Politique Internationale

Publié le 11 janvier, 2018 | par Equipe de Pleinsfeux

0

AIDE AU PAKISTAN

Par Stephen Lendman – Le 6 janvier 2018

La suspension de l’aide des États-Unis au Pakistan profite à la Chine et à la Russie.

La géopolitique américaine est inacceptablement hostile.  Jeudi, le Département d’État a « placé le Pakistan sur une liste spéciale de surveillance pour les violations graves aux libertés religieuses ».

Une nation en guerre contre l’Islam au pays et à l’étranger a outrageusement accusé le pays de violations religieuses, au lieu de prendre des mesures pour nettoyer son propre agenda maléfique.

Séparément, jeudi, le Département d’État a déclaré que Washington suspendait au moins $900 millions d’aide militaire américaine au Pakistan, en accusant son gouvernement de ne pas avoir abordé les sanctuaires du pays, prétendument utilisés pour attaquer l’Afghanistan.

Le quotidien pakistanais Dawn a déclaré que Washington avait suspendu toute aide au pays, en appelant la politique américaine à une « approche basée sur les conditions et les problèmes », en ajoutant :

« Heather Hauert, porte-parole du Département d’État, a déclaré que la suspension resterait en vigueur jusqu’à ce qu’Islamabad « prenne des mesures décisives » contre des éléments « déstabilisants dans la région ciblant le personnel américain ».

Le seul élément déstabilisant est la présence de l’Amérique, sa guerre d’agression sans fin contre l’Afghanistan, ses énormes dommages transfrontaliers au Pakistan, son impitoyable mise en péril de la sécurité mondiale.

Mercredi, le Ministre des Affaires Étrangères du Pakistan, Khawaja Asif, a fustigé Washington, en affirmant que « l’histoire nous enseigne à ne pas faire aveuglément confiance aux États-Unis », et en ajoutant :

« Le Pentagone « a mené 57.800 attaques contre l’Afghanistan à partir de nos bases.  Vos forces ont reçu des armes et des explosifs à travers notre territoire. Des milliers de nos civils et de nos soldats sont devenus des victimes de la guerre initiée par vous. »

Le coût de l’alliance de son pays avec la « guerre contre le terrorisme » des États-Unis a été dévastateur pour le pays.

Khawaja Asif a fait allusion à un changement de la politique étrangère vers la Chine et la Russie, en disant :

« La Chine vit à côté de nous et nous avons un mur commun.  La Russie peut aussi être notre bon ami. »

Islamabad doit corriger et améliorer ses relations géopolitiques, a-t-il souligné. Son pays souffre énormément des agressions américaines en Afghanistan. 

« Il n’y a pas de fin en vue », a déclaré Khawaja Asif.  « Nous cherchons la paix et l’harmonie dans la région ».  Ce qui est inaccessible avec la présence hostile de l’Amérique.

Quelques jours plus tôt, le porte-parole du Ministère des Affaires Étrangères de la Chine, Geng Shuang, a défendu le Pakistan en disant :

« Le pays a fait de grands efforts et de grands sacrifices pour combattre le terrorisme et a fait des contributions importantes à la cause du contre-terrorisme international, et la communauté internationale doit le reconnaître pleinement ».

« Nous nous félicitons de la coopération du Pakistan et d’autres pays dans la lutte contre le terrorisme et dans d’autres domaines sur la base du respect mutuel et de leur engagement commun en faveur de la sécurité et de la stabilité dans la région et dans le monde ».

« La Chine et le Pakistan ont maintenu un partenariat de coopération stratégique par tous temps.  La Chine est prête à approfondir la coopération avec le Pakistan dans divers domaines afin d’apporter de plus grands avantages aux deux peuples. »

Islamabad semble disposé et désireux de renforcer les liens bilatéraux.  Le 2 janvier, la Banque d’État du Pakistan a déclaré qu’elle avait adopté le yuan chinois comme monnaie d’échange et d’investissement.  La banque a déclaré :

« Les entreprises des secteurs public et privé, au Pakistan, sont libres de choisir le yuan pour les activités commerciales et les investissements bilatéraux », et a ajouté :

« En considérant les récents développements économiques locaux et mondiaux, en particulier avec la taille croissante des échanges commerciaux et des investissements avec la Chine dans le cadre du CPEC (Corridor économique Chine-Pakistan), le commerce libellé en yuan avec la Chine augmentera de manière significative, et produira des avantages à long terme pour les deux pays. »

Les deux pays ont accepté des accords de plusieurs milliards de dollars dans le cadre de l’initiative Ceinture et Route de Beijing.

L’hostilité de l’administration de Donald Trump envers le Pakistan rapproche le pays de la Chine et de la Russie.

Source : Global Research 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics