3 AUTRES GUERRES MAJEURES QUI POURRAIENT SOUDAINEMENT ÉCLATER EN 2023

3 wars

Partager avec les autres

Par Michael SNYDER – le 04 Novembre 2022

Allons-nous voir plus de guerre dans les mois à venir ? 

Les deux parties continuent d’aggraver le conflit en Ukraine, mais il pourrait bientôt devoir partager la tête d’affiche alors que de nouvelles guerres éclatent soudainement dans le monde.  

Maintenant qu’il semble que Benjamin Netanyahu revienne au pouvoir en Israël, une confrontation majeure avec l’Iran semble plus proche que jamais. Pendant ce temps, les tensions entre la Corée du Nord et la Corée du Sud ont atteint le plus haut niveau de toute ma vie.  

La plupart des gens ne s’en rendent pas compte, mais les Nord-Coréens sont sur le point de lancer une invasion à tout moment. 

Tout ce dont ils ont besoin, c’est d’une opportunité, et cela pourrait se présenter lorsque la Chine envahira Taiwan. Le président chinois Xi Jinping a récemment réaffirmé son engagement en faveur de la «réunification» avec Taiwan, et les responsables du monde occidental avertissent que cela pourrait arriver plus tôt que tard.  

Comme je le détaille dans mon tout nouveau livre intitulé “End Times”, nous vivons vraiment à une époque de “guerres et de rumeurs de guerres“. Espérons que les guerres potentielles que je viens d’énumérer puissent être retardées aussi longtemps que possible, car les morts et les destructions qu’elles causeraient seraient hors de propos.

Personnellement, je suis tellement content que Yair Lapid ait été vaincu et que Benjamin Netanyahu soit le prochain Premier ministre d’Israël.

Mais sans aucun doute, cela rapproche aussi beaucoup plus la guerre entre Israël et l’Iran.

Pendant des années, Netanyahu a promis qu’il ne permettrait jamais à l’Iran de développer ses propres armes nucléaires…

  • “L’Iran n’a jamais abandonné sa quête d’armes nucléaires et de missiles pour les livrer”, a déclaré Netanyahu. “Je ne permettrai jamais à l’Iran d’obtenir la capacité nucléaire pour mener à bien son objectif génocidaire d’éliminer Israël.”

Malheureusement, l’AIEA affirme que l’Iran a maintenant atteint un point où il pourrait potentiellement créer ses propres armes nucléaires.

L’horloge tourne donc.

D’une manière ou d’une autre, la guerre entre Israël et l’Iran aura lieu. C’est pourquoi toute provocation potentielle devrait nous alarmer profondément. Par exemple, l’histoire suivante a fait les manchettes mercredi…

Les États-Unis et l’Arabie saoudite sont en état d’alerte maximale après que les renseignements saoudiens partagés avec les États-Unis ont indiqué que l’Iran devrait mener une attaque contre des cibles en Arabie saoudite, a rapporté le Wall Street Journal.

Des responsables des deux pays auraient fait part au Journal de leur inquiétude face aux attaques à venir. Des responsables saoudiens ont déclaré qu’en plus de l’Arabie saoudite, l’Iran cherchait également à frapper Erbil, en Irak, où se trouvent des troupes américaines. Les attaques prévues auraient pour but de détourner l’attention des manifestations qui se déroulent en Iran contre les dirigeants de la nation islamique.

En outre, l’administration Biden est extrêmement mécontente que l’Iran ait envoyé des armes très avancées à la Russie. En fait, on rapporte que les Iraniens sont sur le point d’en envoyer beaucoup plus aux Russes…

L’Iran se prépare à envoyer environ 1 000 armes supplémentaires, y compris des missiles balistiques sol-sol à courte portée et davantage de drones d’attaque, à la Russie pour les utiliser dans sa guerre contre l’Ukraine, ont déclaré à CNN des responsables d’un pays occidental qui surveille de près le programme d’armement iranien. Bien que le moment précis de l’arrivée de la cargaison en Russie ne soit pas clair, les responsables pensent que les armes seront certainement livrées avant la fin de l’année.

L’administration Biden déteste absolument le régime iranien actuel, tout comme les Saoudiens.

Quand Israël et l’Iran commenceront enfin à s’y mettre, le gouvernement américain et le gouvernement saoudien espèrent que les Israéliens remporteront une victoire retentissante.

En parlant d’envoyer des armes à la Russie, les États-Unis accusent également la Corée du Nord de le faire…

Les États-Unis accusent la Corée du Nord de fournir secrètement à la Russie des obus d’artillerie pour la guerre en Ukraine en dissimulant où ils sont transportés, selon des renseignements récemment déclassifiés.

Les responsables américains pensent que les livraisons clandestines nord-coréennes – ainsi que les drones et autres armes que la Russie a acquis de l’Iran – sont une preuve supplémentaire que même les arsenaux d’artillerie conventionnels de Moscou ont diminué pendant huit mois de combat. La Corée du Nord tente de dissimuler les cargaisons en faisant croire que les munitions sont envoyées vers des pays du Moyen-Orient ou d’Afrique du Nord, selon les services de renseignement.

Alors que de plus en plus de pays s’impliquent, le conflit en Ukraine commence véritablement à devenir une « guerre mondiale ».

Mais les Nord-Coréens ne vont pas trop s’impliquer en Ukraine, car une guerre potentielle avec la Corée du Sud se profile.

Pour la toute première fois depuis la guerre de Corée, un missile nord-coréen a survolé « de facto la frontière maritime intercoréenne »…

La Corée du Nord a tiré mercredi 25 missiles et environ 100 obus d’artillerie en 11 heures environ, a annoncé l’armée sud-coréenne.

Mais un missile balistique nord-coréen a survolé sans précédent la frontière maritime intercoréenne de facto et a atterri dans les eaux au sud de la frontière pour la première fois depuis la division de la péninsule coréenne.

En réponse, l’armée sud-coréenne a tiré trois missiles depuis des avions de chasse vers le nord de la frontière maritime intercoréenne pour démontrer ses capacités de frappe de précision, dénonçant le lancement du missile comme une “provocation directe et très grave”.

Pendant les années Trump, il semblait que nous faisions tellement de progrès avec la Corée du Nord.

Mais maintenant, tout a changé, et les Nord-Coréens menacent ouvertement d’utiliser l’arme nucléaire contre les États-Unis et la Corée du Sud…

La Corée du Nord a lancé mardi une menace voilée d’utiliser des armes nucléaires pour amener les États-Unis et la Corée du Sud à “payer le prix le plus horrible de l’histoire”, une escalade de sa rhétorique enflammée ciblant les exercices militaires à grande échelle en cours entre ses rivaux.

Cependant, je ne crois pas que la Corée du Nord agirait contre la Corée du Sud à moins que la Chine n’envahisse Taïwan en premier.

Malheureusement, ce jour semble plus proche que jamais.

En fait, l’officier supérieur de la marine américaine avertit que nous envisageons “une fenêtre 2022 ou potentiellement une fenêtre 2023” pour que cela se produise…

La Chine pourrait envahir Taïwan dès cette année, accélérant les prédictions des experts navals d’une attaque en 2027, a déclaré mercredi l’officier supérieur de la Marine.

Le chef des opérations navales, l’amiral Mike Gilday, a déclaré que les 20 ans d’expérience de la Chine dans la réalisation de “toutes les promesses qu’elle a faites plus tôt qu’elles ne l’avaient dit” indiquaient que le pays communiste pourrait essayer de prendre Taiwan par la force d’un jour à l’autre.

“C’est la façon dont les Chinois se comportent et ce qu’ils font”, a déclaré Gilday lors d’un événement du Conseil de l’Atlantique. “Donc, lorsque nous parlons de la fenêtre 2027, dans mon esprit, cela doit être une fenêtre 2022 ou potentiellement une fenêtre 2023.”

Personnellement, je ne pense pas qu’une invasion aura lieu au cours des deux derniers mois de 2022.

Mais 2023 est une toute autre affaire.

Pendant ce temps, la guerre en Ukraine continue de s’intensifier.

Les Russes ont frappé les infrastructures ukrainiennes nuit après nuit, et à ce stade, une grande partie du pays pourrait se diriger vers l’hiver sans aucune électricité et sans eau courante…

Une grande partie de la capitale ukrainienne de Kiev est sans électricité ni eau, après la dernière série de frappes aériennes russes majeures lundi. L’armée russe a annoncé des frappes “réussies” sur plusieurs infrastructures vitales du pays.

“Les forces armées russes ont continué à lancer des frappes avec des armes aériennes et maritimes à longue portée de haute précision contre les installations militaires et énergétiques ukrainiennes”, a déclaré le ministère de la Défense. “Les objectifs des frappes ont été couronnés de succès. Tous les objets assignés ont été touchés.” Pendant ce temps, le Premier ministre ukrainien Denys Shmyhal a confirmé des coups directs sur 18 sites – dont la plupart étaient connectés à l’approvisionnement énergétique du pays. Ces attaques intensifiées ont créé un sentiment de panique croissant avec la chute des températures et l’approche de l’hiver.

Dans le même temps, les puissances occidentales continuent de s’impliquer encore plus profondément dans le conflit.

En fait, l’armée américaine nous dit maintenant que les troupes américaines sont sur le terrain en Ukraine dans un rôle de soutien limité…

Le personnel militaire américain est maintenant sur le terrain en Ukraine, surveillant et inspectant les armes que les États-Unis ont expédiées aux forces ukrainiennes, a annoncé lundi un haut responsable de la défense lors d’un briefing du Pentagone. Ces personnels américains sont parmi les premiers que le Pentagone a reconnu être entrés en Ukraine depuis que la Russie a lancé son invasion à grande échelle du pays en février.

Le haut responsable de la défense qui s’est exprimé en arrière-plan lors d’un événement officiel du Pentagone, a déclaré : “Le personnel américain a récemment repris les inspections sur place pour évaluer les stocks d’armes dans le pays quand et où les conditions de sécurité le permettent”. Le responsable a déclaré que “le retour de notre attaché de défense et du personnel du Bureau de coopération de défense dans le pays nous a permis de reprendre cette fonction essentielle”.

La bonne nouvelle est donc qu’il n’y a pas encore de forces militaires américaines sur les lignes de front.

Mais cela finira-t-il par arriver ?

Aucun d’entre nous ne devrait vouloir voir les troupes américaines et les troupes russes se tirer directement dessus.

Parce que cela nous rapprocherait dangereusement d’un conflit nucléaire.

Malheureusement, les dirigeants du monde entier sont extrêmement imprudents en ce moment, et cela devrait nous rendre tous très nerveux.

Source

Traduit par PLEINSFEUX

close

Ne manquez rien !

Rejoignez les nouvelles de PleinsFeux.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !
En savoir plus dans notre politique de confidentialité

Translate »