Études

Publié le 29 décembre, 2017 | par Equipe de Pleinsfeux

0

COMMENT ÉTUDIER LA BIBLE

.

Par Chuck Missler

La Bible EST la Parole de Dieu.

C’est toute une déclaration.  Si nous croyons vraiment cela, cela devrait tout changer.  Nous nous rendons compte que la Bible n’est pas un simple bavardage des anciens sages hébreux, mais un portail vers le coeur de notre Créateur.  La Parole de Dieu est donnée pour nous instruire, nous corriger et nous guider,  mais, c’est aussi une arme pour nous protéger de l’ennemi de nos âmes.

« Dès ton enfance, tu connais les saintes lettres, qui peuvent te rendre sage à salut par la foi en Jésus-Christ. » (2 Timothée 3:15)

« Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles, elle juge les sentiments et les pensées du coeur. » (Hébreux 4:12)

La Bible est de loin le livre le plus vendu de tous les temps, mais des milliers de Bibles s’installent sur les étagères année après année.  Quand nous arrivons à réaliser la vraie nature de la Bible, nous comprenons que c’est un terrible gâchis. Nous vivons dans un monde rempli de tromperie, et la meilleure façon de reconnaître un mensonge est de connaître la vérité.  Nous avons besoin de connaître ce livre que Dieu a inspiré à Ses prophètes et disciples.  Nous devons savoir ce qu’Il dit et comment l’utiliser dans nos propres vies.  Je dis souvent que la Bible est le message d’un auteur de l’extérieur de notre domaine temporel, mais qu’il est essentiel de savoir pourquoi je dis cela et comment c’est vrai.

Comment devrions-nous étudier la Bible ?  Je vais faire quelques remarques personnelles dans cet article.  J’ai étudié la Bible pendant plus de soixante ans, j’ai donc développé mes propres points de vue sur les questions.  Cependant, personne ne devrait accepter n’importe quoi simplement parce que je l’ai dit ou parce qu’un autre professeur de la Bible l’a dit.  Vous avez un bien meilleur précepteur que moi qui vous est facilement accessible dans la personne du Saint-Esprit.  Recherchez et étudiez la Bible par vous-même afin de déterminer ce qu’elle dit, du commencement jusqu’à la fin.  Mon verset fondamental sur l’étude de la Bible est Actes 17:11, qui nous parle des gens de Berée, qui :

« Ces Juifs avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique ; Ils reçurent la parole avec beaucoup d’empressement, et ils examinaient chaque jour les Écritures, pour voir si ce qu’on leur disait était exact. » (Actes 17:11)

Nous sommes dans une situation difficile en tant qu’êtres humains.  Nous sommes en proie à un aveuglement spirituel général.  La plupart d’entre nous ne peuvent pas voir au-delà des atomes de ce monde dans les dimensions au-delà de nous, les dimensions des anges et des démons, ou de la guerre spirituelle qui se déroule en notre nom.  Nous en avons un aperçu dans 2 Rois 6 et Daniel 10, mais, nous ne pouvons pas voir la réalité complète nous-mêmes.

Trop d’entre nous pensent à Jésus-Christ comme un menuisier brisé cloué à une croix.  Nous n’apprécions pas pleinement que l’homme qui s’est levé de nouveau lors du Dimanche de la Résurrection est le Roi de l’univers, à travers lequel toutes choses ont été faites. (Jean 1:3)  Alors que nous étudions la Bible, notre plus grande découverte sera une appréciation croissante pour la personne et l’identité de Jésus, le Messie d’Israël et le Créateur et Seigneur de toutes choses.

L’âge de la tromperie

Il est devenu de plus en plus politiquement incorrect d’être un croyant biblique. Il est étrange de se rendre compte que beaucoup de congrégations religieuses sont embarrassées envers les gens qui prennent la Bible au sérieux.  Notre culture est apathique à l’idée même de la vérité.  Auparavant, les mères et les pères américains rêvaient que leurs enfants partent à l’université pour apprendre, pour devenir de bons penseurs et des personnes morales capables de distinguer le vrai du faux.  Aujourd’hui, les étudiants vont à l’université pour se faire dire qu’il n’y a pas de bien et de mal.  On leur dit : « Vous avez votre vérité et j’ai la mienne ».  La valeur du relativisme a eu des conséquences tragiques.

Satan était un menteur et un meurtrier depuis le début (Jean 8:44), et son but est de nous tromper.  Le seul remède, la seule inoculation que nous puissions obtenir pour nous protéger de la tromperie est que nous fassions nos devoirs.  Benjamin Franklin est souvent mal cité lorsqu’il a dit, « un homme à tout faire et un maître de rien ».  Il est, en fait, « un homme à tout faire et un maître d’un ».  En d’autres termes, une personne instruite devrait savoir un peu de tout, mais tout savoir sur une chose.  Si nous sommes chrétiens, nous devrions être un maître de la Bible.  Nous devrions le savoir à l’intérieur et à l’extérieur.  En tant que chrétiens, nous ne nous représentons pas seulement nous-mêmes.  Nous sommes des ambassadeurs de Jésus-Christ et il est essentiel que nous le représentions fidèlement.  Nous ne pouvons pas bien faire si nous ne connaissons pas la Bible, et pas seulement des parties de la Bible prises hors contexte, mais la Bible dans son ensemble.

C’est ma prémisse que nous ne pouvons pas comprendre la Parole de Dieu en y consacrant 45 minutes une fois par semaine en écoutant un sermon (qui peut ou non creuser dans la Bible).  Nous devons être impliqués dans une étude personnelle dédiée.

Conditions préalables à l’étude

Je vais suggérer qu’il y a quelques conditions préalables que vous devriez avoir en place avant de commencer votre étude de la Parole de Dieu.  Et, elles sont importantes.  Nous voulons tirer le maximum de notre étude biblique.  Nous ne voulons pas que ce soit un tas sec de papiers verbeux en peaux d’oignons qui nous frappe en plein visage, mais qui ne creuse pas profondément dans nos cœurs et nos âmes.

Premièrement, demandez à Jésus-Christ d’être le Seigneur de votre vie.  Ceci est vital, parce que lorsque le Saint-Esprit vient et habite en nous, Il est celui qui nous conduit dans toute la vérité.  Dans Jean 3, Jésus a dit à Nicodème qu’il devait naître de nouveau, et cela s’applique à nous tous.  Les personnes qui ne sont pas sauvées peuvent lire la Bible et en tirer des leçons, mais, c’est l’Esprit Saint qui donne vie à la Bible dans nos esprits et dans nos cœurs :

« L’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point ; Mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous. » (Jean 14:17)

« Quand sera venu le consolateur, que je vous enverrai de la part du Père, l’Esprit de vérité, qui vient du Père, il rendra témoignage de moi. » (Jean 15:26)

« Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; Car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. » (Jean 16:13)

Beaucoup de gens ne réalisent pas que Dieu veut nous donner le Saint-Esprit, tout comme un père veut donner de bonnes choses à ses enfants.  Nous avons besoin de Son Esprit, et Il est plus que disposé à nous remplir.  Nous devons juste le demander.

« Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe.  Quel est parmi vous le père qui donnera une pierre à son fils, s’il lui demande du pain ?  Ou, s’il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent au lieu d’un poisson ?  Ou, s’il demande un œuf, lui donnera-t-il un  scorpion ?  Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent. » (Luc 11:10-13)

Nous pourrions avoir une grande expérience lorsque le Saint-Esprit viendra habiter en nous ; Nous pourrions sentir que Son amour et Sa puissance nous remplissent. Ou, nous ne pouvons rien ressentir du tout, pourtant le Saint-Esprit est bien là, prêt à faire Son travail en nous.  De toute façon, nous savons que Sa présence est une requête que Dieu honorera absolument quand nous le demandons, parce que c’est toujours bon.

Une deuxième condition préalable est que nous devrions toujours ouvrir notre étude biblique avec la prière.  Il est important de se rappeler que l’étude de la Bible est une question spirituelle aussi bien qu’intellectuelle.  Dieu nous a donné des cerveaux, et il veut que nous utilisions les esprits qu’il nous a donnés, mais nous sommes également dans un champ de bataille spirituel.  Nous devrions toujours commencer par la prière.

Une troisième partie de la préparation est l’obéissance.  Nous voulons être sous la tutelle de l’Auteur de la Bible.  Dieu récompensera notre obéissance avec d’autres idées.  L’obéissance est une condition préalable, et nous voulons être pré-engagés et livrés à Jésus-Christ alors que nous entreprenons cette étude.

Les explications scientifiques sont en constante évolution.  C’est la réalité de la science.  Au fur et à mesure que d’autres informations arrivent, les histoires changent.  Rien n’est jamais prouvé à 100% dans la science, et tous les scientifiques le savent.  On pensait autrefois que la vitesse de la lumière était infinie, jusqu’à ce que l’astronome danois du 17ème siècle, Ole Rømer, découvre, à partir de ses observations de la lune Io de Jupiter, que la lumière a une vitesse bien définie.  Si nous comparons un cours de physique utilisant des manuels des années 1950 à un cours de physique aujourd’hui, les différences nous étonneraient.  Les Néandertaliens ont longtemps été considérés comme de gigantesques habitants des cavernes, mais des découvertes archéologiques ont démontré que les Néandertaliens étaient aussi intelligents que les humains modernes (sinon plus).

Contrairement aux « faits » scientifiques, la vérité ne change jamais.  Cela peut sembler étrange, mais les faits scientifiques sont basés sur nos observations limitées et notre connaissance du monde, et la vérité est basée sur la réalité elle-même.  Notre compréhension pourrait changer, mais la vérité ne le fait jamais. Quoi de plus important, Dieu ne change jamais.  Il n’y a pas de variabilité en Lui, aucune ombre.  Jésus Christ est le même hier, aujourd’hui et pour toujours.

Qu’est-ce que cela signifie pour nous ?  Cela signifie que Dieu est fiable.  Cela signifie qu’Il n’arrête pas d’être qui Il est.  Son amour est éternel, ainsi que sa Parole.  Ses promesses, il y a trois mille ans, sont toujours valables aujourd’hui. Nos circonstances changent.  Notre culture change.  Le monde change, mais Dieu ne change jamais.  Au 8ème siècle avant Jésus-Christ, Ésaïe a déclaré que la Parole de Dieu dure pour toujours, et, près de 900 ans plus tard, l’apôtre Pierre a réaffirmé cette vérité :

« L’herbe sèche, la fleur tombe ; Mais la parole de notre Dieu subsiste éternellement. » (Ésaïe 40:8)

« Car toute chair est comme l’herbe, et toute sa gloire comme la fleur de l’herbe.  L’herbe sèche, et la fleur tombe ; Mais la parole du Seigneur demeure éternellement.  Et cette parole est celle qui vous a été annoncée par l’Évangile. » (1 Pierre 1:24-25)

Dieu accomplit ses desseins en son temps, dans « la plénitude des temps », mais, Il les accomplit.  Quand Jésus a accompli une multitude de prophéties de l’Ancien Testament, Il accomplissait les promesses que Dieu avait faites 400-4000 ans plus tôt.  Quand nous considérons que 2000 années se sont écoulées depuis la naissance du Christ, souvenez-vous que Dieu a donné un bélier à la place d’Isaac sur le Mont Moriah comme un type de Christ près de 2100 ans avant la naissance de Jésus.  Dieu existe en dehors du temps.  Mille ans sont comme un jour aux yeux de Dieu.

La Bible est pleine de prophéties sur la fin des temps concernant Israël, mais il y a 200 ans, il n’y avait pas de nation d’Israël.  Les savants ont habituellement allégorisé ces prophéties, parce qu’Israël n’avait pas existé en tant que nation depuis les premières années de l’Empire Romain.  Puis, en 1948, Israël a déclaré son indépendance.  En l’espace d’un siècle, Jérusalem est passée d’une partie délavée de l’empire ottoman à une coupe de tremblement pour toutes les nations du monde.  Soudainement, les anciennes prophéties concernant la fin des temps d’Israël revinrent à la vie.

Pourtant, les objectifs dans le cœur de Dieu n’ont jamais changé.  Il n’a jamais changé.  Nos perspectives limitées ont fait un pas en avant en 1948, mais, le Dieu de l’univers, le Roi de l’éternité savait pendant tous ces siècles exactement ce qu’Il avait en réserve pour Israël et pour le salut du monde entier.

En lisant la Bible, nous devons nous rappeler que Dieu ne change pas.  Sa puissance, Son amour, Sa bonté et Sa vérité ont tout à voir avec son caractère immuable et très peu avec les apparences physiques.  Nous vivons dans un monde brisé voué à l’ultime destruction.  Nous sommes quotidiennement confrontés à une guerre spirituelle qui peut cacher son visage derrière les corps physiques qui crient devant nous.  Pourtant, la Bible enflamme la lumière constante du salut dans notre monde mourant.  Nous devons le savoir.  Nous devons l’étudier et le comprendre comme notre source de nourriture spirituelle.

Au milieu de la Seconde Guerre Mondiale, deux sœurs hollandaises réussirent à introduire une Bible dans le camp de concentration Nazie de Ravensbruck. Corrie ten Boom relate cette époque dans son livre de 1971, The Hiding Place, en disant :

« Du matin jusqu’à l’extinction des lumières, chaque fois que nous n’étions pas dans les rangs pour l’appel, notre Bible était le centre d’un cercle de plus en plus large d’aide et d’espoir.  Comme des épis groupés autour d’un feu ardent, nous nous sommes rassemblés à ce sujet, tendant nos cœurs à sa chaleur et à sa lumière.  Plus la nuit autour de nous grandissait, plus la lumière de Dieu était brillante, plus vraie et plus belle. »

Quand nous saisissons la vérité de la Bible et y obéissons, cela conduit à toujours plus de vérité.  La plupart des gens sont spirituellement affamés, et ils ne savent même pas ce que dit la Bible.  Ils croient la campagne de propagande contre la Bible.  Ils croient au mensonge selon lequel Dieu est un être violent, cruel, capricieux, ou ils croient au mensonge selon lequel Il est le grand personnage doux du Père Noël dans les nuages.  Un amour pour la Bible exige de connaître la Bible, et de savoir que la Bible nous conduit à une connaissance plus complète, plus vraie et plus grande de Dieu.  En fin de compte, connaître Dieu conduit à l’aimer et à l’adorer.  Quand nous découvrons à quel point Dieu est vraiment bon et sage, quand nous découvrons Sa force et Son amour incroyables, nous ne pouvons guère nous empêcher de L’attraper de tout notre cœur.

Source : Khouse 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Mots clés: , , , , , ,



Back to Top ↑
  • VISITES


  • Donation pour HESTHELAMB

    Pleins Feux sur l'Heure Juste, bénéficie du ministère de HESTHELAMB, et nous voudrions l'aider aussi financièrement.
    Ces vidéos produites demandent beaucoup d'investissement et désirons vous partager ce besoin.
    Merci pour votre soutien !

  • Conférence 2018

  • Vidéos de l’Équipe

  • Pleins Feux Sur l’Heure Juste !

  • Hes The Lamb

  • Nouvelles d’Urgences

  • Abonnez-vous !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception.

    L’Équipe de Pleins Feux ne pourra pas répondre aux questions posées.

    Nous espérons que la diversité et la pluralité des articles et produits sauront répondre avec satisfaction à vos demandes.

    La Direction

  • Conférence 2015 et 2012




Real Time Web Analytics