histoire, les États-Unis et l’URSS ont adopté une politique internationale commune : Les Juifs ont obtenu leur Foyer National en Palestine.

Ainsi, après 2500 ans d’exil, Israël a, à nouveau, retrouvé une existence ; Et, la deuxième partie de la prophétie d’Ézéchiel a vu son accomplissement : « Je ferai d’eux une seule nation dans le pays, sur les montagnes d’Israël ».  La Seconde Guerre Mondiale avait abouti à la création de la nation pour le peuple juif.

Le monarque nommé par Dieu

La dernière étape dans le développement prédit par le prophète est la restauration de la monarchie en Israël.  Le dernier roi à avoir régné sur le trône de David, décrit comme le « trône du Seigneur » (I Chroniques 29:23), était Sédécias.  Il a été dit par le prophète Ezéchiel, que le Trône serait renversé, « jusqu’à ce que vienne celui à qui il appartient » (Ézéchiel 21:27).  Ce roi à venir est le Seigneur Jésus-Christ au sujet duquel l’ange a dit à sa mère : « Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père.  Il règnera sur la maison de Jacob éternellement, et son règne n’aura point de fin. »   (Luc 1:32-33)

Jésus-Christ est le roi mentionné par Ézéchiel.  Et, puisque deux parties de cette prophétie à trois volets ont déjà été accomplies, il est certain que la troisième partie sera aussi accomplie : « Ils auront tous un même roi. » (Ézéchiel 37:22)

Ce roi est celui-là même que le peuple juif a traîné devant Pilate, il y a près de 2000 ans, en demandant dans Jean 19:15, « Crucifie-le ! Crucifie-le ! »  Pilate demanda alors : « Crucifierai-je votre roi ? »  Les principaux sacrificateurs répondirent: « Nous n’avons de roi que César. »   Sous la pression, Pilate a ordonné l’exécution de Jésus selon la méthode romaine de la crucifixion, et ils placèrent sur sa croix la légende annonçant la raison : Celui-ci est … le roi des Juifs.

En fait, Jésus était né et est mort comme le « Roi des Juifs ».  À sa naissance, des hommes sages curieux arrivèrent en demandant : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? » (Matthieu 2:2), et, quand il est mort, c’est parce que ses accusateurs avaient contesté son enseignement qu’il avait été nommé pour régner. (Jean 18:37; 19:12).  Le Christ a affirmé qu’il avait été nommé en tant que roi, et a déclaré qu’il était venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité (Jean 18:37).  Il a donné une parabole aux apôtres parce qu’ils s’imaginaient que « le royaume de Dieu allait apparaître immédiatement » (Luc 19:11).  Dans cette parabole, il s’apparente à un noble qui doit aller dans un pays lointain (le ciel) pour recevoir un royaume, « revenir ensuite » (Luc 19:12).  À son retour, il disciplinerait et humilierait ceux qui « le haïssaient » et qui ne voulaient pas « qu’il règne sur eux» (Luc 19:14), et récompenserait ses serviteurs qui ont fidèlement accompli sa volonté.

Plus tard, Jésus a prédit le renversement imminent de Jérusalem (accompli lorsque les Romains ont détruit le Temple en 70 après Jésus-Christ), la dispersion des Juifs dans toutes les parties de la terre, et leur retour ultime dans leur ancienne patrie.

Il a déclaré dans Luc 21:24 : « Ils tomberont sous le tranchant de l’épée, ils seront emmenés captifs parmi toutes les nations, et Jérusalem sera foulée aux pieds par les nations, jusqu’à ce que les temps des nations soient accomplis. »

Ainsi, Jésus a enseigné que la domination des Gentils sur Jérusalem devait être limitée jusqu’à ce que les temps de la domination des Gentils soient sur le point de s’effondrer.  Ce temps est maintenant, comme Psaumes 102:16 l’enseigne clairement.

Il est étonnant que, même si la nation d’Israël a été relancée après la Seconde Guerre Mondiale, l’Organisation des Nations Unies n’a pas accordé Jérusalem aux Juifs.  Elle devait rester une ville internationale, n’appartenant ni aux Juifs ni aux Arabes, mais, avec un libre accès.  Cependant, en 1948, les Jordaniens ont annexé Jérusalem et ont refusé que les Juifs puissent entrer dans la ville.  Pendant près de vingt ans, les Juifs ne pouvaient pas entrer dans l’ancienne partie de la ville de Jérusalem, même si c’était leur ville sainte, le centre de leur culte.

Mais, en 1967, un événement de grande importance s’est produit.  En mai, l’Égypte a exigé le retrait des troupes de maintien de la paix de l’Organisation des Nations Unies de la Bande de Gaza et de la péninsule du Sinaï.  L’Égypte a alors fermé le Golfe d’Aqaba aux navires israéliens.  Ces actions de l’Égypte ont été considérées comme un prélude à la guerre.  Le 5 juin 1967, les Forces Aériennes d’Israël ont  attaqué des aérodromes en Égypte, en Jordanie et en Syrie, anticipant ainsi l’intention évidente de l’Égypte et de ses alliés, et la Guerre des Six Jours a éclaté. D’une manière étonnante, une des victoires les plus rapides de l’histoire a été remportée par les forces juives.

 En cinq jours, la puissance militaire égyptienne a été brisée ; Son armée vaincue et dispersée ; Ses forces aériennes détruites ; Et Israël était victorieux.  Mais alors, la Jordanie, estimant qu’Israël avait été affaibli par l’effort et que ses principales forces étaient loin au sud, a déclaré la guerre.  Les autorités israéliennes ont fait appel au roi Hussein de Jordanie ne pas le faire, mais en vain.  L’armée de la Jordanie a également subi une défaite désastreuse et Israël a occupé le territoire aujourd’hui décrit comme la Cisjordanie, l’ancienne Samarie et la Judée, y compris des villes comme Naplouse, Hébron et Jérusalem !

La prophétie de Jésus avait été accomplie !

L’occupation juive de Jérusalem, en 1967, a fourni l’accomplissement dramatique et littéral de la prophétie de Jésus enregistrée dans Luc 21:24, indiquant que « les temps des nations » étaient sur le point d’être accomplis, et que le monde était entré dans les dernières étapes menant au retour du Christ et à l’Armageddon.

Les Juifs doivent être convertis pour reconnaître leur Messie

Dans ces événements, les Juifs restent opposés au véritable Évangile retrouvé en Jésus Christ.  Paul a écrit : « Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère (ou secret) … c’est qu’une partie d’Israël est tombée dans l’endurcissement, jusqu’à ce que la totalité des païens soit entrée.  Et ainsi tout Israël sera sauvé, selon qu’il est écrit : Le libérateur (Christ) viendra de Sion, et il détournera de Jacob les impiétés ; Et ce sera mon alliance avec eux, lorsque j’ôterai leurs péchés.  En ce qui concerne l’Évangile, ils  (les Juifs) sont ennemis à cause de vous ;  Mais en ce qui concerne l’élection, ils sont aimés à cause de leurs pères. » (Romains 11:25-28)  Ainsi, le peuple juif serait aveuglé à la véritable identité du Christ jusqu’à ce que « la totalité des Gentils soit entrée », date à laquelle le Christ reviendra, disciplinera, humiliera et convertira le peuple juif.

Alors s’accomplira le développement final dans la prophétie à trois volets d’Ézéchiel : « Un seul » sera roi sur eux tous.  Le Christ, enfin, sera le «Roi des Juifs ».

L’imminence de l’Armageddon

Cette troisième étape dans la prophétie sera également marquée par la Troisième Guerre Mondiale, l’Armageddon !

Observez le développement : La Première Guerre Mondiale a vu la voie ouverte pour les Juifs pour retourner sur leurs terres ; La Seconde Guerre Mondiale a apporté la création de l’État d’Israël ; La Troisième Guerre Mondiale va introduire le Christ au monde comme le Vainqueur de l’Armageddon.  Nous vivons donc une époque très importante.

