Religions-Sectes

Publié le 29 décembre, 2018 | par Equipe de Pleinsfeux

0

CLUB SATANIQUE POUR LES ÉTUDIANTS

L’Université de Caroline du Nord lance un « club satanique pour les étudiants » pour promouvoir l’humanisme, l’amour de soi et la volonté individuelle.

Par Geoffrey Grider – Le 25 décembre 2018

Un nouveau club « Étudiants pour Satan » vient de terminer son semestre inaugural à l’Université de Caroline du Nord, en accueillant des étudiants intéressés par le satanisme.

Donner son dû au diable, il l’a mérité.  Sérieusement.  Tout d’abord, il a convaincu les gens qu’il n’était pas réel, il a maintenant convaincu que vous pouvez être sataniste sans adorer Satan.  Cela nécessite des niveaux de déception assez profonds pour réussir.  Au cas où vous ne le remarqueriez pas, le satanisme aux États-Unis connaît actuellement une ascension fulgurante en popularité.

« … car déjà quelques-unes se sont détournées pour suivre Satan.» (1 Timothée 5:15)

Vous souvenez-vous quand l’université était un moment dans la vie d’une jeune personne quand elle allait faire des études supérieures ?  Maintenant, c’est un endroit où la foi des gens est arrachée, et où le dieu de ce monde est glorifié.  Je trouve intéressant que certaines des « valeurs fondamentales » du club Étudiants pour Satan soient l’humanisme, l’amour de soi et l’incitation à inciter les gens à se laisser guider par leur « volonté individuelle ».  Maintenant où est-ce que j’ai entendu ça avant ?  Je trouve normal que la mascotte des équipes sportives de l’Université de Caroline du Nord soit un loup furieux et hargneux qui montre les dents.  Wolfpack, en effet.

« Tu disais en ton coeur : Je monterai au ciel, j’élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu ; Je m’assiérai sur la montagne de l’assemblée, à l’extrémité du septentrion ; Je monterai sur le sommet des nues, je serai semblable au Très-Haut. » (Ésaïe 14:13-14)

Je déteste vous en parler, génies du millénaire, mais tout groupe qui s’appelle « étudiants sataniques » est en effet un groupe dont les adeptes sont satanistes et marchent avec le Diable lui-même.  Adorez-vous Satan ?  Vous le faites absolument.  Et, pendant que j’y suis, honte à vous, soi-disant étudiants chrétiens de l’Université de Caroline du Nord, de ne pas vous être soulevés contre ce mal naissant.  Si vous voulez vivre et laisser vivre, ce qui n’est pas un enseignement de la Bible, vous pourriez aussi bien devenir un étudiant satanique vous-même.  Mais, merci d’avoir prouvé à tous nos lecteurs du monde entier que nous sommes bel et bien à la fin des temps.

Des étudiants lancent un Club Satanique à l’Université de Caroline du Nord.

DE COLLEGE FIX : Le club s’appelle lui-même « Club Satanique pour les Étudiants de l’Université de Caroline du Nord » et ses dirigeants déclarent promouvoir l’humanisme et travailler à la constitution du groupe naissant de l’université publique de Raleigh.

« Ce semestre, le groupe a organisé des réunions publiques pour attirer et intéresser les gens », ont confié des étudiants sataniques au College Fix lors d’un entretien par courrier électronique.  « Ces réunions ont largement consisté en discussions avec des membres nouveaux et potentiels sur le type de satanisme pratiqué par le groupe ».

Selon son site web « devenir impliqué » :  Les étudiants sataniques de l’Université de Caroline du Nord ont pour mission,

  1. d’encourager la bienveillance et l’empathie parmi tous les peuples,
  2. de rejeter l’autorité tyrannique,
  3. de préconiser l’examen scientifique de l’univers et de la place que nous y occupons,
  4. promouvoir la moralité et la justice fondées sur des valeurs rationnelles et humanistes, et
  5. être guidées par la conscience humaine pour entreprendre de nobles poursuites guidées par la volonté individuelle.

Une récente présentation de diapositives lors d’une de leurs réunions a déclaré : « Les étudiants sataniques adorent-ils Satan ?  Réponse courte : Non.  Réponse longue : Satan n’existe pas », a rapporté le journal étudiant Technician.

« Nos principes et ceux de l’objectivisme se chevauchent beaucoup et croient que les objectivistes trouveraient de la valeur dans notre groupe » ont déclaré au College Fix, par courrier électronique, des étudiants sataniques.

« Lors des prochaines réunions publiques, nous espérons affiner en permanence la mission de notre groupe en identifiant et en contestant les points de vue consensuels parmi les membres ; Agir sur ces points de vue lorsqu’un soutien suffisant est atteint », a déclaré le groupe.

« Les membres viennent de divers milieux religieux et non religieux », indique le courrier électronique, ajoutant que malgré le fait qu’il existe « une présence chrétienne substantielle… projetée autour du campus, la plupart des étudiants ont une attitude de vivre et laisser vivre que nous respectons et que nous rendons volontiers la pareille.  Nous n’avons pas encore rencontré d’opposition significative ».

En ce qui concerne ses affiliations politiques, le groupe peut prendre des positions politiques, mais seulement lorsqu’il existe un consensus au sein du groupe, « ce qui pourrait être rare étant donné la diversité philosophique et politique du groupe qui se dessine », ont déclaré des Étudiants Sataniques dans leur courrier électronique à Collège Fix.

Dans une entrevue avec Technician, Peter Aker, jeune étudiant en génie chimique et président des Étudiants Sataniques, a cité un exemple de la campagne « Menstruatin With Satan » du Temple Satanique de l’Arizona, visant à distribuer des produits de santé féminins gratuits à ceux qui en ont besoin, comme la sorte d’événements qui illustrent que le satanisme n’implique pas uniquement le culte de Satan.

« Je souhaite commencer à présenter plus de symboles, par exemple des calandres sur le campus ou des affiches », a déclaré Aker.  « S’adapter à ces choses-là, comme croire en soi ou s’aimer soi-même, parler d’individualité.  Mais en réalité, tout dépend des membres et de ce qu’ils veulent faire ».

Selon un article publié en 2017 dans Crisis Magazine, une publication catholique, le satanisme est une « menace croissante » aux États-Unis.  L’article cite l’augmentation observée récemment dans « Club de Satan après l’École » ainsi que les efforts visant à ériger des monuments sataniques sur les terres publiques.

« Le vrai problème concerne l’intégration du satanisme en Amérique.  Tout comme le débat sur les « mariages » entre personnes du même sexe portait sur l’acceptation du mode de vie homosexuel, de même les groupes sataniques recherchent également l’acceptation sociale », selon ce même article.  « En effet, c’est ce que les satanistes déclarent eux-mêmes. Pour eux, cela n’a rien à voir avec les pratiques religieuses.  Nombre d’entre eux prétendent même n’en avoir aucune.  Ils veulent simplement intégrer le satanisme pour qu’ils soient considérés comme normaux ».

« … Tant que le diable est rejeté dans l’esprit des gens, où qu’il se trouve, il reste une distinction objective entre le bien et le mal. »

Clubs de Satan après l’École

Le Temple Satanique a annoncé que son organisation sera implantée dans des écoles élémentaires du pays au cours de la prochaine année scolaire (2018), où elle offrira son nouveau programme Club de Satan après l’École aux élèves.

 

Source : Now The End Begins 

 Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics