DECOIFFANT : AUTOPSIE DE LA MORT DE MAHOMET

Par Mireille Vallette le 13 mai 2016

À partir d’un épisode apparemment anodin du récit musulman, une professeure de littérature et civilisation conduit le lecteur à des remises en question vertigineuses.

Hela Ouardi, chercheuse tunisienne, a revisité la fin de vie de Mahomet à partir de sources exclusivement musulmanes, sunnites et chiites. Si l’on s’intéresse à l’histoire de l’islam, «Les derniers jours de Mahomet» représente une fructueuse découverte.

Selon la tradition, Mahomet a vécu 15 jours de douloureuse agonie. De quoi est-il mort ? Empoisonnement par une juive (trois ans auparavant) ou pleurésie ? Quel âge avait-il ? Comment la désignation d’Abu Bakr, père de la favorite Aïcha, s’est-elle imposée ? L’auteure décrit le jeu des alliances entre père et fille, entre successeurs présumés, et les contradictions, les trous noirs, les amnésies suspectes, les petits complots, l’absence de certains protagonistes à des moments-clé. Le prophète, en état de faiblesse, est constamment irrité par la désobéissance de sa famille et de ses compagnons les plus proches.

Le premier étonnement en lisant cet ouvrage est le constat du caractère humain, trop humain, du prophète et de son entourage.

« Aucun document ni trace concrète contemporaine de la vie du prophète n’a été retrouvé »

Lire la suite … 

Source : Dreuz Info  

PLEINSFEUX.org