La prédiction du Christ au sujet de Jérusalem approuve d’autres prophéties de la Bible.  Par exemple, le prophète Joël se réfère au temps où Dieu « ramènera les captifs de Juda (les Juifs) et de Jérusalem (la ville) », et aussi « rassemblera toutes les nations pour qu’elles attaquent Jérusalem pour la bataille ». (voir Joël 3:1-2 ; Zacharie 14:1-2)

Comme nous l’avons dit, 1917 a vu le début du retour du peuple juif ; 1967 a vu la ville libérée de la domination des Gentils ; Et, depuis lors, il y a eu une implication croissante des grandes puissances dans l’avenir du Moyen-Orient !  Ces prophéties ont été remarquablement confirmées.

Après la guerre de Yom Kippour entre Israël et l’Égypte en 1973, quand les Arabes ont été défaits par Israël pour la quatrième fois, ils ont changé leurs tactiques et ont utilisé le pétrole comme arme contre les Juifs.  L’impact de ceci a été négativement ressenti par le monde entier à la fois économiquement et commercialement.  Alors que les nations sont devenues de plus en plus assoiffées de pétrole, ceci a augmenté l’importance du Moyen-Orient, comme indiqué par la guerre en l’Iraq et le Koweït en 1991.  Cette soif internationale pour le pétrole s’est avérée être un avantage économique pour les nations Arabes préalablement appauvries ; Mais, c’était devenu politiquement un problème plus explosif.  Si une des grandes puissances pouvait dominer la région, elle pourrait tenir le reste du monde, particulièrement l’Europe, en otage !  Et, les prophéties bibliques démontrent que la Russie va tenter de dominer le Moyen-Orient afin de contrôler le monde.  Les actions de la Russie vont déclencher la Troisième Guerre Mondiale : Le conflit qui va introduire le Christ au monde.

Les hommes d’états du monde ont peur d’une implication russe en Turquie et au Moyen-Orient ; La Bible l’a prédit il y a 2500 ans !  Ézéchiel a averti au sujet d’une invasion de la terre d’Israël « dans les derniers jours » par une puissance « des extrémités du nord » (Ézéchiel 38:15-16) afin de « prendre un butin et pour prendre une proie ».  Ce pouvoir est décrit comme « Gog, au pays de Magog, le prince chef de Meshech et de Tubal » (verset 2).  Ce sont des anciens territoires familiers pour Ézéchiel, mais, qui n’apparaissent plus dans l’atlas mondial sous ces noms là. Magog est l’ancienne Scythie, mais, les Scythes, selon l’Atlas Pelican de l’histoire ancienne, ont émigré vers l’est de l’Allemagne, que la Russie influence aujourd’hui.  Le mot « chef », en hébreu, est un nom propre, et devrait être Ros comme c’est dans la version révisée de la Bible.  Ros était l’ancien nom de la Russie. C’est pourquoi la prophétie se réfère à une époque où la puissance russe est exercée en Allemagne comme elle le fait aujourd’hui.  Meshech et Tubal peuvent être identifiés par Moscou et Tobolski, les grandes villes de la puissance nordique.

La prophétie d’Ézéchiel, par conséquent, prédit une invasion du Moyen-Orient par la Russie dans les derniers jours, à un moment où « le peuple d’Israël » occupe la terre (verset 16).  C’est la grande menace pour la paix dans le monde aujourd’hui. Rappelez-vous qu’Ézéchiel faisait référence au «  peuple d’Israël » dans « les derniers jours » et, avant 1948, le terme Israël n’était pas utilisé nationalement ni géographiquement, pour une période aussi longue que 2500 années !  La prophétie s’applique donc à des événements postérieurs à 1948.

En outre, la prophétie décrit la condition du peuple d’Israël comme vivant dans des « villages sans murailles » (kibboutzim ou établissements ruraux : verset 11), et « auront été rassemblés d’entre plusieurs peuples » et occupant des terres qui « longtemps désertes », mais, dont la fertilité a été restaurée (verset 8).  La restauration du peuple, la renaissance de la nation, la transformation de la terre, et un intérêt croissant des nations pour son avenir ont été rapportés depuis 1917. Dans ces choses, nous assistons à l’accomplissement des prophéties bibliques annonçant l’imminence du retour du Christ.

L’antagonisme et les intentions de la Russie

Après plus de 30 années d’hostilité par ses voisins, Israël a connu un changement mineur, mais significatif lorsque, le 26 février 1980, Israël a établi des relations diplomatiques officielles avec l’Égypte.  Cependant, bien que ce mouvement représentait un jalon dans les relations au Moyen-Orient, le chemin vers la paix est restée à la fois glissant et mal défini.  Avec d’autres puissances arabes, l’Égypte a continué à maintenir une position rigide en ce qui concerne un gouvernement autonome palestinien.  Dans le même temps, pour des raisons d’auto conservation, Israël a montré de la réticence à se conformer à la résolution 242 de l’Organisation des Nations Unies, qui exige que la nation se retire des territoires arabes occupés. En outre, l’antagonisme s’est produit lorsque le Parlement d’Israël, le 30 juillet 1980, a adopté une loi qui définit Jérusalem comme la capitale « éternelle et indivisible » d’Israël.

Les turbulences au Moyen-Orient atteindront leur sommet lorsque la Russie envahira la région, ce qui est clairement prédit dans les prophéties bibliques.  Mais, l’attaque de la Russie ne réussira pas, non pas à cause de manifestations de l’Occident, ni d’une quelconque action militaire qui pourrait se produire, mais, parce que le Christ va intervenir. Zacharie 14:3 déclare : « L’Éternel paraîtra, et il combattra ces nations, comme il combat au jour de la bataille. »

La prophétie de Daniel 11:40-45 ajoute à celle d’Ézéchiel.  Il décrit comment la puissance russe venant du nord va balayer à travers le Moyen-Orient dans une attaque éclair contre l’Égypte avec la Libye et l’Éthiopie comme ses partisans (verset 43), et ainsi, « la terre d’Égypte n’échappera pas ».  Cette prophétie montre « qu’à la fin des temps » la Russie va attaquer l’Égypte.

C’est la raison pour laquelle, lorsque l’Égypte avait en alliance étroite avec la Russie dans les jours du président Nasser, nous avions publié notre conviction que la politique de l’Égypte devra changer à cet égard et se détourner de la Russie, et elle devra lier son sort à l’Occident.  C’est ce qui s’est produit depuis le règne du défunt président Sadate.

Peu à peu, le Moyen-Orient, et le monde entier, se conforme politiquement aux exigences des prophéties bibliques.  C’est évident pour ceux qui connaissent clairement les faits.  Par conséquent, tandis que les gens pourraient être effrayés et avoir peur de l’évolution actuelle, ceux qui comprennent l’importance des prophéties bibliques regardent la scène avec espoir.  Le Seigneur Jésus-Christ a déclaré dans Luc 21:28 : « Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et levez vos têtes, parce que votre délivrance approche. »

L’intervention du Christ

Les puissances occidentales ne pourront pas empêcher la Russie d’obtenir la domination mondiale, et de détruire l’esprit du militarisme qui va balayer à travers le monde, mais, le Christ.  Avant la bataille d’Armageddon, il reviendra du ciel pour ressusciter ceux qui ont connu sa volonté et récompenser de la vie éternelle  ceux qui Lui obéissaient.  En prévision des événements relatifs au temps de la fin, Daniel parle du retour du Christ, et déclare dans Daniel 12:1-2: « En ce temps-là se lèvera Michaël, le grand chef, le défenseur des enfants de ton peuple ; Et ce sera une époque de détresse, telle qu’il n’y en a point eu depuis que les nations existent jusqu’à cette époque.  En ce temps-là, ceux de ton peuple qui seront trouvés inscrits dans le livre seront sauvés.  Plusieurs de ceux qui dorment dans la poussière de la terre se réveilleront, les uns pour la vie éternelle, et les autres pour l’opprobre, pour la honte éternelle. »

Le Christ reviendra pour cette raison.  Le monde a besoin du guide de ses mains fortes et infaillibles, et les signes des temps proclament l’imminence de sa venue.  Il reviendra personnellement et visiblement sur cette terre, afin de mettre en place le royaume de Dieu, et pour régner à partir de Jérusalem sur un monde en paix. Examinez les preuves dans les Écritures suivantes.

La venue du Christ dans Actes 1:11 : « Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, reviendra de la même manière que vous l’avez vu allant au ciel. »

Son règne dans Jérémie 3:17 : « En ce temps-là, on appellera Jérusalem le trône de l’Éternel ; Toutes les nations s’assembleront à Jérusalem, au nom de l’Éternel, et elles ne suivront plus les penchants de leur mauvais cœur. »

La nature du Royaume qu’Il établira sur terre dans Daniel 2:44 : « Le Dieu des cieux suscitera un royaume qui ne sera jamais détruit, et qui ne passera point sous la domination d’un autre peuple ; Il brisera et anéantira tous ces royaumes-là, et lui-même subsistera éternellement. »

L’effet de Son règne dans Ésaïe 2:2-4 : « Il arrivera, dans la suite des temps, que la montagne de la maison de l’Éternel sera fondée sur le sommet des montagnes, qu’elle s’élèvera par-dessus les collines, et que toutes les nations y afflueront.  Des peuples s’y rendront en foule, et diront : Venez, et montons à la montagne de l’Éternel, à la maison du Dieu de Jacob, afin qu’il nous enseigne ses voies, et que nous marchions dans ses sentiers.  Car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem la parole de l’Éternel. Il sera le juge des nations, l’arbitre d’un grand nombre de peuples.  De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, et de leurs lances des serpes ;  Une nation ne tirera plus l’épée contre une autre, et l’on n’apprendra plus la guerre. »

Le Christ interviendra à l’Armageddon pour établir Sa puissance sur la terre.  Il fera de Jérusalem la métropole de son règne, et sa puissance s’étendra à toutes les nations.  Avec Sa toute-puissance, il va obliger les nations à se soumettre à son autorité ; Et, avec Sa sagesse divine, il légifèrera pour leur profit.  Il établira son royaume sur la terre et, au lieu de la guerre, il va maintenir la paix sur la terre.

NOTRE SALUT PERSONNEL

La venue du Christ apportera le salut et l’immortalité à ceux qui ont cherché à obéir à sa volonté dans leur vie.  À cette fin, le Christ a commandé à ses apôtres dans Marc 16:16 : « Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. » Notre salut personnel exige un effort de notre part.  Nous devons nous mettre dans la voie de la vérité, comme indiqué dans la Bible, parce que c’est la seule façon d’obtenir la vie éternelle (Romains 1:16).  Nous devons obéir aux principes énoncés dans la Parole, et ce faisant, nous allons découvrir les moyens vers le bonheur et la satisfaction réelle et durable.  Si nous cherchons fidèlement à plaire à Dieu, nous aurons un espoir qui fournira la sécurité au-delà de toutes les difficultés que nous pourrions rencontrer dans notre vie présente.

Alors que Dieu accomplit ses anciennes promesses faites à Abraham, Isaac et Jacob, de la même manière Il invite les Gentils à participer aux mêmes avantages. Les trois étapes vers le salut sont : La croyance, le baptême, et l’obéissance. Lorsque ces principes sont fidèlement suivies, nous pouvons expérimenter le plus grand réveil de tous, parce que Paul a dit dans Romains 11:15 : « Car si leur rejet a été la réconciliation du monde, que sera leur réintégration, sinon une vie d’entre les morts ? »

La promesse de l’immortalité est le grand espoir de la Bible.  La restauration d’Israël en est la garantie !

Source : Article original fait le 14 mai 1948 par : Israeli Newspaper

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

 

Mots clés: , , , , ,



Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012



  • Musiques Chrétiennes

  • Radios Chrétiennes


Real Time Web Analytics