Politique américaine

Publié le 05 juillet, 2017 | par Equipe de Pleinsfeux

0

PRISON AMÉRICAINE

La prison fédérale des États-Unis reçoit l’ordre de Donald Trump de se préparer pour 23 « défendeurs politiques de haute sécurité ».

Par Sorcha Faal – Le 13 mai 2017

Un rapport intrigant du service de renseignement étranger (SVR) qui circule au Kremlin indique aujourd’hui qu’un « groupement » de Marshalls des États-Unis au Service du District de l’Est de la Pennsylvanie (USMS-EDP), à Philadelphie et à Washington, cette semaine, est à cause des « informations/notifications » du Ministère de la Justice (DOJ) de Donald Trump au Bureau Fédéral des Prisons (BOP) de se préparer pour au moins 23 « défendeurs politiques de haute  sécurité » étant placés au Centre Fédéral de Détention (FDC) situé à Philadelphie, un d’entre eux que le SVR croit être Hillary Clinton.

Selon ce rapport, alors que les médias américains de propagande de la semaine passée étaient consommés par leur « hystérie de la Russie » contre le président Donald Trump qui a entraîné la mise en place d’un « contrat de meurtre » de 150 millions de dollars sur sa vie et qui vient de licencier son directeur gauchiste du Bureau fédéral des enquêtes, James Comey, les analystes du renseignement du Service du renseignement étranger ont signalé qu’une équipe d’agents du FBI et de procureurs du Ministère de la Justice des États-Unis venait de rentrer du Bangladesh où ils ont obtenu le témoignage du Premier Ministre, Sheikh Hasina, confirmant la criminalité d’Hillary Clinton.

Ce rapport explique que, en 2011, le Premier Ministre, Sheikh Hasina, a témoigné devant le FBI et le Département de la Justice des États-Unis que la Secrétaire d’État, Hillary Clinton, avait appelé son bureau pour exiger que Muhammad Yunus soit retourné dans son rôle de président de la banque de microcrédit la plus célèbre du Bangladesh, Grameen Bank,  mais, qui avait été payé entre $100.000 et$ 250.000 à l’initiative Clinton Global, avec Yunus lui-même donnant personnellement entre $25.000 et $50.000 au site web de la Fondation Clinton également.

Ce rapport détaille que la Grameen Bank a été créée par Muhammad Yunus et prétendait être un pionnier dans les concepts de microcrédit et de microfinance pour aider les populations pauvres, mais, dont les « raisons et la capacité » de payer d’Hillary Clinton de près de $500.000 ont mené le Service du renseignement étranger (entre autres) à remettre en question ses vrais motifs, et dont les accusations pour détournements de fonds et de préjudices à l’égard des prêts n’ont pas encore été pleinement étudiées.

Dans le cadre du gouvernement du Bangladesh, ce rapport se poursuit que le Premier Ministre Hasina a déclaré au FBI et au Département de la Justice des États-Unis que, dans le cadre de ses lois bancaires nationales, personne ne pouvait être le directeur de Grameen Bank passé l’âge de 60 ans, et par sa gestion de cette banque, jusqu’à ce qu’elle l’ait renvoyé du pouvoir, Yunus, alors âgé de 70 ans, avait effectivement volé 10 ans de salaire et de prestations également.

Ce rapport note que ce qui est le plus choquant au sujet de ce crime découvert nouvellement par Hillary Clinton, c’est que le FBI le savait, mais, après que le directeur Comey ait ordonné l’arrêt de l’enquête et à peine quinze jours avant que le président Trump ne prenne ses fonctions, « quelqu’un » du FBI a diffusé mystérieusement sur son site internet plus de 300 courriels qu’Hillary Clinton avait envoyés à un collègue inconnu qui n’était pas au gouvernement (soupçonné d’être son conseiller Sid Blumenthal) qui était tombé entre les mains de puissances étrangères, y compris le Bangladesh (bien que traversé par la Chine).

Ce rapport questionne à qui ce mystérieux personnage avait-il transmis mystérieusement plus de 300 courriels d’Hillary Clinton sur le site web du FBI avant d’être détruits par le directeur Comey, et avant que le président Trump ne prenne ses fonctions, était des agents du FBI fidèles au procureur des États-Unis pour le district de Maryland, Rod Rosenstein, que le Service du renseignement étranger a déclaré être fâché contre les Clinton pour leur programme diabolique de décennies avec le fabricant indien de médicaments controversés appelé Ranbaxy pour vendre des médicaments dilués contre le Sida en Afrique, et que le procureur fédéral Rod Rosenstein a poursuivi et a remporté la victoire dans un étonnant jugement de 500 millions de dollars avec cette déclaration : « C’est le plus gros cas de fausses réclamations jamais poursuivies dans le district du Maryland et la plus grande peine financière du pays payée par une société pharmaceutique générique ».

Le procureur général des États-Unis du président Trump, Jeff Sessions, lors de son audience de confirmation au Sénat, a déclaré qu’il se saisissait de toute l’affaire impliquant Hillary Clinton.  Donald Trump a ensuite déterminé que le procureur fédéral Rod Rosenstein (qui avait plus de connaissances sur les Clinton et leur Fondation Clinton criminelle que tout le monde) serait son choix pour le sous-procureur général, et à peine deux semaines après avoir été installé au bureau par un suffrage du Sénat des États-Unis de 94 contre 6, a fourni à Donald Trump une note mordante justifiant le congédiement du directeur Comey qu’il conclu en déclarant :

« La façon dont le directeur a traité la conclusion de l’enquête sur les courriels électroniques était erronée.  En conséquence, il est peu probable que le FBI reprenne la confiance du public et du Congrès jusqu’à ce qu’il ait un directeur qui comprenne la gravité des erreurs et promette de ne jamais les répéter.  Ayant refusé d’admettre ses erreurs, le Directeur ne peut pas s’attendre à mettre en œuvre les mesures correctives nécessaires. »

Ce rapport dit que ce qui est intéressant de noter maintenant au sujet du sous-procureur général des États-Unis, Rod Rosenstein, c’est que, la semaine dernière, le président Donald Trump a parlé du Ministre des Affaires Étrangères, Sergueï Lavrov, lors de la réunion dans le Bureau Ovale de la Maison Blanche selon lequel il était la personne dont il avait pris ses conseils juridiques lors de l’installation de son système d’enregistrements afin de « piéger/rassembler » ses ennemis de « l’État Profond » et qu’hier Donald Trump a d’abord alerté ses ennemis en alertant le Directeur Comey dans un tweet : « James Comey est mieux d’espérer qu’il n’y ait pas de « cassettes » de nos conversations avant qu’il commence à procéder à des fuites dans la presse ! »   [Note : Dans le cadre de protocoles de longue date entre la Russie et les États-Unis, tous les appareils d’enregistrement dans les salles où les officiels se rencontrent doivent déclarer leurs systèmes d’enregistrements, qu’ils fonctionnent ou non.]

En raison de l’augmentation massive de l’activité du service des maréchaux aux États-Unis, à Philadelphie et à Washington, cette semaine, ce rapport conclut que les analystes du Service du renseignement étranger spéculent que la raison pour laquelle Philadelphie a été choisie pour détenir ces « défendeurs politiques de haute sécurité » c’est parce que la ville vient d’accueillir la Convention nationale démocratique de 2016, et dont les forces policières sont intégrées avec leurs homologues fédéraux de l’application de la loi et capables de contrôler les manifestations massives qui éclateront une fois qu’Hillary Clinton et ses associés criminels seront emprisonnés en attendant leurs procès.

Source : What Does It Mean 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , ,



Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics