ALORS QUE LA RUSSIE PRÉPARE L’INVASION

ALORS QUE LA RUSSIE PRÉPARE L’INVASION

Partager avec les autres

Israël pourrait sauver jusqu’a 75.000 juifs ukrainiens de la guerre « gog-magog »

Par Adam Eliyahu Berkowitz – Le 25 janvier 2022

« Fils de l’homme, tourne ta face vers Gog, au pays de Magog, vers le prince de Rosch, de Méschec et de Tubal, et prophétise contre lui ! »

Ézéchiel 38:2

Alors qu’environ 100.000 soldats russes se massent à la frontière de l’Ukraine, Israël se prépare à évacuer quelque 75.000 personnes vivant dans l’est de l’Ukraine qui seraient éligibles à la citoyenneté israélienne. En outre, environ 10.000 ressortissants israéliens se trouvent actuellement en Ukraine. Un secret bien gardé, transmis depuis trois siècles, prédisait que cette crise politique serait le précurseur de la guerre de Gog et Magog.

ÉVACUATION DES JUIFS

Haaretz a rapporté que des membres des bureaux gouvernementaux concernés se sont réunis dimanche pour discuter de l’éventualité d’évacuer les Juifs ukrainiens. Cela comprenait le bureau du Premier Ministre, le Ministre des Affaires étrangères, le Ministère de la Défense, le Ministère des Affaires de la diaspora et l’Agence juive.

Un responsable du Ministère des Affaires Étrangères a déclaré lundi qu’Israël ne s’attendait pas actuellement à une augmentation de l’immigration en provenance d’Ukraine et a également noté que l’Agence Juive s’occupait de ces questions d’immigration.

La situation place Israël dans une impasse politique. La Russie a une présence militaire importante en Syrie et joue un rôle important dans la région. Malgré le déploiement du système anti-aérien avancé S-300 de la Russie, Israël continue d’effectuer des frappes aériennes contre le Hezbollah et les ressources militaires iraniennes en Syrie, ce qui implique l’autorisation tacite de Moscou. Dans le même temps, Israël entretient également des liens économiques étroits avec l’Ukraine, qui compte l’une des plus grandes communautés juives du monde. De plus, en tant qu’allié puissant des États-Unis, Israël suit l’exemple de Washington dans la crise.

LES ÉTATS-UNIS ÉVACUE SON PEUPLE OU LES ABANDONNE ?

Le Département d’État des États-Unis a émis dimanche des avertissements en raison de « menaces accrues d’action militaire russe » et de la possibilité de « troubles civils ». L’avis a mis en garde contre les voyages en Ukraine. Dans le même temps, le Département d’État a autorisé le départ volontaire des employés américains à recrutement direct (USDH) et a ordonné le départ des membres de la famille éligibles (EFM) de l’ambassade de Kiev. Il a également recommandé que « les citoyens américains en Ukraine devraient envisager de partir maintenant en utilisant des moyens de transport commerciaux ou privés disponibles ».

Le site du Département d’État a également mis en garde contre les voyages en Ukraine en raison de la publication par le CDC d’un avis de santé aux voyageurs de niveau 4 pour l’Ukraine. Le Département d’État a recommandé aux personnes prévoyant de se rendre en Ukraine de se faire vacciner.

Lors d’un briefing dimanche, un haut responsable du Département d’État a déclaré « qu’une action militaire de la Russie pourrait intervenir à tout moment ».

« Le gouvernement des États-Unis ne sera pas en mesure d’évacuer des citoyens américains dans une telle éventualité », a-t-il déclaré. « Ainsi, les citoyens américains actuellement présents en Ukraine doivent planifier en conséquence, notamment en se prévalant d’options commerciales s’ils choisissent de quitter le pays ».

Cette déclaration a fait craindre que si la Russie envahissait l’Ukraine, les citoyens américains seraient pris au piège, comme cela s’est produit lors du retrait d’Afghanistan en août. Il y a encore un nombre inconnu de citoyens américains en Afghanistan dirigé par les talibans.

Le responsable a admis qu’il ne savait pas combien de citoyens américains se trouvaient actuellement en Ukraine.

Le responsable a également déclaré que l’Ukraine avait déjà reçu une cargaison d’aide militaire de 200 millions de dollars dans ce qu’il a appelé « la première de plusieurs cargaisons ».

« Comme le président Biden l’a dit au président Poutine, si la Russie envahit davantage l’Ukraine, les conséquences seront graves et les États-Unis fourniront à l’Ukraine du matériel défensif supplémentaire en plus de ce qui a déjà été fourni », a déclaré le responsable.

Le Secrétaire d’État, Anthony Blinken, a rejeté l’idée que les sanctions contre la Russie sont un moyen de dissuasion efficace.

« Une fois que les sanctions sont déclenchées, vous perdez l’effet dissuasif », a déclaré Blinken à CBS. « Donc, ce que nous faisons, c’est mettre en place toute une série d’actions qui figureraient dans les calculs du président Poutine ».

ÉTATS-UNIS ET EUROPE

Les États-Unis ont mis 8.500 soldats en état d’alerte pour se déployer à bref délai si l’alliance militaire de l’Otan décide d’activer une force de réaction rapide. Lundi, le président Biden a participé à une vidéoconférence de 80 minutes avec des dirigeants alliés d’Europe et de l’OTAN.

« Les dirigeants ont convenu que, si une nouvelle incursion russe en Ukraine se produisait, les alliés devaient adopter des réponses rétributives rapides, y compris un ensemble de sanctions sans précédent », a déclaré le gouvernement britannique dans un communiqué à l’issue de la réunion.

INVASION RUSSE DE LA CRIMÉE : DÉBUT DE LA GUERRE DE GOG ET MAGOG

Il convient de noter que la Russie a envahi, puis annexé la péninsule de Crimée depuis l’Ukraine en 2014. Malgré une forte rhétorique, le président Obama a été critiqué pour une réponse essentiellement faible.

Cet événement a été considéré par de nombreux mystiques israéliens comme le précurseur de la guerre finale de Gog et Magog. Un enseignement du sage rabbinique du XVIIIe siècle connu sous le nom de Vilna Gaon qui a désigné l’agression russe comme un précurseur du Messie.

« Quand vous apprenez que les Russes ont capturé la ville de Crimée, vous devez savoir que les temps du Messie ont commencé, que ses pas sont entendus », a déclaré Vilna Gaon à ses partisans juste avant sa mort en 1797. « Et quand vous entendez que les Russes ont atteint la ville de Constantinople (aujourd’hui Istanbul), vous devriez mettre vos vêtements de Shabbat et ne pas les enlever, car cela signifie que le Messie est sur le point de venir d’une minute à l’autre ».

Cet enseignement a été transmis en secret jusqu’à ce qu’il soit finalement révélé il y a six ans par le rabbin Moshe Shturnbuch, un rabbin respecté de la communauté juive orthodoxe.

Ceci est également évoqué dans un verset du livre d’Ézéchiel : Fils de l’homme, tourne ta face vers Gog, au pays de Magog, vers le prince de Rosch, de Méschec et de Tubal, et prophétise contre lui. » (Ézéchiel 38:2)

Dans ce verset, le mot hébreu pour « prince » est Rosh, qui fait allusion à la « Russie ».

Source

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

close

Ne manquez rien !

Rejoignez les nouvelles de PleinsFeux.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !
En savoir plus dans notre politique de confidentialité

Translate »