Islam

Publié le 25 avril, 2018 | par Equipe de Pleinsfeux

0

L’ISLAM DE BUSH

.

Par Sidney Secular – Le 14 avril 2018

Selon le président Bush, l’Islam est une « religion de paix et de tolérance ».

Une des déclarations les plus étranges et trompeuses jamais prononcées par un président américain est survenue lorsque George W. Bush a décrit l’Islam comme « une religion de paix et de tolérance ».  Il a probablement été prié de faire cette déclaration par ses contrôleurs qui sont occupés à planifier le Nouvel Ordre Mondial.

La vraie nature de l’Islam se trouve dans les 109 versets du Coran qui exigent la guerre contre tous les non-musulmans, ou soi-disant « infidèles ».  Beaucoup de versets sont assez graphiques et commandent aux croyants de trancher les têtes et les doigts, et de tuer les infidèles où qu’ils soient.

Si l’Islam était soumis au même contrôle et aux mêmes normes historiques que l’Occident, il serait régulièrement jugé et condamné, sur la base de considérations telles que l’esclavage, l’impérialisme, la guerre, l’intolérance et la misogynie, le verdict serait dévastateur pour l’Islam.

LA VIOLENCE

Certains Occidentaux acceptent l’idée que l’Islam est simplement une autre religion monothéiste, et donc semblable au Christianisme et au Judaïsme : Ils croient que l’Islam prêche les vertus du Nouveau Testament de paix, d’amour et de tolérance.  Beaucoup sont choqués ou embarrassés de découvrir la genèse sanglante de l’Islam et son histoire indique le contraire.

Payer un « service de la lèvre » pour la paix et la tolérance peut gagner des infidèles naïfs, mais quand chaque douzaine de versets du Coran parle de la haine d’Allah envers les non-musulmans, ou appelle à leur mort, leur conversion forcée ou leur soumission, il n’est pas étonnant que la sympathie pour le terrorisme et la violence soit profondément ancrée dans la communauté musulmane en général.  Très peu de musulmans peuvent se résoudre à condamner ouvertement le terrorisme islamique.

La violence fait tellement partie de sa religion que l’Islam a perpétuellement fait la guerre, soit avec d’autres religions, soit avec ses propres factions.  De plus, les musulmans qui ne se joignent pas au dernier « djihad » (guerre sainte) de l’Islam sont appelés « hypocrites » et avertissent qu’Allah les renverra en enfer s’ils ne se joignent pas aux massacres.

À l’exception de quelques rares cas où l’Islam n’a pas massacré des infidèles dans leur domaine, il n’y a pas grand-chose d’autre à suggérer qui soit une religion pacifique ou tolérante.  Là où l’Islam est dominant, comme au Moyen-Orient et au Pakistan, les minorités religieuses subissent généralement des persécutions brutales.  Là où l’Islam est minoritaire, comme en Thaïlande, aux Philippines et en Europe, il y a souvent de la violence quand leurs demandes ne sont pas satisfaites.

Que les musulmans soient majoritaires ou minoritaires, l’une ou l’autre situation leur donne une justification pour le terrorisme religieux, qui est endémique au fondamentalisme islamique.  L’Islam apparaît comme une religion de paix quand ils n’ont pas suffisamment de pouvoir et de nombres de leur côté, tout comme la violence et le terrorisme augmentent à mesure que leur pouvoir et leur nombre augmentent.

Le Dr. Salah al-Sawy, membre principal de l’Assemblée des Juristes Musulmans en Amérique, a déclaré en 2009 que « la communauté islamique n’a pas la force de s’engager dans le djihad offensif à cette époque ».  Sa déclaration implique tacitement qu’une « offensive » du Djihad « est une option légitime une fois que les musulmans réalisent des nombres suffisants en Amérique ».

L’Islam est la seule religion qui doit conserver son adhésion en menaçant formellement de tuer tous ceux qui veulent quitter le bercail, comme le faisait la vieille Cosa Nostra.  L’islam enseigne aussi que les non-musulmans sont loin d’être entièrement humains, et en « déshumanisant » ses ennemis, cela facilite de tuer ou de terroriser tous les infidèles.

PREUVE HISTORIQUE

Le Coran a peu de versets exaltant les vertus de la paix et de la tolérance pour équilibrer ceux qui appellent à la lutte et à la soumission des infidèles jusqu’à ce qu’ils soient humiliés, convertis à l’Islam ou tués.  Le propre héritage de Mahomet, ainsi que l’accent remarquable mis sur la violence dans le Coran, ont produit une traînée de sang et de larmes à travers l’histoire du monde.

Mahomet était lui-même un chef militaire, assiégeant les villes, massacrant leurs hommes, violant leurs femmes et s’emparant des biens des autres.  Il a souvent rejeté les offres de reddition des habitants assiégés et massacré ceux qu’il a capturés.  Quand ses hommes avaient des réserves sur la manière dont ils se battaient, il leur promettait des esclaves et du butin s’ils se battaient et l’enfer s’ils ne le faisaient pas.

Les versets violents du Coran ont joué un rôle clé dans de nombreux massacres et génocides.  Ceux-ci incluent le massacre brutal de dizaines de millions d’hindous pendant cinq siècles, commençant autour de 1000 après Jésus-Christ avec la conquête sanglante de Mahmud de Ghazni.  Lui et le dernier Tamerlan (le Gengis Khan de l’Islam) ont massacré un nombre incalculable qui défendait simplement leurs temples contre la destruction.  En conséquence, le Bouddhisme a été presque effacé du sous-continent indien.

Le Judaïsme et le Christianisme ont connu le même sort, quoique plus lentement, dans les zones conquises par les armées musulmanes, notamment au Moyen-Orient, en Afrique du Nord, en Turquie et dans certaines parties de l’Europe.  Le Zoroastrisme, l’ancienne religion des Perses (les Iraniens des temps modernes) est méprisé par les musulmans, et aujourd’hui il survit à peine en Iran en raison des persécutions.

PROBLÈME D’INTERPRÉTATION

Tout comme de nombreux chrétiens ne lisent jamais leur Bible, de nombreux musulmans ignorent volontairement ou « béatement » les versets du Coran qui prêchent la non-violence universelle.  Leur compréhension de l’Islam vient de ce que les Imams radicaux et fondamentalistes leur ont enseigné.

Contrairement à la plupart des versets de l’Ancien Testament qui contiennent de la violence, la plupart des versets du Coran sont ouverts, ce qui signifie qu’ils ne sont pas restreints par le contexte historique ou le contexte du texte environnant. Beaucoup de musulmans interprètent le Coran de cette manière.

Ces versets violents sont tout aussi pertinents ou sujets à interprétation que toute autre chose dans le Coran, et font donc partie de la parole éternelle et immuable d’Allah.  Bien que le Coran lui-même se déclare clair et complet, les apologistes et les dirigeants islamiques parlent des « risques » d’essayer d’interpréter les versets sans leur aide.

Le théologien Sunnite, Sheikh Yusuf al-Qaradawi, justifie les attaques terroristes contre des cibles occidentales en notant qu’il n’existe pas de population civile sous le « djihad ».  Il sanctionne ouvertement le djihad offensif parce que l’État Islamique doit répandre la parole de l’Islam et éliminer tous les obstacles sur son chemin.

Il déclare que « l’Islam a le droit de prendre l’initiative … c’est la religion de Dieu et c’est pour le monde entier.  Il a le droit de détruire tous les obstacles sous la forme d’institutions et de traditions … Il les attaque pour libérer les êtres humains de leurs influences empoisonnées qui déforment la nature humaine et restreignent la liberté humaine.  Ceux qui disent que le djihad islamique est simplement pour la défense de la   « patrie » de l’Islam diminuent la grandeur du mode de vie islamique ».

Le très respecté Dictionnaire de l’Islam déclare : « Le djihad est une guerre religieuse contre ceux qui ne croient pas à la mission de Mahomet.  C’est un devoir religieux, établi par le Coran et dans les Traditions en tant qu’institution divine, et enjoint spécialement dans le but de faire avancer l’Islam et de repousser le mal des Musulmans.  La destruction de l’épée est encourue par les infidèles, bien qu’ils ne soient pas les premiers agresseurs. »

Les adeptes de l’Islam n’abandonnent jamais ce qu’ils conquièrent.  Ils ne font jamais aucun effort réel pour le progrès moral.  Ils sont les moins ouverts au dialogue et les plus égoïstes sur Terre.  Puisqu’ils sentent que l’Islam est parfait et a une sanction divine, ils évitent brutalement l’auto-examen et répriment la critique de l’Islam pour leur comportement.  Les musulmans « modérés » n’osent pas contredire ou contester les musulmans fondamentalistes.

CONCLUSION

 L’argument populaire parmi les apologistes est que les nombreux versets encourageant la violence dans le Coran s’appliquent uniquement à la guerre.  Ils prétendent souvent que les musulmans peuvent seulement attaquer en état de légitime défense.  Ceci est miné par le fait que la guerre a été souvent incitée par les musulmans comme prétexte à la violence, à la fois à l’époque de Mahomet et depuis tout ce temps.  Les armées islamiques ont traditionnellement mené des campagnes d’agression contre leurs ennemis, qu’ils définissent comme tous les non-musulmans.

Beaucoup d’Occidentaux ferment les yeux sur les violences islamiques, ayant avalé le poison libéral selon lequel toutes les religions et tous les systèmes de croyances sont d’égale valeur.  En ce sens, les musulmans et les libéraux à la tête vide peuvent tolérer les jurés occidentaux qui exonèrent les auteurs de soi-disant « crimes d’honneur » parce qu’ils ne font que suivre leurs normes culturelles dans la Charia.

Les libéraux vont défendre les violences musulmanes justes pour harceler les patriotes, les conservateurs ou les nationalistes qui condamnent les pratiques violentes et sauvages de l’Islam.  Leur contrôle du récit dominant sera la mort de l’Occident, si nous ne faisons pas ce qui doit être fait maintenant, et ne permettons pas de fausses accusations de racisme ou de sectarisme pour nous distraire.

Source:  News With Views 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics