N.O.M

Publié le 22 juin, 2018 | par Equipe de Pleinsfeux

0

ORDRE MONDIAL DE TRUMP

.

Par Patrick Donahue – Le 7 juin 2018

Angela Merkel exhorte l’Europe à accéder au Nouvel Ordre Mondial de Donald Trump.

La chancelière Angela Merkel a fait un effort énergique pour que l’Europe joue un rôle plus affirmé dans les affaires mondiales alors que le président américain Donald Trump démantèle l’ordre de la Seconde Guerre Mondiale, préparant le terrain pour une confrontation potentielle au sommet du Groupe des Sept cette semaine.

La dirigeante allemande a de nouveau mis en doute la durabilité des relations transatlantiques en se référant à des commentaires accrocheurs qu’elle a faits il y a plus d’un an dans lesquels elle disait que « les temps où nous pouvions compter sur les autres sont en partie dépassés ».  Intervenant lors d’un rassemblement pour les élections de la tente à bière, c’était une réaction à la déclaration de Donald Trump que les dirigeants européens ne dépensaient pas assez pour la défense lors du sommet de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord à Bruxelles.  Depuis lors, plus de carburant a été ajouté à l’incendie.

« Ce fut ma conclusion du sommet de l’OTAN et, en attendant, je continue à me sentir confirmée par ma déclaration », a déclaré Angela Merkel mercredi à Munich, cette fois lors d’une réunion du Parti Populaire Européen, un groupe de partis de centre-droit dans le Parlement Européen.

En plus des effets perturbateurs du désaccord sur l’OTAN et de la sortie de Donald Trump du traité climatique de Paris, Mme Angela Merkel a souligné le nouveau conflit commercial et le retrait du dirigeant américain de l’accord nucléaire iranien, le mois dernier.

« Tout cela confirme l’évaluation de la réorganisation du monde » a déclaré Mme Angela Merkel au PPE.

La chancelière allemande a adopté une position plus ferme avant le rassemblement de deux jours du G7 au Canada, qui commence vendredi.  Plus tôt mercredi, la dirigeante du gouvernement la plus expérimentée d’Europe a promis de défier Donald Trump sur le commerce et le climat, en disant que le manque de place pour un compromis signifie que les dirigeants peuvent ne pas parvenir à un accord sur une déclaration finale.

« L’Amérique d’abord » montre que « nous avons un sérieux problème avec les accords multilatéraux », a déclaré Mme Angela Merkel aux législateurs allemands, ajoutant que le fait de ne pas parvenir à un terrain d’entente pourrait conduire à une déclaration finale non acceptée par tous les participants

Isolement américain

Avec la direction imprévisible de Donald Trump et le tournant américain vers l’isolationnisme, Angela Merkel a déclaré que l’Union Européenne doit affiner sa réponse à une série de problèmes dans un environnement dans lequel les institutions mondiales doivent être « nouvellement éprouvées ».

Le bloc de 28 membres, qui allait bientôt perdre le Royaume-Uni après le référendum de 2016 pour quitter l’Union Européenne, a réussi à faire face à l’effondrement financier et au plus grand afflux de réfugiés depuis la Seconde Guerre Mondiale.  « Mais, nous n’avons pas de base suffisante pour affronter les crises de l’avenir » a-t-elle ajouté, soulignant sa volonté de réformer.

Pour donner plus de poids politique à la région, elle a appelé à une action commune sur la sécurité et la migration, affirmant que le bloc devrait  « européaniser » sa présence au Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations Unies.  Un groupe tournant d’une dizaine d’états membres pourrait travailler avec le pouvoir de veto de la France et de la Commission Européenne afin de « parler d’une seule voix européenne » sur la scène mondiale, a indiqué la chancelière.

Tensions migratoires

L’effort implique de résoudre les tensions migratoires.  La question litigieuse a creusé un fossé entre les états qui demandent que les demandeurs d’asile soient répartis au sein du bloc et ceux, en particulier en Europe centrale et orientale, qui insistent pour que les migrants soient tenus à l’écart.

« Je vais vous dire très ouvertement et profondément au sérieux, si nous n’arrivons pas à former une réponse commune à l’immigration illégale, alors certaines fondations de l’Union Européenne seront remises en question », a déclaré Mme Angela Merkel, citant la liberté de mouvement aux frontières de l’Union Européenne.

Source : BLOOMBERGQUINT 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , ,



Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics