Plan de paix

Publié le 21 août, 2019 | par Equipe de Pleinsfeux

0

CANANÉENS BIBLIQUES 

Le président de l’Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas, affirme maintenant qu’il s’agit des Cananéens bibliques.  Zacharie leur dit quel sera leur destin.

Par Geoffrey Grider – Le 19 août 2019

« Nous sommes les Cananéens », a-t-il déclaré, selon un rapport d’Asharq Al-Awsat.

 « Nous sommes les Cananéens », a-t-il déclaré, selon un rapport d’Asharq Al-Awsat.  « Nous resterons dans notre pays et les étrangers de ce pays n’ont aucun droit dans ce pays.  La terre est pour ses habitants, cette terre est pour les Cananéens qui étaient ici il y a 5000 ans et nous sommes les Cananéens. »  Le prophète Zacharie nous montre ce qui arrivera aux Cananéens lorsque Jésus reviendra.  Le président de l’Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas, affirme que son peuple est historiquement chez lui en Israël et qu’il est le descendant des Cananéens bibliques.

J’aime cette histoire, elle me fait sourire et je vais vous dire pourquoi.  Je dis depuis des années que j’estime que les soi-disant Palestiniens sont les descendants des Cananéens bibliques, et maintenant Mahmoud Abbas est d’accord avec moi.  Dans l’article ci-dessous, vous découvrirez pourquoi ces affirmations sont « problématiques », mais, les « érudits » arrivent tous à la mauvaise conclusion de savoir pourquoi ces affirmations sont problématiques. Le prophète Zacharie nous démontre le vrai scoop.

« En ce jour-là, il sera écrit sur les clochettes des chevaux : Sainteté à l’Éternel !  Et les chaudières dans la maison de l’Éternel seront comme les coupes devant l’autel.  Toute chaudière à Jérusalem et dans Juda sera consacrée à l’Éternel des armées ; Tous ceux qui offriront des sacrifices viendront et s’en serviront pour cuire les viandes ; Et il n’y aura plus de marchands dans la maison de l’Éternel des armées, en ce jour-là. » (Zacharie 14:20-21)

Les Cananéens remontant jusqu’au livre de Josué étaient l’ennemi d’Israël.  Par conséquent, si Mahmoud Abbas se prétend être cananéen, il est certain que le fait que les deux groupes restent ennemis aujourd’hui nous place sur des bases solides.  Mais, le prophète Zacharie nous montre que, lorsque le roi Jésus se présentera lors de la seconde venue et établira son royaume en Israël, les Cananéens seront forcés de quitter le pays et expulsés.

Cela signifie que les Cananéens doivent encore exister en tant que groupe identifiable de personnes à la fin des temps.  Ils ne peuvent pas être éliminés s’ils n’existent pas, n’est-ce pas ?  Et, selon les mots de Mahmoud Abbas lui-même, ils le sont maintenant !  C’est ce qu’on appelle être « hisser par votre propre pétard ».  J’aime voir se dérouler les prophéties bibliques.

« Nous sommes les Cananéens », a-t-il déclaré, selon un rapport d’Asharq Al-Awsat.

DE WorldNetDaily : « Nous sommes les Cananéens», a-t-il déclaré, selon un rapport d’Asharq Al-Awsat.  « Nous resterons dans notre pays et les étrangers de ce pays n’ont aucun droit dans ce pays.  La terre est pour ses habitants, cette terre est pour les Cananéens qui étaient ici il y a 5000 ans, et nous sommes les Cananéens ».

Toutefois, cette affirmation s’avère problématique, selon une analyse de Breaking Israel News.

Le journal cite Mordechai Kedar, maître de conférences au département d’arabe de l’Université de Bar-Ilan, affirmant que tous les peuples arabes sont arrivés pour la première fois en Judée avec l’invasion musulmane de la péninsule arabique en l’an 637.  « Cela inclut les Palestiniens qui sont fièrement arabes », a-t-il déclaré.  Il a accusé les Palestiniens de créer « une version entièrement nouvelle de l’histoire ».

« Imaginez une tribu de Bédouins dont l’eau est tarie », a-t-il déclaré.  « Ils se déplacent la nuit dans un endroit où il y a des arbres et de l’eau.  Ils s’installent et plantent leurs tentes.  Dans la matinée, lorsque les habitants se présentent et leur demandent ce qu’ils font là, les Bédouins répondent qu’ils y vivent depuis des milliers d’années et qu’ils sont autochtones. »

Le rabbin Yosef Dayan, membre du Sanhédrin et descendant du roi David, a réagi avec humour à la proclamation de Mahmoud Abbas.

« Le rabbin a raconté que la dernière fois que le Premier Ministre Netanyahu avait rencontré Mahmoud Abbas, il lui avait dit qu’il était prêt à faire des concessions, mais qu’il voulait d’abord régler une ancienne dette impayée entre les Palestiniens et les Juifs.  « Quand Moïse est descendu du Sinaï, un Palestinien a volé les tablettes de pierre.  Nous voulons qu’elles reviennent.  Ce sont des objets précieux d’une valeur de plusieurs millions de dollars ».  « Non », répliqua Abbas.  « Nous ne les avons pas et nous ne respectons pas ces lois.  Nous n’étions pas là ».  « Exactement », répliqua Netanyahu.  « Maintenant, parlons de la terre, à qui elle appartient vraiment ».

Oui, parlons de la terre, à laquelle elle appartient vraiment

« En ce jour-là, l’Éternel fit alliance avec Abram, et dit : Je donne ce pays à ta postérité, depuis le fleuve d’Égypte jusqu’au grand fleuve, au fleuve d’Euphrate, le pays des Kéniens, des Keniziens, des Kadmoniens, des Héthiens, des Phéréziens, des Rephaïm, des Amoréens, des Cananéens, des Guirgasiens et des Jébusiens. » (Genèse 15:18-21) 

« Non seulement la revendication palestinienne de descendance de Canaan est-elle incompatible avec l’histoire et les preuves archéologiques, mais elle pose également un problème du côté juif.  Si nous acceptons les affirmations de Mahmoud Abbas, la Torah exige des Juifs qu’ils anéantissent les Cananéens qui vivent en Israël ».

Dayan a cependant déclaré que les Palestiniens étaient en sécurité, car ils n’étaient pas cananéens.

« L’affirmation de Mahmoud Abbas ne poserait pas moins de problèmes aux chrétiens compte tenu de l’affirmation palestinienne que Jésus était un Palestinien », a déclaré le BIN.

« Cela signifierait nécessairement que Jésus était un Cananéen, ce qui contredit les références explicites aux origines judéennes de Jésus dans le Nouveau Testament », explique le rapport.

En outre, « l’affirmation de Mahmoud Abbas contredit également les conclusions scientifiques.  Une étude réalisée en 2017 a séquencé le génome cananéen à partir des restes de cinq individus enterrés il y a environ 3700 ans dans l’ancienne ville portuaire de Sidon, au Liban.  Les résultats ont été comparés à l’ADN de 99 résidents libanais modernes.  L’étude a déterminé que plus de 90% de l’ascendance génétique du Libanais moderne est dérivée des anciens Cananéens ».

Le rapport expliquait : « Dans la réalité historique, les Philistins étaient un peuple biblique d’origine grecque qui s’installa dans la plaine côtière de l’Israël antique vers le 12ème siècle avant notre ère.  Environ 600 ans plus tard, les nations philistine et israélite ont été exilées par le roi Nebucadnetsar de Babylone, les Philistins en 604 avant Jésus-Christ et le royaume de Juda en 586 avant Jésus-Christ.  La nation et l’identité philistine ont été incorporées à la culture grecque conquérante et les Philistins ont disparu en tant que peuple peu de temps après. » 

Source: Now The End Begins

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

Mots clés: , , , , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics