Migrants

Publié le 06 juillet, 2018 | par Equipe de Pleinsfeux

0

PROMOTION DE LA MIGRATION

Par Geoffrey Grider – Le 16 juin 2018

Le Conseil Démoniaque Mondial des Églises se joint au Vatican pour promouvoir la migration mondiale forcée des personnes illégales.

Le Conseil Œcuménique des Églises a déclaré qu’il travaillait en partenariat avec le département du Vatican pour la Promotion Intégrale du Développement Humain dans la préparation de la conférence qui se tiendra du 17 au 20 septembre dans le cadre des travaux en cours pour la consolidation de la paix et la migration.

Le Conseil Œcuménique des Églises a annoncé un programme conjoint avec le Vatican pour co-organiser une réunion en septembre prochain sur « la migration, la xénophobie et le populisme politiquement motivé ».

« Et j’entendis du ciel une autre voix qui disait : Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux. »  (Apocalypse 18:4)

NOTE DE LA RÉDACTION : Alors qu’Israël redevenait une nation en 1948 en accomplissant la prophétie biblique, on demanda à Billy Graham : « Qu’attendez-vous du Conseil Œcuménique des Églises pour ce mois d’août quand il visitera Copenhague ? »  Il répondit : « Je crois qu’ils vont nommer l’Antéchrist ! »  C’était à l’époque où Billy était surtout un croyant biblique et n’avait aucun problème à tracer la ligne dans le sable quand il s’agissait d’exposer et de prêcher contre les fausses religions et mouvements comme le Conseil Œcuménique des Églises.  Mais, en 1952 et tout au long des années 1960, Billy Graham a quitté sa position doctrinale forte et fait des alliances non seulement avec le Conseil Œcuménique des Églises, mais, aussi avec le Vatican.  Aujourd’hui, nous reconnaissons à juste titre Billy Graham comme le père du mouvement œcuménique laodicéen.  En 2018, le groupe mondialiste Conseil Mondial des Églises est un fier partenaire de la prostituée de Babylone alors qu’ils cherchent à prêcher l’évangile de George Soros sur l’ouverture des frontières et la migration forcée des clandestins.  Vous pouvez trouver des douzaines d’articles et de vidéos montrant le Pape François prêchant sur les changements climatiques, la prospérité, la guerre nucléaire, la redistribution des richesses, ou tout autre sujet de justice sociale auquel vous pouvez penser.  Mais, vous ne l’entendrez jamais prêcher l’évangile de la grâce de Dieu qui dit que les gens perdus pourraient être sauvés.  Pas une seule fois.  Mais, vous entendrez le Pape François dire qu’une « relation personnelle » avec Jésus-Christ est « dangereuse et nuisible ».

Le Conseil Œcuménique des Églises a déclaré qu’il travaillait en partenariat avec le département du Vatican pour la Promotion Intégrale du Développement Humain en préparant la conférence qui se tiendra du 17 au 20 septembre dans le cadre des travaux en cours pour la consolidation de la paix et de la migration.  Le Général du Conseil Mondial des Églises, le Révérend Olav Fykse Tveit, a déclaré que la réunion serait un « atelier très utile et significatif pour approfondir » les problèmes de la xénophobie en tant qu’expression du populisme, ainsi que de ses liens avec le racisme, les conflits et la violence dans les pays à travers le monde.

En septembre dernier, le Vatican a lancé une campagne de deux ans pour changer les mentalités des migrants et encourager une attitude plus accueillante à leur égard dans le monde entier.

« Frères, nous ne devons pas avoir peur de partager le voyage !  Nous ne devons pas avoir peur de partager l’espoir ! », a déclaré le Pape François dans son Audience Générale hebdomadaire du 27 septembre, dans laquelle il a inauguré le nouveau projet, intitulé : « Partager le voyage ».

Billy Graham était le père du mouvement œcuménique moderne.

Le réseau mondial caritatif catholique, Caritas Internationalis, a mené la campagne dans le but de promouvoir la sensibilisation et l’action en faveur des migrants et des réfugiés, en les aidant à établir des liens avec les communautés locales.  Selon Caritas Internationalis, le projet a été lancé en réponse à la convocation fréquente du Pape François pour une « culture de la rencontre ».

Notre monde « ne fait pas face à une crise migratoire, mais à une crise de solidarité mondiale », a déclaré Caritas Internationalis sur son site internet.  « Participez à une campagne mondiale pour atteindre les migrants, changer les perceptions, ouvrir les cœurs et les esprits, et renforcer les liens qui nous unissent tous ».

L’objectif déclaré du projet est de faire la lumière sur les défis et les effets de la migration à chaque étape du voyage pour provoquer un « changement de mentalité » sur la question.

Une partie de ce changement de pensée consiste à dissiper les « mythes communs sur la migration », a déclaré l’organisation, avant d’exposer « quelques mythes communs autour de la migration et des faits derrière les mythes ».

Caritas Internationalis a déclaré que ces mythes incluent l’idée qu’il y a plus de migrants que jamais, que les immigrés profitent des prestations sociales et volent des emplois aux citoyens, que la fermeture des frontières freinera les flux migratoires et que « les gens des pays pauvres migreront vers les riches ».

Voilà à quoi cela ressemble quand des millions de migrants viennent dans votre pays.

Si le Conseil Mondial des Églises et le Vatican réussissent, c’est ce à quoi ressemblera une journée moyenne en Amérique ou dans votre pays.  Ceci vous fait vous sentir tout chaud et flou à l’intérieur, n’est-ce pas ?

Le pape lui-même a donné son poids moral à la croisade pro-immigration, en parlant souvent du côté positif de la migration.  Jeudi dernier, le Pape François a appelé à un « changement d’état d’esprit » en matière d’immigration, insistant sur le fait que les migrants ne sont pas une menace pour la société, mais, plutôt une source d’enrichissement.

Dans son message lors de la deuxième Conférence Saint-Siège/Mexique sur les migrations internationales au Vatican, le Pape François a salué le travail de la « communauté internationale » visant à l’adoption de deux pactes mondiaux, un sur les réfugiés et l’autre sur la « sécurité, l’ordre et la migration ».

Le pontife a également cherché à contrer un discours négatif sur la migration de masse, en appelant à un changement de priorités et de mentalité.

« Cela exige un changement de mentalité », a-t-il déclaré.  « Nous devons cesser de considérer les autres comme des menaces pour notre confort et les valoriser comme des personnes dont l’expérience de vie et les valeurs peuvent grandement contribuer à l’enrichissement de notre société.  Pour que cela se produise, notre approche de base doit être de rencontrer l’autre, de l’accueillir, de le connaître et de le reconnaître », a-t-il également déclaré.

Source: Now The End Begins 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , , ,



Back to Top ↑


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Vidéos de L’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics