Warning: Missing argument 2 for wpdb::prepare(), called in /home/www/0297d3f09b59c928ea3de31e13ab2e04/web/wp-content/themes/gonzo/includes/widget_areas.php on line 154 and defined in /home/www/0297d3f09b59c928ea3de31e13ab2e04/web/wp-includes/wp-db.php on line 1291
LES DERNIERS JOURS SELON TOUT LE MONDE

Études

Publié le 07 juin, 2017 | par Equipe de Pleinsfeux

0

LES DERNIERS JOURS SELON TOUT LE MONDE

Par Pete Garcia – Le 6 février 2017

Les anciens Vikings croyaient en « Ragnarok ».  Les bouddhistes croient en la venue du « Maitreya ».  Les Hindous croient que le « Kalki » mettra un terme à l’actuel « Kali Yuga ».  L’Islam prédit que la fin viendra quand le « Mahdi » reviendra.  Même les athées et les sceptiques déclarent que nous sommes en retard pour un événement tel qu’un météore, un super volcan, des températures extrêmes globales ou un autre événement catastrophique mettant fin à la terre.

Il est courant pour les cultures et les sociétés de se tourner vers l’avenir avec un certain degré de trépidation.  L’avenir représente le changement.  C’est le grand et sombre inconnu.  Cela dit, chaque système de religion et/ou de croyances dans le monde d’aujourd’hui a un certain point de vue, une position ou une opinion sur ce qu’ils considèrent comme la « fin des temps » ou des « derniers jours ».

Dans le Christianisme, environ 30% de la Sainte Bible contient des « prophéties », et ce qui est plus applicable à la discussion, c’est ce que les universitaires appellent « l’eschatologie ». (Koine grec-Eschatos = dernières ou ultimes choses, logie = l’étude de).  Cela dit, le Christianisme est devenu largement divisé sur la façon d’interpréter les passages relatifs aux « derniers jours ».

D’une part, les dénominations majoritairement protestantes (Épiscopale, Luthérienne, Méthodiste, Anglicane, Presbytérienne, etc. …) ont tendance à considérer les prophéties bibliques de la même manière que leur prédécesseur, l’Église Catholique Romaine, les considérait comme déjà complètes et spirituellement.  Pour eux, cela signifie qu’une grande partie de ce que la Bible a à dire sur les derniers jours a été achevé au premier siècle, et que ce qui est en cours actuellement est le royaume spirituel en cours.

Certes, il y a des désaccords sur certains points plus précis sur la façon exacte de savoir comment et quand des choses comme la Deuxième Venue de Jésus-Christ se produiront, ou qui pourrait être l’Antéchrist mais, pour la plupart, ils sont en grande partie d’accord sur trois points principaux :

  1. L’Église a remplacé Israël comme le peuple choisi par Dieu (c’est ce qu’on appelle la « théologie du remplacement » ou le « supercessionisme »).
  2. La plupart des prophéties, sinon toutes, ont été achevées avec la destruction de Jérusalem en 70 après Jésus-Christ par les Romains sous le général Titus et ses légions.
  3. Le « Royaume », est effectif maintenant, et le Christ règne actuellement par Son église, ici sur la terre.  Aussi connu sous le nom de Royaume Maintenant, ou Théologie du Dominion.

Chacune de ces grandes prémices théologiques sont accompagnées et soutenues par leurs positions eschatologiques, qui sont prédictives dans la façon dont ils interprètent les passages scripturaires.  Ainsi, par exemple, une interprétation  « littérale » des Écritures ne soutiendrait pas la position théologique de la théologie du remplacement.  Romains 11, par exemple, rejette catégoriquement cette notion.

Ils sont alors forcés de choisir une autre forme d’interprétation, telle que la méthode allégorique (ou non littérale) pour faire que leur position théologique de la théologie du remplacement s’aligne avec leur point de vue qu’ils ont remplacé Israël en tant que « peuple choisi par Dieu ».  Simplement dit, ils doivent utiliser l’approche allégorique, parce que la simple lecture des Écritures (dans le contexte) ne soutient pas leurs suppositions.

Cela fait que la principale vision de la fin des temps à la fois dans le Catholicisme Romain et dans le Protestantisme est un mélange entre le post-millennialisme (l’église conquiert le monde avant le retour du Christ) et l’Amillénnialisme (le monde continue à perpétuité jusqu’à ce qu’une fin indéfinie soit définie).

Une autre branche dans le Christianisme est les Évangéliques.  Les Évangéliques ont tendance à prendre plus que l’interprétation littéraire des Écritures (c’est-à-dire prendre le texte avec ce qu’il dit, dans son contexte).  Au sein du Christianisme évangélique, il existe encore des points de vue divergents sur la façon dont la fin se produit, mais, pour la plupart, les deux points de vue principaux sont les suivants :

  1. L’Enlèvement de l’Église avant les Tribulations (aussi connu sous le nom de Pré-Tribulations).
  2. La Seconde Venue du Christ (aussi connue sous le nom de Post-Tribulations).

Évaluation

Alors, considérez certaines des anciennes religions de groupes, comme les Sumériens, les Babyloniens, les Grecs, les Romains, les Mayas et les Vikings … si leurs croyances étaient vraies, alors ces civilisations seraient toujours en vigueur. En d’autres termes, si leurs visions avaient eu un quelconque mérite pour eux … leurs « dieux » n’auraient-ils pas prédit la disparition de leurs propres civilisations afin d’empêcher que cela n’arrive jamais ?

Donc, à cet effet, dans cet article, nous renoncerons à tout système religieux qui est déjà éteint ou sans effet dans le monde d’aujourd’hui, et à appliquer simplement comment leur eschatologie s’inscrit dans le monde d’aujourd’hui. Cela laisse la liste suivante par ordre de nombre de dévots et les ramifications potentielles pour leurs croyances eschatologiques :

Catholique Romain/Christianisme Protestant (2,2 milliards)

Les Églises Catholiques Romaines et les Églises Protestantes en général (pas toutes) préconisent le même type de visions eschatologiques.  Le point de vue à long terme est Amillennial, et leur pratique au jour le jour est Dominioniste. Tous deux soutiennent les tentatives répétées de créer un régime théocratique par l’Église. Tel fut le cas pendant les âges des ténèbres avec les croisades, les inquisitions, Genève, et les nouvelles colonies américaines.

Islam (1,6 milliards)

La division actuelle entre Sunnites (majorité) et Chiites (minorités) maintient actuellement le monde musulman divisé en deux.  La division majeure est à la fois sur leur lignée et leur eschatologie.  Les divisions au sein de chaque branche de l’Islam les gardent aussi divisés alors qu’ils se disputent le pouvoir dans une tentative de rétablir leurs propres versions du « califat ».

Hindouisme (1 milliard)

L’Hindouisme est largement concentré en Inde, avec quelques saignements dans des pays voisins comme la Birmanie et la Chine.  L’Hindouisme n’est pas actuellement orienté vers la domination mondiale comme l’Islam et le Christianisme le sont, mais, ont tendance à prendre plutôt un modèle panthéiste (tout est « Dieu ») avec des milliers de divinités déjà sur le robinet. Il s’inscrit dans une religion mondiale œcuménique très facilement.

Bouddhisme (375 millions)

Tout comme l’Hindouisme, le Bouddhisme apportera la « diversité » tant nécessaire et les fondements philosophiques orientaux profondément ancrés du nouvel œcuménisme mondial.  Des missionnaires chrétiens au Népal et en Inde ont décrit leurs expériences dans ces régions comme étant encore plus oppressives spirituellement que l’Islam.

Le Christianisme évangélique (estimation de 100-300 millions dans le monde)

De toutes les religions, le Christianisme évangélique est un sous-ensemble dans une portée plus large de ce que nous appellerions la Chrétienté.  Il présente les points de vue les plus exclusifs sur le salut comme étant uniquement basé sur une relation personnelle avec Jésus-Christ.

En raison de l’exclusivité et de la nature de notre salut, l’évangélisme est aussi le moins susceptible d’embrasser l’œcuménisme religieux et d’avoir la vision la plus cataclysmique (en termes de visions eschatologiques conséquentes) de tous les systèmes de croyances du monde.

Deux scénarios provoqueront vraisemblablement la fin du monde et tous deux se centreront sur une période connue sous le nom de « Tribulations » (Matthieu 24, Apocalypse 6-19) ou « La 70ème Semaine de Daniel » (Daniel 9:24-27).

  1. L’Enlèvement de l’Église supprimerait immédiatement environ de 10 à 20% de la population mondiale.
  2. La Seconde Venue dévaste le monde entier lorsque Jésus-Christ revient dans les airs et détruit toutes les armées du monde qui se sont rassemblées dans la Vallée de Megiddo (en Israël).

Tous deux réveillent l’ordre mondial et provoquent l’émergence d’un ordre mondial régional, plutôt qu’un ordre mondial singulier, qui permet à un seul homme (Antichrist, Homme Injuste, Fils de Perdition, Cavalier sur le Cheval Blanc) d’assumer la puissance totale.  Aidés par le « Faux Prophète », ils sont capables de faire des signes mensongers et des miracles qui trompent le monde en faisant qu’ils les suivent dans un ensemble désastreux contre ce qui reste de l’Israël national et ethnique … à Armageddon.

Reste (1,1 milliards)

Ce qui reste, c’est la population athée/agnostique/non religieuse qui représente environ 1,1 milliard de personnes.  Le reste (Taoïste, Sikhs, Foi Bahai, Judaïsme, etc. …) constitue le reste des minorités d’adhérents religieux dans le monde.

Conclusion

De tous les systèmes de croyances religieuses, le Christianisme est de loin le plus descriptif de la fin des temps.  Non seulement c’est le plus descriptif, mais, c’est aussi le plus précis (c’est-à-dire la prévision des alignements géopolitiques, la restauration d’Israël après 1900 ans, les conditions sociétales, etc. …)  Non seulement le Christianisme est le plus précis, mais il est aussi le plus crédible. En comparant tous les autres points de vue avec le jour et l’âge où nous nous trouvons, vous voyez la différence profonde et la supériorité des Saintes Écritures, une fois que vous les mettez tous ensemble.

Bouddha ne prédit pas l’arrivée de la fin du monde avant 5000 ans après sa mort, ce qui mettrait leurs « derniers jours » autour de l’année 4600 après Jésus-Christ, et, franchement, à ce moment-là, qui s’en soucie.  Cela ne présente aucune menace immédiate car nous serions tous disparus depuis longtemps.

L’Hindouisme croit à la fin du quatrième Yuga, puis la fin arrive.  Ceux-ci sont énumérés par Wikipedia comme :

  • Satya Yuga dure 1.728 millions d’années.
  • Treta Yuga dure 1.296 millions d’années.
  • Dvapara Yuga dure 864.000 ans.
  • Kali Yuga dure 432.000 ans.

« Dans l’actuel Kalpa, il y a quatre Yugas, ou époques, qui englobent l’évolution de ce cycle spécifique.  Ces âges embrassent un commencement de pureté complète vers une descente dans la désintégration totale. »

Au moins, ils ont obtenu la direction générale de la détérioration correcte.  Mais, comment savez-vous exactement ce qui s’est passé il y a 1.728 millions d’années et pas 1.729 millions d’années ?  Comment quelqu’un, n’importe où, a-t-il pu en valider une partie ?

Eschatologie islamique

Encore plus difficile à croire, ce sont les signes de l’Islam qui pointent vers la fin des temps.  Il y a 56 signes mineurs, et 10 signes majeurs qui ne sont pas indicatifs d’une période spécifique (la consommation de beaucoup de vin), et certains sont assez ridicules (les gens forniquant dans les rues comme les ânes). Un des principaux signes … et probablement le plus accablant contre lui comme une eschatologie viable … est celui d’Isa (Jésus de l’Islam) revenant avant le Mahdi.  Il est accablant pour deux raisons :

  1. Si Jésus est ce qu’Il dit être, (et Il dit qu’il est Dieu dans la Chair), alors, Il ne peut pas être le Jésus de l’Islam (qui était seulement un homme).  Par la suite, l’Islam ne sait qui est Jésus que par la foi chrétienne qui précède l’Islam de 700 ans.
  2. Si Jésus revient comme prédit dans le Coran, ce ne peut pas être le Jésus de la Bible (que l’Islam ne connaît que par la foi chrétienne) et Il est un menteur (parce qu’il prétendait être Dieu) l’invalidant complètement comme prophète.

Finalement, nous avons la vision athée/agnostique/sceptique/scientifique que la terre rencontrera une fin cataclysmique à cause d’un désastre naturel ou cosmique (c’est-à-dire une collision par comète, un super-volcan, etc.). Ironiquement, leur point de vue s’aligne le plus parfaitement avec celui de la Bible (l’absinthe, le soleil devenant noir, la chaleur extrême, etc. …)

La Bible a prédit, il y a plus de 2.000 ans, que certaines choses devaient arriver avant le retour du Christ :

  1. Les guerres et les rumeurs de guerres, les pestilences, les tremblements de terre, les conflits ethniques et nationaux, et les faux prophètes/messies prétendant être le Christ(Matthieu 24, Marc 13, Luc 21)  (La Bible les qualifie uniquement de « douleurs de l’enfantement », augmentant en fréquence et en intensité.)
  2. La technologie augmenterait au point où un homme pourrait contrôler tous les achats et les ventes dans le monde. (Apocalypse 13)
  3. La technologie augmenterait au point où le monde entier pourrait voir un événement à n’importe quel endroit. (Apocalypse 11:9-10)
  4. Les Nations s’aligneraient elles-mêmes dans certaines alliances géopolitiques/économiques/militaires. (Ézéchiel 38-39, Daniel 11, Apocalypse 16)
  5. Tout le monde viendrait sous un seul système religieux. (Apocalypse 13,17)
  6. Israël serait de retour dans sa terre en tant que nation à nouveau. (Ésaïe 11, Ézéchiel 36, Amos 9, Luc 21:24)
  7. Le monde entier viendrait contre Israël. (Zacharie 10,14)
  8. Religieusement et socialement, le monde continuerait à se détériorer. (2 Timothée 3, 2 Pierre 3, Apocalypse 3)

Donc, étant donné les signes de la fin pour les grandes religions du monde, laquelle semble la plus plausible ?  Qui a les preuves les plus historiques, archéologiques, politiques et économiques pour étayer ses revendications ?  La Bible prédit une aggravation des conditions, se terminant par un système mondial final sous le pouce économique, technologique et théologique des gouvernements régionaux, absorbé dans un seul et tous dirigés par un seul homme.

« Souvenez-vous de ce qui s’est passé dès les temps anciens ; Car je suis Dieu, et il n’y en a point d’autre, je suis Dieu, et nul n’est semblable à moi.  J’annonce dès le commencement ce qui doit arriver, et longtemps d’avance ce qui n’est pas encore accompli ; Je dis : Mes arrêts subsisteront, et j’exécuterai toute ma   volonté. » (Ésaïe 46:9-10)

Source : Omega Letter 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,



Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics