COMMERCE ENTRE LA CHINE ET LA GRANDE-BRETAGNE


Partager avec les autres

La Chine commencera bientôt un commerce directement en yuans avec de la livre sterling Britannique.

– Le 18 juin 2014

« Jeudi, la Chine commencera le commerce direct entre sa devise, le yuan, et la livre sterling de la Grande-Bretagne », a déclaré la plate-forme du commerce de devises étrangères du pays, une autre étape pour pousser l’internationalisation de son unité.

 « La livre sterling et le renminbi chinois, autre nom du yuan, seront directement échangés à partir du 19 juin, sans utiliser le dollar américain comme intermédiaire », a déclaré mercredi le Système de Commerce d’Échange de Devises Étrangères de la Chine (CFETS) dans un communiqué.

La Chine a depuis longtemps des échanges de devises directement avec les États-Unis et, ces dernières années, la Chine a ajouté le yen du Japon, les dollars de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande et du Canada, le rouble russe et le ringgit malaisien à ses options d’échange.

Le mouvement va « promouvoir le commerce bilatéral et les investissements entre la Chine et le Royaume-Uni » et « faciliter l’utilisation du renminbi et de la livre sterling dans le commerce transfrontaliers et dans les investissements », indique le communiqué du CFETS.

La Banque Populaire de Chine (PBoC), la banque centrale du pays, a déclaré que c’était « un pas très important pour la Chine et la Grande-Bretagne afin de promouvoir conjointement les développements futurs de leurs relations bilatérales économiques et commerciales ».

L’annonce a été faite alors que le Premier Ministre de la Chine, Li Keqiang,  poursuivait une visite officielle à Londres, au cours de laquelle il a assisté à la signature d’accords commerciaux d’une valeur de plus de 14 milliards de livres sterling (milliards de dollars US où 17 milliards d’euros).

Le Chancelier de l’Échiquier de la Grande-Bretagne, George Osborne, a déclaré : « Je crois que l’émergence de la monnaie chinoise comme une des principales devises mondiales sera le prochain grand changement dans les finances mondiales ».

« Disons-le franchement, je veux que la Cité de Londres puisse faciliter ce changement et être au centre de ce changement. »

La Grande-Bretagne a recherché depuis longtemps à faire de Londres le centre européen d’échange de yuans à l’étranger, en concurrence avec Paris et, séparément, la Banque Populaire de Chine a annoncé mercredi qu’une filiale de la China Construction Bank, le deuxième plus grand prêteur du pays, avait été choisie pour entreprendre le commerce de yuans à Londres, sous son autorisation.

La Chine encourage activement l’utilisation internationale du yuan et a pris des mesures en matière de libéralisation des taux d’intérêt, bien que la convertibilité totale de la monnaie reste lointaine.

En juillet dernier, la Banque Populaire de Chine a mis au rebut les limites sur les taux des prêts et a doublé en mars à 2% la bande de fluctuation quotidienne que le yuan peut avoir sur n’importe quel côté de la moyenne jouralière fixé sous la supervision de la banque.

http://news.yahoo.com/china-start-direct-yuan-trade-british-pound-163948500.html

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

close

Ne manquez rien !

Rejoignez les nouvelles de PleinsFeux.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !
En savoir plus dans notre politique de confidentialité

Translate »